Catégorie : Trucs et Astuces au Naturel

CITRON LE CITRON Ses BIENFAITS sur notre Santé – Comment Utiliser le CITRON?

CITRON LE CITRON Ses BIENFAITS sur notre Santé-
Comment utiliser le CITRON?

CITRON LE CITRON et ses bienfaits sur Notre Santé, comment l’utiliser?

les bienfaits du citron


Comment agit le citron sur notre corps et quels sont les bienfaits et que pouvons nous tirer de cet agrume? 
Le citron est rafraîchissant, antiseptique, astringent, tonifiant, cicatrisant, cet agrume peut servir à plusieurs usages.

Il est riche en sel minéraux et en vitamine C, faible en calories (35 calories par 100 grammes) il est non seulement apprécié en cuisine, mais il possède aussi de nombreuses propriétés

 

Les Soins de la peau avec le citron

CITRON LE CITRON Ses BIENFAITS sur notre Santé - Comment Utiliser le CITRON

Le Citron possède une action adoucissante sur la peau.

Un morceau de citron appliqué sur des piqûres d’insectes calmera la douleur et la démangeaison en quelques minutes.

Pour la peau grasse, ou pour se débarrasser plus rapidement des comédons, pressez un citron sur une boule d’ouate que vous passez ensuite sur les endroits affectés. Astringent, le citron a également la propriété de resserrer les pores de la peau.

 

 


Les 
Dents

Une recette de grand-mère:  pour des dents plus blanches, brossez-les deux fois par semaine avec un mélange de jus de citron, de citron vert (lime) et de pamplemousse non dilué.
Cette solution permet aussi de réduire le tartre. Il faut cependant éviter de sucer une rondelle de citron à cause de sa concentration en acide citrique dommageable pour l’émail des dents.

Le Citron et les Cheveux

Donnez de l’éclat aux cheveux! Rincez-les avec un peu de jus de citron après le shampoing.

La Migraine

La prochaine fois que vous aurez la migraine, essayez des compresses de jus de citron ou appliquez quelques tranches sur vos tempes.

Les Pieds

Pieds endoloris ? Pour soulager la douleur, frottez son jus sur la voûte plantaire.

La Santé

Réputé pour avoir des propriétés antiseptiques, il est  utilisé dans de nombreux traitements contre le mal de gorge et permet également de faire des cures pour les mains. Il est de plus utilisé en cosmétologie pour éclaircir et unifier le teint. Il élimine 30% de glucose dans le sang, efficace pour le diabète.

Son jus est efficace pour éviter les mucosités : du jus de citron dilué dans de l’eau chaude évite d’avoir la voix enrouée.

Un sucre imbibé de jus de citron est le remède le plus efficace qui soit contre le hoquet. Bien que le mécanisme d’action soit inconnu, l’effet est immédiat et garanti et se vérifie facilement sans danger.

Le citron dans la cuisine

Antiseptique naturel, il est reconnu pour sa teneur élevée en vitamine C. C’est une façon bien naturelle de relever la saveur des aliments et de parfumer soupes, sauces, légumes, gâteaux et sorbets. Il remplace avantageusement le vinaigre dans la vinaigrette. Enfin, on l’utilise pour mariner et attendrir la viande blanche, la volaille, le poisson.

Achat et conservation du citron

  • Achetez toujours des citrons bien ronds, plus juteux que les ovales. Choisissez-les jaune vif qui contiennent plus de vitamines. Entiers ils se conservent dans le bac du réfrigérateur pendant environ deux semaines.

  • Enveloppez les citrons entamés dans du plastique et consommez-les le plus vite possible. Ils doivent être à température ambiante pour donner son maximum de jus. Roulez-le sur une planche ou entre vos mains pendant quelques minutes avant de le presser. Il donnera encore plus de jus si vous le chauffez préalablement au micro-ondes pendant 30 secondes.

    citron Zeste

Utiliser le zeste de citron

Grossièrement râpé, le zeste s’emploie dans certaines soupes et plats exotiques, et parfume délicatement les desserts. On l’utilise aussi dans les currys et dans certains ragoûts classiques. Pour râper le zeste, servez-vous d’une râpe à fromage fine, frottez doucement en évitant de gratter la peau blanche qui donnera un goût amer.

Un bon truc

Si vous n’avez besoins que de quelques gouttes, percez un petit trou dans le fruit. Vous pouvez reboucher avec un cure-dents ou envelopper le dans du plastique.

Un citronnier dans la maison

citron citronnier dans la maison

Pour tenter l’expérience d’en faire pousser un chez vous, voici comment faire à partir des citrons du marché : gardez les pépins humides pendant 24 h. Remplissez un pot de 10-15 cm et plantez les pépins à 2 cm de profondeur. Gardez les graines humides pendant la germination. Elles mettront environ un mois à germer et pousseront bien sous une lumière fluorescente ou sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée. Mais ne vous faites pas d’illusion sur sa capacité de produire autre chose que des feuilles. Pour voir fleurir un citronnier, il faut l’acheter en pépinière.

 

Soins des plantes par le citron

Préparez un mélange drainant, riche, neutre, arroser sans excès. Pendant la croissance, utilisez un engrais spécial agrumes, un arrosage sur 2; taillez légèrement en mars et surveillez araignées, cochenilles et pucerons.

