ACHATS des PRODUITS MONAT en LIGNE – Comment commander les Produits Monat.

Soins naturels du visage Monat

ACHATS des PRODUITS MONAT en LIGNE.

Pour une analyse personnalisée, remplissez le Questionnaire QUIZZ directement sur le site Monat afin de connaître les produits qui vous conviennent le mieux.

👉Lien direct pour le QUIZZ Monat Cheveux/Peau/Bien-être personnalisé

👉 Pour COMMANDER directement les produits Monat en ligne.

Les avantages d’être Client VIP chez MONAT

ACHATS des PRODUITS MONAT en ligne
Les avantages d’être un client VIP Monat

2022 Monat leader mondial en pour les soins des cheveux les plus vendus dans le monde!

 

 

3 Catégories cible:
SOINS CHEVEUX / SOINS VISAGE & CORPS et BIEN-ÊTRE. 

  1. Soins de Santé des Cheveux MONAT

MONAT produits Capillaires et de Beauté

Les soins capillaires de repousse et santé des cheveux, sont élaborés à partir d’ingrédients naturels de très haute qualité dont certains sont brevetés avec des résultats scientifiquement prouvés.
Parce que Monat est devenus leaders Mondiale no1 dans le domaine des soins de santé et de beauté capillaires, ils sont cités dans plusieurs grands magazines Internationaux Canadiens, Américains et Européens.

MONAT EMPLOI OPPORTUNITE

 

2.  Soins de Beauté Monat

Soins naturels du visage Monat

 

 

 

 

 

Mobilisant la puissance naturelle des huiles végétales, des fruits exotiques riches en nutriments, des cellules souches végétales et un peptide dynamisant et exclusif, MONAT offre une approche de pointe aux soins pour la peau anti-âge.

3. Soins du Corps Bien-être Wellness de Monat

 

 

 

 

Pour terminer, en septembre 2020 une nouvelle gamme de Mieux-être voit le jour; elle vise l’Anti-âge du corps. 
En plus d’avoir une peau éclatante et des cheveux brillants, la vraie beauté durable provient de l’intérieur, d’une base de santé et de bien-être.
Le Collagene Key cible la santé des ongles, des cheveux, de la peau et du corps.
Les produits de bien-être MONAT sont faits à partir d’ingrédients d’origine naturelle, végétaliens et ne sont pas testés sur les animaux.

 

Les 4 Ingrédients clés qui ont fait le SUCCÈS  des PRODUITS MONAT

L’huile Rejuveniqe Monat L’huile naturels capillaires repousse


L’HUILE REJUVENIQE
 (Brevet Déposée)
Faites a partir d’huile d’Abyssinie elle nourrit et stimule le cuir chevelu avec de plus 13 huiles végétales et huiles essentielles naturelles riches en acides oméga gras, en antioxydants et en nutriments.
Ces huiles essentiels sont très compatibles avec la peau et les cheveux, par conséquent, les cheveux ont une apparence plus saine et un éclat de longue durée.

 

L’huile intensive REJUVENIQE est si pure et polyvalente qu’elle peut être utilisée de plusieurs façons pour améliorer l’état de la peau et des cheveux.

  • Le CAPIXYL est ajouté en petite et moyenne dose dans tous les shampoings Monat, les traitements, les masques, et il faut choisir ceux qui sont les mieux adaptés à votre profil capillaire.

  • PROCATALINE est de l’extrait de pois, une source riche de métabolites secondaires, qui fournissent des nutriments sains pour favoriser la croissance des cheveux, réduit la production de l’hormone (DHT) qui contribue à la perte de cheveux, plus des antioxydants puissants pour lutter contre l’amincissement prématuré, ainsi que la protection de la couleur et de la brillance 

  • CRODASORB est breveté, il protège les cheveux contre les rayons nocifs du soleil UVA et les dommages causés par les UVB. Il préserve également la pigmentation naturelle des cheveux, les colorants naturels et synthétiques et aussi les cheveux gris. Il pénètre en profondeur dans le cheveux ce qui lui permet de protéger à la fois la cuticule du cheveu contre les facteurs extérieurs et l’humidité jusqu’au cortex du cheveu.

