Tag: plantes

DETOX Les dangers des produits chimiques de notre quotidien


DETOX Les dangers des produits chimiques de notre quotidien
1°) Des produits chimiques plus sûrs pour un avenir plus sain
93% des Européens pensent que les produits chimiques ont des effets négatifs sur leur santé !A – Un monde chimique

Les produits chimiques constituent l’une des innovations majeures du vingtième siècle. Ils soulèvent cependant une série de problèmes.

DETOX Les dangers des produits chimiques
© WWF Canon – Andrew Kerr

Voici les trois principaux problèmes:

1. La contamination : les produits chimiques sont omniprésents – dans les produits qui nous entourent, mais aussi dans les écosystèmes les plus éloignés et les organismes animaux et humains. Les bébés viennent au monde avec l’héritage chimique transmis in utero par leur mère.

2. Des données de sécurité insuffisantes : pour quatre-vingt-six pour cent des 2.500 produits chimiques utilisés en grandes quantités, les données de sécurité sont insuffisamment accessibles pour permettre une évaluation élémentaire de la sécurité.

3. Propriétés nocives : le WWF est particulièrement préoccupé par trois types de produits chimiques utilisés aujourd’hui:

a) Les substances chimiques qui ne sont pas naturellement biodégradables et qui s’accumulent dans l’organisme des animaux et des êtres humains,
b) Les substances qui interfèrent avec les systèmes hormonaux des animaux et des êtres humains,
c) Les produits chimiques qui sont cancérigènes, qui entraînent des troubles de la reproduction et qui endommagent l’ADN.

DETOX Les dangers des produits chimiques

B – Les tests sur les animaux

WWF estime que la contamination de la vie sauvage et des êtres humains par des centaines de produits chimiques pour lesquels il n’existe aucune donnée élémentaire de sécurité est un processus dangereux et incontrôlé, auquel REACH mettra fin.

Selon le WWF, REACH n’entraînera pas d’augmentation importante des tests sur les animaux.

Pourquoi?

1. Beaucoup de produits chimiques appartiennent à des familles ou à des groupes de substances qui ne devront pas être testés séparément.

2. REACH encourage (et, dans de nombreux cas, contraint) l’industrie chimique à échanger des données de sécurité – ce qui réduira la nécessité de pratiquer des tests sur les animaux.

3. REACH encouragera le développement de méthodes de test remplaçant les tests sur les animaux, et nombreuses de ces méthodes alternatives sont déjà reprises dans le projet législatif.

Le WWF est d’avis que les tests de substances chimiques doivent éviter autant que possible l’expérimentation animale. Il estime également nécessaire d’affecter davantage de fonds au développement de tests substitutifs.

C – Pourquoi s’inquiéter

Quelques exemples de l’impact des produits chimiques utilisés aujourd’hui :

• Les produits chimiques pourraient jouer un rôle dans l’augmentation manifeste d’une série de troubles de l’appareil reproducteur masculin, comme le cancer des testicules, les testicules non descendus et l’oligospermie ;

Pan, Ustensiles De Cuisine, Téflon

• Chaque année, des centaines d’oiseaux de compagnie seraient tués par les émanations de fumée et les émissions des revêtements en téflon ;

• Le nonylphénol – un produit de décomposition d’une substance chimique utilisée dans les cosmétiques et les détergents – est en train de transformer les huîtres en hermaphrodites ;

• Les chercheurs étudient le lien éventuel entre l’utilisation accrue des anti-transpirants et l’augmentation de l’incidence du cancer du sein ;

• Un des effets les plus alarmants des perturbateurs endocriniens est la puberté précoce chez les filles.

 

2°) Reach à la rescousseDepuis 1981, les nouvelles substances chimiques qui arrivent sur le marché européen sont soumises à des contrôles. Malheureusement, pour les substances datant d’avant 1981, il n’existe que peu ou pas d’information disponible sur leur innocuité. Et c’est cette catégorie de substances qui est toujours, actuellement, la plus importante sur le marché. Le projet de législation européenne qui est discuté pour l’instant s’appelle REACH – Registration, Evaluation and Autorisation of Chemicals (enregistrement, évaluation et autorisation des produits chimiques). Il doit permettre une identification et une élimination progressive des produits chimiques les plus nocifs.A – Qu’est-ce-que REACH ?

REACH est l’acronyme de Registration, Evaluation et Authorisation of chemicals (enregistrement,évaluation et autorisation des produits chimiques) :

Enregistrement – Les producteurs chimiques seraient tenus de transmettre à une agence centrale des produits chimiques un dossier d’enregistrement contenant des données de sécurité pour tous les produits chimiques fabriqués ou importés dans des quantités supérieures à une tonne par an.

