PRODUITS MONAT SOINS NATURELS des CHEVEUX Contre la Chute des Cheveux Produits SOINS NATURELS et VÉGAN – QUÉBEC -CANADA – USA et EUROPE.


PRODUITS MONAT SOINS NATURELS des CHEVEUX Contre la Chute et pour la Repousse des Cheveux. 
Produits de Santé Naturel et Végan – Québec – Canada – USA et Europe

PRODUITS MONAT SOINS NATURELS des CHEVEUX Contre la Chute et pour la Repousse des Cheveux. Produits de Santé Naturel et Végan – Québec – Canada – USA et Europe

PRODUITS MONAT SOINS NATURELS des CHEVEUX les Produits de Santé Contre la Perte des Cheveux.

La seule compagnie sur le marché du marketing de réseau à offrir une gamme de soins santé pour les cheveux Anti-Âge, contre la chute et pour la repousse.
Les produits sont Vegan, fait à partir d’ingrédients Naturels botaniques de hautes qualités, sans cruauté envers les animaux.
Ils sont sécuritaires et sans larmes pour les enfants de 12 ans et moins.

Produits Monat soins de Sante Cheveux

Les ingrédients ont été approuvés cliniquement .
Le laboratoire, le centre de recherche, le développement et le centre de distribution sont approuvés par la Food & Drug Administration (FDA) et par Santé Canada.

Les produits sont offerts aux États-Unis et au Canada et en Europe.

==> Formulaire Conseils Personnalisés pour vos Soins Capillaires MONAT

PRODUITS MONAT SOINS NATURELS des CHEVEUX

Pourquoi sont-ils différent?

La réponse réside dans les formulations riches d’huiles rares.
Ils font en sorte que ces ingrédients naturels fonctionnent en synergie les uns avec les autres,
afin d’accroître leurs propriétés naturelles pour que MONAT soit à un niveau supérieur!

Chaque produit de MONAT passe par des études cliniques et ont des contrôles de qualités et de standards très élevés.

Aussi, ce sont des produits capillaires qui contiennent du CAPIXYL ce qui favorise la repousse des cheveux.
Les résultats cliniques montrent une diminution significative de l’effet de perte de cheveux et une augmentation de la repousse des cheveux.
Propulsé avec l’extrait rouge de trèfle, c’est un émollient doux qui réduit l’inflammation du cuir chevelu, renforce et épaissit les cheveux, et hydrate le cuir chevelu pour stimuler la croissance naturelle et perceptible des cheveux.

Le CAPIXYL est ajouté en petite et moyenne dose dans tous les shampoings Monat, les traitements, les masques, il faut choisir ceux qui sont les mieux adaptés à notre profil capillaire.

PROCATALINE qui est de l’extrait de pois, une source riche de métabolites secondaires, qui fournissent des nutriments sains pour favoriser la croissance des cheveux, réduit la production de l’hormone (DHT) qui contribue à la perte de cheveux, plus des antioxydants puissants pour lutter contre l’amincissement prématuré, ainsi que la protection de la couleur et de la brillance .

CRODASORB qui est breveté, protège les cheveux contre les rayons nocifs du soleil UVA et les dommages causés par les UVB. Il préserve également la pigmentation naturelle des cheveux, les colorants naturels et synthétiques et aussi les cheveux gris.
Il pénètre en profondeur dans le cheveux ce qui lui permet de protéger à la fois la cuticule du cheveu contre les facteurs extérieurs et l’humidité jusqu’au cortex du cheveu.

Les produits Monat sont donc naturels et NE CONTIENNENT PAS de produits toxiques chimiques qui endommagent les cheveux.

Nous disons NON aux produits capillaires Chimiques et tous les produits MONAT sont:
-Sans parabène,
-Sans SLS/SLES,
-Sans silicone cyclique,
-Sans DEA/MEA,
-Sans phthalate,
-Sans PEG,
-Sans phénoxythanol,
-Sans pétrole,
-Sans huile minérale et cire de paraffine,
-Sans BHT,
-Sans triclosane,
-Sans microbille de plastique,
-Sans agent libérateur de formaldéhyde.

QUI SUIS-JE?

Je me nomme, Monique Toubeix, Styliste et Conseillère en Soins Capillaires/Beauté et
Bien -Être Naturels pour la compagnie MONAT au Québec Canada , Usa et en Europe.

Monique Toubeix Certifiée Conseillère MONAT
Monique Toubeix



Je suis passionnée par la santé/beauté des cheveux et du visage depuis mon plus jeune âge.

J’obtiens mon diplôme de compétences à l’école Supérieure des Métiers d’arts Commerciaux de Montréal.

Spécialisée comme visagiste/styliste, Esthétique, Trichologie et Bio/Chimie.




Dans mon cheminement, je travaille en formant d’autres Stylist dans les salons: La Coupe Montréal / New York, Jacques Dessange Paris/ Montréal.

Je participe à une rubrique de Relooking de la tête aux pieds. Avec les magazines »Clin d’Œil »et l’Essentiel » durant 10 ans. En collaboration avec Macha Colas auteur du Livre:
 »La jeunesse et beauté par la gymnastique facial ».

A force de mouvements répétitifs avec mon métier, j’ai aux bras deux capsules et trois tendinites. Au risque de paralyser, je ralenti beaucoup mon travail car je voulais tout de même continuer ma carrière de styliste.

MONAT arrive à un moment dans ma vie ou je me questionne sur ma carrière.
Grâce à cette entreprise, je deviens consultante indépendante. Ce qui me permet de pouvoir continuer à soutenir une clientèle afin d’améliorer leur santé capillaire.
Mes conseils esthétiques des soins du visage, la peau avec Monat, m’ouvre la porte sur d’autres connaissances à partager.

Pourquoi avoir choisi une entreprise Monat?

J’ai eu moi-même une grosse perte de cheveux suite au stress et débalancement hormonal « ménopause » qui commençait. Le tout accompagné de démangeaisons au cuir chevelu avec un début de psoriasis.

Monat est connue pour l’efficacité de repousse capillaire avec des produits anti-âge.

L’huile « Rejuveniqe » breveté que contient tous les produits, shampooings, traitements, masques, soins du visage à le pouvoir d’aider la régénération et la santé du cuir chevelu.

Elle contient les mêmes molécules que celles de notre corps, ce qui favorise le pH et une repousse de cheveux plus fortes, plus denses.