Les produits de MONAT Soins des CHEVEUX sont naturels et NE CONTIENNENT PAS de produit toxique chimique qui endommage les cheveux.

Comment choisir les bons produits MONAT pour vous?

Monique Toubeix Certifié Conseillère MONAT

Qui suis-je

Pour une consultation c’est avec plaisir que je réponds à vos questions.

ou

Rendez-vous au QUIZZ directement sur le site Monat pour une analyse personnalisée!

Monique Toubeix| Partenaire de Marché Indépendante Monat
 Identifiant: 560242
Québec – Canada  1-514-792-0281

admin@biomelsante.com  |  https://moniquetoubeix.mymonat.com

 

MALADIE d’ALZHEIMER Comment prévenir la maladie d’Alzheimer? (Alzeimer et Omega 3)

MALADIE d’ALZHEIMER
Comment prévenir la maladie d’Alzheimer? (Alzheimer et Omega 3)

maladie d'Alzheimer
(Maladie d’Alzheimer et Omega 3)

MALADIE d’ALZHEIMER Comment prévenir la maladie d’Alzheimer ? 
La 9e conférence internationale sur la maladie d’Alzheimer qui s’est déroulée à Philadelphie aux Etats-Unis, a été l’occasion de rappeler qu’il existe des facteurs environnementaux sur lesquels on peut agir pour retarder le déclin cognitif.
La liste est longue, et vaut la peine d’être entendue.

Selon une étude portant sur des jumeaux, si la maladie d’Alzheimer frappe l’un des deux, le second en sera également atteint dans 40% des cas s’ils sont de vrais jumeaux, contre 20% en cas de faux jumeaux.
Et la maladie se développe chez les jumeaux dans un délai de cinq ans.

Mais les facteurs génétiques ne sont pas les seuls déterminants dans la maladie d’Alzheimer. Il existe une longue liste de facteurs environnementaux très courants qu’il est intéressant de connaître.

Toutes ces conclusions ont été établies à partir de multiples études indépendantes.
L’obésité double le risque de développer une maladie d’Alzheimer.
L’excès de cholestérol ou l’hypertension multiple ce risque par six.

Un diabète accélère également le déclin cognitif.
Il en est de même pour toutes les maladies cardiovasculaires.
En revanche, l’usage d’antidiabétiques et d’anti-hypertenseurs prévient le risque.

Un taux élevé de HDL-cholestérol (« bon cholestérol ») aux âges moyens de la vie, influence positivement la santé cognitive, le LDL (« mauvais cholestérol ») ayant l’effet inverse. Et bon à savoir : une activité physique, une consommation modérée d’alcool et d’acides gras mono-insaturés (huile d’olive par exemple), permettent d’augmenter le HDL-cholestérol.

Une consommation régulière de fruits et légumes préserve les fonctions cognitives.
Il en est de même des activités physiques, même si elles sont légères à modérées comme la marche, mais également des activités mentales et sociales, qu’elles soient culturelles, politique ou manuelles.

Finalement, l’arme contre la maladie d’Alzheimer est l’adoption d’une bonne hygiène de vie :
1. alimentation équilibrée riche en fruits et légumes et réduite en alcool,
2. lutte contre l’excès de poids, l’hypertension artérielle et l’excès de cholestérol,
3. activité physique, mentale et sociale régulière.

Source:La Presse et
Dr Isabelle Eustache

EAU de JAVEL – SANTÉ L’EAU de JAVEL et les Produits Domestiques

EAU de JAVEL – SANTÉ L’EAU de JAVEL et les Produits Domestiques

Eau de Javel – L’eau de Javel, en user sans en abuser

D’ou vient l’eau de Javel ?