Les données requises seraient proportionnées aux volumes de production et des informations élémentaires, généralement obtenues à partir de tests n’étant pas réalisés sur des animaux, seraient requises pour les quantités de 1 à 10 tonnes.

Evaluation – Des experts évalueront les substances produites en quantités supérieures, et en cas de doute, en quantités moindres (en tenant compte de critères de priorité).


© WWF Canon – Andrew Kerr
Autorisation – les substances chimiques très préoccupantes seront progressivement éliminées et remplacées par d’autres produits plus sûrs, à moins que l’industrie chimique ne puisse “gérer adéquatement” les risques émanant de l’utilisation de ces substances ou que leur intérêt “socioéconomique” ne soit supérieur aux risques.

Dans le cadre de REACH, les substances “suscitant de très vives préoccupations” sont: les substances cancérigènes, mutagènes et toxiques pour la reproduction (CMR); les substances persistantes, bioaccumulatives et toxiques (PBT) ou très persistantes et à fort potentiel de bio-accumulation (VPVB), comme les perturbateurs endocriniens.

Le calendrier pour la mise en œuvre de REACH laissera à l’industrie chimique de nombreuses années pour fournir les données de sécurité. Les priorités sont mises en fonction des propriétés chimiques et du tonnage produit :


REACH – le projet de législation européenne sur les produits chimiques – pourrait apporter une contribution importante à la réduction des risques chimiques pour la vie sauvage et pour les êtres humains en permettant l’identification et l’élimination progressive des produits les plus nocifs.

REACH offre également l’occasion de promouvoir le développement d’une industrie chimique durable, innovatrice et tournée vers l’avenir.

Selon les estimations de la Commission européenne, le coût de REACH pour l’industrie chimique s’élèverait à 2,3 milliards d’euros, étalés sur 11 ans.

A titre de comparaison, le bénéfice d’exploitation réalisé en 2002 par les 50 plus grandes entreprises chimiques européennes était de 15 milliards d’euros.

Pour l’industrie chimique, le coût de REACH serait inférieur à 50 eurocents par an et par citoyen européen (répartis sur les 11 ans prévus dans le calendrier). Ce montant correspond aux sommes affectées en 1999 par l’industrie chimique aux seules améliorations environnementales dans le domaine des déchets.

Pour l’industrie chimique, les avantages potentiels de REACH sont considérables : nouveaux débouchés pour des produits sûrs, confiance accrue dans les produits chimiques et diminution du risque de procès en responsabilité. Selon la Commission européenne, les avantages de REACH dans le domaine de la santé avoisineraient les 50 milliards d’euros sur une période de 30 ans.

B – Renforcer REACH

Pour le WWF, le règlement REACH proposé par la Commission européenne est une version “édulcorée” et l’on pourrait faire davantage pour protéger les êtres humains, la vie sauvage et l’environnement. Le WWF regrette que le projet de règlement REACH ait été affaibli par la Commission européenne – sans doute sous la pression de l’industrie chimique.
© WWF Canon – Kevin SCHAFER

Le WWF attend du Parlement européen et du Conseil des ministres de l’Union européenne qu’ils améliorent l’efficacité REACH en :

• Remédiant aux lacunes du système qui permettent à l’industrie chimique de continuer à utiliser des produits chimiques “suscitant de très vives préoccupations” même lorsqu’il existe d’autres produits plus sûrs. Le système d’autorisation permet actuellement aux entreprises de continuer à utiliser des produits suscitant de très vives préoccupations, même lorsqu’il existe des alternatives plus sûres, si elles apportent la preuve que leur utilisation sera “adéquatement gérée”.

• En n’imposant qu’un seul enregistrement par produit chimique, ce qui entraînera nécessairement la formation de consortiums au sein du secteur. Les entreprises devront ainsi échanger des données et les tests sur les animaux ne seront plus multipliés inutilement.

• En imposant aux importateurs de s’assurer que toutes les substances chimiques contenues dans leurs produits d’importation sont déjà enregistrées dans l’UE et qu’elles sont utilisées dans le respect des autorisations et des restrictions, ou de faire enregistrer eux-mêmes les substances chimiques contenues dans leurs produits. L’actuelle version de REACH permet aux importateurs d’importer des produits dont les substances chimiques n’ont pas été enregistrées.

• En veillant à ce que la nouvelle agence pour les produits chimiques devienne une institution efficace pour la coordination du processus REACH, permettant la reconnaissance et le développement de l’expertise des Etats membres en matière de produits chimiques. Cette agence veillera à l’application correcte des mesures, et évitera à l’agence de se rapprocher excessivement de l’une ou l’autre partie prenante.

