PRODUITS MONAT SOINS CAPILLAIRES NATURELS CONSULTATION et ANALYSE de vos CHEVEUX par MONIQUE TOUBEIX QUEBEC – CANADA – USA – EUROPE.

PRODUITS MONAT CONSULTATION & ANALYSE de vos CHEVEUX par MONIQUE TOUBEIX QUEBEC – CANADA – USA – EUROPE.

👉Ici Achat Direct des Produits sur le site Monat

👉Réduction des prix avec escompte VIP

Consultation avant l’achat des produits Monat en bas de la page 👇


QUI SUIS-JE?

Je me présente, Monique Toubeix, Styliste et Conseillère en Soins Capillaires/Beauté et
Bien -Être Naturels pour la compagnie MONAT Québec Canada , Usa et Europe.

Monique Toubeix Certifiée Conseillère MONAT
Monique Toubeix

Mon parcours

Je suis passionnée de santé beauté capillaire et d’esthétique depuis mon plus jeune âge.

J’obtiens mon diplôme de compétences à l’école Supérieure des Métiers d’arts Commerciaux de Montréal.

Spécialisée comme visagiste/styliste, Esthétique, Trichologie et Bio/Chimie.

J’exerce mon métier dans les salons, La Coupe Montréal / New York, Jacques Dessange Paris/ Montréal et Carita Paris.

Durant 10 ans, je participe à une rubrique de Relooking de la tête aux pieds, pour les magazines »Clin d’Œil »et l’Essentiel » en collaboration avec Macha Colas auteur du Livre: »La jeunesse et beauté par la gymnastique facial ».

Malheureusement, je développe à force de mouvements répétitifs, deux capsulites et trois tendinites aux deux bras. Je dois ralentir mon travail de styliste au risque de paralysée.

MONAT se présente sur ma route et j’y adhère par curiosité juste pour voir.
5 mois plus tard après avoir constaté l’efficacité des produits, je devient consultante indépendante et ma nouvelle entreprise comme consultante fait partie de ma vie depuis 2017!
Cette décision de me joindre a une entreprise comme Monat me permet de continuer à soutenir et conseiller une certaine clientèle pour leur santé capillaire.

Pourquoi avoir choisi une entreprise Monat?

J’ai moi-même une grosse perte de cheveux suite au stress, une dermite qui en fini pas et un débalancement hormonal « ménopause »
J’ai développé une extrême sensibilité aux produits qui contient du silicone, parabène et formaldéhyde.
Cela m’occasionne de terrible démangeaisons avec une dermite séborrhéique sèche l’hiver et grasse l’été. Mon cuir chevelu à toujours souffert d’un déséquilibre de PH, même avec tous les excellents produits que j’avais en salon.

Monat fait sa reputation sur l’excellence de ses ingrédients qui sont de très haute qualité et qui sont naturels. L’efficacité des produits pour la santé de cuir chevelu et la repousse ont prouvés et j’avais besoin de rééquilibrer le PH et soulager l’irritation au cuir chevelu et autour de mon visage.

Mes cheveux sont naturels avec des mèches décolorées, ils sont fins et boucles naturellement. Ma routine est simple. Je commence par utiliser l’huile Rejuvenique de Monat qui est entièrement naturel pour rétablir l’hydratation et le PH de mon cuir chevelu.

Suivi du shampoing et du revitalisant correspondant à mon profil capillaire et bien sur le traitement au Capixyl qui a fait sa réputation pour la repousse et qui était dans mon cas, indispensable.

Les 2 semaines suivantes, mes démangeaisons avaient disparus et ma chute de cheveux diminuée de moitié. Elle a stoppée complètement en 1 mois d’utilisation des soins. J’ai vue la partie de mon vertex (dessus de tête) et de mes tempes frontales avoir de nouvelles repousses.
Je remonte mes cheveux en chignon. Ma nuque commençait à perdre sérieusement des cheveux et à ma grande surprise, j’ai retrouvé ma densité capillaire comme auparavant.

Malgré mon de balancement hormonal, et mes mèches décolorés, j’ai plus de cheveux aujourd’hui que lorsque j’avais 30 ans!!

J’ai le bon soin pour vos problèmes capillaires

J’offre mon expertise peut importe les problèmes capillaires que vous ayez.
Je peux vous aider à retrouver grâce aux soins MONAT, des cheveux fournis, brillants et plus denses.

Que vous ayez des cheveux secs ou gras, abîmés par le soleil ou par les produits de coloration ou décoloration.
Vous avez de l’alopécie, du psoriasis, une chute de cheveux sévère, une chimiothérapie.
Vous voulez de la repousse, une chevelure plus dense ou plus longs qui poussent plus rapidement. Peu importe vos besoins, laissez-moi vous aider avec les produits adaptés pour vos besoins.