EAU de JAVEL - SANTÉ L'EAU de JAVEL
EAU de JAVEL

On doit la découverte de L’EAU de JAVEL des hypochlorites au Comte Claude, Louis BERTHOLLET (1748-1822) – Chimiste français, médecin de formation. Il mit au point l’eau de Javel en 1789 pour les lavandières des bords de Seine à Javel, petit village aux portes de Paris à l’époque.
L’eau de Javel est composée d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium de formule NaOCl. Sa concentration s’exprime en degrés chlorométriques (°Chl). On trouve dans le commerce des solutions prêtes à l’emploi de 10 à 15 °Chl et de l’eau de Javel concentrée à 47 °Chl à utiliser en dilution.
Ces produits peuvent également contenir des détergents et des parfums. L’eau de Javel a des propriétés détachantes, blanchissantes, désinfectantes et désodorisantes. En qualité de biocide, elle est active à l’égard des bactéries, des virus, des champignons et des algues. Elle est utilisée dans les toilettes, les sanitaires, les poubelles, sur les sols, mais également en rinçage de lessive.

L’utilisation intensive d’eau de Javel est-elle justifiée ?

Influencés par la publicité, nous nous efforçons de tout désinfecter, nettoyer aujourd’hui ne suffit plus! La chasse aux microbes est devenue une véritable obsession. Il faut traquer poussières, bactéries et virus à grand renfort d’eau de Javel et maintenant, nec plus ultra, sur des airs de lavande et autres senteurs vivifiantes. La gamme des produits d’entretien s’est élargie avec les produits « 2 en 1 »: Ces détergents qui cumulent une action nettoyante et une action désinfectante grâce à l’adjonction d’eau de Javel.
Nous sommes en passe de devenir des « Javelmaniaques ».
Il est grand temps de revenir à une utilisation raisonnable de l’eau de Javel. Une désinfection ponctuelle ou un bon vieux rinçage pour blanchir les torchons, tout cela reste dans le concevable.
Pourchasser et traquer tous les microbes n’est pas seulement inutile, c’est aussi nuisible pour l’environnement voir même dangereux pour la santé.
Industriellement, l’utilisation massive d’eau de Javel, que ce soit pour les traitements de désodorisation, les traitements des eaux ou autres procédés de désinfection utilisés dans les piscines par exemple, ne va pas tarder à devenir un problème de société.
Qui se souvient des jadis bienfaits de l’ozone, devenu aujourd’hui indésirable?…
N’en sera-t-il pas bientôt de même pour cette bonne vieille eau de Javel?

Que peut-on reprocher à l’eau de Javel ?

L’eau de Javel contient du chlore très facilement libérable (labile pour les chimistes). Lors de son utilisation puis de son rejet avec les eaux usées, le chlore libéré se combinera facilement avec certaines molécules organiques pour former des « organochlorés », composés toxiques, persistants et qui peuvent donc avoir un effet cumulatif dans les chaînes alimentaires. Certains d’entre eux sont cancérigènes et/ou mutagènes.
Si les eaux usées sont évacuées vers une fosse septique, l’apport régulier d’eau de Javel peut compromettre les équilibres biologiques de la fosse et donc son bon fonctionnement.
Le stockage et l’utilisation d’eau de Javel à la maison comportent des risques. En effet, ce produit est souvent à l’origine d’accidents domestiques.
Utilisée en mélange avec des produits d’entretien contenant un acide (détartrant, nettoyant pour sanitaires, antirouille, …), causera instantanément un dégagement de chlore gazeux qui provoquera des effets désastreux tels que l’irritation des muqueuses et des yeux, des maux de tête, des nausées, … Cela peut aller jusqu’au développement d’un œdème pulmonaire très grave avec risque de complications infectieuses.
Si l’eau de Javel entre en contact avec de l’ammoniaque, c’est un ensemble gazeux constitué de mono, di et tri chloramine qui se formera et qui risquera de provoquer un oedème aigu du poumon immédiat ou retardé nécessitant une hospitalisation.
La monochloramine est classée comme substance pouvant être cancérogène pour l’humain en raison de la prise en considération des divers facteurs: effets immunotoxiques possibles chez les rats, méthémoglobinémie et hémolyse chez des patients dialysés, augmentation des niveaux d’apoliprotéine B du plasma chez l’homme, etc.
Des effets mutagènes sont rapportés dans des études sur le rat.
L’essentiel de la pollution dans l’atmosphère des halls de piscines est dû aux chloramines et plus particulièrement à la trichloramine ou trichlorure d’azote (NCl3), formées par les réactions des composés azotés provenant des polluants apportés par les nageurs (urines, sueurs, cosmétiques) avec les composés chlorés utilisés pour la désinfection des eaux.
L’évaluation du risque chimique et sa maîtrise ultérieure se basent sur les données de la métrologie atmosphérique. La valeur limite de « confort  » pour laquelle on n’enregistre généralement pas de plainte des salariés vis à vis des effets irritants oculaires et respiratoires est de 0,5 mg/m³ en équivalent NCl3.
Il n’existe pas à ce jour de valeur limite d’exposition (VLE).
Les centres Antipoison relatent de nombreux accidents dus à l’eau de Javel dont les victimes sont des enfants qui ont ingéré, par mégarde, de l’eau de Javel. Heureusement, ces accidents sont rarement mortels.

