CITRON LE CITRON Ses BIENFAITS sur notre Santé – Comment Utiliser le CITRON?

CITRON LE CITRON Ses BIENFAITS sur notre Santé – Comment utiliser le CITRON?

les bienfaits du citron


Comment agit le citron sur notre corps et quels sont les bienfaits et que pouvons nous tirer de cet agrume? 
Le citron est rafraîchissant, antiseptique, astringent, tonifiant, cicatrisant, cet agrume peut servir à plusieurs usages.

Il est riche en sel minéraux et en vitamine C, faible en calories (35 calories par 100 grammes) il est non seulement apprécié en cuisine, mais il possède aussi de nombreuses propriétés

Les Soins de la peau avec le citron

CITRON LE CITRON Ses BIENFAITS sur notre Santé - Comment Utiliser le CITRON
Le Citron possède une action adoucissante sur la peau.

Un morceau de citron appliqué sur des piqûres d’insectes calmera la douleur et la démangeaison en quelques minutes.

Pour la peau grasse, ou pour se débarrasser plus rapidement des comédons, pressez un citron sur une boule d’ouate que vous passez ensuite sur les endroits affectés. Astringent, le citron a également la propriété de resserrer les pores de la peau.

Les Dents

Une recette de grand-mère:  pour des dents plus blanches, brossez-les deux fois par semaine avec un mélange de jus de citron, de citron vert (lime) et de pamplemousse non dilué.
Cette solution permet aussi de réduire le tartre. Il faut cependant éviter de sucer une rondelle de citron à cause de sa concentration en acide citrique dommageable pour l’émail des dents.

Le Citron et les Cheveux

Donnez de l’éclat aux cheveux! Rincez-les avec un peu de jus de citron après le shampoing.

La Migraine

La prochaine fois que vous aurez la migraine, essayez des compresses de jus de citron ou appliquez quelques tranches sur vos tempes.

Les Pieds

Pieds endoloris ? Pour soulager la douleur, frottez son jus sur la voûte plantaire.

La Santé

Réputé pour avoir des propriétés antiseptiques, il est  utilisé dans de nombreux traitements contre le mal de gorge et permet également de faire des cures pour les mains. Il est de plus utilisé en cosmétologie pour éclaircir et unifier le teint. Il élimine 30% de glucose dans le sang, efficace pour le diabète.

Son jus est efficace pour éviter les mucosités : du jus de citron dilué dans de l’eau chaude évite d’avoir la voix enrouée.

Un sucre imbibé de jus de citron est le remède le plus efficace qui soit contre le hoquet. Bien que le mécanisme d’action soit inconnu, l’effet est immédiat et garanti et se vérifie facilement sans danger.

Le citron dans la cuisine

Antiseptique naturel, il est reconnu pour sa teneur élevée en vitamine C. C’est une façon bien naturelle de relever la saveur des aliments et de parfumer soupes, sauces, légumes, gâteaux et sorbets. Il remplace avantageusement le vinaigre dans la vinaigrette. Enfin, on l’utilise pour mariner et attendrir la viande blanche, la volaille, le poisson.

Achat et conservation du citron

  • Achetez toujours des citrons bien ronds, plus juteux que les ovales. Choisissez-les jaune vif qui contiennent plus de vitamines. Entiers ils se conservent dans le bac du réfrigérateur pendant environ deux semaines.

  • Enveloppez les citrons entamés dans du plastique et consommez-les le plus vite possible. Ils doivent être à température ambiante pour donner son maximum de jus. Roulez-le sur une planche ou entre vos mains pendant quelques minutes avant de le presser. Il donnera encore plus de jus si vous le chauffez préalablement au micro-ondes pendant 30 secondes.

Utiliser le zeste de citron

Grossièrement râpé, le zeste s’emploie dans certaines soupes et plats exotiques, et parfume délicatement les desserts. On l’utilise aussi dans les currys et dans certains ragoûts classiques. Pour râper le zeste, servez-vous d’une râpe à fromage fine, frottez doucement en évitant de gratter la peau blanche qui donnera un goût amer.