J’ai un cheveux naturel avec des mèches décolorées et mes cheveux ondules naturellement.
J’ai commencé par utiliser l’huile Rejuvenique pour rétablir l’hydratation et le PH de mon cuir chevelu. Le shampoing, le revitalisant correspondant à mon profil capillaire et le traitement au Capixyl étaient dans mon cas, indispensable.

Les 2 semaines suivantes, mon psoriasis avait disparu et ma chute de cheveux diminuée de moitié. Elle a stoppée complètement en 1 mois. J’ai vue la partie de mon vertex (dessus de tête) et de mes tempes frontales avoir de nouvelles repousses.
Je remonte mes cheveux en chignon, ma nuque qui se dénudait vers le haut a retrouvée plus de densité capillaire.

Cela fait 5 ans que j’utilise les produits Monat, huile, shampooing, revitalisant, jusqu’aux produits de coiffage.
Malgré que mes hormones me mènent la vie dure, et des mèches décolorées aux 4 mois, j’ai aujourd’hui, plus de cheveux que lorsque j’avais 40 ans!!

Si vous souhaitez retrouver vos cheveux éclatants de santé, peut importe votre problème et vos besoins, je peux vous aider.

Que cela soit pour de l’alopécie, psoriasis, une chute de cheveux sévère, une chimiothérapie, vouloir de la repousse, un cheveu plus fort, un cheveux longs plus dense.
Aussi, pour redonner vie à vos cheveux abîmés par la décoloration ou le soleil etc…

Sans obligation de votre part, je vous invite à remplir le formulaire ci-dessous pour mieux cibler votre profil capillaire. Je répond personnellement à chacun d’entre vous en toute confidentialité!

Conseillère Monat Monique Toubeix

Informations 514-792-0281

Monat Conseillère Monique Toubeix
FORMULAIRE d’ANALYSE CAPILLAIRE par Monique Toubeix MONAT"
Pour avoir un meilleur aperçu de votre profil capillaires, Remplissez tous les * en rouge et autres espaces qui s’appliquent à vous.
Cochez plusieurs cases si nécessaire
Cochez plusieurs réponses si nécessaire
Cochez toutes les réponses qui se rapporte à vos cheveux actuels
Inscrivez vos commentaires sur vos cheveux
Indiquez le moyen de communication de votre choix.
Téléphone, Messenger, Texto…
Cochez vos choix
Sélectionnez votre Pays

THADA TROUBLE Hyperactivité de déficit de l’Attention SANTÉ Mise en Garde!

THADA TROUBLE Hyperactivité de déficit de l’Attention

SANTÉ THADA TROUBLE Hyperactivité Nouvelles mises en garde à propos de troubles cardiaques rares associés aux médicaments pour traiter le THADA

OTTAWA – Santé Canada a modifié les renseignements d’ordonnance et les renseignements concernant le patient qui s’appliquent à tous les médicaments utilisés pour contrôler le THADA (trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention) et avise les Canadiens de ne pas utiliser ces médicaments s’ils souffrent d’hypertension artérielle, d’artériosclérose ou d’hyperthyroïdie, ou encore d’une maladie ou d’une anomalie cardiaque.
THADA TROUBLE Hyperactivité

Les nouveaux renseignements d’ordonnance et les renseignements concernant le patient s’appliquent aux adultes et aux enfants.

Des étiquettes normalisées qui font état de risques de troubles cardiaques rares et de nouvelles recommandations destinées aux médecins s’ajoutent aux renseignements d’ordonnance pour les médicaments suivants et pour tout produit contenant ces médicaments :

ADDERALL XR®libération prolongée de sels mixtes d’amphétamine
ATTENADE™dextromethylphenidate [approuvé par Santé Canada, mais non commercialisé au Canada]
BIPHENTIN®libération contrôlée de méthylphénidate [approuvé par Santé Canada, mais non commercialisé au Canada]
CONCERTAâlibération prolongée de méthylphénidate
DEXEDRINE®dextroamphétamine
RITALIN®méthylphénidate
RITALIN SR®(libération prolongée de méthylphénidate)
STRATTERA®atomoxetine

Lorsqu’ils sont utilisés selon les indications, les médicaments pour traiter le THADA sont habituellement inoffensifs et bénéfiques. Il est préférable de consulter un médecin au sujet de l’un ou l’autre de ces médicaments.

Avant de prendre un de ces médicaments, le patient doit aviser son médecin s’il s’adonne à des activités ou exercices ardus, s’il prend d’autres médicaments pour traiter le THADA, s’il souffre de troubles cardiaques ou s’il y a des antécédents d’accident vasculaire cérébral dans la famille. Santé Canada insiste sur le fait que le patient ne doit pas cesser de prendre un médicament pour traiter le THADA sans d’abord consulter son médecin.

Tous les médicaments pour traiter THADA TROUBLE Hyperactivité stimulent le cœur et les vaisseaux sanguins (système cardiovasculaire). Les effets sont habituellement faibles ou modérés, mais chez certains patients, cette stimulation peut, dans de rares cas, provoquer un arrêt ou une crise cardiaque, voire une mort subite.

Les personnes qui prennent des médicaments pour traiter le THADA devraient consulter leur médecin si elles se posent des questions ou si elles sont incertaines.

Santé Canada continuera de surveiller l’innocuité de ces médicaments et d’informer les Canadiens s’il y a lieu. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter la lettre de Santé Canada à l’intention des professionnels de la santé.

Pour signaler toute réaction indésirable présumée à un médicament pour traiter le THADA, veuillez communiquer avec le Programme canadien de surveillance des effets indésirables des médicaments (PCSEIM) de Santé Canada.
Téléphone : 866-234-2345   Télécopieur : 866-678-6789

PCSEIM
Direction des produits de santé commercialisés
Immeuble de la protection de la santé, pré Tunney, IA 0701C
Ottawa (Ontario)
K1A 0K9

Courriel : cadrmp@hc-sc.gc.ca

Le consommateur qui désire se renseigner davantage au sujet du présent avis peut communiquer avec Santé Canada au (613) 957-2991 ou au 1-866-225-0709 (sans frais).