Quelques conseils

  • Pour l’entretien de la maison évitons l’utilisation d’eau de Javel. Un nettoyage régulier des pièces d’habitation suffit généralement (y compris pour les W-C). Mieux vaut dépoussiérer et nettoyer régulièrement avec de l’eau chaude et un bon détergent que de décrasser et désinfecter une fois de temps en temps à l’eau de Javel.
  • Pour enlever une tache sur un vêtement, des produits non chlorés existent dans le commerce qui agissent aussi bien sans risque pour l’environnement et qui ne provoquent pas de décoloration des textiles.
  • Si une désinfection ponctuelle s’avère nécessaire, ne jamais mélanger l’eau de Javel à d’autres produits d’entretien (ammoniaque, détartrant pour W-C, ou tout autre acide, …): ne pas les utiliser simultanément.
    Faire un rinçage abondant entre chaque produit en cas d’utilisation l’un après l’autre. Attention, verser de l’eau de Javel dans une cuvette de W-C ou dans une litière à chats où subsiste de l’urine peut être dangereux (risque de dégagement gazeux d’ammoniac).
    ce produit doit être rangé hors de portée des enfants.
  • Acheter un produit dilué plutôt qu’un produit concentré. En effet, les produits concentrés sont toujours plus agressifs en cas d’accident.
    En cas d’accident par l’eau de Javel, contacter le Centre Antipoison le plus proche appeler et un médecin.
  • En cas de contact oculaire, effectuer un rinçage immédiat à l’eau courante sous faible pression pendant au moins 15 minutes et consulter un médecin.

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS pour un Bien-être Cardiaque

SANTÉ du COEUR 20 conseils pour un bien-être Cardiaque

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILSFévrier est, selon la tradition, un mois où nous sommes préoccupés par les questions du cœur. Or, en dépit de cette fixation, très peu d’attention est portée au cœur le plus important de tous — celui qui bat dans votre cage thoracique. C’est un organe facile à ignorer. Après tout, malgré ses battements intenses pendant que vous faites des exercices ou ses quelques arrêts pendant que vous regardez un film d’horreur, votre cœur exécute silencieusement et inlassablement ses fonctions sans effort conscient de votre part. Mais, sachant que le fait de lui donner des soins affectueux est très efficace pour éviter les maladies cardiaques (la cause principale de décès chez les hommes et les femmes), c’est maintenant le moment idéal de renouveler la relation entre votre cœur et vous-même.

Votre cœur est un organe réellement miraculeux. Il bat environ 100 000 fois par jour. Il pompe plus de 56 000 litres de sang chaque semaine, et même lorsque vous êtes au repos, il travaille deux fois plus dur que les muscles de vos jambes pendant un marathon.L’objet de ce travail inlassable consiste à fournir à votre corps l’oxygène et les nutriments dont il a besoin pour survivre. Toutefois, il arrive qu’une plaque se dépose sur les parois de vos artères et de vos veines. Heureusement, une alimentation et un entraînement physique appropriés peuvent être très avantageux pour préserver la santé du cœur.
Des cadeaux qui seront appréciés par votre cœur
Après avoir acheté une carte, des bonbons et des fleurs pour l’être que vous aimez, n’oubliez pas de témoigner aussi de votre amour à votre cœur en ajoutant quelques-unes ou la totalité de ces astuces à votre routine quotidienne.