Sans obligation de votre part, je vous invite à remplir en toute confidentialité le formulaire ci-dessous afin de mieux cibler votre état capillaire.

Je répond personnellement à tous, dans les plus brefs délais.

Pour plus de rapidité ou d’Informations  par telephone au 514-792-0281 ou par Texto.

Prenez votre rendez-vous avec moi

Monat Conseillère Monique Toubeix
FORMULAIRE d’ANALYSE CAPILLAIRE par Monique Toubeix MONAT"
Pour avoir un meilleur aperçu de votre profil capillaires, Remplissez tous les * en rouge et autres espaces qui s’appliquent à vous.
Cochez plusieurs cases si nécessaire
Cochez plusieurs réponses si nécessaire
Cochez toutes les réponses qui se rapporte à vos cheveux actuels
Inscrivez vos commentaires sur vos cheveux
Indiquez le moyen de communication de votre choix.
Téléphone, Messenger, Texto…
Cochez vos choix
Sélectionnez votre Pays

MALADIE d’ALZHEIMER Comment prévenir la maladie d’Alzheimer? (Alzeimer et Omega 3)

MALADIE d’ALZHEIMER
Comment prévenir la maladie d’Alzheimer? (Alzheimer et Omega 3)

maladie d'Alzheimer
(Maladie d’Alzheimer et Omega 3)

MALADIE d’ALZHEIMER Comment prévenir la maladie d’Alzheimer ? 
La 9e conférence internationale sur la maladie d’Alzheimer qui s’est déroulée à Philadelphie aux Etats-Unis, a été l’occasion de rappeler qu’il existe des facteurs environnementaux sur lesquels on peut agir pour retarder le déclin cognitif.
La liste est longue, et vaut la peine d’être entendue.

Selon une étude portant sur des jumeaux, si la maladie d’Alzheimer frappe l’un des deux, le second en sera également atteint dans 40% des cas s’ils sont de vrais jumeaux, contre 20% en cas de faux jumeaux.
Et la maladie se développe chez les jumeaux dans un délai de cinq ans.

Mais les facteurs génétiques ne sont pas les seuls déterminants dans la maladie d’Alzheimer. Il existe une longue liste de facteurs environnementaux très courants qu’il est intéressant de connaître.

Toutes ces conclusions ont été établies à partir de multiples études indépendantes.
L’obésité double le risque de développer une maladie d’Alzheimer.
L’excès de cholestérol ou l’hypertension multiple ce risque par six.

Un diabète accélère également le déclin cognitif.
Il en est de même pour toutes les maladies cardiovasculaires.
En revanche, l’usage d’antidiabétiques et d’anti-hypertenseurs prévient le risque.

Un taux élevé de HDL-cholestérol (« bon cholestérol ») aux âges moyens de la vie, influence positivement la santé cognitive, le LDL (« mauvais cholestérol ») ayant l’effet inverse. Et bon à savoir : une activité physique, une consommation modérée d’alcool et d’acides gras mono-insaturés (huile d’olive par exemple), permettent d’augmenter le HDL-cholestérol.

Une consommation régulière de fruits et légumes préserve les fonctions cognitives.
Il en est de même des activités physiques, même si elles sont légères à modérées comme la marche, mais également des activités mentales et sociales, qu’elles soient culturelles, politique ou manuelles.

Finalement, l’arme contre la maladie d’Alzheimer est l’adoption d’une bonne hygiène de vie :
1. alimentation équilibrée riche en fruits et légumes et réduite en alcool,
2. lutte contre l’excès de poids, l’hypertension artérielle et l’excès de cholestérol,
3. activité physique, mentale et sociale régulière.

Source:La Presse et
Dr Isabelle Eustache

ARRETER DE FUMER – TABAC ARRÊTER DE FUMER la CIGARETTE la Stratégie Gagnante pour en finir définitivement

ARRETER DE FUMER la CIGARETTE la Stratégie Gagnante pour en finir définitivement

Arrêter de fumer! Cigarette, la stratégie gagnante pour en finir définitivement avec le tabac

ARRETER DE FUMER - TABAC ARRÊTER DE FUMER la CIGARETTE

10 Conseils efficaces pour arrêter définitivement de fumer

Par Didier Pénissard

1 – L’arrêt du tabac doit devenir votre priorité numéro 1 :

Si vous “poursuivez plusieurs lièvres” en même temps, vous rencontrez de vraies difficultés pour atteindre ce but. Au contraire, faites-en la priorité des priorités. Si vous avez d’autres objectifs, vous aurez bien le temps de vous en occuper plus tard. En revanche, c’est en rassemblant vos énergies et que vous concentrez toute votre détermination sur cet objectif :”Cessez le tabac“”, que vous parviendrez à l’atteindre.