Le citron dans d’autres applications

  • Le jus de citron peut s’avérer très utile pour le nettoyage d’objets en aluminium, et entre dans la composition de la mixture pour nettoyer les ustensiles en cuivre.
  • Il semblerait aussi que le jus de citron ait des vertus spermicides, en raison de sa forte acidité (pH plus faible que dans le vagin). Des études sont en cours pour vérifier si le jus de citron a une incidence sur le virus du Sida.
  • Le citron peut également servir comme encre invisible. Il suffit d’écrire avec son jus comme encre et, ensuite, de faire chauffer la feuille au-dessus d’une chandelle (pas trop près) pour voir apparaître les écritures.

Valeur Nutritive du citron

Citron cru sans peau (valeur nutritive pour 100 g)
eau : 88,98 g cendres totales : 0,30 g fibres : 2,8 g valeur énergétique : 29 kcal
protéines : 1,10 g lipides : 0,30 g glucides : 9,32 g sucres simples : 2,50 g
oligo-éléments
calcium : 26 mg fer : 0,60 mg magnésium : 8 mg phosphore : 16 mg
potassium : 138 mg cuivre : 0,037 mg sodium : 2 mg zinc : 0,06 mg
vitamines
vitamine C : 53,0 mg vitamine B1 : 0,040 mg vitamine B2 : 0,020 mg vitamine B3 : 0,100 mg
vitamine B5 : 0,190 mg vitamine B6 : 0,080 mg vitamine B9 : 0 µg vitamine B12 : 0,00 µg
vitamine A : 22 UI rétinol : 0 µg vitamine E : 0,15 µg vitamine K : 0,0 µg
acides gras
saturés : 0,039 g mono-insaturés : 0,011 g poly-insaturés : 0,089 g cholestérol : 0 mg

Les risques du citron

Le citron est aussi photosensibilisant. Lors de l’application du jus  sur la peau, des tâches peuvent apparaître suite à une exposition au soleil. Il existe deux réactions : la phytotoxicité et la photo allergie.

Il peut aussi causer des brûlures au niveau des muqueuses si son jus ou bien son huile essentielle sont absorbés en trop grandes quantités. Les muqueuses brûlées peuvent être des muqueuses de l’œsophage, de l’estomac ou autres.

Top livre du Mois

Recettes et Remèdes de Nos Grands-Mères + 7 Bonus Recettes et Remèdes de Nos Grands-Mères

Livres conseils santé

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le plus grand club d’achat en ligne en Amérique du Nord !
Formulaire d’information pour des produits de Mieux-être, de Santé, de Beauté et Écologiques. Plus de 400 produits à choisir. 

Chaque familles devrait avoir la possibilités d’être entourée des meilleurs produits naturels qui existent au monde!
Des produits naturels sûrs, efficaces et offerts par la nature.

Précisez votre Pays
*Pour avoir des informations rapidement: Monique Toubeix au 514-792-0281 ou par messagerie texte.

VINAIGRE de CIDRE de POMME ses BIENFAITS et PROPRIETES un PRODUIT NATUREL – Les 1001 VERTUS du VINAIGRE de CIDRE de POMME

VINAIGRE de CIDRE de POMME ses BIENFAITS et PROPRIETES un PRODUIT NATUREL
Les 1001 VERTUS du VINAIGRE de CIDRE de POMME

Vinaigre de Cidre de Pomme serait une bénédiction des dieux, permettant de guérir et soulager à peu près tous les maux de la terre.
Selon des études réalisées sur le sujet, le vinaigre de cidre de pomme obtient la première place dans les remèdes maison pour le traitement d’une foule de maux, de l’arthrite à la peau sèche.


« Pomme du matin éloigne le médecin… »
Voici quelques-unes des propriétés que l’on confèrent au vinaigre de cidre de pomme :

– Combat la fatigue et l’insomnie
– Régénère l’énergie
– Aide au traitement de l’arthrite
– Prépare à la digestion
– Soulage le mal de gorge et la laryngite
– Apaise les symptômes de l’asthme ou de la grippe
– Conserve une peau saine et réduire les signes du vieillissement

Le vinaigre de cidre est très riche en minéraux (notamment le potassium,chlore, calcium, soufre, fer fluor, silicone), en vitamines, en acides aminés et oligoéléments. Plusieurs des maux susmentionnés peuvent en effet être créés par une déficience en minéraux.

 vinaigre de cidre de pommeQuant au sujet qui nous intéresse ici, le vinaigre de cidre est tout-à-fait indiqué à plusieurs usages sur la peau.
On peut ajouter à ses propriétés en y faisant macérer des plantes (attention aux impatientes, il faut cependant attendre 6 semaines avant de filtrer le tout et de l’utiliser) : d’une part cela crée un vinaigre tout-à-fait délicieux pour les salades, mais aussi un liquide précieux à utiliser dans la confection de toniques, masques, en rince capillaire (surtout si vous utilisez du savon artisanal, qui a tendance à ternir les cheveux en laissant des résidus).

Évidemment, le cidre de pomme est très acide, il faut donc y aller parcimonieusement si vous avez une tendance à réagir aux fruits acides par exemple. J’ai eu la désagréable expérience d’avoir le visage tout bouffi le lendemain d’un traitement choc au vinaigre de cidre  soyez donc plus sages et diluez-le dans de l’eau ou encore faites un « patch text » avant d’y aller en grande…

Ici bas suit un excellent texte que j’ai trouvé sur le sujet.

Il y a plusieurs façons d’utiliser le vinaigre de cidre  a plus utilisée est de le boire sous forme d’une boisson qui est très rafraîchissante : 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un grand verre d’eau éventuellement additionné de une ou deux cuillères à soupe de miel (au début on peut commencer avec une seule cuillère à soupe de vinaigre et de miel).