  1. Cessez de fumer
  2. Prenez vos vitamines
  3. Garez votre voiture et marchez
  4. N’oubliez pas les canneberges
  5. Dites oui au chocolat
  6. Recherchez la lutéine
  7. Surpassez-vous
  8. Utilisez vos jours de congé
  9. Abaissez votre pression artérielle
  10. Gavez-vous de lycopène
  11. Prenez le temps de vous relaxer tous les jours
  12. Ne vous passez pas des protéines
  13. Prenez le petit déjeuner
  14. Restez hydraté
  15. Dites « Oui, je le veux ».
  16. Recherchez le psyllium
  17. Couchez-vous tôt
  18. Buvez votre lait
  19. Faites-vous de nouveaux amis
  20. Prenez-le décaféiné
  1. Cessez de fumer
    La cigarette est, à elle seule, la cause de décès la plus facile à éviter. Dès que vous cessez de fumer, les chances que vous soyez victime d’une maladie cardiaque seront considérablement réduites, d’après la American Heart Association. Et seulement après trois ans sans fumée, les risques que vous soyez atteint d’une maladie cardiaque sont pareils à ceux d’une personne qui n’a jamais fumé.
  2. Prenez vos vitamines
    Voilà de bonnes nouvelles pour ceux qui prennent religieusement leurs préparations multivitaminiques ! Une récente étude suédoise publiée dans le Journal of Nutrition a indiqué que le fait de prendre une préparation multivitaminique chaque jour est très favorable à la santé cardiaque.
  3. Garez votre voiture et marchez
    Les participants à une étude de la University of Tennessee qui ont marché entre 4 000 et 5 000 pas supplémentaires par jour ont diminué leur pression artérielle d’une moyenne de 11 points. Pour qu’à votre tour vous puissiez faire ces quelques pas supplémentaires, empruntez l’escalier plutôt que l’ascenseur, garez votre voiture à une plus grande distance ou commencez à marcher pendant vos pauses plutôt que de vous gaver de café.
  4. N’oubliez pas les canneberges
    Avis aux hommes : les canneberges ne sont plus seulement pour les femmes. Les scientifiques de la University of Scranton ont découvert que les volontaires qui ont bu trois verres de 236 ml de jus de canneberge chaque jour ont augmenté leur taux de « bon » cholestérol HDL !
  5. Dites oui au chocolat
    Chocolatomanes, réjouissez-vous ! Le chocolat fondant contient des flavonoïdes qui aident à affiner le sang et à l’empêcher de coaguler. De plus, près du tiers des matières grasses du chocolat fondant sont des acides oléiques – des matières grasses monoinsaturées aussi trouvées dans l’huile d’olive.
  6. Recherchez la lutéine
    La lutéine, un composant phytochimique longtemps associé à une vision saine, a aussi récemment été reconnue pour sa capacité à aider à préserver la santé cardiaque.
  7. Surpassez-vous
    Des exercices et des activités vigoureux, même pendant seulement cinq ou dix minutes à la fois, réduit les risques de maladie cardiovasculaire, selon John Yarnell, docteur à la Queen’s University à Belfast.
  8. Utilisez vos jours de congé
    D’après une étude menée à la State University of New York, la réduction du stress qui accompagne quelques jours de congé peut réduire les risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral de près de 30 %.
  9. Abaissez votre pression artérielle
    En maintenant un niveau de pression artérielle de 120/80, vous pouvez réduire les risques de décès d’une maladie cardiaque jusqu’à 50 %.
  10. Gavez-vous de lycopène
    Il se trouve que le lycopène que les hommes prennent pour le bien de leur prostate pourrait en outre aider à préserver la santé cardiaque. Les études démontrent que cette substance, qui est responsable de la couleur rouge des tomates, entraîne un grand nombre de bienfaits.