Un bon truc

Si vous n’avez besoins que de quelques gouttes, percez un petit trou dans le fruit. Vous pouvez reboucher avec un cure-dents ou envelopper le dans du plastique.

Un citronnier dans la maison

citron citronnier dans la maison

Pour tenter l’expérience d’en faire pousser un chez vous, voici comment faire à partir des citrons du marché : gardez les pépins humides pendant 24 h. Remplissez un pot de 10-15 cm et plantez les pépins à 2 cm de profondeur. Gardez les graines humides pendant la germination. Elles mettront environ un mois à germer et pousseront bien sous une lumière fluorescente ou sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée. Mais ne vous faites pas d’illusion sur sa capacité de produire autre chose que des feuilles. Pour voir fleurir un citronnier, il faut l’acheter en pépinière.

 

Soins des plantes par le citron

Préparez un mélange drainant, riche, neutre, arroser sans excès. Pendant la croissance, utilisez un engrais spécial agrumes, un arrosage sur 2; taillez légèrement en mars et surveillez araignées, cochenilles et pucerons.

Le citron dans d’autres applications

  • Le jus de citron peut s’avérer très utile pour le nettoyage d’objets en aluminium, et entre dans la composition de la mixture pour nettoyer les ustensiles en cuivre.
  • Il semblerait aussi que le jus de citron ait des vertus spermicides, en raison de sa forte acidité (pH plus faible que dans le vagin). Des études sont en cours pour vérifier si le jus de citron a une incidence sur le virus du Sida.
  • Le citron peut également servir comme encre invisible. Il suffit d’écrire avec son jus comme encre et, ensuite, de faire chauffer la feuille au-dessus d’une chandelle (pas trop près) pour voir apparaître les écritures.

Valeur Nutritive du citron

Citron cru sans peau (valeur nutritive pour 100 g)
eau : 88,98 g cendres totales : 0,30 g fibres : 2,8 g valeur énergétique : 29 kcal
protéines : 1,10 g lipides : 0,30 g glucides : 9,32 g sucres simples : 2,50 g
oligo-éléments
calcium : 26 mg fer : 0,60 mg magnésium : 8 mg phosphore : 16 mg
potassium : 138 mg cuivre : 0,037 mg sodium : 2 mg zinc : 0,06 mg
vitamines
vitamine C : 53,0 mg vitamine B1 : 0,040 mg vitamine B2 : 0,020 mg vitamine B3 : 0,100 mg
vitamine B5 : 0,190 mg vitamine B6 : 0,080 mg vitamine B9 : 0 µg vitamine B12 : 0,00 µg
vitamine A : 22 UI rétinol : 0 µg vitamine E : 0,15 µg vitamine K : 0,0 µg
acides gras
saturés : 0,039 g mono-insaturés : 0,011 g poly-insaturés : 0,089 g cholestérol : 0 mg

Les risques du citron

Le citron est aussi photosensibilisant. Lors de l’application du jus  sur la peau, des tâches peuvent apparaître suite à une exposition au soleil. Il existe deux réactions : la phytotoxicité et la photo allergie.

Il peut aussi causer des brûlures au niveau des muqueuses si son jus ou bien son huile essentielle sont absorbés en trop grandes quantités. Les muqueuses brûlées peuvent être des muqueuses de l’œsophage, de l’estomac ou autres.

Top livre du Mois

Recettes et Remèdes de Nos Grands-Mères + 7 Bonus Recettes et Remèdes de Nos Grands-Mères

Livres conseils santé

CHOCOLAT NOIR SES BIENFAITS sur la SANTÉ et ses EFFETS sur nos ARTÈRES

Les bienfaits du chocolat noir sur la santé

CHOCOLAT NOIR SES BIENFAITS sur la SANTÉ et ses EFFETS sur nos ARTÈRES

Selon une étude américaine publiée, le chocolat noir améliore leur fonctionnement.