Il existe également des capsules de vinaigre de cidre, vendues en pharmacie ou dans les magasins d’aliments naturels. Les personnes qui adoptent ce choix devraient cependant être conscientes qu’il est important de boire au minimum un grand verre d’eau avec la prise des gélules. Pour les problèmes de sinus, rhumes et migraines, on peut faire des inhalations de vinaigre de cidre.
De deux à trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un grand bol d’eau bouillante. Se couvrir la tête au-dessus du bol et respirer les vapeurs. On peut également utiliser le vinaigre de cidre pour un bain relaxant. Un grand verre de vinaigre de cidre dans l’eau du bain.

Enfin, voici la recette du fameux vinaigre des 4 voleurs légendaire.
La légende raconte qu’en France, en 1726, quatre voleurs profitèrent de l’épidémie de peste pour voler impunément les possessions des personnes ayant succombé à la terrible maladie.
Lorsqu’ils furent finalement appréhendés, le juge leur offrit une sentence moins sévère en échange du secret qui les avait mis à l’abri de la contagion de ce mal redoutable. Ils racontèrent qu’ils s’enduisaient le corps d’un vinaigre de leur composition pour se protéger et en buvaient quotidiennement.

RECETTE Vinaigre des 4 Voleurs

  • 20 g de romarin
  • 20 g de lavande
  • 20 g de sauge
  • 30 g de cannelle moulue
  • 20 g de thym
  • 20 g de menthe
  • 30 g de girofle
  • 20 g d’absinthe
  • 30 g d’ail
  • 5 g de camphre
  • 20 g de rue
  • 20 g d’acide citrique
  • 1 L de vinaigre de cidre

Laisser macérer au moins 15 jours. Ensuite filtrer et garder à l’abri de la lumière.

Utilisé en cas de grippe 1 cuillère à café dans un verre d’eau plusieurs fois par jour. Pour désinfecter les plaies et en friction contre les courbatures. C’est un antiseptique en cas d’épidémie de maladies contagieuses. On peut en frictionner sur tout le corps

Pour plus d’information sur le vinaigre de cidre il existe d’excellents ouvrages, notamment le livre très complet de Manon Desrocher, n.d. « le vinaigre de cidre artisanal, ma passion…ses vertus « .

Les vertus du vinaigre de cidre de pomme pour la peau…

Très riche en toutes sortes d’éléments nutritifs, le vinaigre de cidre aide à conserver une peau douce, jeune et éblouissante de santé. Vous devez cependant vous assurer que vous avez en votre possession un vinaigre de cidre de pomme artisanal qui doit provenir de la culture biologique et être à 100% pur, non pasteurisé et vieilli en fût de chêne. Le vinaigre de cidre que vous utilisez ne doit pas contenir plus de 4,5 % d’acide acétique. Il ne doit pas être filtré ni pasteurisé et doit être d’une couleur doré clair et limpide. Un vinaigre fabriqué de façon industrielle est prêt en quelques jours, il n’a donc pas suffisamment de temps pour fermenter, le privant ainsi de toutes les richesses vitaminiques et minérales.

Le pH du vinaigre de cidre de pomme, aux vertus astringentes, est très semblable à celui de la peau, ce qui en fait un produit de beauté efficace et peu coûteux. Il est excellent pour les peaux grasses et à problèmes. Contre l’acné juvénile bénigne ou tout autre espèce de boutons, il prévient l’apparition des comédons. De plus, en resserrant les pores, il contribue au ralentissement du vieillissement de la peau par son action anti-oxydante.

Une autre qualité du vinaigre de cidre c’est d’effacer toute trace de savon et d’annuler tous résidus de calcaire et de chlore contenus dans l’eau et qui laissent des sensations désagréables de tiraillement ou de
picotement. Il suffit de verser de l’eau tiède dans le lavabo et d’y ajouter une cuillerée à café ou deux de vinaigre de cidre parfumé au goût. Toutes et tous peuvent confectionner leur vinaigre de toilette à partir d’un excellent vinaigre de cidre, dilué avec de l’eau et aromatisé avec des plantes ou des essences de fleurs.

Le vinaigre de cidre peut se comparer avantageusement à toutes les crèmes ou les masques raffermissant dits minute, dont le coût est exorbitant. Il s’agit de l’utiliser exactement comme un de ces produits, selon le mode d’emploi suivant : sur une peau parfaitement nettoyé, appliquer son vinaigre de toilette favori non dilué et étendre son maquillage aussitôt.

Voici quelques petites recettes faciles pour rehausser l’éclat de votre visage et de vos cheveux :

Crème hydratante au vinaigre de cidre
45 ml (3 c. à soupe) d’huile d’olive
45 ml (3 c. à soupe) d’huile de germe de blé
45 ml (3 c. à soupe) d’huile de tournesol
45 ml (3 c. à soupe) de vinaigre de cidre
4  jaunes d’œufs
Les ingrédients doivent être à la température ambiante.
Mélanger les huiles, battre les jaunes d’œufs, et ajouter doucement les huiles, en remuant. Incorporer le vinaigre de cidre et remuer. Mettre ensuite dans un petit pot et conserver au réfrigérateur.
Utiliser cette crème pour hydrater votre peau.

Masque facial au vinaigre de cidre
Incorporer trois grosses fraises écrasées à 1 tasse de vinaigre de cidre et laisser reposer 2 heures. Retirer le surplus de vinaigre et appliquer sur le visage et le cou avant de se coucher. Rincer au réveil. Ce masque nourrit la peau et élimine les boutons et les points noirs.