  11. Prenez le temps de vous relaxer tous les jours
    Deux études, l’une de la Thomas Jefferson University et l’autre de la University of Florida, ont démontré qu’une période de méditation ou de relaxation de 20 minutes par jour pourrait abaisser le niveau de stress général – un facteur de risque de maladies cardiaques.
  12. Ne vous passez pas des protéines
    Des études récentes ont démontré qu’en plus de promouvoir la croissance et la réparation de vos biceps, la consommation de plus de protéines pourrait réduire le risque de maladie cardiaque d’un homme jusqu’à 26 %.
  13. C’est véritablement le repas le plus important
    Des chercheurs de Harvard ont découvert que ceux qui déjeunent tous les jours sont 44 % moins susceptibles de souffrir d’un excès de poids et 41 % moins susceptibles de développer une résistance à l’insuline, lesquels sont tous deux des facteurs de risque de maladies cardiaques.
  14. Veillez à rester hydraté
    Vous savez sûrement que le fait de boire cinq verres de 236 ml d’eau ou plus par jour est une façon formidable de couper court à l’envie de grignoter lorsque vous êtes au régime, mais cela peut également vous garder à l’abri des maladies cardiaques. Les chercheurs de la Loma Linda University ont découvert qu’une plus grande consommation d’eau peut aider à réduire les risques de maladie cardiaque jusqu’à 60 % ! C’est ce qu’on appelle de l’eau de qualité supérieure !
  15. Dites « Oui, je le veux ».
    Des chercheurs de Toronto ont mené une étude sur 100 hommes et femmes dont la pression artérielle était légèrement élevée, et ont découvert qu’après trois années de mariage, les hommes heureux de leur statut marital jouissaient d’un cœur en meilleure santé que leur confrères célibataires.
  16. Recherchez le psyllium
    Tandis qu’il semble que les chercheurs révèlent interminablement de nouveaux bienfaits apportés par les fibres, ils s’entendent tous sur le fait que les fibres solubles, préférablement l’enveloppe du psyllium, représentent l’unes des formes de fibres les plus efficaces, en plus d’être une bonne addition à un régime bénéfique au cœur.
  17. Couchez-vous tôt
    Les femmes qui ne bénéficient que de cinq heures de sommeil ou moins par nuit sont 40 % plus à risque aux maladies cardiaques que celles qui jouissent d’une nuit de sommeil de huit heures, d’après une étude d’une durée de 10 ans. Pourquoi ? La raison pourrait être liée à un taux de fibrinogènes plus élevé, cette dernière étant une protéine favorable à la coagulation sanguine et qui semble être plus abondante chez les gens éreintés.
  18. Buvez votre lait
    En augmentant la quantité de calcium contenue dans votre alimentation, vous pouvez réduire le niveau de votre pression artérielle.
  19. Faites-vous de nouveaux amis
    Une étude de la St. John’s University qui suivait des patrouilleurs de la police routière ont découvert que ceux qui développaient le plus d’amitiés parmi leurs collègues de travail bénéficiaient du rythme cardiaque le plus bas et du niveau de pression artérielle le plus sain, même en situation de stress.
  20. Prenez-le décaféiné
    Les boissons qui contiennent de la caféine peuvent augmenter la pression artérielle de près de quatre points – en plus d’accélérer le rythme cardiaque d’une moyenne de 2 pulsations par minute. Ce n’est pas une très grande différence, mais cela pourrait être suffisant pour pousser un cœur exténué au-delà de ses limites.
  21. 1ère clé santé: Sauvez Votre Coeur [Ebook]
    Ebook: Sauvez Votre cœur: Que Faire Immédiatement Pour Prévenir L’INFARCTUS et l’AVC ?

