CONSEILS POUR BIEN DORMIR – MATELAS pour un Sommeil Profond et Récupérateur – Bien Dormir – Position au Lit

CONSEILS POUR BIEN DORMIR – pour un Sommeil Profond et Récupérateur – Bien Dormir – Position au Lit

CONSEILS POUR BIEN DORMIR

Conseils pour bien dormir vous fait parcourir les différentes position adoptées durant notre sommeil


1. Soutien LINEAIRE

Par soutien linéaire nous entendons le soutien qui fait que le corps ne fléchit pas sur un matelas trop ployant ou qu’il ne reste pas figé au-dessus d’un matelas trop dur. En position couchée sur le côté, le dos doit tracer une ligne droite depuis les vertèbres cervicales jusqu’au sacrum. En position couchée sur le côté et sur le ventre, la colonne vertébrale doit maintenir sa position courbée naturelle de la nuque jusqu’au sacrum, tout comme en position debout. Les fémurs et les genoux doivent s’enfoncer quelque peu plus dans le matelas pour ne pas causer une trop grande sur le bas du dos. En position couchée sur le dos, la colonne vertébrale doit maintenir sa forme courbée naturelle de la nuque au sacrum. Il est très important que la région lombaire soit bien soutenue. Dans toutes les positions couchées, un support orthopédique est donc impératif. Pendant la nuit, la position de la colonne vertébrale ne peut en aucun cas empêcher ou gêner les flux hormonaux. A ce sujet, je vous renvoie aux thérapies sacro-craniales.

CONSEILS POUR BIEN DORMIR

 

 

 

 

En outre, pendant la nuit, les vertèbres doivent s’arranger de telle façon que les disques intervertébraux puissent se régénérer de façon optimale. De plus, les muscles de la nuque et du dos qui sont très souvent contractés pendant la journée à cause d’une position assise incorrecte doivent pouvoir se décontracter pendant la nuit. Mais le corps humain n’est pas une planche. Normalement, les épaules sont plus larges que les hanches, mais nous avons plus de poids à hauteur des hanches qu’à hauteur des épaules.

CONSEILS POUR BIEN DORMIRCONSEILS POUR BIEN DORMIR

 

Il est donc évident que le lit idéal d’une personne dont la position couchée dominante est sur le côté est plus mou aux épaules et plus dur aux hanches. Les matelas durs sont vraiment désastreux pour le soutien. Les muscles s’y crispent complètement. Mieux vaut un matelas confortable.

“Faiblesse du matelas trop dur”

Le lit à deux personnes est une invention du diable jaloux des du mariage.
Marie Stopes,
Sleep, Chatto en Winders, Londen 1956.

Même les personnes légères doivent pouvoir affaisser les épaules suffisamment pour que l’oreiller éventuel ne doive pas supporter le poids des épaules par la nuque. Des oreillers orthopédiques sur des matelas trop durs déplacent le problème des épaules dans la nuque. Les muscles de la nuque sont surchargés et la pression sur la tête est trop grande. Il est très important pour les personnes souffrant de maux de dos que le matelas leur permette de reposer les épaules ainsi que la région lombaire. Ceci veut dire qu’indépendamment de votre poids, le matelas doit se comprimer de 6 à 9 cm à hauteur des épaules, tandis que les hanches s’enfoncent moins même si elles pèsent plus. Pour les personnes souffrant de maux dans le bas du dos ou d’une hernie discale, le matelas ne peut pas exercer une pression sur les disques lombaires intervertébraux. De ce fait, pour offrir le support idéal linéaire, le matelas doit être extrêmement élastique sans se déformer. En plus, le matelas aura une zone plus molle pour les épaules et une zone quelque peu plus dure à hauteur de la région des hanches et éventuellement une zone plus molle à hauteur des genoux. Le fond sur lequel le matelas est posé doit garantir le même support et la même compression de façon accentuée. La taille du lit idéal est telle que vous pouvez vous allonger tant en longueur qu’en largeur et vous étendre tout à fait sans que la tête du lit, le pied du lit ou votre partenaire vous en empêche. Pour les personnes se couchant à moitié sur le côté et à moitié le ventre et les personnes se couchant sur le ventre, le lit doit être au moins 30 et de préférence 50 cm plus long que la personne. Il doit être possible d’étirer au maximum la colonne vertébrale tout en laissant balancer le corps sur le matelas. Ce qui garantit un support latéral optimal.