 

3°) Produits chimiques, un lourd héritageDes PCB dans le saumon, de la dioxine dans la viande, des traces de contraceptifs dans l’eau potable, des déodorants qui pourraient augmenter le cancer du sein, des pesticides sur la pomme que notre médecin nous conseille de manger… Les médias nous inondent de messages sur les produits chimiques que nous avalons, buvons, respirons, touchons… et sur les conséquences qui en découlent.Dans quelle mesure devons-nous nous inquiéter ? Quels sont les produits chimiques dangereux et pourquoi ? Les lois garantissent-elles que les produits les plus dangereux soient écartés ?

– Pas moins de 30.000 produits chimiques ont été répertoriés sur le marché européen.

Omniprésents…
Les produits chimiques sont une des plus importantes découvertes du 20e siècle. Ils font partie de notre vie quotidienne et se trouvent dans les objets qui nous entourent. Nous sommes à peine conscients de leur omniprésence.

DETOX Les dangers des produits chimiques
Les substances chimiques font partie de notre vie courante. On les trouve dans les boîtes de conserve…

On les trouve dans les meubles, les ordinateurs, les vêtements, la peinture, les produits de nettoyage, les pesticides, les produits cosmétiques et même dans les
biberons…

La production de bon nombre de produits chimiques a apporté des avantages considérables à notre société, notamment dans le cadre de la santé publique. Ils ont rendu notre vie plus facile, nous les utilisons quotidiennement sans nous en rendre compte : faire nettoyer un pantalon au pressing, décorer sa maison grâce à un kit de bricolage, cuire sa viande dans une poêle anti-adhésive…

DETOX Les dangers des produits chimiques
Les substances chimiques font partie de notre vie courante, dans les films plastiques. © WWF Canon – Andrew Kerr
– Entre 1930 et 2000, la production mondiale annuelle de produits chimiques est passée de 1 million de tonnes à 400 millions de tonnes !

  1. Passagers clandestins à travers le temps et l’espaceLes produits chimiques ne restent pas là où ils sont produits ou utilisés. À un moment de leur “vie”, ils se retrouvent dans notre environnement : air, terre et eau. L’eau et l’air peuvent les disperser sur de grandes distances et ils peuvent être absorbés par l’homme, les animaux et les plantes avec des conséquences néfastes. C’est ainsi que les produits chimiques ont conquis toute la planète et qu’ils ont pénétré dans le corps des hommes et des animaux partout dans le monde.
    Les substances chimiques traversent d’énormes distances. Les retardateurs de flamme bromés utilisés dans nos télés et ordinateurs se retrouvent dans les animaux du Pôle Nord. © WWF Canon – John Daniels
    Plus un seul endroit au monde n’est épargné par ces insidieux envahisseurs. Même les animaux du pôle Nord accumulent, à haute concentration, les produits chimiques. Les courants marins et aériens transportent ces produits du Sud vers le pôle Nord.
    Il n’existe pas un seul être vivant sur Terre – pas un seul ours au pôle Nord, pas une seule grenouille en Amérique du Sud, pas un seul bébé de par le monde – qui ne soit exposé à un cocktail de produits
    chimiques créés par l’Homme ! © WWF Canon – Sylvia Rubli
    Cela explique pourquoi de tels produits se retrouvent dans des endroits où ils ne sont absolument pas utilisés. On a découvert chez les populations inuites et chez les ours polaires de grandes concentrations de PCB. La faune et la flore de nos mers sont également exposées à d’importantes quantités de produits chimiques, de l’algue microscopique à la plus grande des baleines. Les retardateurs de flamme bromés – qui sont utilisés pour ignifuger nos meubles et appareils hi-fi – se retrouvent, dans l’organisme des phoques et des cachalots.

    DETOX Les dangers des produits chimiques
    Un enfant, dès sa naissance, porte déjà un très lourd héritage chimique.© WWF Canon – James.W Tharsell
    De plus, nous léguons un “cadeau empoisonné” aux générations futures, non seulement dans leur environnement, mais également dans leur corps.

    Nos enfants naissent avec un lourd “héritage” chimique : déjà dans l’utérus puis par l’allaitement, les enfants reçoivent des produits chimiques de leur mère.