 

Les VIRUS (3e partie)

Virus Attaque

Les VIRUS (3e partie)

Les VIRUS (3e partie)

Les VIRUS (3e partie)🦠  les vitamines et minéraux

Vitamine A :
La vitamine A est surtout apportée par les graisses animales et stockée dans le foie. L’organisme est également capable de transformer en vitamine A le bêta-carotène et d’autres caroténoïdes contenus dans certains fruits et légumes.

La vitamine A, particulièrement celle obtenue par les bêta-carotènes, intervient directement dans le processus immunitaire. La meilleure façon de s’assurer d’un bon apport en vitamine A, est de le faire par l’intermédiaire du bêta-carotène et des caroténoïdes. Consommer de nombreux légumes et fruits à chair jaune et orangée et même verte. Les bonnes sources sont : les carottes, l’abricot, la mangue, le melon, la citrouille, la tomate, le poivron rouge, le brocoli etc.

Il est préférable, plus efficace et plus sécuritaire, de s’assurer d’un apport en vitamine A sous forme de comprimés de Bêta-corotène. En effet les comprimés de vitamine A, lorsque pris en excès, peuvent devenir toxiques.

Dosage :10.000 U.I. par jour sous forme de bêta-carotène

Vitamine C :
Augmente l’immunité de l’organisme et la résistance aux infections. Protège l’organisme contre les différentes formes de pollutions. Les recherches ont démontré qu’une prise élevée de cette vitamine a pour effet de charger certaines cellules de défense les plus importantes de notre système immunitaire, les aidant à se déplacer plus rapidement pour aller à la recherche de bactéries et virus. On a également constaté que la vitamine C diminuait le taux d’histamine dans l’organisme; cette substance chimique générée par le corps peut aller à l’encontre de la réponse immunitaire.
Ce qu’il faut retenir concernant cette vitamine est que, si elle ne prévient pas nécessairement l’infection, elle augmente par contre considérablement le niveau de réponse du système immunitaire et permet à l’organisme de combattre l’attaque pathogène plus efficacement.

Dosage :

En prévention 1.000 mg par jour en 2 ou 3 prises. En cas d’infection, 1.000mg toutes les 4 ou 6 heures. A forte dose, la vitamine C peut provoquer de la diarrhée, mais n’est pas toxique. Ajuster la dose selon votre réceptivité.

Vitamine E et Sélénium :
Cette vitamine est surtout reconnue pour son fabuleux pouvoir antioxydant. Cependant elle augmente également l’aptitude du système immunitaire à lutter contre les maladies infectieuses. La vitamine E est plus efficace lorsque accompagnée de Sélénium.

Dosage :De 400 à 800 U.I. par jour. Si vous souffrez d’hypertension artérielle, commencez par de petites doses et augmentez progressivement les doses. Consultez votre praticien de santé.

Zinc :
Voici un autre agent antiviral très important. Pour pouvoir lutter efficacement contre un envahisseur indésirable, l’organisme à absolument besoin du Zinc et des enzymes dont il est le cofacteur. Ils œuvrent en synergie pour contribuer à construire de nouvelles cellules de défense immunitaire qui sont utilisées par l’organisme pour lutter contre les bactéries et virus.

Dosage :Ne pas dépasser 10 mg par jour, sauf sous contrôle de votre praticien de santé.

Suppléments alimentaires

Les VIRUS (3e partie)

Les probiotiques :
Le terme  » probiotique  » désigne les  » organismes vivants qui, ingérés en quantité suffisante, exercent des effets bénéfiques sur la santé allant au-delà des vertus nutritionnelles inhérentes  » Cette définition souligne le fait que le produit en question doive contenir des populations suffisantes de micro-organismes vivants. Elle indique également que les bienfaits pour la santé ne se limitent plus simplement à l’amélioration de l’équilibre microbien, mais peuvent recouvrir d’autres effets comme, par exemple, réduire la maldigestion du lactose ou moduler le système immunitaire.

Les recherches réalisées jusqu’à ce jour ont surtout porté sur ses éventuels effets hypocholestérolémiant, antimicrobien et immunomodulateur ainsi que sur son rôle dans la prévention du cancer du côlon.