Masque calmant pour peaux sensibles
60 ml (4 c. à soupe) de farine d’avoine
15 ml (1 c. à soupe) de vinaigre de cidre
45 ml (3 c. à soupe) d’eau
Diluer le vinaigre dans l’eau, puis mélanger avec la farine, de façon à obtenir une pâte épaisse (ajouter un peu de farine si nécessaire). Appliquer uniformément sur le visage et garder jusqu’à ce que le tout
soit bien sec. Laver alors le visage à l’eau tiède. Rincer avec sa recette préférée de vinaigre de cidre.

Le vinaigre de cidre et les tâches pigmentaires
Incorporer 1c. à thé de jus d’oignon à 2c. à thé de vinaigre de cidre et appliquer sur les taches à l’aide d’un morceau de tissu. Les taches devraient pâlir dans les semaines qui suivent. (Comme ça ne sent pas
très bon, il vaut mieux l’appliquer avant d’aller se coucher !)

Le vinaigre de cidre et les pellicules
Le vinaigre de cidre élimine les pellicules et rend les cheveux soyeux et brillants. Après chaque shampoing, rincer les cheveux avec 2 tasses d’eau chaude additionnées de 2c. à soupe de vinaigre de cidre.

Combat l’obésité (le journal scientifique « The Medical World » a publié un rapport signalant son  efficacité dans l’amaigrissement à
raison de 1 kilo par mois selon les tests en consommant 40 gr/jour de vinaigre !!!), le Parkinson et l’hypertensio
n

MIEL BIENFAITS et PROPRIÉTÉS sur la SANTÉ

MIEL BIENFAITS et PROPRIÉTÉS sur la SANTÉ


Miel Bienfaits sur la Santé 

Le miel depuis des siècles est connu par ses bienfaits pour la santé en générale et la peau en particulier.Voici donc quelques conseils pour profiter des avantages du miel tout en appréciant sa saveur.

Le miel est connu par nos ancêtres depuis des siècles, comme un aliment merveilleux aux milles vertus bienfaisants, ces vertus adoucissantes et régénératrices ont un effet magique sur toute la santé en générale et sur la peau en particulier.

En effet, l’usage du miel comme produit de beauté remonte aussi loin qu’au temps des romains et les grecques ; ces deux civilisations anciennes se baignaient dans un mélange de miel et de lait afin de tonifier leurs visages.

Les égyptiens l’ont aussi utilisé pour soigner, embellir la peau et embaumer les morts…

Connaissant les qualités de cet aliment éprouvé à travers l’histoire, l’apiculture contemporaine a su profiter pleinement de ce don de la nature pour développer des produits de soin de la peau.

Les bienfaits du miel sur la peau

C’est un des plus anciens remèdes utilisés par l’homme, grâce à ses propriétés adoucissantes riches de substances minérales, vitamines et acides aminés, le miel est incontestablement l’un des éléments de base dans de nombreux produits cosmétiques et les produits d’hygiènes. Ces propriétés variées et uniques permet de :

Hydrater la peau et les fibres capillaires grâce à sa richesse en sucre ;
Apaiser les peaux sensibles grâce à sa qualité anti-irritante ;
Protéger la peau du vieillissement précoce et rend la peau plus souple ;
Régénérer les cellules superficielles de la peau ;
Aider à rajeunir la peau grâce à la quantité énorme des anti-oxydants que contienne le miel ;
Nettoyer la peau et régularise les niveaux d’huiles naturelles ;
Nourrir, déshydrater, et dessécher la peau sèche ;
La propriété antiseptique joue un rôle important pour fortifier la peau et la rendre plus claire.
 
Vertus alimentaires et thérapeutique

En tant qu’aliment, le miel reste un aliment de qualité, il se compose d’eau d’environ (20%) et en grande partie de sucre (70%) dont la grande majorité est un sucre simple, représenté essentiellement par du fructose (38%), glucose (31%) et ainsi que le maltose, du saccharose et divers autres polysaccharides.

Les substances restantes sont des sels minéraux, des oligo-éléments, des vitamines, de l’acide formique, des enzymes digestifs, des substances antibiotiques et aromatiques.

Listes des vertus du Miel

Pour toutes ces richesses là, le miel se révèle être un atout précieux dans le domaine de la santé et ces vertus préventives et curatives étaient déjà connues il y a plusieurs milliers d’années, mais les études contemporaines menées dans ce sens n’arrête pas de surprendre, on note que le miel est efficace pour: 

Tuer les bactéries ;
Fortifier les squelettes et permettre aussi de mieux digérer les autres aliments et la rétention du calcium et du magnésium ;
Lutter contre les maladies pulmonaires ;
Calmer les nerfs et faciliter l’endormissement ;
Cicatriser les plaies externes ;
Faciliter la dissolution des calculs, idéal en cas de lithiase biliaire ;
Lutter contre l’asthénie (la fatigue) ;
Prévenir le vieillissement cardiovasculaire et calmer les troubles du sommeil ;
Lutter contre le rhume et les états grippaux.

Aussi, le miel est efficace contre :

Les maladies de coeur et appareil circulatoire ;
Les inflammations de l’estomac et de l’intestin ;
Les maladies de bronches ;
Les crampes, crispations (des paupières par exemple), contractures ;
Il possède un pouvoir cicatrisant en application externe et est un remède réputé contre les irritations de la gorge.


Les variétés de Miel

Miel d’Acacia : calmant, reconstituant, régulateur intestinal.

Miel de bourdaine : améliore le transit, soulages les gastrites.

Miel de Bruyère : antianémique, diurétique, antirhumatismal, conseillé en cas d’état de fatigue, de convalescence ou d’affections des voies urinaires.