  2. Ils sont et restent nocifs !Qu’entend-on par produit nocif ? Ce sont des produits qui, à court ou long terme, mettent en danger la santé, les chances de survie, la reproduction ou le développement normal des êtres vivants. Les produits chimiques peuvent avoir des caractéristiques nocives différentes. Ils peuvent perturber le système hormonal, ils peuvent être (d’une manière plus ou moins importante) toxiques, cancérigènes, mutagènes… Certaines substances peuvent s’accumuler dans les être vivants et être persistantes.Les effets nocifs de nombreuses substances ont déjà été démontrés. Un petit nombre seulement de produits très dangereux ont déjà été interdits, souvent après un long et âpre combat entre juristes, industries chimiques et organisations environnementales.

    Entretemps, le mal est fait : des substances comme le DDT et les PCB ont pu libérer leur pouvoir dévastateur pendant de longues années et contaminer l’organisme humain, animal et le cœur des écosystèmes. Aujourd’hui, ils occasionnent toujours des dégâts malgré l’arrêt de leur fabrication.

    DETOX Les dangers des produits chimiques
    Les biberons en plastique polycarbonate contiennent du bisphénol A. Certains scientifiques pensent
    que cette substance ne peut être libérée que dans certaines conditions extrêmes, pour d’autres le danger est bien réel. Pour un groupe aussi sensible que les nourrissons, il faut appliquer le principe de précaution. © WWF Canon – John Daniels
    Nous insistons sur le fait que le lait maternel reste la nourriture la plus adaptée pour les nourrissons malgré la présence de divers produits chimiques qui s’y trouvent.

    Le lait maternel contient des vitamines, des minéraux… qui sont favorables au système immunitaire des bébés. De plus, ceux-ci peuvent aussi être contaminés par les produits chimiques contenus dans le plastique des biberons.

Suite et source: http://www.futura-sciences.com/

VINAIGRE de CIDRE MAIGRIR avec le VINAIGRE de CIDRE MAIGRIR Efficacement et Naturellement avec le Vinaigre de Cidre- LIVRES sur le VINAIGRE de CIDRE

 

VINAIGRE de CIDRE MAIGRIR Efficacement et Naturellement avec le Vinaigre de Cidre –

Vinaigre de cidre lire la littérature sur le sujet, le vinaigre de cidre serait une bénédiction des dieux, permettant de guérir et soulager à peu près tous les maux de la terre.

Les vertus miraculeuses du vinaigre. Un produit écologique

Et bien selon des études réalisées sur le sujet, le vinaigre de cidre obtient la première place dans les remèdes maison pour traitement une foule de maux, de l’arthrite à la peau sèche.

Voici quelques-unes des propriétés qu’on lui confèrent :

  • -combat la fatigue et l’insomnie

  • -regénère l’énergie

  • -aide au traitement de l’arthrite

  • -combat l’obésité (le journal scientifique « The Medical World » a publié un rapport signalant son efficacité dans l’amaigrissement à raison de 1 kilo par mois selon les tests en consommant 40 gr/jour de vinaigre !!!), le Parkinson et l’hypertension

  • -aide à la digestion

  • -soulage le mal de gorge et la laryngite

  • -apaise les symptômes de l’asthme ou de la grippe

  • -aide à conserver une peau saine et réduire les signes du vieillissement

    Étant biologiste de formation, ma première réaction a bien sûr été le scepticisme. Non mais quel est le lien entre tous ces maux, qui font que physiologiquement, le vinaigre de cidre ait une action si variée ?

    Le vinaigre de cidre est très riche en minéraux (notamment le potassium, chlore, calcium, soufre, fer fluor, silicone), en vitamines, en acides aminés et oligoéléments. Plusieurs des maux susmentionnés peuvent en effet être créés par une déficience en minéraux. Voilà une piste de solution…

    vinaigre de cidre

    Si le sujet vous intéresse, voici quelques lectures : Saveurs du monde, Place du bien-être, Alternative santé, Article dans le Devoir

    Quant au sujet qui nous intéresse ici (mais votre beauté mes chères !), le vinaigre de cidre est tout-à-fait indiqué à plusieurs usages sur la peau. On peut ajouter à ses propriétés en y faisant macérer des plantes (attention aux impatientes, il faut cependant attendre 6 semaines avant de filtrer le tout et de l’utiliser) : d’une part cela crée un vinaigre tout-à-fait délicieux pour les salades, mais aussi un liquide précieux à utiliser dans la confection de toniques, masques, en rince capillaire (surtout si vous utilisez du savon artisanal, qui a tendance à ternir les cheveux en laissant des résidus).