CONSEILS POUR BIEN DORMIR

2. Soutien LATERAL

Le secret du lit idéal réside non seulement dans un soutien parfait, mais aussi dans le plan tangent réduisant la pression de façon optimale entre le corps et le matelas. Plus il y a du contact entre votre corps et votre matelas, moins vous enregistrerez de la pression par centimètre carré de peau. Plus il y a du contact, moins vite vous vous retournez inconsciemment et moins des tensions musculaires du squelette peuvent interrompre votre sommeil profond ou votre sommeil avec mouvements oculaires rapides. Si vous vous réveillez à cause d’un élancement interne causé par une surcharge ou parce que vous avez des difficultés à vous retourner, vous limitez dramatiquement votre qualité de sommeil. Garder la même position le plus possible sans compression permet de désacidifier les muscles plus et la pression réduite stimule également la circulation sanguine dans les membres. Plus de points de contact signifie aussi que le matelas doit offrir une ventilation parfaite. La peau en contact avec le matelas doit également pouvoir suer et cette transpiration purifiante doit être absorbée par le matelas sans que celui-ci devienne humide. Vous obtenez donc un soutien latéral idéal pour l’endormissement en offrant à votre corps un plan d’angle maximal, en étendant le corps au maximum sur le matelas. Ici, s’étendre et disposer d’un matelas de taille maximale est donc de grande importance.

Pour savoir comment transformer votre position couchée dominante en une meilleure position d’équilibre, sans devoir vous retourner tout le temps, nous vous conseillons de vous inscrire dans une école pour le dos. En tout cas, placez-vous dans la position la plus décontractée possible lors de l’endormissement, avec le plus grand plan d’angle possible. Le lit idéal peut vous aider beaucoup.

CONSEILS POUR BIEN DORMIR: GreenSleep.com


Dix “CONSEILS” pour une Bonne Nuit de “SOMMEIL”
Une nuit de sommeil idéal

Comment votre corps récupère pendant le sommeil 

 

 

 

 

Jusqu’ici, vous avez appris comment un matelas et un sommier de qualité supérieure sont fabriqués, pourquoi un environnement de sommeil non toxique est important pour la santé et comment magasiner pour un matelas et un sommier qui vous donneront des années de repos de qualité. Voyons maintenant comment obtenir une nuit de sommeil optimal afin que vous puissiez vous réveiller frais et dispos.

Des recherches en laboratoire démontrent que le nombre d’interruptions détermine la qualité du sommeil

Allongé sur votre merveilleux nouveau matelas et sommier non toxiques Green Sleep, étendez confortablement de façon à ce que votre corps repose sur une zone plane la plus large possible. Votre but : trouver une position stable qui ne vous incitera pas à vous retourner sans cesse.

Un sommeil idéal signifie ne pas être dérangé ou l’être moins possible par des stimuli externes ou internes. Les cycles de sommeil profond et de sommeil paradoxal permettent de guérir votre corps et votre âme. Les cycles de sommeil profond devraient durer le plus longtemps possible. Chaque année, de plus en plus de recherches sur le sommeil indiquent que la seule façon de recouvrer l’équilibre et la santé est d’obtenir un état de physique pendant le sommeil.

Élémentaire, n’est-ce pas? Alors pourquoi tant de personnes souffrent-elles de de sommeil?

Sommeil de qualité pour le corps.

Sommeil de qualité pour l’esprit.
Un sommeil de qualité pour l’esprit et le corps
Pour vous faire sentir ressourcé, reposé et rechargé.

Plus qu’une simple nuisance

Le captage du bruit, de la douleur ou autre stimuli, de façon consciente ou non, par le cerveau est la principale cause liée au nombre de fois qu’on se réveille ou qu’on change de position, ce qui perturbe le cycle du sommeil.

La cause prédominante est des points de pression douloureux. Bien que la pression douloureuse puisse émaner d’un problème de santé permanent ou d’une blessure récente, elle peut être sérieusement amplifiée par l’incapacité d’un matelas et d’un sommier de maintenir un soutien linéaire et latéral pour votre colonne vertébrale, vos hanches ou vos épaules.

Le manque de sommeil de qualité non seulement se traduit par des conséquences évidentes telles que la mauvaise humeur le matin, la fatigue, des raideurs, et des articulations et muscles douloureux, il peut également entraîner d’autres effets plus insidieux. Le manque de sommeil peut contribuer de façon importante à la perte de mémoire, l’incapacité d’accomplir les petites ou grandes tâches, une faible fonctionnalité au travail, des accidents d’auto, l’irritabilité accrue et la dépression. Les conséquences de sommeil de mauvaise qualité nuit après nuit peuvent avoir une sérieuse incidence sur la qualité de vie.