Sans inviter le public à se goinfrer de chocolat noir, ces chercheurs de l’université de Yale (Connecticut), ont jugé les résultats de cette étude suffisamment probants pour justifier un essai clinique.
Cette étude confirme les vertus médicinales du cacao pour le système cardio-vasculaire déjà mises en évidence par d’autres recherches.

Carré de chocolat noir sur la santé
Carré de chocolat noir


D’après cette étude américaine, le chocolat noir améliore le fonctionnement des artères.
D
’autres recherches avaient jusqu’à présent déjà etemis en évidence.
Les vertus médicinales du cacao pour le système cardio-vasculaire.

Près de quarante adultes en bonne santé, consommant quotidiennement du chocolat noir sur une courte période s’est traduite par une nette amélioration du fonctionnement cellulaire des artères.

Nous pensons qu’un essai clinique plus long pourrait montrer de plus grands effets positifs », ont expliqué ces médecins.

39 personnes, hommes et femmes ayant participé entièrement à cette étude de six semaines

Étude divisée en trois groupes.

Le premier groupe à consommé quotidiennement 227 grammes de chocolat noir non-sucré.

Le second groupe ont consommé du chocolat noir sucré et le troisième groupe un placebo.

Durant cette même période, ces médecins ont mesuré, avant et après la consommation des portions assignées à chaque groupe, la capacité de la principale artère du bras à se décontracter pour permettre un plus grand flux sanguin.

Ces mesures sont faites à l’aide d’un instrument à ultra-sons de haute-fréquence.

Chocolat noir sur la santé

Chocolat noir a le même effet que l’aspirine

Dans les deux groupes ayant consommé du cacao, la capacité de leur artère humérale à se relaxer s’est nettement améliorée.
Respectivement 2,4% pour les sujets qui ont pris du chocolat noir non-sucré et 1,5% pour les autres.

Dans le groupe assujetti au placebo, la capacité de leur artère humérale à se détendre a diminué de 0,8%.

Les flavonoïdes, des anti-oxydants puissants dont le cacao est riche, connus depuis longtemps pour leurs effets dilatateurs sur les artères.

Ils se trouvent également dans les fruits, les plantes légumineuses et le vin rouge.

Étude du chocolat noir

Selon une étude du Dr Diane Becker, professeur à l’Ecole de médecine Johns Hopkins à Baltimore (Maryland, est), parue en novembre dernier, quelques carrés de chocolat noir pris quotidiennement ont le même effet que l’aspirine.
Il réduit la coagulation sanguine et diminuer les risques de blocage des artères responsable de nombreuses crises cardiaques.

Etude Allemande sur le chocolat noir

La publication récente d’une étude allemande a révélé l’effet du chocolat noir sur les risques cardiovasculaires.

Les vertus médicales du chocolat dans un article du Journal of the American Medical Association.
Cette étude, réalisée par cinq pharmacologues de l’université de Cologne, en Allemagne, confirme ses bienfaits dans le contrôle de l’hypertension.

Cette publication confirme et renforce d’autres études menées sur le sujet


L’une d’entre elle mettait ainsi en évidence qu’une consommation quotidienne de liqueur de chocolat (100 grammes), riche en flavanols (famille des polyphénols, que l’on rencontre aussi dans le vin), diminuait la pression artérielle.

Rien ne prouvait encore « quel effet pourraient avoir de petites quantités de chocolat noir, riche en cacao et faible en sucres et matières grasses », précise le docteur Dirk Taubert, auteur de l’étude.

Les bienfaits du chocolat noir sur la santé
Les bienfaits du chocolat noir sur la santé

Cette étude, réalisée entre janvier 2005 et décembre 2006, s’est basée sur un lot de 44 adultes (20 hommes et 24 femmes) âgés de 56 à 73 ans et sujets à une pré hypertension ou à une hypertension de stade 1.

Deux groupes réalisés.

Un groupe a mangé quotidiennement deux carrés de chocolat contenant 30 milligrammes de polyphénols.
Le second groupe a quant à lui mangé du chocolat blanc, dépourvu de ces polyphénols, substances qualifiés antioxydants ayant pour propriétés de dilater les artères.