L. acidophilus présente une activité antagoniste contre différents pathogènes. Des études in vitro ont démontré l’inhibition de différentes bactéries telles que Helicobacter pylori , Yersinia pseudotuberculosis, Salmonella typhimurium, et Shigella sonnei, en présence de L. acidophilus. De plus, des études chez l’animal ont permis de mettre en évidence un effet préventif contre les infections provoquées par Escherichia coli , Listeria monocytogenes et Shigella sonnei.

On a attribué des effets immunomodulateurs à différentes bactéries lactiques et il a été démontré que L. acidophilus active in vitro plusieurs cytokines dont l’interféron (IFN)-g, le facteur de nécrose tumorale a (TNFa) et l’interleukine (IL)-1b. Des études effectuées sur des souris ingérant L. acidophilus ont montré une augmentation du taux de cellules productrices d’IgA et de cellules productrices d’IgG, ainsi qu’une réponse proliférative dans la muqueuse intestinale et dans le sérum.

Les suppléments de probiotiques sous forme de capsules de culture de yogourt sont une bonne façon de réintroduire dans l’organisme les cultures de bactéries bénéfiques à la santé, et de rééquilibrer la flore intestinale en contrôlant les bactéries et micro-organismes pathogènes. Une flore intestinale en santé est un obstacle de plus pour un virus.

Dosage :Des doses allant de 2 à 5 milliards de bactéries lactiques actives, prises de 2 à 3 fois par jour, selon les cas.

Les VIRUS (3e partie)

L’ail :
L’Ail était utilisé pour ses propriétés anti-bactériennes bien avant la découverte des microbes. Les pharaons en donnaient chaque jour aux esclaves constructeurs de pyramides.

L’usage le plus traditionnel de l’Ail a été pour lutter contre les rhumes, grippes et autres refroidissements pour ses propriétés comme antibiotique naturel et son action dans les nombreuses infections.

En Chine, un traitement utilisant des injections intraveineuses d’Ail, a donné de meilleurs résultats que le traitement chimique conventionnel, dans le traitement d’une maladie fongique cérébrale très sérieuse. Les qualités bactéricides des nombreuses huiles essentielles volatiles contenues dans l’Ail, telles que l’allicine, en font un allié de choix contre de nombreuses infections et affections, notamment de types parasitaires ou fongiques.

Dosage :

Lorsque pris sous forme de comprimés, on recommande la forme de comprimés entériques, de façon à éviter la destruction des éléments actifs par les acides de l’estomac. Une posologie de 500mg 1 à 2 fois par jour est conseillée pour obtenir les meilleurs résultats.

La recette du Dr Paul Berlaiche:

Les VIRUS (3e partie)

Rappelons la recette du Dr Paul Berlaiche, pour contrer une attaque virale, particulièrement de la grippe. Il est recommandé de prendre cette tisane dès les premiers symptômes et de la préparer si possible à partir de plantes biologiques :

  • 1 bâton de cannelle
  • 2 cuillerées à café de sarriette
  • 5 clous de girofles Faites bouillir 3 minutes dans un litre d’eau et laisser ensuite 5 minutes à feu moyen. Filtrer la tisane et boire en 3 fois durant la journée.

Prendre en oligo élément: Cuivre (3 à 4 prises la première journée de l’affection.

 

En résumé

S’il y a une leçon à retenir des grandes épidémies, est qu’en règle générale, les individus les plus faibles, personnes souffrant déjà de problèmes de santé, sont les plus vulnérables et sont généralement les premières victimes.
Les personnes possédant le meilleur système immunitaire et jouissant d’une bonne santé, résistent beaucoup mieux à une attaque virale. S’ils sont atteints par l’infection, ils ressentiront les symptômes provoqués par la résistance de leur organisme face à l’agression. Une forte fièvre, par exemple, est un de ces symptômes, et un des moyens utilisés par l’organisme pour vaincre le virus ou autre agent pathogène.

En cas d’attaque virale il faut être attentif aux symptômes et consulter rapidement pour obtenir un diagnostic médical précis sur le genre d’infection.

Source:santeaunaturel.com