Miel de Châtaignier : améliore la circulation sanguine.

Miel d’Eucalyptus : antiseptique général des voies respiratoires et urinaires.

Miel de Garrigue : tonique et fortifiant.

Miel d’Oranger : sédatif nerveux, calmant pour les enfants, antispasmodique.

Miel de Romarin : cholagogue, stimule les fonctions hépatiques, conseillé aussi en cas d’asthme, de difficultés digestives.

Miel de Thym : antiseptique général, stimule les fonctions digestives, tonifiant, facilite la récupération physique.
Excellent en cas de grippe.

Miel de Tilleul : sédatif nerveux, favorise le sommeil, calme les migraines et les douleurs diverses.

Composition du miel

Miel en pot

  • Des glucides (sucres) en grande quantité : 78 à 80%,
    • représentés essentiellement par du fructose (ou lévulose) : 38%,
    • glucose (ou dextrose) : 31%,
    • ainsi que du maltose, du saccharose (ou sucrose) et divers autres polysaccharides (mélibiose, turanose, mélézitose …) De l’eau : 17%
  • Des protides : moins de 1%, mais contenant un très grand nombre d’acides aminés libres : acide aspartique, acide glutamique, alanine, arginine, asparagine, cystine, glycine, histidine, isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, proline, sérine, tryptophane, tyrosine et valine.
  • Des sels minéraux : de 0,1% max. pour les miels de nectar et autre, jusqu’à 0,5% (extrait du codex alimentarius) pour les miels de miellat, avec plus d’une trentaine d’éléments déjà inventoriés :
    Aluminium, argent, arsenic, baryum, béryllium, brome, calcium, césium, chlore, chrome, cobalt, cuivre, fer, lithium, magnésium, manganèse, mercure, molybdène, nickel, or, palladium, phosphore, potassium, rubidium, scandium, silicium, sodium, soufre, strontium, titane, vanadium, zinc, zirconium.
    Ces éléments minéraux ne sont pas toujours tous présents dans un miel déterminé.
  • Par contre, certains le sont systématiquement dans tous les miels et souvent alors en grande quantité, notamment le potassium, premier cation intracellulaire indispensable à la vie.Il faut savoir également que les miels foncés sont globalement plus riches quantitativement en matières minérales que les miels clairs.
  • Des acides organiques, libres ou combinés sous forme de lactones : 0,3%, le principal d’entre eux étant l’acide gluconique.
  • Un grand nombre de vitamines, dont les quantités, loin de couvrir nos besoins journaliers, n’en constituent pas moins un appoint non négligeable. Le miel contient essentiellement les vitamines B1, B2, B3 (ou vitamine PP), B5, B6, C, et accessoirement les vitamines A, B8 (ou vitamine H), B9, D et K.
  • Des lipides (corps gras), en infime quantité, sous plusieurs formes :
    • triglycérides,
    • acides gras (acide palmitique, oléique, et linoléique).

      De nombreux composés organiques complexes :

      • Des enzymes, dont les principaux sont les amylases alpha et bêta, la gluco-invertase et la gluco-oxydase.
        Ces enzymes (qui facilitent la digestion des aliments et sont à l’origine de certaines vertus du miel) sont détruites par un chauffage exagéré du miel.
        Il y a donc lieu de toujours éviter la température de la ruche au niveau du couvain étant régulée à 35°C par les abeilles, il convient de ne pas chauffer le miel au dessus de 40°C, si l’on veut lui conserver ses vertus.
      • Il y a plusieurs antibiotiques naturels regroupés sous le nom générique d’inhibine dans le miel, qui sont en fait de puissants bactériostatiques, c’est-à-dire qu’ils empêchent le développement des bactéries mais ne les tuent pas.

        De nombreuses autres substances biologiques diverses :

        • un principe cholinergique proche de l’acétylcholine,
        • un principe œstrogène,
        • flavonoïdes dotés de multiples et intéressantes propriétés physiologiques,
        • alcools et des esters,
        • substances aromatiques qui non seulement donnent l’arôme (comme l’acide phénylacétique) et le goût spécifique d’un miel donné, mais qui ont aussi des vertus thérapeutiques,
        • matières pigmentaires, spécifiques à chaque miel, qui lui donnent sa couleur propre.

Livres Alimentation

régime paléolithique (alimentation paléo) a déjà changé la vie de milliers de personnes ! Ce livre vous guidera pas à pas dans ce nouveau style de vie.

Les secrets de l’alimentation vivante

Les 30 secrets de Frédéric Patenaude sur l’alimentation vivante qui peuvent changer votre vie. L’alimentation vivante pratiquée correctement est simple et source de santé radieuse et d’énergie.

70 Vinaigrettes santé

70 recettes de vinaigrettes sans gras à base d’aliments frais et nutritifs. Un livre de recettes sur l’alimentation vivante de Frédéric Patenaude.

REGIME DES PROFESSIONNELS DU SPORT

Vous allez découvrir les secrets des coachs sportifs,Les Règles de vies,D’alimentations,De la Gestion des Calories,Des Protéines,Des Glucides,tout ça dans ce livre de 89 pages!

Donner Une Alimentation Saine à Vos Enfants.

Comment un Jeune Parent est Parvenu à Reprendre le Contrôle de la Santé Comme du Bien-être de son Enfant en Suivant ces Stratégies Secrètes.

Une bonne alimentation, source de santé…

Comment, grâce à l’alimentation, profiter de votre vie en bonne santé. Votre assiette recéle bien plus de secrets que vous ne l’imaginez.