    Évidemment, le cidre de pomme est très acide, il faut donc y aller parcimonieusement si vous avez une tendance à réagir aux fruits acides par exemple. J’ai eu la désagréable expérience d’avoir le visage tout bouffi le lendemain d’un traitement choc au vinaigre de cidre : soyez donc plus sages et diluez-le dans de l’eau ou encore faites un « patch text » avant d’y aller en grande…

    Ici bas suit un excellent texte que j’ai trouvé sur le sujet : avant même d’avoir lu son site, j’avais déjà composé quelque chose de semblable ! Incroyable !

    Il y a plusieurs façons d’utiliser le vinaigre de cidre. La plus utilisée est de le boire sous forme d’une boisson qui est très rafraîchissante : deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un grand verre d’eau éventuellement additionné de une ou deux cuillères à soupe de miel (au début on peut commencer avec une seule cuillère à soupe de vinaigre et miel). Il existe également des capsules de vinaigre de cidre, vendues en pharmacie ou dans les magasins d’aliments naturels. Les personnes qui adoptent ce choix devraient cependant être conscientes qu’il est important de boire au minimum un grand verre d’eau avec la prise des gellules. Pour les problèmes de sinus, rhumes et migraines, on peut faire des inhalations de vinaigre de cidre. De deux à trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un grand bol d’eau bouillante. Se couvrir la tête au-dessus du bol et respirer les vapeurs. On peut également utiliser le vinaigre de cidre pour un bain relaxant. Un grand verre de vinaigre de cidre dans l’eau du bain.

    Enfin, voici la recette du fameux vinaigre des 4 voleurs. La légende raconte qu’en France, en 1726, quatre voleurs profitèrent de l’épidémie de peste pour voler impunément les possessions des personnes ayant succombé à la terrible maladie. Lorsqu’ils furent finalement appréhendés, le juge leur offrit une sentence moins sévère en échange du secret qui les avait mis à l’abri de la contagion de ce mal redoutable. Ils racontèrent qu’ils s’enduisaient le corps d’un vinaigre de leur composition pour se protéger et en buvaient quotidiennement.

    • 20 g de romarin
    • 20 g de lavande
    • 20 g de sauge
    • 30 g de cannelle moulue
    • 20 g de thym
    • 20 g de menthe
    • 30 g de girofle
    • 20 g d’absinthe
    • 30 g d’ail
    • 5 g de camphre
    • 20 g de rue
    • 20 g d’acide citrique
    • 1 L de vinaigre de cidre

    Laisser macérer au moins 15 jours. Ensuite filtrer et garder à l’abri de la lumière.

    Utilisé en cas de grippe 1 cuillère à café dans un verre d’eau plusieurs fois par jour. Pour désinfecter les plaies et en friction contre les courbatures. C’est un antiseptique en cas d’épidémie de maladies contagieuses. On peut en frictionner sur tout le corps (source : http://www.lepetitherboriste.net/affections/vinaigre4v.html).

    Pour plus d’information sur le vinaigre de cidre il existe d’excellents ouvrages, notamment le livre très complet de Manon Desrocher, n.d. « le vinaigre de cidre artisanal, ma passion…ses vertus « .

    Les vertus du vinaigre de cidre de pomme pour ma peau…

    Très riche en toutes sortes d’éléments nutritifs, le vinaigre de cidre aide à conserver une peau douce, jeune et éblouissante de santé. Vous devez cependant vous assurer que vous avez en votre possession un vinaigre de cidre de pomme artisanal qui doit provenir de la culture biologique et être à 100% pur, non pasteurisé et vieilli en fût de chêne. Le vinaigre de cidre que vous utilisez ne doit pas contenir plus de 4,5 % d’acide acétique. Il ne doit pas être filtré ni pasteurisé et doit être d’une couleur doré clair et limpide. Un vinaigre fabriqué de façon industrielle est prêt en quelques jours, il n’a donc pas suffisamment de temps pour fermenter, le privant ainsi de toutes les richesses vitaminiques et minérales.

    Le pH du vinaigre de cidre, aux vertus astringentes, est très semblable à celui de la peau, ce qui en fait un produit de beauté efficace et peu coûteux. Il est excellent pour les peaux grasses et à problèmes. Contre l’acné juvénile bénigne ou tout autre espèce de boutons, il prévient l’apparition des comédons. De plus, en resserrant les pores, il contribue au ralentissement du vieillissement de la peau par son action anti-oxydante.

    Une autre qualité du vinaigre de cidre c’est d’effacer toute trace de savon et d’annuler tous résidus de calcaire et de chlore contenus dans l’eau et qui laissent des sensations désagréables de tiraillement ou de picotement. Il suffit de verser de l’eau tiède dans le lavabo et d’y ajouter une cuillerée à café ou deux de vinaigre de cidre parfumé au goût. Toutes et tous peuvent confectionner leur vinaigre de toilette à partir d’un excellent vinaigre de cidre, dilué avec de l’eau et aromatisé avec des plantes ou des essences de fleurs.