2 – Conservez fréquemment la finalité de votre but dans votre esprit !

Essayez d’imaginez ce que deviendra votre existence, ainsi que votre santé quand vous ne fumerez plus. Pensez aux nombreux avantages que cette nouvelle vie saine va vous apporter, comme par exemple le fait que votre capacité respiratoire sera revenue à la normal. Que votre souffle vous permettra de monter 4 à 4 les marches d’un escalier. Motivez-vous à l’idée que vous allez rajouter des années de vie et que votre santé sera bien meilleure.Que vous retrouverez un haut niveau de dynamisme et d’énergie. Enthousiasmez-vous que vous allez faire d’importantes économies en achetant plus votre paquet de cigarette. Listez bien tous les avantages (et ils sont nombreux) que vous allez tirer d’arrêter de fumer. Relisez cette liste chaque jour au moins 5 fois en ressentant bien les avantages “comme si” ils étaient déjà présent.


3 – Trouvez des “dérivatifs” pour faciliter votre sevrage tabagique.

Une des causes du tabagisme est aussi dans l’habitude que l’on prend dans une multitude de comportements de la vie quotidienne. Il est important de savoir qu’en moyenne 3 semaine on peut changer d’habitudes, à la condition de répéter celles-ci de façon volontaire pendant cette période. Ainsi, de nouvelles voies neurologiques se seront “creusées” et il sera plus facile de les adopter instinctivement – et sans effort – .

Exemple :

-Vous aviez l’habitude de faire une pause cigarette après déjeuner !

Nouvelle habitude : faites une marche de 20 minutes pour vous occuper l’esprit.

– Vous aviez l’habitude de “griller” une cigarette avec un ami devant un café!

Nouvelle habitude : Emmenez avec vous une pomme dans votre sac et dégustez-là quand vous discutez avec votre ami etc.


4 – Signez un contrat avec vous-même !

Notez par écrit votre engagement est primordial ! D’un point de vue psychologique, le contrat écrit est important. On laisse sur le papier l’acte de sa “bonne” décision. Dites-vous que c’est une situation de “vie ou de mort” ! Donc, prenez très au sérieux l’écriture de ce contrat. Vous accrocherez au mûr le contrat en ayant précisé la date de la prise de votre dernière cigarette. Indiquez votre nom et prénom et signez le contrat. Ayez souvent sous les yeux ce document afin de renforcer votre “imprégnation” subconsciente. Je conseille aussi de marquer 3 avantages que vous aurez noté de l’arrêt du tabac. Votre motivation doit toujours intégrer l’idée de récompenses.

5 – Choisissez vos rencontres !

Il est clair que pendant la période de sevrage, les tentations provoquées par des rencontres de personnes qui fument sont un risque de “replonger”. D’autant que le cerveau va recevoir le signal “tabac” dès le contact avec le sens de l’odorat. Soyez donc attentif à vos relations. Si vous pouvez le faire, un peu de diplomatie serait utile en téléphonant à vos amis fumeurs que vous allez pendant 30 jours éviter tout contact avec les personnes qui fument. Ils comprendront et essayeront si vous devez vous rencontrer, de ne pas allumer de cigarettes devant vous. Aussi, sélectionnez des personnes qui ont arrêter définitivement le tabac et si possible entrez en relation avec eux. Ils seront de bon support à votre motivation.

6 – Contrôlez vos pensées vers l’idée de réussite de votre programme !

“Vous êtes ce que vous pensez tout au long de la journée” dit le sage !

Portez votre esprit sur l’idée de succès de votre sevrage. Pour y parvenir la meilleure méthode est celle de l’autosuggestion dirigée. Soyez attentif au moment ou vous vous parlez à vous-même :”c’est dure d’arrêter”, “je n’y arriverai jamais”, “j’ai envie, je ne vais pas résister”, etc.

Comprenez que ces pensées représentent un puissant “dialogue intérieur“. Or, les zones profondes de votre psyché sont très sensibles à ces phrases mentales. Pourquoi ! En grande partie parce qu’elles sont répétées dans l’esprit sans effort. Les mécanismes subconscient s’en imprègnent et les considèrent comme une réalité. Le résultat est que vous suivez ces pensées comme des instructions venues de l’intérieur. En revanche, quand vous vous surprenez à réagir mentalement ainsi, inversez les pensées par des autosuggestions suivantes :

”Je me libère du tabac” ;

Arrêter de fumer m’est de plus en plus facile” ;

“je parviens de plus en plus facilement à me passer de cigarette”.