Source: http://www.hc-sc.gc.ca/ahc-asc/media/advisories-avis/2006/2006_35_f.html

MATELAS en LATEX NATUREL un PRODUIT NATUREL – MATELAS en LATEX Naturel PRODUIT NATUREL – MATELAS ÉCOLOGIQUE BIOLOGIQUE en CAOUTCHOUC BIO sans émanations chimique. Matelas Breveté-Québec-Montréal Canada

 MATELAS en LATEX Naturel un PRODUIT NATUREL – MATELAS ÉCOLOGIQUE BIOLOGIQUE en CAOUTCHOUC BIO sans émanations chimique. Matelas Breveté-Québec-Montréal Canada

MATELAS en LATEX NATUREL ÉCOLOGIQUE BIO GREEN SLEEP POURQUOI ?

MATELAS en LATEX NATUREL un PRODUIT NATUREL Nombreux sont les gens qui aujourd’hui ont des problèmes corporels ,des sensibilités de peau, d’asthme ainsi que des allergies inexplicables.

Les nombreuses intolérances aux produits chimiques augmentent chez les gens de jour en jour par des centaines
de milliers de cas rapportés par santé Canada.

Demandez-vous ce que vous respirez durant votre sommeil?

MATELAS en LATEX Naturel PRODUIT NATUREL
 
 
 
 
 
 
 
 
Ne vous est-il jamais venu à l’esprit que tous vos problèmes de sensibilités de peau et de respirations étaient justement couchés avec vous toute la nuit ?
Acariens, microbes, pétrole, colle toxique, polyuréthane, latex synthétique ect… la liste est longue.

Non-toxique

La plupart des gens dorment un tiers de leur vie sur des matelas et dans du textile de lit qui peuvent nuire à leur santé!

Les matières premières synthétiques, comme entre autres les mousses polyuréthanes et le latex artificiel SBR, ne résultent non seulement en un matelas trop peu élastique, mais peuvent en plus, dans certaines circonstances, dégager des composants organiques volatiles (COV) qui peuvent éventuellement être toxiques pour la peau ou les poumons.
Les traitements de retardement d’inflammation entraînent encore plus de substances chimiques et augmentent encore davantage le danger .

La liste des substances chimiques ajoutées est complétée par les traitements anti-mite, anti-tache, anti-froissement et même anti-allergie.

Dans le domaine du textile de lit, les colorants toxiques et le formaldéhyde sont les plus importants malfaiteurs. En outre, dormir sur du matériel synthétique n‘est pas si confortable et en tout cas moins relaxant.

Les matières synthétiques n’absorbent pas non plus la transpiration et la chaleur du corps comme les matières naturelles. Au chapitre “Le sommeil et la santé” vous lisez que notre corps se détoxique pendant le sommeil profond. Le textile de lit, la housse du matelas et l’âme de matelas doivent parfaitement absorber cette transpiration, tandis que la chaleur du corps doit pouvoir être transportée.

Seulement les meilleures matières de culture organique vous garantissent le climat de sommeil le plus salutaire.

Organic Hevea

1. Pourquoi choisir l’hévéa organique?

Une âme de matelas idéale est en théorie extrêmement élastique et non déformable. Les matelas à ressort et les matelas à eau soit ont une compression d’élasticité réduite ou s’affaissent davantage où il y a plus de poids.

Depuis plus de 20 ans, j’étais engagé dans la production de matelas en caoutchouc mousse au latex. Ils sont déjà plus élastiques que des autres matelas, mais l’élasticité est déterminée par la quantité de caoutchouc naturel employée dans le mélange de polymères. Idéalement, je devais réaliser une âme de matelas exclusivement en caoutchouc naturel Hévéa, mais c’était impossible ou difficile à réaliser en Europe et en Amérique à cause de l’absence de lait d’hévéa frais.

Les matelas en mousse que nous connaissions étaient faits de polyuréthane ou de polymère synthétique SBR latex, Caoutchouc Styrène Butadiène. Ces derniers sont obtenus par des traitements chimiques complexes à partir de pétrole. Les matelas de latex synthétique que nous connaissions étaient déjà enrichis de caoutchouc naturel pour augmenter leur élasticité. Ce caoutchouc naturel mélangé avec beaucoup d’alcali volatils était transporté à l’état liquide depuis l’Asie ou l’Afrique tropicale. C’était pénible parce qu’on ne recevait jamais la même qualité. Imaginez-vous que vous deviez produire le même vin en Californie avec un mélange de raisins arbitraire de France.

2. Latex naturel

En Europe, nous pouvions faire ce qu’on appelle des matelas au «latex nature », mais la composition devait toujours être adaptée. Le mélange de polymères de SBR latex synthétique et de caoutchouc naturel devait être complété avec d’autres matières pour obtenir un produit fini toujours égal en ce qui concernait la mesure et la fermeté. D’ordinaire, la meilleure proportion entre les polymères ou caoutchouc était 80% de caoutchouc naturel et 20% de SBR caoutchouc, mais par l’addition de matières de charge de correction et de matières vulcanisant-es, le produit fini ne comprenait que 60% de caoutchouc naturel. Donc, un matelas de 80% de caoutchouc naturel ne contenait que 60% de caoutchouc naturel ! C’était loin de notre idéal.

3. Caoutchouc naturel de l’hévéa

Idéalement, un matelas doit être composé de plus de 90% de caoutchouc naturel hévéa et être parfaitement isotropic, c.-à-d. l’élasticité est identique dans toutes les directions. Ce produit est également respirant et insensible à la température. C’est pourquoi il n’est jamais humide ni échauffant. Des exemples d’autres produits pour lesquels on utilise beaucoup de caoutchouc naturel hévéa sont des préservatifs, les pneus d’avion ou de formule 1, des ballons pour des stations météorologiques… bref tout ce qui doit être extrêmement élastique et stable.

Pour faire cette âme de matelas composée à 100% de caoutchouc naturel d’hévéa, on avait besoin de lait végétal d’hévéa frais et identique et d’un savoir-faire technique innovateur. Donc, il devait être fait dans le pays d’origine du lait d’hévéa. Mais quel est ce lait d’hévéa et où trouver le meilleur pour faire une âme de matelas?

4. Hevea Brasiliensis

HEVEA BRASILIENSIS est le nom d’un arbre à caoutchouc. Comme son nom l’indique, l’arbre a été découvert en 1736 dans la région amazonienne par l’explorateur français Charles Marie de la Condamine (1701-1775) qui a rapporté le caoutchouc comme curiosité.