Dix conseils pour une de sommeil

Après avoir franchi les premières étapes pour une bonne nuit de sommeil en achetant un matelas et sommier Green Sleep, vous pouvez mettre les chances de votre côté pour obtenir un sommeil réparateur, qui vous permettra de vous lever frais et dispos.

  • Pendant la journée, assurez-vous d’avoir suffisamment de lumière naturelle. Si vous ne pouvez pas sortir, achetez une source de lumière naturelle à large spectre et servez-vous-en comme thérapie par la lumière.
  • Faites une courte marche après le souper pour vous aider à digérer le repas et à relaxer vos muscles avant l’heure du coucher.
  • Évitez d’ingérer de grandes quantités de nourriture – tout particulièrement des stimulants comme du chocolat, de la caféine ou de l’alcool – 4 à 6 heures avant de vous coucher.
  • Évitez des émissions télévisées stimulantes, les nouvelles du soir ou de faire de l’exercice vigoureux trop près de l’heure du coucher désignée.
  • Réservez votre chambre pour dormir. Évitez de vous en servir pour d’autres activités (écoute de la télévision p. ex.).
  • Établissez une routine relaxante avant le coucher. Par exemple, prenez un bain chaud, lisez un intéressant, ayez une conversation plaisante, faites une courte méditation, écoutez de la musique, faites du yoga dont les différentes postures favorisent le sommeil.
  • Assurez-vous d’avoir une « zone tampon » entre la télévision ou le travail informatique ou les jeux et votre heure de coucher.
  • Couchez-vous à la même heure et ne dérogez pas à la règle. Gardez votre chambre à coucher à une température moyenne et assurez-vous qu’elle soit suffisamment sombre.
  • Revoyez avec votre médecin les médicaments que vous prenez qui pourraient perturber le sommeil. Il ou elle pourrait ajuster l’heure de la posologie afin de vous aider à mieux dormir.

Compenser les effets de la vieillesse

À mesure que l’on vieillit, et même qu’on fasse moins d’exercice, qu’on boive moins d’eau et consomme moins de suppléments, une certaine raideur s’installe et on peut devenir moins souple. Chez les personnes âgées, le point de contact naturel avec le matelas peut diminuer. Lorsque c’est le cas, la contre-pression par centimètre carré de la peau augmente. La prise de par le subconscient de cette pression vous incitera à vous retourner sans cesse dans le lit. Bien que le stimulus de se retourner se passe dans le subconscient (à moins d’être en présence d’une douleur réelle), une personne qui dort se réveillera en raison de l’inconfort.

Particulièrement après les deux premiers cycles de sommeil (qui sont caractérisés par une plus grande proportion de sommeil profond, pendant lequel la réaction à de tels stimuli diminue), les personnes âgées se réveillent plus facilement.

Dans un monde idéal, tous et chacun devrait dormir cinq cycles sans interruption et sans se réveiller. Nombreux sont ceux parmi nous qui se réveillons pendant la nuit et qui ont de la difficulté à se rendormir. Les personnes qui se réveillent à répétition peuvent avoir de la difficulté à se sentir reposées le matin.

La recherche démontre que le nombre de fois que l’on se réveille la nuit détermine la qualité du sommeil – et, plus précisément, la façon dont on se sent le matin. Lorsque le sommeil est perturbé, nous accumulons un déficit de sommeil. La meilleure façon de récupérer est de s’assurer de dormir un peu plus longtemps la nuit suivante. Il faut éviter de faire une sieste puisqu’elle pourrait enclencher un cycle de sommeil non réparateur, suivi d’un autre somme, etc.

Chez les personnes âgées, un sommeil de mauvaise qualité ne fait pas partie de la progression naturelle de la vie. Habituellement, des causes expliquent ce sommeil de mauvaise qualité, comme le fait de s’inquiéter, la déshydratation, le manque de calcium, la prise de certains médicaments, ou peut-être tout simplement le manque d’exercice.

Si vous souffrez d’un manque de sommeil, consultez votre médecin. Un sommeil continuellement de mauvaise qualité n’est ni normal ni naturel.

Monat Global Soins Capillaires Naturel Repousse et Anti Chute des Cheveux