L’expérience basée sur une période de dix-huit semaines.

Le groupe ayant dégusté du chocolat noir quotidiennement a révélé une diminution de leur pression artérielle ceci sans prise de poids. >
Cette expérience a ainsi mis en évidence une diminution notable de la prévalence de l’hypertension artérielle 18 % (passage de 86 à 68 %).

Le groupe « blanc » n’a quant à lui vu aucune évolution de la prévalence à l’hypertension.

Par exemple, une tension artérielle de 14/9 serait ramenée à 13,7/88.

Cette étude démontre ainsi que le chocolat noir diminuerait le risque de mourir d’une attaque cérébrale (8%) ou cardiaque (5%).

D’autres études récentes notamment celle publiée dans la revue US Pharmacist en février 2007 et réalisée par des chercheurs californiens, avait révélé que le chocolat noir sans sucre agissait sur le tonus musculaire de la paroi de l’artère humérale.

Les preuves scientifiques s’accumulent ainsi en faveur des vertus thérapeutiques du chocolat noir.

Selon le Dr. Malte Kelm, auteur d’une étude menée en 2005 sur les fumeurs, « le cacao, riche en flavonoïdes, peut améliorer considérablement un élément important de la santé cardiovasculaire.
Surtout au sein d’une population ayant déjà un risque connu de maladie cardiovasculaire 

Grain de cacao poudre de cacao chocolat noir et la santé
Feuilles de cacao, poudre de cacao, morceaux de chocolat noir et fèves de cacao.


Les bienfaits du cacao ne sont pourtant pas nouveaux.

Traditionnellement utilisé par les Indiens Kuna du Panama, ces derniers ne présentent aucun signe d’hypertension artérielle.

Mais le cacao a d’autres vertus à son actif contre le mauvais cholestérol grâce à l’acide oléique, l’acide stéarique, et les phytostérols, la constipation et le stress.



ÉTUDE EUROPÉENNE

Les propriétés chimiques du chocolat sont complexes.

Il contient plus de 300 substances, incluant de la caféine en petite quantité.
De la théobromine qui est un stimulant plus faible et un autre stimulant la phénylamine liée chimiquement aux amphétamines, s’y retrouve aussi.

A la réunion annuelle de la Société Européenne de Sexologie qui s’est tenue en décembre à Londres, le Dr. Andrea Salonia, un chercheur Italien, rapporte un lien entre la satisfaction sexuelle et le chocolat.

Selon lui, les femmes aimant le chocolat semblent avoir une meilleure vie amoureuse.

Les groupes qu’il compare sont cependant hétérogènes, 120 femmes dans l’un d’âge moyen de 35 ans et une trentaine d’entre elles dans l’autre groupe et d’âge moyen supérieur à 40 ans.

Une des affirmations connues concernant le chocolat noir est qu’il peut contribuer à aggraver l’acné.
Cela semble confirmé deux études, l’une conduite à l’université de Pennsylvanie avec un groupe de patients acnéiques a reçu du chocolat et l’autre un placebo au gout de chocolat. L’acné n’a pas changé.

L’autre étude concerne 80 personnes ayant de l’acné qui ou bien consommèrent du chocolat ou bien s’abstinrent d’en manger. Après un mois, l’observation ne montrait pas de changements de l’acné d’un groupe à l’autre.

D’autres chercheurs ont indiqué que les niveaux élevés des phénols du chocolat pourraient aider à prévenir la maladie des coronaires. Ces produits sont rencontrés aussi dans le vin rouge,

Selon un article récent du British Medical Journal

100 g de chocolat noir quotidien réduisent la tension artérielle de 5 mm de mercure.
Cette réduction de la tension artérielle correspondant à une diminution d’événements cardio vasculaires de 21%.

http://www.medicms.be/dt1/polymeal.htm.

LE FIGARO


Crédits photo : Kathy Willens/AP

Une étude forte intéressante à propos du chocolat ! 