Partout dans le monde, il existe des arbres qui sécrètent un liquide quand ils sont blessés ou endommagés par des insectes. Ce liquide empêche par coagulation que des moisissures ou des bactéries pénètrent dans l’arbre.

Comme la résine du pin ou la sève de l’érable, un lait végétal, aussi nommé latex, coule de l’Hevea Brasiliensis ou arbre à caoutchouc, qui durcit pour former une masse caoutchouteuse.
Un pharmacien anglais a découvert qu’on peut l’utiliser pour gommer le crayon. Le nom de la gomme (rubber) provient d’ailleurs du verbe anglais «to rub», frotter.
Ce caoutchouc a surtout des caractéristiques élastiques et imperméables.

En 1839, on a découvert que le caoutchouc et le soufre par chauffe, le soi-disant procédé de vulcanisation, produisent un caoutchouc qui reste fort et solide à des températures de 0 à 100° C.

Depuis lors, on utilise ce produit pour rendre du textile imperméable, pour les pneus de vélos et de voitures, pour le chewing-gum, la peinture … et même les préservatifs.

Le caoutchouc devenait un produit industriel très important. Les besoins en caoutchouc devenaient si importants qu’on construisit des plantations dans d’autres régions du monde.
Surtout les Anglais, qui envoyèrent des jeunes plants dans leurs colonies tropicales d’Asie, comme le Sri Lanka ou Singapour. Les Portugais implantèrent des plantations surtout en Afrique centrale. L’arbre survit en effet seulement dans un climat très humide et chaud.
Pour récolter le lait végétal, on coupe dans le cambium extérieur de l’arbre. Ainsi les poches de latex sont coupées et le lait s’écoule dehors. Sous la blessure, on fixe un récipient dans lequel le lait végétal est recueilli. On peut laisser se coaguler le lait, ou on peut ajouter un peu d’ammonium pour garder le lait liquide. Le caoutchouc coagulé est séché et comprimé pour en faire des chaussures, des bottes, de l’isolant ou du matériau de construction. Pour les matelas, on a besoin de latex liquide. Il est acheté pour Green Sleep en Malaisie du Nord, à des paysans indépendants, qui depuis des années plantent ces arbres sélectionnés en coopération avec l’Institut National du Caoutchouc à Kuala Lumpur. Comme pour les pommes, les poivres, le vin, on applique sur le plant un greffon du sujet mère pour obtenir toujours le même arbre. Après une longue sélection, nous recevons depuis plusieurs années le lait végétal hévéa approprié afin de toujours pouvoir fondre des âmes de matelas identiques dans des différents degrés de fermeté.

5. Lait de l’hévéa

Les plantations dont notre lait végétal provient n’utilisent pas d’accélérateurs de croissance, de pesticides ou d’insecticides. Le bois inférieur est enlevé à la main si c’est nécessaire. Dans certains endroits des moutons et des chèvres broutent au pied des arbres. En plus de notre certificat QUL, Qualitäts Umweltfreundliche Latexmatratzen de l’institut Öko-Umwelt à Cologne, Allemagne, les plantations ont été contrôlées quant aux conditions de travail et à l’aspect non polluant. La culture du lait végétal d’hévéa est donc complètement ORGANIQUE.

Tirer du lait d’hévéa est aujourd’hui devenu le travail des femmes. C’est le deuxième revenu de la famille. Les prix sont fixés coopérative-ment chaque jour.

Aujourd’hui, le prix du caoutchouc et surtout du lait végétal d’hévéa est très élevé. Outre le prix mondial qui grimpe en raison de la demande croissante, le prix se fixe surtout selon le salaire journalier. Quand on sait qu’il faut déjà environ 40 heures de travail pour récolter assez de lait d’hévéa pour produire un de nos matelas…

6 . Procédé de transformation

Le lait hévéa frais et identique est livré centrifugé selon un certificat ISO 2004. La matière solide est séparée de l’eau. Cette matière solide est mélangée par un programme commandé par ordinateur complexe, avec de l’air et un minimum, +/- 5%, de matières vulcanisantes et autres comme le soufre, l’oxyde de zinc, l’accélérateur et l’antioxydant. Aucune de ces matières ajoutées n’est toxique ! A ce sujet, vous pouvez vous référer aux tests et aux certificats que vous trouvez plus loin.

On n’ajoute donc pas de matières de charge. Le mélange est injecté dans des moules d’aluminium alors que des chevilles rentrent la chaleur de 90°C dans la masse.

Après environ 90 minutes d’étuve, l’âme de matelas vulcanisée est démoulée et lavée. Chez Green Sleep, ce nettoyage est très intensif. Les âmes de 15 cm sont arrosées jusqu’à 7 fois et comprimées jusqu’à 1 cm. Dans une centrifugeuse, les âmes sont nettoyées de nouveau, jusqu’à ce que tous les résidus de savon et toutes les odeurs aient disparu.
L’eau abondante pour ce processus doit être parfaitement stérile. Après séchage, l’âme de matelas ORGANIC HEVEA est contrôlée au niveau de la fermeté et reçoit une étiquette mentionnant son origine et les données de production. Un certificat « appellation d’origine contrôlée » et un chiffre accompagnent également l’âme de matelas.
Ainsi le produit est complètement traçable ! Ces âmes de matelas sont envoyées à l’usine de Green Sleep en Europe et au Canada pour des traitements supplémentaires. Ce processus de production nous donne les meilleures âmes de matelas qui puissent être fabriquées aujourd’hui.
Dans le domaine de l’écologie, les plantations et les cultures inférieures éventuelles sont parfaitement non polluantes. Pour la production de l’âme de matelas même, on a besoin de la même quantité d’énergie que celle employée pour les autres âmes de matelas.

7. Avertissement

Le seul problème est la dite allergie au latex à la protéine d’1%, culprit, que le lait d’hévéa contient. Seul une minime proportion de la population est concernée. Généralement, l’allergie au latex survient chez des personnes qui dès l’enfance ne supportaient pas le lait maternel ou aucun produit laitier.

En cas d’allergie au latex, le contact avec une âme de matelas revêtue provoque après quelques heures des endroits rouges sur la peau et on commence à suffoquer. Si cela se produit, nous reprenons le matelas dans le point de vente local au prix d’achat. Sur une base annuelle de 15.000 matelas, nous devons en reprendre environ quatre. Ça n’arrive donc pas souvent. Si vous voulez en savoir plus, consultez latex allergy, implications for patients and health care workers [l’allergie au latex, les implications pour les patients et le personnel médical.