Comment Manger Sainement! Alimentation saine

Découvrez les secrets de l’alimentation saine que vous pouvez utiliser pour perdre du poids et vous sentir mieux que depuis des années … sans sensation de faim ni vous priver

MELALEUCA TEA TREE les BIENFAITS et VERTUS de l’Huile Essentiels de MELALEUCA

MELALEUCA TEA TREE  Les BIENFAITS et VERTUS de l’huile Essentiels de TEA TREE ou MELALEUCA

L’huile écologique la plus efficace l’huile de Tea Tree

MELALEUCA TEA TREE les BIENFAITS et VERTUS connu sous le nom aussi de l’Huile Essentiels de MELALEUCA

MELALEUCA TEA TREE

Huile Essentiels de Melaleuca ou Tea Tree

Melaleuca tea tree melaleuca théier  
Tea Tree huile de Melaleuca

Nom(s) commun(s) : Mélaleuque, arbre à thé.
Nom botanique : Melaleuca Alternifolia

Alternifolia, famille des myrtacées.
Nom(s) anglais : Tea tree.

Partie(s) utilisée(s) : Les feuilles dont on tire [warning]une huile essentielle[/warning] par distillation.
Habitat et origine : Arbuste ou arbrisseau à feuilles persistantes circonscrit aux régions marécageuses des côtes du nord-est de l’Australie (Nouvelles-Galles du Sud).

Melaleuca tea tree

 

 

 

Indications

Efficacité incertaine Tea Tree – Traiter l’acné, le muguet, l’herpès labial, l’onychomycose, le pied d’athlète, les infections vaginales, la gingivite, les pellicules.
Usage traditionnel

Tea Tree – Prévenir et traiter les infections de la peau et des muqueuses.

Posologie

L’huile essentielle de tea tree ou Melaleuca est vendue à l’état pur (100 % d’huile essentielle) ou sous forme de lotions, crèmes, onguents, shampoings, tampons ou suppositoires vaginaux qui peuvent renfermer des quantités variables d’huile. Tous ces produits sont essentiellement réservés aux usages topiques.
Poursuivre les applications jusqu’à la disparition du problème à traiter.

Attention : l’usage oral de l’huile essentielle de tea tree ou Melaleuca doit se faire sous la supervision d’un aromathérapeute dûment formé

Informations Pour plus de produits Naturels et écologiques a base d’huile Melaleuca

Infections cutanées

  • Appliquer l’huile essentielle Tea Tree ou de Melaleuca pure sur les parties atteintes, plusieurs fois par jour.

Acné

  • Appliquer du Tea Tree sur les parties atteintes une lotion ou une crème renfermant de 5 % à 15 % d’huile essentielle, deux à trois fois par jour.

Infections fongiques (candidose buccale, onychomycose, pied d’athlète, etc.)

  • Appliquer l’huile essentielle Tea Tree pure ou une préparation en renfermant au moins 70 % sur les parties atteintes, deux à trois fois par jour. Attention, en traitant le muguet, de ne pas avaler l’huile essentielle de Melaleuca.

Infections vaginales

  • On les traite par une douche vaginale, des suppositoires ou des pessaires renfermant de 1 % à 40 % d’huile essentielle. Appliquer d’une à trois fois par jour de Tea Tree.

Historique

Melaleuca tea tree

Les Bundjalung, aborigènes australiens, utilisaient les feuilles broyées pour traiter les blessures et les infections cutanées. L’eau d’un lagon, dans lequel avaient macéré les feuilles qui y tombaient au fil des ans, était considérée par ce peuple comme un lieu investi d’un puissant pouvoir thérapeutique.

Le nom anglais de la plante, tea tree (arbre à thé) vient du capitaine Cook qui employa les feuilles en infusion pour en faire une boisson semblable au thé. En fait, d’un point de vue botanique, aucun lien de parenté avec le thé (Camelia sinensis).

Ce n’est qu’au début du XXe siècle que le chimiste australien A.R. Penfold décrivit pour la première fois les propriétés antiseptiques de l’huile essentielle de tea tree tirée des feuilles par distillation à la vapeur d’eau. Au cours des années 1920, on commença à employer l’huile essentielle en chirurgie et en dentisterie pour prévenir ou combattre les infections de la peau et des muqueuses.

En 1930, un chirurgien de Sydney publiait dans le Medical Journal of Australia une étude de cas relatant l’efficacité de l’huile essentielle pour nettoyer les plaies chirurgicales; en 1933, un article sur l’emploi de l’huile essentielle comme désinfectant paraissait dans le British Medical Journal.

Durant la Seconde Guerre mondiale, on la considérait comme une substance essentielle pour le traitement des infections, au point que les cueilleurs de feuilles et les fabricants d’huile essentielle furent dispensés du service militaire en Australie.

Rendue désuète par l’arrivée des antibiotiques de synthèse dans la seconde moitié du XXe siècle, l’huile essentielle Teatree refait surface à la suite de campagnes publicitaires soutenues par le gouvernement australien.

Bien que les vertus antiseptiques, antibactériennes, antimicrobiennes et antifongiques de l’huile essentielle TeaTree ne fassent aucun doute dans l’esprit des experts et qu’une multitude d’essais in vitro et in vivo en rendent compte, on dispose de peu d’études cliniques confirmant, hors de tout doute, son efficacité.

Acné.
Au cours d’un essai à simple insu mené auprès de 124 sujets souffrant d’acné, on a comparé les effets d’un gel renfermant 5 % d’huile essentielle de Tea Tree à ceux d’une solution à 5 % de peroxyde de benzoyle, un anti-acnéique de synthèse.