Une étude allemand faites par l’équipe du Professeur Dirk Taubert de l’Université de Cologne, vient d’être publiée dans le Journal of the American Medical Association.

L’étude avait pour objectif de faire la lumière sur les vertus médicinales souvent attribuées au chocolat, et de savoir « quel effet pourraient avoir de petites quantités de chocolat noir sur l’hypertension.
Riche en cacao et faible en sucres et en matières grasse »

Expérimenté sur 44 personnes, une partie souffrants de pré hypertension et l’autre partie d’hypertension de stade 1.

Nous avons donné au premier groupe deux carrés de chocolat noir contenant 30 mg de polyphénols pendant 18 semaines. Le chocolat blanc a été donné au second groupe.

Après 18 semaines d’expérimentation, le groupe ayant ingéré régulièrement le chocolat noir présentait une diminution légère de la pression artérielle sans prise de poids.
Le second groupe n’a pas connu de changement de sa pression artérielle.

Le chocolat blanc ne contient pas de cacao. Donc pas de polyphénols, qui sont des antioxydants puissants.

Contrairement le chocolat noir est riche en cacao donc en polyphenols, il est pauvre en sucre et en graisse.
Il permet de réduire légèrement l’hypertension, sans risque de prendre de poids.

Se faire plaisir avec du Chocolat noir quoi de mieux ?

Bien Manger, quand il s’agit de se faire plaisir, on répond présent ! Plongez dans notre univers chocolat noir, vous trouverez votre bonheur à tous les coups !

Article publié par le journal en ligne Le Figaro


Livre conseils santé: Alimentation 

HYPERTENSION HAUTE PRESSION COMMENT RÉDUIRE son HYPERTENSION

HYPERTENSION HAUTE PRESSION Réduire son Hypertension Artérielle. Comment RÉDUIRE sa haute pression ou l’HYPERTENSION ARTÉRIELLE

HYPERTENSION Haute Pression

HYPERTENSION ARTÉRIELLE HAUTE PRESSION COMMENT RÉDUIRE son HYPERTENSION

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle?

Hypertension, imaginez vos artères comme des conduits qui transportent le sang à partir de votre cœur pour le distribuer dans tout le corps. L’hypertension artérielle (ou haute pression) se manifeste lorsque le sang circule dans vos artères à une pression supérieure à la normale.

Lorsque l’hypertension est reliée à une cause spécifique, notamment une maladie ou un médicament, elle prend le nom d’hypertension secondaire. Mais, le plus souvent, on en ignore la cause précise. Dans ce cas, la haute pression portera le nom d’hypertension essentielle. Votre tension artérielle change souvent durant le cours d’une journée en fonction de nombreux facteurs. Par conséquent, vous devrez peut-être prendre votre tension artérielle plusieurs fois par jour dans un environnement tranquille, où vous êtes à l’aise et confortable, afin de mieux l’évaluer. Les médecins ont besoin de savoir si vous faites de l’hypertension afin de prévenir les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux. Vous devriez faire prendre votre tension artérielle une fois ou deux par année par votre médecin.

Que signifient les chiffres de la tension artérielle?

La tension artérielle s’exprime habituellement par deux chiffres, écrits avec une barre oblique, p. ex. 120/80. Vous pouvez aussi entendre dire que la pression artérielle est «de 120 sur 80».

Le premier chiffre est la pression systolique. C’est la pression maximum du sang lorsque votre cœur pousse le sang dans vos artères. Le deuxième chiffre est la pression diastolique. C’est la pression lorsque le sang revient vers le cœur – la période de repos entre les contractions. Une pression normale est inférieure à 120/80. Une pression élevée se situe à 140/90 ou plus.