8. Attention !

Dans plusieurs pays du tiers-monde, des matelas en 100% latex naturel sont fabriqués artisanalement. Ils servent surtout le marché local. Leur produit a souvent une structure friable ou est beaucoup trop dur. La durabilité et les conditions d’hygiène dans lesquelles ce produit a été fabriqué ne sont pas acceptables pour l’usage occidental. Surtout le rinçage est souvent très contaminé. Nous trouvons ces produits régulièrement sur le marché occidental. Ils sont souvent vendus à des prix-choc « factory direct » par des entreprises de boîte postale ou à des salons. Ces produits compromettent gravement la réputation des «produits naturels».

9. Garantie de 20 ans! 

Chaque âme de matelas en hévéa organique de Green Sleep est garantie pour bon usage de 20 ans depuis juillet 2008.
Chaque matelas possède son certificat d’origine et un mode d’emploi. N’oubliez pas qu’un matelas est acidifié par la transpiration et se déforme après un certain temps selon le poids de votre corps. Faites donc revoir votre matelas par un conseiller de Green Sleep tous les huit ans.
Green Sleep s’est imposé une liste interne de revendications “ Eco-tested” auxquelles doivent répondre toutes les matières premières utilisées.
Tout sous-traitant ou toute unité de production Green Sleep doit impérativement répondre à ces critères.Les certificats Skal , Eco-cert et QULappuient nos revendications de qualité et sont réclamés auprès de nos fournisseurs chaque année.

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE

Aluminium sur la santé humaine. Doit-on en avoir peur?

SANTÉ ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?L’ Aluminium est le métal le plus abondant sur la terre.
On le retrouve dans le sol, dans l’eau et dans l’air.
Ses propriétés chimiques et physiques lui donnent de nombreuses utilités.
À titre d’exemple, on peut mentionner l’utilisation de l’aluminium et de ses composés dans les produits alimentaires (en tant qu’additif), dans les médicaments (p. ex., les antiacides), dans les produits de consommation (p. ex., les ustensiles de cuisson et le papier d’aluminium) et pour le traitement de l’eau potable (p. ex., les coagulants).

Parce que son abondance dans l’environnement le rend pratiquement inévitable, les chercheurs étudient depuis longtemps les effets de l’aluminium sur l’être humain.
Ces recherches ont révélé un lien entre l’apport d’aluminium et la démence neurologique chez les patients dialysés (encéphalopathie des dialysés).
Ces dernières années, le public et les médias s’inquiètent des autres effets néfastes possibles de l’aluminium sur la santé humaine, notamment de son rôle dans la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig).
On a également soulevé des questions sur les risques potentiels que courent les nourrissons qui consomment du lait maternisé contenant de l’aluminium.

Ce bulletin d’information examine les diverses sources de notre exposition quotidienne à l’aluminium, les risques qui y sont associés et les questions particulières touchant la présence d’aluminium dans les aliments et l’eau potable.
La dernière section indique les mesures prises par Santé Canada pour accroître nos connaissances sur l’aluminium et sur les répercussions qu’il peut avoir sur nos vies.

Comment suis-je exposé à l’aluminium?

Puisque l’aluminium est omniprésent dans l’environnement et utilisé dans divers produits et procédés, il est inévitable que la population y soit exposée quotidiennement.

Aluminium et Alimentation

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?

L’aluminium est naturellement présent dans de nombreux aliments, mais généralement en faibles concentrations.
Le théier est une exception, puisqu’il accumule de grandes quantités d’aluminium qui peuvent être libérées des feuilles de thé dans le thé infusé.
L’aluminium peut également s’introduire dans la nourriture à partir des casseroles, des ustensiles de cuisine et des emballages.

Des études ont démontré que la quantité provenant de ces sources est généralement négligeable.
Certains aliments, tels que les produits laitiers, les grains et les produits céréaliers, les desserts et les boissons peuvent en contenir des niveaux plus élevés que les niveaux rencontrés naturellement et cela est dû à l’utilisation d’additifs alimentaires qui contiennent des composés d’aluminium (p. ex., le phosphate d’aluminium et de sodium). On contrôle l’utilisation de ces additifs afin d’en éviter l’utilisation en quantités excessives.

L’apport quotidien d’aluminium provenant des aliments s’élève à environ 8 milligrammes pour un adulte; certains estimés indiquent toutefois des niveaux plus élevés.
Dans l’ensemble, près de 95 p. 100 de l’apport quotidien normal pour un adulte provient des aliments.
En général, l’apport quotidien d’aluminium sur la santé pour un nourrisson s’élève à moins de 1 milligramme par jour.

Médicaments

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE

L’apport quotidien d’aluminium peut s’accroître considérablement pour les individus qui consomment la dose maximale recommandée de médicaments en vente libre à base d’aluminium comme les antiacides et l’acide acétyl salicilique tamponné.
L’Organisation mondiale de la santé a estimé que l’apport de ceux qui consomment régulièrement ces médicaments à base d’aluminium peut s’élever jusqu’à 5 grammes par jour.

Aluminium et L’Eau potable

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?

La plupart des usines de traitement de l’eau de surface au Canada utilisent l’alun (sulfate d’aluminium) pour éliminer les microorganismes nocifs et les autres particules en les agglomérant (coagulant) en plus grosses particules qui pourront facilement être éliminées par sédimentation et filtration.
Ce procédé enlève également la matière organique naturellement présente dans l’eau, ce qui réduit la formation de sous-produits de désinfection.
Les sous-produits de désinfection sont formés par la réaction entre les produits chimiques employés pour la désinfection (p. ex., le chlore) et la matière organique naturellement présente dans l’eau.
Il est possible que ces sous-produits soient une cause de cancer.

Puisque l’alun utilisé dans le traitement de l’eau est éliminé en grande partie à un stage plus avancé du procédé, la concentration d’aluminium dans l’eau traitée n’est que légèrement plus élevée que dans l’eau non traitée.
Donc, l’apport quotidien d’aluminium par l’eau potable ne dépasse généralement pas 5 p. 100 de l’apport quotidien total pour un adulte.
L’apport réel peut varier grandement d’un endroit à l’autre du pays selon la qualité de la source d’eau (ce qui inclut la présence naturelle de l’aluminium dans l’eau), le procédé de traitement employé et l’efficacité d’opération de l’usine de traitement.