Bien que les effets du Tea tree aient été plus longs à se manifester, les résultats de l’étude ont démontré que les deux substances étaient aussi efficaces l’une que l’autre pour soulager les symptômes de cette affection.

En outre, les sujets traités à l’huile essentielle de Tea Tree ont subi moins d’effets indésirables que ceux qui recevaient le traitement au peroxyde (érythème, desquamation, démangeaisons, etc.)

Action antifongique.
De multiples essais in vitro ont permis d’établir que l’huile essentielle possédait une activité antifongique à large spectre.

Onychomycose. Dans un essai mené auprès de 117 sujets souffrant d’onychomycose, on a comparé l’efficacité de l’huile essentielle de Tea Tree à celle du clotrimazole en application topique.

Les résultats ont démontré que les traitements étaient aussi efficaces l’un que l’autre, mais l’absence d’un groupe placebo (cette affection cutanée guérit parfois sans traitement) et le fait que le clotrimazole en application topique n’est plus un traitement standard pour l’onychomycose ne permettent pas de conclure, hors de tout doute, que le Tea tree est efficace.

Au cours d’une autre étude menée auprès de 60 sujets, on a démontré qu’une crème renfermant de la buténafine et de l’huile essentielle de Tea Tree ou de théier était plus efficace qu’un placebo pour traiter l’onychomycose.

Pied d’athlète. Au cours d’un essai à double insu portant sur 104 sujets atteints de pied d’athlète, on a constaté qu’une crème renfermant 10 % d’huile essentielle de théier était plus efficace qu’un placebo et aussi efficace qu’une crème renfermant 1 % de tolnaftate pour soulager les symptômes de cette affection cutanée.

Cependant, au cours de cette même étude, des analyses ont révélé que le tolnaftate s’est révélé beaucoup plus efficace que le théir pour éliminer les champignons.

Les résultats d’un autre essai à double insu avec placebo ont permis d’établir qu’une solution à 50 % d’huile essentielle était plus efficace pour traiter le pied d’athlète qu’une solution n’en renfermant que 25 %.

Candidose buccale. Les résultats d’un essai mené auprès de 27 patients atteints de SIDA et sujets au muguet indiquent qu’une solution d’huile essentielle, avec ou sans alcool, peut enrayer ou atténuer cette infection fongique buccale.

Infections vaginales. De multiples essais in vitro ont établi l’action germicide de l’huile essentielle sur plusieurs pathogènes classiques du milieu vaginal, notamment Trichomonas vaginalis et Candida albicans, mais on ne dispose pas encore d’études sur les humains permettant d’établir hors de tout doute son efficacité dans le traitement des infections vaginales, de même que son innocuité.

En 1962, un gynécologue publiait les résultats d’une série d’études de cas portant sur 130 femmes dont les infections vaginales furent traitées à l’huile essentielle de théir (douches vaginales avec une solution à 1 % d’huile essentielle et tampons vaginaux imbibés d’une solution à 20 %, gardés en place pendant 24 heures).
Après avoir comparé les résultats de ces interventions à ceux obtenus dans un groupe témoin traité à l’aide de suppositoires renfermant un germicide de synthèse, l’auteur concluait que les deux traitements étaient d’efficacité semblable.
Lire la suite

SOULAGER L’ARTHROSE avec L’HUILE D’ARGAN ses BIENFAITS sur l’ARTHROSE

SOULAGER L’ARTHROSE avec L’HUILE D’ARGAN ses BIENFAITS sur l’ARTHROSE

Soulager l’Arthrose comment? Du nouveau avec l’Huile d’Argan.

 L’arthrose est une affection dégénérative rhumatismale qui intervient le plus souvent après 50 ans. Ce rhumatisme à évolution souvent invalidante touche en proportion plus les femmes que les hommes. Elle touche les os, les tendons, les cartilages et les muscles des articulations.

Les articulations sont situées à la jointure des os et permettent leur mouvement relatif et donc le mouvement en général, comme la marche ou l’accroupissement par exemple.

Pour ce faire l’extrémité de chaque os concerné est recouverte à leur jointure de cartilage. Le cartilage est une substance à la fois lisse, résistante et élastique.

L’ensemble de l’articulation est enfermé dans la capsule articulaire qui l’enferme de manière hermétique à l’intérieur de la membrane synoviale. Cette membrane fabrique le liquide synovial qui assure la lubrification de l’articulation de la même façon que dans un moteur l’huile assure la lubrification du cylindre.

LES CAUSES DE L’ARTHROSE

L’Arthrose est une affection qui touche le cartilage des os de l’articulation. Pour des raisons non encore totalement élucidées le cartilage se dégrade et il se forme des « points de friction » douloureux au contact des os de l’articulation.

Des radiographies montrent une usure anormale du cartilage et la distance entre les extrémités osseuses se réduit. On dit que l’articulation « se pince ». Le cartilage est moins épais. A la limite évolutive de l’arthrose, le cartilage peut disparaître totalement. Il y a alors contact direct et frottement des os les uns avec les autres.

LES SYMPTOMES DE L’ ARTHROSE

Ce sont les douleurs aux articulations qui manifestent l’arthrose. Ces douleurs apparaissent progressivement. Elles sont faibles au début et ne manifestent qu’en cas d’effort soutenu. Ces douleurs sont dites « mécaniques » car elles ne se produisent qu’en cas de travail de l’articulation.

Il existe des périodes de rémission, des périodes où les douleurs sont relativement modérées et enfin des périodes où les poussées de douleur sont importantes et très difficiles à supporter.