Un adulte en bonne santé avec une pression inférieure à 120 sur 80 est moins à risque d’avoir des problèmes de santé à long terme. Une pression de plus de 140 sur 90 (ou de 160 sur 90 si vous avez plus de 65 ans) doit être abaissée à un niveau plus sécuritaire. Les nouveaux objectifs pour de meilleures lectures de pression varient en fonction de votre état de santé. Voici les valeurs actuelles ciblées pour les conditions suivantes :

  • Diabète – moins de 130/80
  • Diabète avec plus de 1 g de protéines par jour dans vos urines – moins de 125/75
  • Hypertension systolique isolée – moins de 140 systolique
  • Hypertension diastolique avec ou sans hypertension systolique – moins de 140/90
  • Néphropathie – moins de 130/80

Comment diagnostiquer l’hypertension?

La tension artérielle se mesure à l’aide d’un brassard qu’on place autour de votre bras et qu’on gonfle pour écouter le bruit de la circulation sanguine. Votre médecin mesurera votre tension artérielle lors de plusieurs visites pour voir si elle est élevée. Le nombre de visites où votre médecin voudra mesurer votre tension artérielle avant de poser un diagnostic est fonction des valeurs obtenues et des symptômes que vous présentez.

Si elle est élevée à plusieurs occasions, vous souffrez probablement d’hypertension.

À quelle fréquence devrais-je faire vérifier ma tension artérielle?

La pression devrait être mesurée occasionnellement même durant l’enfance, dès l’âge de 2 ans. Faites mesurer votre pression une fois aux deux ans après l’âge de 18 ans.

Si vous prenez un médicament pour l’hypertension, votre médecin vérifiera votre tension artérielle à chaque visite pour s’assurer que le médicament que vous prenez est efficace. Demandez à votre médecin de famille à quelle fréquence vous devriez faire prendre votre tension artérielle.

Pourquoi l’hypertension est-elle nuisible?

L’hypertension endommage précocement les vaisseaux sanguins et le cœur. Ceci augmente le risque d’accident vasculaire cérébral, de troubles rénaux et de maladie du cœur.

L’hypertension donne-t-elle des symptômes?

Habituellement, non. C’est pourquoi il est si important de faire prendre régulièrement votre pression.

Comment peut-on la traiter?

Le traitement débute par des changements à vos habitudes de vie afin de vous aider à réduire votre tension artérielle et à diminuer le risque de problèmes cardiaques (voir la liste ci-dessous). À eux seuls, ces changements peuvent vous aider. S’ils ne suffisent pas, vous aurez à prendre des médicaments.

Changements dans les habitudes de vie

  • Ne fumez pas et n’utilisez aucun produit du tabac.
  • Perdez du poids si vous faites de l’embonpoint (IMC > 25).
  • Faites de 30 à 60 minutes d’exercice d’intensité modérée, 4 à 7 jours par semaine.
  • Limitez votre consommation de sel.
  • Limitez votre consommation d’alcool.
  • Mangez des aliments contenant suffisamment de potassium, de calcium et de magnésium.
  • Évitez les aliments riches en gras et en cholestérol.
  • Essayez les techniques de relaxation.

Même si vous avez besoin de médicaments pour contrôler votre tension artérielle, apporter certains changements à vos habitudes de vie vous aidera à diminuer la quantité de médicaments que vous avez à prendre; ceci contribuera à réduire votre pression artérielle et le risque d’une maladie du cœur. L’hypertension augmente le risque de problèmes cardiaques; donc, le fait de surveiller les autres facteurs de risque d’une maladie du cœur pourra améliorer votre santé.

Comment les produits du tabac affectent-ils la pression artérielle?

La nicotine des cigarettes et des autres produits du tabac stimule votre organisme à produire de l’adrénaline. L’adrénaline provoque une constriction de vos vaisseaux sanguins et une accélération de vos battements cardiaques, ce qui augmente votre tension artérielle. Si vous cessez de fumer ou d’utiliser d’autres produits du tabac, vous pouvez réduire de façon significative les risques de maladie du cœur et de crise cardiaque, et ainsi abaisser votre tension artérielle.

Devrais-je perdre du poids et faire de l’exercice?