    Le vinaigre peut se comparer avantageusement à toutes les crèmes ou les masques raffermissants dits minute, dont le coût est exorbitant. Il s’agit de l’utiliser exactement comme un de ces produits, selon le mode d’emploi suivant : sur une peau parfaitement nettoyé, appliquer son vinaigre de toilette favori non dilué et étendre son maquillage aussitôt.

    Voici quelques petites recettes faciles pour rehausser l’éclat de votre visage et de vos cheveux :

    Crème hydratante
    45 ml (3 c. à soupe) d’huile d’olive
    45 ml (3 c. à soupe) d’huile de germe de blé
    45 ml (3 c. à soupe) d’huile de tournesol
    45 ml (3 c. à soupe) de vinaigre de cidre
    4 jaunes d’œufs

    Les ingrédients doivent être à la température ambiante.
    Mélanger les huiles, battre les jaunes d’œufs, et ajouter doucement les huiles, en remuant. Incorporer le vinaigre de cidre et remuer. Mettre ensuite dans un petit pot et conserver au réfrigérateur.
    Utiliser cette crème pour hydrater votre peau.

    Masque facial
    Incorporer trois grosses fraises écrasées à 1 tasse de vinaigre de cidre et laisser reposer 2 heures. Retirer le surplus de vinaigre et appliquer sur le visage et le cou avant de se coucher. Rincer au réveil. Ce masque nourrit la peau et élimine les boutons et les points noirs.

    Masque calmant pour peaux sensibles
    60 ml (4 c. à soupe) de farine d’avoine
    15 ml (1 c. à soupe) de vinaigre de cidre
    45 ml (3 c. à soupe) d’eau

    Diluer le vinaigre dans l’eau, puis mélanger avec la farine, de façon à obtenir une pâte épaisse (ajouter un peu de farine si nécessaire).
    Appliquer uniformément sur le visage et garder jusqu’à ce que le tout soit bien sec. Laver alors le visage à l’eau tiède. Rincer avec sa recette préférée de vinaigre de cidre.

    Les taches pigmentaires
    Incorporer 1c. à thé de jus d’oignon à 2c. à thé de vinaigre de cidre et appliquer sur les taches à l’aide d’un morceau de tissu. Les taches devraient pâlir dans les semaines qui suivent. (Comme ça ne sent pas très bon, il vaut mieux l’appliquer avant d’aller se coucher !)

    Les pellicules
    Le vinaigre de cidre élimine les pellicules et rend les cheveux soyeux et brillants. Après chaque shampoing, rincer les cheveux avec 2 tasses d’eau chaude additionnées d’une demi-tasse de vinaigre de cidre. Quoi de plus simple !

    LIVRES sur le VINAIGRE de CIDRE

 

image002 Les Miracles du Vinaigre Pour Votre Santé
Contrairement au vinaigre blanc, qui est un produit distillé et entièrement synthétique, le vinaigre de cidre est une mine d’or thérapeutique.

Le vinaigre : Remèdes, conseils et trucsLe vinaigre : Remèdes, conseils et trucs de Yolande Chevrier