Aluminium et L’air

L’apport d’aluminium provenant de l’air non pollué est généralement plutôt faible, s’élevant à moins de 4 microgrammes par jour.
Dans les zones industrielles, où le niveau d’aluminium présent dans l’air peut être beaucoup plus élevé, l’apport peut s’élever à plus de 100 microgrammes par jour. En milieu de travail, les travailleurs peuvent respirer de 3,5 à 7 milligrammes d’aluminium par jour.

Le genre d’exposition a l’aluminium importe-t-il?

Oui. Même s’il est vrai que la plus grande partie de notre apport quotidien d’aluminium provient des aliments, seul un faible pourcentage habituellement moins de 1 p. 100 – est réellement absorbé par l’organisme.
L’absorption dépend de plusieurs facteurs, dont le type de composé d’aluminium, la composition de l’aliment consommé et l’âge et la santé de la personne concernée.

L’aluminium dans l’eau potable est mieux absorbé par l’organisme (c.-à-d. plus «biodisponible») que l’aluminium dans les aliments, même s’il ne représente qu’une petite fraction de l’apport total quotidien.
Ceci indique que l’eau potable pourrait être une source plus importante d’aluminium que la nourriture.
La raison de la différence des taux d’absorption n’est pas connue; on doit effectuer beaucoup plus de recherche avant de pouvoir tirer des conclusions définitive.

Quels sont les risques pour la santé associés à l’aluminium?

Historiquement, on a considéré l’aluminium comme étant relativement peu toxique; des individus en santé peuvent tolérer des doses orales allant jusqu’à 7 grammes par jour sans souffrir d’effets nocifs.
D’un autre côté, de nombreuses données indiquent maintenant que l’aluminium peut avoir des conséquences néfastes pour le système nerveux des êtres humains et des animaux.

Encéphalopathie des dialysés

Les patients atteints de maladie rénale qui reçoivent des traitements de dialyse régulièrement et qui, par conséquent, peuvent être exposés à des taux élevés d’aluminium dans les liquides de dialyse et les médicaments peuvent développer l’encéphalopathie des dialysés.
Ceci est une forme progressive de démence caractérisée par des tremblements, des convulsions, une psychose et d’autres changements au niveau de la parole et du comportement.
La plupart des experts sont d’avis que les taux élevés d’aluminium des liquides de dialyse et des médicaments sont la cause de la démence et que le contrôle des taux d’aluminium diminue considérablement les incidences de cette maladie.

Maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente démence dégénérative primaire au Canada et une cause prépondérante de décès.
Les premiers symptômes reconnaissables de la maladie d’Alzheimer, qui indiquent le début d’une détérioration mentale progressive, sont les pertes de mémoire, la désorientation, la confusion, et la dépression.

Les chercheurs examinent a actuellement diverses théories pour déterminer les causes de la maladie d’Alzheimer.
Ces théories tiennent compte des facteurs génétiques, des protéines anormales, des agents infectieux, des agents environnementaux dont l’aluminium, d’autres métaux et des solvants et de modifications métaboliques.
Il existe de plus en plus de preuves suggérant une l’interaction complexe entre une prédisposition génétique et le vieillissement, par exemple, et la série d’événements menant au déclenchement de la maladie.

On a suggéré que l’exposition à l’aluminium était une cause possible de la maladie d’Alzheimer parce que les cellules du cerveau des patients atteints d’Alzheimer peuvent contenir de 10 à 30 fois plus d’aluminium que la normale.
Cependant, il n’est pas établi si l’accumulation de l’aluminium est la cause ou le résultat de la maladie.

Plusieurs études chez les humains indiquent un risque légèrement accru de maladie d’Alzheimer ou de démence connexe dans les collectivité dont l’eau potable contient de fortes concentrations d’aluminium.
Par contre, plusieurs autres études n’ont démontré aucune association entre la présence d’aluminium dans l’eau potable et l’apparition de la démence.
De plus, les chercheurs n’ont pas été capables de provoquer de changements de type Alzheimer dans les cerveaux d’animaux de laboratoire en les exposant à l’aluminium, ni d’expliquer l’absence de changements de type Alzheimer dans le cerveau des patients souffrant d’encéphalopathie des dialysés.
Certaines études ont également démontré peu ou pas d’accumulation d’aluminium dans le tissus cérébral de patients souffrant d’Alzheimer.

Après avoir évalué toutes les données, les experts ont conclu que même s’il n’est pas possible de démontrer un lien direct entre la démence (dont la maladie d’Alzheimer) et de fortes concentrations d’aluminium dans l’eau potable, la possibilité ne peut être exclue, particulièrement dans le cas des personnes âgées.

Les maladies de Lou Gehrig et de Parkinson

On a également associé l’aluminium à d’autres maladies sérieuses touchant le système nerveux, telles les maladies de Lou Gehrig et de Parkinson.
Comme dans le cas de la maladie d’Alzheimer, la pertinence de l’association, s’il y en a une, n’est pas connue.

Une incidence anormalement élevée de maladies de Lou Gehrig et de Parkinson chez des populations indigènes de Guam et de Nouvelle-Guinée suggère qu’il pourrait y avoir une corrélation entre ces maladies et les conditions environnementales qui prévalent, notamment des taux élevés d’aluminium et des taux faibles de calcium et de magnésium dans le sol et les aliments.
Comme c’est le cas pour la maladie d’Alzheimer, les personnes affligées de ces maladies ont habituellement un taux élevé d’aluminium dans certaines régions du cerveau, même s’il n’est pas démontré que la présence d’aluminium dans le cerveau provoque l’apparition de la maladie.
On doit également se pencher plus attentivement sur d’autres facteurs possibles tels le régime alimentaire de la population de Guam particulièrement les graines du faux sagoutier, qui contiennent un acide aminé toxique, lequel entraîne chez les singes une condition similaire à la maladie de Lou Gehrig ainsi que la possibilité que la démence soit causée par des facteurs génétiques plutôt qu’environnementaux.

D’autres incidences de l’Aluminium sur la santé

L’ingestion de grandes quantités d’aluminium peut aussi entraîner l’anémie, l’ostéomalacie (les os cassants ou mous), l’intolérance au glucose, et les arrêts cardiaques chez les humains.