Chez la plupart des gens qui font de l’embonpoint, la perte de poids aidera à réduire la tension artérielle. Perdre 1 kg permet de réduire la pression systolique de 1,6 et la pression diastolique de 1,1. Faire de l’exercice régulièrement aide également à perdre du poids. L’activité physique semble réduire la tension artérielle, en plus de vous aider à maigrir. Chez les adultes inactifs, une étude a constaté que l’exercice d’aérobie régulier diminuait la pression systolique de 3,84 mm Hg et la pression diastolique de 2,58 mm Hg sur une période de 2 semaines.

Le sodium est-il nuisible?

Tous les gens ne sont pas affectés par la consommation de sodium (ou sel), mais celui-ci augmente la tension artérielle chez certaines personnes. La plupart des gens qui souffrent d’hypertension devraient réduire leur consommation quotidienne de sel à moins de 1,5 g.

Certains aliments comme les croustilles et les charcuteries, notamment le jambon, contiennent beaucoup de sel. On oublie souvent que le pain et certains produits laitiers, tel le fromage, contiennent également beaucoup de sel. Apprenez à lire les étiquettes! N’ajoutez pas de sel à vos aliments. Souvenez-vous aussi qu’un diurétique (pilule qui aide l’organisme à éliminer l’eau) ne remplace pas le besoin de couper la quantité de sel.

Dois-je aussi cesser de consommer de l’alcool?

Chez certaines personnes, l’alcool peut entraîner une augmentation significative de la tension artérielle. Chez d’autres,  elle n’a pas d’effet. Limitez votre consommation hebdomadaire d’alcool à moins de 14 consommations standard chez les hommes et à moins de 9 chez les femmes. Une consommation standard équivaut à 43 ml ou 1,5 oz de spiritueux (40 % d’alcool), 341ml ou 12 oz de bière (5 % alcool), ou 142 ml ou 5 oz de vin (12 % d’alcool). Si vous consommez de l’alcool, parlez-en avec votre médecin.

Le stress affecte-t-il ma tension artérielle?

Le stress affecte probablement la tension artérielle. Pour combattre l’effet du stress, essayez des techniques de relaxation ou le biofeedback. Elles sont efficaces si vous les pratiquez au moins une fois par jour. Demandez les conseils de votre médecin de famille.

Les médicaments sont-ils efficaces?

Il existe plusieurs types de médicaments pour traiter l’hypertension. On les nomme hyper tenseurs. Chaque groupe de médicaments comprend plusieurs marques différentes. Le but du traitement est de ramener votre tension artérielle à la normale à l’aide d’un médicament qui est facile à prendre et n’a pas d’effets secondaires. Les médicaments réussissent habituellement à atteindre cet objectif. Si votre hypertension ne peut pas être contrôlée sans l’aide de médicaments, vous devrez les prendre pour le reste de votre vie. N’arrêtez pas de prendre vos médicaments sans en parler d’abord à votre médecin de famille. Autrement, vous augmentez le risque d’être victime d’un accident vasculaire cérébral ou d’une crise cardiaque.

Livre conseils santé

 

Guérir l’hypertension sans médicaments
Si vous souffrez d’hypertension artérielle, cela est dû à une trop grande pression du sang dans vos artères. Vous dépassez la normale à partir de 149.

CHOLESTEROL BON et MAUVAIS Cholestérol

CHOLESTEROL BON et MAUVAIS Cholestérol

Cholesterol 

Y a t-il un bon et un mauvais cholestérol? En fait, il n’existe pas sous deux molécules différentes. Il s’agit plutôt des systèmes de transport qui le véhiculent dans le sang qui ont des rôles très différents: les lipoprotéines LDL (lipoprotéines de petite densité) et HDL (lipoprotéines de haute densité) de là l’appellation populaire de LDL et HDL.

CHOLESTEROL BON et MAUVAIS

Les HDL Récupère le cholesterol dans les organes qui en ont trop et le rapporte au foie qui se charge de l’éliminer. Ce sont les HDL qui nettoient les artères de tous les dépôts lipidiques de mauvaise qualité et aident ainsi à réduire l’apparition d’une plaque athéromateuse. C’est pourquoi on attribue le qualificatif de « BON » aux HDL.