Quand vous marchez dans la rue, en faisant la queue à la caisse du supermarché, dans une salle d’attente, vous pouvez pratiquer ces autosuggestions et cela facilitera le succès de votre démarche.

7 – Accordez-vous des “petits avantages” :

C’est en vous récompensant après avoir par exemple réussi à rester sans fumer pendant une journée que vous serez le lendemain plus motivé. La motivation est avant tout un “motif à votre action”. Si par exemple vous vous offrez une soirée de cinéma avec les économies ainsi réalisées, vous n’en serez que plus heureux. Bien entendu, cette motivation peut être pécunière en vous permettant de meilleures vacances, mais aussi des “petits plaisirs” comme un Week End que vous vous offrez avec les économies ainsi faites par l’arrêt de fumer.

Rappelez-vous que la motivation doit puiser dans un motif; on reste et demeure touours de grands enfants et la “récompense” aide vraiment à atteindre un but. Trop souvent le fumeur ne voit pas là ou les raisons de cesser. Ici, c’est différent car il “voit” sur son calendrier par exemple qu’à telle date, il bénéficiera d’un avantage qu’il va pouvoir s’offrir.

8 – Vous avez le Pouvoir d’arrêter de fumer !

Vous pensez que c’est impossible d’arrêter de fumer ?
Que c’est au-dessus de vos forces ?

Vous vous trompez car dans une situation d’urgence vous seriez capable de vous dépasser. Imaginez qu’un être cher tombe à l’eau en plein hiver dans un étang. Si vous savez nager et malgré que vous craignez l’eau froide, vous vous plongeriez sans état d’âme dans l’eau glacée pour sauver votre aimé()e. Pourtant, le tabac est chaque jour un facteur de maladie très grave. Vous vallez autant que votre famille. Décidez de vous sauver vous-même avec la même détermination, la même force intérieure que si vous aviez décidé de sauver un membre de votre famille d’un désastre. Vous le feriez pour eux sans réfléchir, alors faites-le aussi pour vous sans réfléchir. Mettez-vous dans les mêmes conditions psychologiques et vous réussirez votre défi.


9 – Utilisez le Pouvoir du “cinéma mental” :

Avant tout, sachez que la visualisation mentale est la clé de toute décision et dun but atteint. Dans le domaine du “sevrage tabagique”, elle peut vous rendre de grand service.

Pourquoi ?

Le cerveau reste encore pour nos chercheur une énigme. Mais, on sait aujourd’hui que certaines zones cérébrales sont très sensibles à l’évoquation d’une image mentale. Il le considère comme une “réalité” et donc, se “piège” lui-même. Vous pouvez utiliser à profit cette fonction de la pensée. Pour cela, je vous invite à vous représenter votre personne dans la vie courante, mais qui ne fume plus. Vous devez projeter sur l’écran de votre esprit l’image la plus détaillée que vous êtes non-fumeur. Evoquez la nouvelle situation où vous vous voyez mentalement être totalement libéré du tabac.

Par exemple, vous pouvez imaginer que vous retrouvez votre souffle en montant quatre à quatre les escaliers de votre appartement. Vous pouvez aussi imaginer que vous êtes dynamique, que vous avez retrouvé le goût des aliments. Il est important de reproduire ce “travail” mental 2 fois par jour, principalement dès les premières minutes de votre réveil et le soir en vous endormant. Le subconscient est plus sensibles à ce travail psychologiques dans ces phases de mi-sommeil.

10 – Maitrisez vos émotions pour être plus calme :

Dans les causes connues qui engendrent une dépendance chez le fumeur, il y a sans aucun doute de l’anxiété. Il faut observer les futurs candidats à un examen, devant la porte d’entrée fumer une cigarette pour se “déstresser” avant l’épreuve. Il existe plusieurs méthode pour réduire votre anxiété. Vous pouvez par exemple prendre en homépathie pulsatilla en 9 ch tous les 3 jours. Mais aussi vous tourner vers la phytothérapie comme la mélisse. La prise de vitamice C chaque jour en poudre diluée dans l’eau agit puissament sur le stress et aide considérablement le fumeur dans sa phase de sevrage. Quand vous sentez l’angoisse monter le contrôle respiratoire est très efficace. car il est impossible d’être stressé quand on respire en profondeur pendant au moins 5 minutes. L’état d’esprit se coordonne aussitôt à l’acte respiratoire. Une respiration courte et rapide engendre du stress et de l’anxiété. En revanche, une respiration profonde et lente déclenche des endorphines et calme l’esprit.