En dehors des périodes de poussée, le repos calme la douleur et les nuits sont normales. Mais les articulations deviennent raides et moins mobiles. Au matin il est souvent nécessaire d’effectuer un « dérouillage articulaire ».

Par contre, au cours des périodes inflammatoires et congestives les douleurs sont intenses, même la nuit ! Le repos ne les calme pas ! Ces périodes congestives s’accompagnent souvent de production trop importante de liquide synovial. On parle d’épanchement synovial, souvent très douloureux, et qui explique la congestion et le gonflement de l’articulation.

Les personnes souffrant d’arthrose ne sont pas condamnées à l’invalidité de manière inéluctable. Même si l’articulation demeure raide et déformée, les douleurs peuvent s’atténuer au fil des années mais souvent pour retrouver une bonne mobilité, il est nécessaire de recourir à la chirurgie. L’articulation atteinte est alors remplacée par une prothèse articulaire, opération courante pour la hanche et le genou. Mais il est préférable d’arriver à cette extrémité lorsque les autres traitements, moins lourds, ont échoué.

L’arthrose est une affection liée au vieillissement de l’articulation. Dès les premiers symptômes et les premières douleurs, il est nécessaire de consulter son médecin traitant.

Car il est possible aujourd’hui de traiter efficacement l’arthrose et de retarder son évolution. Les traitements sont d’autant plus efficaces que la prise en charge médicale de l’arthrose est précoce et que ses conséquences ne sont pas irrémédiables.

LES ARTICULATIONS TOUCHEES PAR L’ ARTHROSE

L’arthrose peut toucher toutes les articulations mais le plus souvent ce sont les articulations qui travaillent le plus qui sont le plus fréquemment atteintes et celles qui supportent le poids du corps.

Soulager l'arthrose

On distingue :

  1. la coxarthrose qui affecte l’articulation de la hanche
  2. la gonarthrose qui atteint le genou et raidit le pas
  3. la cervicarthrose qui touche la colonne vertébrale
  4. la lombarthrose qui concerne les vertèbres lombaires du bas du dos et peut entraîner lumbago et sciatique
  5. l’omarthrose se situe à l’épaule
  6. l’arthrose digitale est localisée aux doigts. Si c’est le pouce qui est concerné, on parle alors de rhizarthrose.

COMMENT SOIGNER L’ARTHROSE

Avant d’envisager une lourde opération chirurgicale il est conseillé pour traiter l’arthrose de combiner méthodes médicamenteuses (au moins pour calmer la douleur) et remèdes naturels.

Il est évident qu’en cas de surpoids les kilos en trop ne peuvent qu’être un facteur aggravant de l’arthrose. Il est doc indispensable dans ce cas de perdre du poids.

De même l’exercice physique modéré est recommandé dans la mesure du possible car l’inactivité accroît la pathologie de l’arthrose.

Il peut être intéressant d’apprendre à bien se relaxer et à évacuer le stress. Le port de chaussures spéciales absorbant les chocs peut être bénéfique pour faciliter la marche dans le cas d’arthrose de la hanche ou du genou ainsi que la confection d’orthèses de repos ou d’activité destinées à soulager l’articulation. Mais on peut légitimement penser que ces solutions sont souvent des pis-aller.

Les médicaments pour traiter l’arthrose

Pour calmer les douleurs de l’arthrose on prescrit couramment les antalgiques qui ont un effet appréciable  mais qui se limite à cet aspect anti-douleur sans aucune valeur curative.

Pour les périodes plus graves de poussée d’arthrose, on utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens, dits AINS, pendant de courtes périodes pour lutter contre l’inflammation. Il est également possible d’injecter de la cortisone comme anti-inflammatoire dans l’articulation malade.

En cas d’insuffisance de liquide synovial, on peut injecter en tant que lubrifiant articulaire de l’acide hyaluronique.

Certains médicaments se présentent sous forme de gels ou de patchs mais rappelons que l’arthrose étant due à des causes « mécaniques », ces médicaments n’ont le plus souvent qu’un effet symptomatique. C’est-à-dire qu’ils n’agissent que sur les symptômes sans effet profond et définitif sur l’affection.

Les remèdes naturels à l’arthrose : huile d’argan et kinésithérapie

Les soins de l’arthrose par la kinésithérapie ont fait leurs preuves, d’autant plus si les massages sont effectués avec de l’ huile d’argan aux vertus régénératrices reconnues.

Les massages dénouent d’abord les muscles raidis autour de l’articulation douloureuse. L’articulation est ensuite dérouillée par des mouvements amples qui assurent aussi un renforcement des muscles articulaires.

En début de séance, des douleurs peuvent être ressentie mais elles vont disparaître au fur et à mesure de l’échauffement.

Les effets du massage sont multipliés grâce à l’huile d’argan à la haute teneur en vitamine E régénératrice.

Il est conseillé au début de consulter un kinésithérapeute pour apprendre les exercices à pratiquer ensuite soi-même. L’usage de l’huile d’argan est toujours recommandé car souvent elle peut avoir un effet curatif définitif.

SUGGESTION de LIVRES

Arthrose Livre Soulager l'arthrose naturellement

 Soulager l’Arthrose Naturellement
Soulager l’arthrose naturellement est une guide qui vous explique ce qu’est l’arthrose, vous en donne les localisations les plus fréquentes avec leurs symptômes, cherche avec vous à comprendre les raisons.

Lire plus

Laissez la Nature nourrir et guérir votre corps.

Monique Toubeix