HYPERACTIVITÉ et TROUBLE de l’Attention en Quelques Mots.

Hyperactivité et trouble de l’attention en quelques mots

Hyperactivité

La forme la plus connue de ce syndrome est sans doute l’hyperactivité mais, parfois les symptomes sont plus insidieux.


TDA/H = Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité.

Le TDA/H, est un qui se caractérise par la présence, à un degré inapproprié, par rapport à l’âge et au développement intellectuel, d’inattention, d’ et d’hyperactivité. Les symptômes se manifestent dans plusieurs endroits (école, travail, environnement familial). Ils doivent avoir débuté avant l’âge de 7 ans et durer depuis plus de six mois. Le développement psychomoteur de ces personnes est, dans la majorité des cas, tout à fait normal.

Le TDA/H est une pathologie fréquente touchant 3 à 5 % des enfants d’âge scolaire, mais aussi, dans une moindre proportion, les adolescents et les adultes.

Trois composantes constituent ce trouble avec un degré et une intensité variable selon les individus :


– Le déficit d’attention
– L’hyperactivité
– L’impulsivité

Le Déficit d’Attention :

Il s’agit d’une tendance excessive à la distraction, qui se manifeste souvent de manière insidieuse, déroutante, voire sélective et occasionnelle.

L’ à des difficultés à trier et hiérarchiser les nombreuses et très diverses informations qui arrivent à son cerveau (ce que nous faisons en permanence et de manière inconsciente).

Il a plus de mal que les autres à donner la priorité aux informations utiles à la tâche ou l’activité en cours. Il a donc du mal à détourner son attention de stimuli dits « perturbateurs », qui sont le plus souvent liés à l’environnement extérieur (bruits divers, animation, mouvements), mais parfois aussi d’origine interne (émotion comme la tristesse, la joie, colère…).

Cela se traduit par des difficultés à maintenir son attention sur les activités en cours, une grande distractibilité, des oublis très fréquents, ainsi que du mal à terminer ce qui est commencé ou à suivre les instructions et consignes dans leur intégralité.

L’Hyperactivité motrice :

Un enfant hyperactif est un enfant dont l’activité motrice est augmentée et désordonnée par rapport aux enfants du même âge.

L’hyperactivité motrice est le plus souvent désorganisée, non constructive (agitation permanente, instabilité, nervosité, incapacité à tenir en place ou sentiment d’impatience).


L’Hyperactivité intellectuelle :

Intellectuellement, on note chez les personnes souffrant de TDA/H une fuite des idées, appelée tachypsychie. Celle-ci est constituée d’une pensée superficielle passant d’un sujet à l’autre sans lien évident, jouant avec les mots, se distrayant très facilement.

Il est donc extrêmement difficile de suivre ces personnes car elles ne peuvent fixer leur attention que très peu de temps sur un sujet précis.
Cela se traduit cliniquement par une logorrhée abondante et ininterrompue, épuisante pour l’entourage.

Cette hyperactivité intellectuelle est peu productive par sa superficialité.

L’Impulsivité :

L’impulsivité caractérise l’enfant qui semble incapable de prendre un moment pour réfléchir avant d’agir.

Il laisse échapper la réponse à une question que l’enseignant n’a pas encore fini de formuler, ou interrompt les autres quand ils parlent, sans chercher nécessairement à importuner son entourage. S’il est frustré, l’enfant impulsif peut frapper son compagnon de jeu sans penser aux conséquences de son geste.


Découvrez tout sur les biologiques, écologiques et équitables sur http://www.biomelsante.com

Monat Global Soins Capillaires Naturel Repousse et Anti Chute des Cheveux