Questions particulières concernant les aliments

Dois-je cesser d’utiliser des ustensiles de cuisine en aluminium et du papier d’aluminium?

Non. Des études ont démontré que la quantité d’aluminium libéré des ustensiles de cuisine en aluminium et du papier d’aluminium dans les aliments est généralement négligeable.

Pourquoi les fabricants ne cessent-ils pas d’utiliser des additifs alimentaires qui contiennent de l’aluminium?

Les fabricants peuvent ne pas pouvoir trouver des additifs convenables, ayant les mêmes effets techniques, pour remplacer ces additifs qui contiennent de l’aluminium. Comme pour les autres additifs alimentaires, l’utilisation d’additifs contenant de l’aluminium est facultative en vertu des Règlements sur les aliments et drogues. Si les fabricants utilisent ces substances dans les aliments, ils doivent le faire en observant les dispositions des Règlements et doivent indiquer leur présence dans la liste d’ingrédients des aliments qui les contiennent.

Dois-je m’inquiéter de la présence d’aluminium dans le lait maternisé?

Non. Bien qu’une étude de Santé Canada sur les laits maternisés disponibles au Canada ait révélé que les niveaux d’aluminium y sont plus élevés que dans le lait maternel et le lait de vache, la consommation d’aluminium à ces niveaux ne pose aucun de risque pour la santé, selon les connaissances actuelles.

Dois-je m’inquiéter de l’utilisation de médicaments qui contiennent de l’aluminium?

Non. À l’heure actuelle, aucune étude n’a démontré que la consommation de médicaments à base d’aluminium est liée à des effets néfastes.

Questions particulières concernant l’eau potable

Quelles sont les solutions de rechange aux coagulants à base d’aluminium et pourquoi ne pas les utiliser?

Plusieurs coagulants chimiques comme des composés du fer et des polymères organiques peuvent remplacer les coagulants à base d’aluminium.

Plusieurs facteurs interviennent pour déterminer le choix d’un coagulant.
La chimie de l’eau (p. ex., le pH ou le niveau d’acidité, la température) est le principal facteur qui sert à déterminer quel type de coagulant sera le plus efficace.

Chacune des alternatives pose des avantages et des désavantages, notamment les risques pour la santé possibles et les préoccupations aux niveaux de l’environnement et des travailleurs.
La plus importante raison de choisir les coagulants à base d ‘aluminium est que les autres coagulants ne sont pas toujours efficaces pour enlever les pathogènes et les particules. Lorsqu’une usine de traitement est conçue pour utiliser spécifiquement l’alun pour traiter un certain type d’eau, il n’est pas toujours possible d’avoir recours à une substance alternative sans encourir des effets adverses sur la qualité de l’eau.
De plus, les coagulants alternatifs sont généralement plus dispendieux, exigent des moyens de transport, de manutention et d’entreposage additionnels et peuvent poser plus de risques à l’utilisation.

Y a-t-il une façon d’enlever l’aluminium de l’eau du robinet?

À la maison, il n’y a pas de méthode facile ou peu dispendieuse d’éliminer l’aluminium de l’eau du robinet.
La distillation à la vapeur et le procédé appelé osmose inverse sont efficaces mais exigent tous deux l’achat d’équipement onéreux qui nécessite un entretien fréquent.

Dois-je m’inquiéter du taux élevé d’aluminium dans l’eau de puits ou dans l’eau du robinet si l’usine de traitement municipale n’utilise pas l’alun?

On croit généralement que l’aluminium d’origine naturelle provenant de l’eau non traitée se trouve sous une forme qui n’est pas facilement assimilable par l’organisme et qu’il ne faut pas s’inquiéter de ses effets sur la santé.
C’est pendant le procédé de traitement à l’alun que l’aluminium est transformé en une forme qui peut être plus facilement assimilable.

L’eau embouteillée contient-elle moins d’aluminium que l’eau du robinet?

À l’instar de l’eau du robinet, le taux d’aluminium de l’eau embouteillée varie. On peut trouver de l’aluminium dans certaines eaux embouteillées parce qu’il est présent naturellement dans la source d’eau.
De plus, certains fabricants d’eau embouteillée utilisent l’eau du robinet avec ou sans traitement supplémentaire; si de l’aluminium se trouve dans l’eau du robinet, il peut aussi être dans l’eau embouteillée.

L’eau potable municipale est-elle saine?

L’eau qui provient des usines de traitement municipales est saine.
D’abord, l’eau est généralement conforme à toutes les recommandations provinciales quant à sa pureté.
Les recommandations sont très strictes et sont établies afin de protéger la santé humaine.
Ensuite, les usines de traitement municipales surveillent la qualité de l’eau régulièrement pour s’assurer qu’elle est conforme aux recommandations, ce qui inclut, dans la plupart des municipalités, un effort concerté pour que les taux d’aluminium soient faibles même s’il n’existe pas de norme spécifique concernant l’aluminium.
Enfin, les procédés de traitement de l’eau font l’objet d’une surveillance et de contrôle afin d’assurer le dépistage et la correction immédiate de tout problème.

Que fait Santé Canada pour assurer la sûreté de l’eau potable?

La responsabilité d’assurer la qualité de l’eau potable revient principalement aux provinces. Les Recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada, publiées par Santé Canada (et qui comprendront bientôt un énoncé révisé pour l’aluminium), assurent une approche concertée afin d’améliorer la qualité de l’eau potable et d’assurer l’accès à de l’eau potable saine et salubre.
Au niveau fédéral, le Conseil du Trésor utilise ces recommandations comme normes quant aux terres fédérales.

À l’heure actuelle, il n’existe aucune recommandation en matière de santé établissant un niveau sécuritaire d’aluminium dans l’eau potable au Canada.
Santé Canada a évalué la documentation sur les effets néfastes de l’aluminium pour la santé humaine et des animaux.
Le Ministère, par le biais du Sous-comité fédéral provincial sur l’eau potable (le Sous-comité), a jugé qu’il n’y avait insuffisamment de données, pour l’instant, pour appuyer l’établissement d’une recommandation en matière de santé pour l’aluminium.