Vinaigres à tout faire Vinaigres à tout faire de Peyret Ines
Acheter neuf: EUR 15,20
Habituellement expédié sous 24 h
Le vinaigre malin Le vinaigre malin de Michel Droulhiole
Acheter neuf: EUR 5,61 / D’occasion à partir de: EUR 5,61
Habituellement expédié sous 24 h
Les vertus miraculeuses du vinaigre. Un produit écologique Les vertus miraculeuses du vinaigre. Un produit écologique de Gérard Lambert
Acheter neuf: EUR 8,55
Habituellement expédié sous 2 à 4 semaines
Le vinaigre fait maison : Ses bienfaits en Cuisine - Santé - Beauté Le vinaigre fait maison : Ses bienfaits en Cuisine – Santé – Beauté de Véronique Meglioli
Acheter neuf: EUR 17,95 / D’occasion à partir de: EUR 13,00
Habituellement expédié sous 24 h
Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu de Marie-France Muller
Acheter neuf: EUR 4,66 / D’occasion à partir de: EUR 1,89
Habituellement expédié sous 24 h
Les bienfaits du vinaigre Les bienfaits du vinaigre de Bruno Grelon
Acheter neuf: EUR 12,35 / D’occasion à partir de: EUR 11,00
Habituellement expédié sous 24 h
Les vitamines du vinaigre Les vitamines du vinaigre de Matthieu Galey
Acheter neuf: EUR 7,41 / D’occasion à partir de: EUR 4,00
Habituellement expédié sous 24 h
Les vertus du vinaigre Les vertus du vinaigre de Lavedrine a.
Acheter neuf: EUR 4,75 / D’occasion à partir de: EUR 4,75
Habituellement expédié sous 24 h
Les bienfaits du vinaigre de cidre et autres remèdes naturels Les bienfaits du vinaigre de cidre et autres remèdes naturels de Kuellenberg
Acheter neuf: EUR 10,46 / D’occasion à partir de: EUR 10,45
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines
Les merveilles du Bicarbonate de soude Les merveilles du Bicarbonate de soude de Lise Soto
Acheter neuf: EUR 8,08 / D’occasion à partir de: EUR 8,07
Habituellement expédié sous 24 h
Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu de Marie-France Muller
Acheter neuf: EUR 4,66 / D’occasion à partir de: EUR 1,89
Habituellement expédié sous 24 h
Vinaigre de cidre et autres Vinaigre de cidre et autres de B. Kullenberg
Acheter d’occasion à partir de: EUR 10,45
Le vinaigre dans tous ses états Le vinaigre dans tous ses états de Juliette Coadou

ALGUES BLEU CYANOBACTÉRIES des Algues Bleu-Vert Les toxines produitent peuvent affecter la Santé – Elles touchent de plus en plus de plans d’eau dans plusieurs régions du Québec.

ALGUES BLEU CYANOBACTÉRIES des Algues Bleu-Vert Les toxines produitent peuvent affecter la Santé – Elles touchent de plus en plus de plans d’eau dans plusieurs régions du Québec.

ALGUES BLEU CYANOBACTÉRIES

Description du problème

Les algues bleues retrouvées en bordure de certains cours d’eau ne sont pas réellement des algues ni des plantes, mais un type d’organismes microscopiques appelés cyanobactéries. Celles-ci contiennent des pigments qui leur donnent une coloration généralement bleu-vert. Les algues bleues se développent habituellement en été ou en automne dans des eaux peu profondes, tièdes ou chaudes, calmes et riches en nutriments (tels que phosphore et azote).

Les cyanobactéries ne sont pas toujours visibles à la surface de l’eau. De façon générale, elles le deviennent lorsqu’elles sont très nombreuses à un même endroit. Dans ce cas, on observera une coloration bleu-vert dans l’eau et/ou à la surface (pouvant varier du vert olive au rouge). Éventuellement, une écume (ou mousse) peut se former à la surface de l’eau et en bordure de la rive. Le vent, les vagues et le courant ont tendance à les disperser, mais elles peuvent réapparaître. Les proliférations de cyanobactéries s’accompagnent parfois d’odeurs désagréables (ordures), mais elles peuvent aussi sentir le gazon fraîchement coupé.

La prolifération des cyanobactéries, appelée fleur d’eau, existe un peu partout dans le monde. Elles touchent de plus en plus de plans d’eau dans plusieurs régions du Québec.

Effets sur la santé

Les cyanobactéries et les toxines qu’elles produisent peuvent affecter la santé. Cependant, aucun cas n’a été rapporté au Québec. Toutefois, il est possible que des problèmes de santé soient survenus sans être détectés ou qu’ils aient été confondus avec d’autres causes.

Symptômes

Par contact direct

Par ingestion

Plus rapidement

Irritation de la peau

Maux de ventre

Étourdissements

Irritation du nez

Diarrhée

Maux de tête

Irritation de la gorge

Vomissements

Fièvre

Irritation des yeux

Nausées

Dommages au foie et au système nerveux

Quoi faire ?

Que faire si je présente un ou plusieurs de ces symptômes ?

Si vous développez des symptômes, à la suite d’un contact avec de l’eau contenant des cyanobactéries, cessez immédiatement de vous en exposer. Rincez votre peau avec de l’eau propre. Si cela survient dans une plage publique, veuillez informer le responsable de la plage. Si les symptômes persistent ou si votre état de santé vous inquiète, communiquez avec le service Info-Santé de votre région ou consultez votre médecin sans tarder. Notez que ces symptômes peuvent être dus à d’autres causes que les cyanobactéries (par exemple : des matières fécales dans l’eau, la dermatite du baigneur).

Que faire s’il y a des cyanobactéries visibles dans un cours d’eau ?