 

Les LDL Travaillent dans le sens opposé. C’est à dire qu’ils déposent le cholestérol sur les parois des artères. C’est alors que commencent à se former des plaques de graisses appelées athéromes. 

De là son titre de « mauvais » cholestérol.

Le cholestérol

Un des agents responsables de l’athérosclérose qui conduit aux maladies cardio-vasculaires. L’excès de « mauvais » et le manque de « bon cholestérol » sont reconnus comme étant des facteurs de risque de maladie cardio-vasculaire.

Il existe plusieurs traitements pour réduire le « mauvais cholestérol » mais l’exercice et une saine alimentation sont pointés comme solution naturelle la plus efficace. Cependant, certains médicaments ont la faculté d’augmenter le taux de « bon » cholestérol. Pensons aux « statines » qui obtiennent des résultats extraordinaires chez les personnes fortement affectées par le « mauvais » cholestérol.

Une visite chez votre médecin est recommandée. Demandez à passer un test pour connaitre votre taux de cholestérol et profitez-en pour vous informer au sujet des « statines ». Les résultats de vos tests vous diront si vous devez utiliser la médication ou si une meilleure qualité de vie, une alimentation saine et de l’exercice seraient suffisants.

LIVRES

Découvrez tous trucs et astuces pour enfin gagner la bataille du cholestérol

   

Comment réduire votre cholestérol

   

MALADIE d’ALZHEIMER Comment prévenir la maladie d’Alzheimer? (Alzeimer et Omega 3)

MALADIE d’ALZHEIMER
Comment prévenir la maladie d’Alzheimer? (Alzheimer et Omega 3)

maladie d'Alzheimer
(Maladie d’Alzheimer et Omega 3)

MALADIE d’ALZHEIMER Comment prévenir la maladie d’Alzheimer ? 
La 9e conférence internationale sur la maladie d’Alzheimer qui s’est déroulée à Philadelphie aux Etats-Unis, a été l’occasion de rappeler qu’il existe des facteurs environnementaux sur lesquels on peut agir pour retarder le déclin cognitif.
La liste est longue, et vaut la peine d’être entendue.

Selon une étude portant sur des jumeaux, si la maladie d’Alzheimer frappe l’un des deux, le second en sera également atteint dans 40% des cas s’ils sont de vrais jumeaux, contre 20% en cas de faux jumeaux.
Et la maladie se développe chez les jumeaux dans un délai de cinq ans.

Mais les facteurs génétiques ne sont pas les seuls déterminants dans la maladie d’Alzheimer. Il existe une longue liste de facteurs environnementaux très courants qu’il est intéressant de connaître.

Toutes ces conclusions ont été établies à partir de multiples études indépendantes.
L’obésité double le risque de développer une maladie d’Alzheimer.
L’excès de cholestérol ou l’hypertension multiple ce risque par six.

Un diabète accélère également le déclin cognitif.
Il en est de même pour toutes les maladies cardiovasculaires.
En revanche, l’usage d’antidiabétiques et d’anti-hypertenseurs prévient le risque.

Un taux élevé de HDL-cholestérol (« bon cholestérol ») aux âges moyens de la vie, influence positivement la santé cognitive, le LDL (« mauvais cholestérol ») ayant l’effet inverse. Et bon à savoir : une activité physique, une consommation modérée d’alcool et d’acides gras mono-insaturés (huile d’olive par exemple), permettent d’augmenter le HDL-cholestérol.

Une consommation régulière de fruits et légumes préserve les fonctions cognitives.
Il en est de même des activités physiques, même si elles sont légères à modérées comme la marche, mais également des activités mentales et sociales, qu’elles soient culturelles, politique ou manuelles.

Finalement, l’arme contre la maladie d’Alzheimer est l’adoption d’une bonne hygiène de vie :
1. alimentation équilibrée riche en fruits et légumes et réduite en alcool,
2. lutte contre l’excès de poids, l’hypertension artérielle et l’excès de cholestérol,
3. activité physique, mentale et sociale régulière.

Source:La Presse et
Dr Isabelle Eustache