Toutefois, compte tenu des recherches plus poussées sur les effets de l’aluminium sur la santé et en vertu du «principe de précaution», le Sous-comité a recommandé que les usines de traitement de l’eau qui utilisent les coagulants à base d’aluminium devraient optimiser leurs opérations afin de réduire, dans la mesure du possible, les niveaux d’aluminium dans l’eau traitée.
Dans ces usines, des valeurs cibles opérationnelles de moins de 100 microgrammes par litre d’aluminium total (pour les usines de traitement conventionnelles) et de moins de 200 microgrammes par litre d’aluminium total (pour les autres types de systèmes de traitement) sont recommandées.
L’eau qui est conforme à ces valeurs cibles opérationnelles ne devrait pas contenir de matières gélatineuses contenant de l’aluminium, qui peuvent diminuer le taux de débit du système de distribution et entourer et protéger les microorganismes, et nuire au processus de traitement.

Le Sous-comité insiste sur le fait que les avantages d’utiliser de l’aluminium pour traiter l’eau sont beaucoup plus importants que ses effets possibles sur la santé.
En d’autres termes, puisque les usines de traitement de l’eau utilisent l’aluminium afin d’éliminer les microorganismes et la matière organique présents dans les eaux de surface, elles ne doivent pas compromettre la qualité chimique et microbiologique de l’eau en essayant de réduire les niveaux résiduels d’aluminium dans l’eau traitée.
Ce qui pourrait se produire si les usines de traitement diminuaient considérablement la quantité d’alun utilisé dans le procédé de désinfection.

Si des études à venir réalisées par Santé Canada ou par d’autres venaient à appuyer l’établissement d’une recommandation en matière de santé pour l’aluminium, le Sous-comité procédera à une réévaluation et établira une valeur de recommandation.

En outre, Santé Canada a introduit au Parlement la Loi sur la sûreté des produits liés à l’eau potable. Après avoir obtenu la sanction royale, cette loi établira des exigences pour les produits liés à l’eau potable – les dispositifs de traitement (p. ex., les pichets-filtrant), les additifs de traitement (p. ex., l’alun, le chlore) et les éléments de réseau (p. ex., les tuyaux, les robinets et les réservoirs) avant de pouvoir être vendus ou importés au Canada.
Les produits liés à l’eau potable devront être certifiés conformes aux normes de rendement en matière de santé, prescrites en vertu de la loi, par des organismes tiers accrédités.

Que fait Santé Canada afin d’améliorer nos connaissances relatives à la question de l’aluminium?

Santé Canada a lancé plusieurs initiatives distinctes, conçues dans le but de favoriser une meilleure compréhension de l’aluminium, en ce qui touche une question de santé éventuelle.
On a déjà mentionné la première de ces initiatives, c’est-à-dire la possibilité d’établir une recommandation pour la qualité de l’eau potable au Canada pour l’aluminium.
Les autres initiatives comprennent :

  • la conception d’études à venir sur les humains et les animaux pour déterminer les risques de l’aluminium pour la santé;
  • l’examen des données d’études sur les animaux en ce qui a trait aux composés d’aluminium;
  • une étude de fais abil ité relative à la possibilité d’effectuer des études sur la santé dans des régions où l’eau potable peut être contaminée par l’aluminium par suite des effets des pluies acides; et
  • l’analyse approfondie des résultats d’un programme de recherche sur la maladie d’Alzheimer qui visait l’aluminium comme un des facteurs de risque possibles.

En outre, les taux d’aluminium dans les aliments (notamment les aliments pour bébés) sont analysés afin d’évaluer la quantité d’aluminium que les personnes consomment par jour et de déterminer s’il y a lieu d’accroître la réglementation en ce domaine.

 

HYPERACTIVITÉ RITALIN – Des médicaments contre le déficit d’attention ou l’hyperactivité avec déficit de l’attention tuent

Hyperactivité
Hyperactivitee

 

HYPERACTIVITÉ RITALIN – Des médicaments contre le déficit d’attention ou l’hyperactivité avec déficit de l’attention tuent!

 

 


Hyperactivité
Presse Canadienne
Des enfants atteint d’hyperactivité ont été victimes de 19 de ces décès, et de 26 cas de problèmes cardiovasculaires non mortels, incluant des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux, de l’hypertension, des palpitations et de l’arythmie, selon un rapport de l’Administration des aliments et médicaments (FDA), mercredi. 
Ce rapport inclut aussi des données sur 26 autres décès survenus entre 1969 et 2003 chez des patients traités avec des médicaments contre le trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (THADA). Ces décès ont été causés par le suicide, la surdose délibérée, la noyade, le coup de chaleur et des maladies sous-jacentes.
La publication de ce rapport survient la veille du jour où un comité de la FDA doit débattre de nouvelles façons d’examiner les risques cardiovasculaires potentiels des médicaments, qui incluent des amphétamines comme Adderall, et des méthylphénidates, vendus sous les marques Ritalin, Concerta, Methylin et Metadate.Les ventes de médicaments utilisés pour soigner le THADA ont bondi ces dernières années, la hausse étant plus marquée chez les adultes que chez les enfants, selon une société de gestion d’assurance-médicaments.
Les dépenses pour ces médicaments sont passées de 759 millions $ US en 2000 à 3,1 milliards $ en 2004, d’après IMS Health, une société d’information pharmaceutique.Les rapports faisant état de décès et d’effets secondaires graves ont amené Santé Canada à retirer le médicament Adderall XR du marché pendant six mois, l’an dernier. Un comité canadien indépendant a finalement conclu au manque de preuves d’un danger accru d’Adderall XR par rapport aux autres thérapies disponibles, une conclusion à laquelle est également parvenue la FDA.

Ritalin
Photo by marcelpauly

 

Le rapport de la FDA dévoilé mercredi dénombre moins d’un événement indésirable _ mort ou lésion grave _ par million d’ordonnances exécutées du médicament, avec l’exception de 1,79 cas par million de problèmes cardiovasculaires ou vasculaires cérébraux chez des adultes traités à l’aide d’amphétamines. Aussi on a constaté, dans certains cas, que les enfants décédés avaient des problèmes cardiaques non diagnostiqués. Et dans trois des cinq cas de décès d’adultes suivant un traitement aux amphétamines, les patients souffraient d’hypertension pré-existante.

Adderall est produit par la compagnie Shire Pharmaceuticals, et Ritalin, par Novartis Pharmaceuticals. Diverses autres compagnies fabriquent aussi des versions génériques du Ritalin.