Si des cyanobactéries sont visibles dans l’eau ou si l’eau semble anormalement trouble, les recommandations suivantes s’appliquent :

  • Éviter tout contact direct avec cette eau, soit la baignade et les sports aquatiques, (le port d’un habit de plongée de type wet suit ne protège pas la peau) ;
  • Consommer le poisson provenant de la zone affectée avec modération;
  • Éviter de boire cette eau et ne pas l’utiliser pour préparer ou cuire des aliments (bouillir l’eau n’éliminera pas les toxines) ;
  • Évitez de laisser les animaux consommer cette eau ni s’y baigner ;
  • Évitez d’utiliser de l’algicide ou du chlore pour détruire les cyanobactéries (car les toxines sont libérées massivement à la mort des cellules) ;
  • Éviter d’utiliser cette eau pour remplir la piscine ou pour une douche extérieure ;
  • Si l’eau potable provient d’un système de distribution municipal, elle peut être consommée, à moins d’avis contraire ;
  • Attendre au moins une à deux semaines après la disparition des cyanobactéries avant de reprendre les activités de baignade ou de sports aquatiques.

S’il y a réapparition fréquente de cyanobactéries au même endroit, il serait préférable de suivre ces recommandations pour toute la durée de la saison chaude. Même en présence d’une eau d’apparence normale et claire, les recommandations précédentes s’appliquent si certaines personnes en contact avec l’eau développent un ou des symptômes reliés aux cyanobactéries et ce, par mesure de précaution.

La meilleure solution pour enrayer le développement des cyanobactéries consiste à réduire les sources de phosphore et d’azote dans l’eau. Il faut minimiser l’utilisation d’engrais (pour le gazon et l’agriculture), éliminer les rejets d’eaux usées (résidentielles, agricoles et municipales) et enrayer les sources naturelles (sédiments dans les lacs). Actuellement, il n’y a pas de produits chimiques permettant d’éliminer les cyanobactéries.

Pour en savoir plus

Pour obtenir de plus amples renseignements particuliers sur des questions touchant à la santé contactez le service Info-Santé 8-1-1.

Source: Santé Québec

LES PESTICIDES

LES PESTICIDES

LES PESTICIDES

Les Pesticides alimentaire

Pesticides omniprésents

Ou le prix à payer pour avoir ces fruits et légumes « parfaits » dans notre assiette!

Suite..

L’importance de l’exposition aux pesticides, notamment par voie alimentaire, est mise en évidence par deux études. La première, réalisée par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et publiée fin avril, montre que 6 % des fruits et légumes testés présentaient des teneurs en pesticides dépassant la limite maximale de résidus (LMR).

Pesticides
Les Pesticides

La seconde, présentée mercredi 7 mai par l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris), conclut que « les enfants franciliens sont exposés à des pesticides variés, dont certains interdits depuis plusieurs années, alors que leurs parents ne sont pas professionnellement exposés ».

Sur les 3 500 échantillons de fruits et légumes prélevés en 2006 par la DGCCRF, 55,6 % ne contenaient pas de résidus de pesticides. Des teneurs inférieures à la LMR ont été détectées dans 38,4 % de ces échantillons. Mais, pour les légumes, 6,3 % des échantillons sont non conformes, car excédant la LMR. « Les dépassements concernent essentiellement les poivrons et piments, les lentilles et les aubergines », précise la DGCCRF, qui indique que « les salades, les pommes de terre, les endives, les carottes et les tomates ont un taux de dépassement de la LMR inférieur à la moyenne ».Les pesticides sont plus fortement présents dans les fruits : 58,6 % des échantillons comportaient des résidus à des teneurs inférieures au maximum autorisé et 5,5 % étaient non conformes. »

Pesticides
Les Pesticides

Les dépassements concernent essentiellement les fraises, les mandarines, les poires. Les oranges, les avocats et les pommes ont un taux de dépassement de la LMR inférieur à la moyenne », note la DGCCRF. Le pourcentage de non-conformité a très légèrement diminué par rapport à l’année précédente, passant de 6,7 % à 6 %, mais les données de l’année 2004 indiquaient un taux de 3,9 %. Pour François Veillerette, président du Mouvement pour les droits et le respect des générations futures (MDRGF), ces chiffres « montrent l’urgence de mettre en application la mesure de réduction de l’usage des pesticides prise dans le cadre du Grenelle ».

 

L’étude de l’Ineris, réalisée avec l’université Paris-V, a évalué l’exposition aux pesticides de 130 enfants répartis dans l’Ile-de-France, 73 vivant en pavillon et 57 en appartement. Un total de 31 composés (insecticides, herbicides et fongicides) a été pris en compte et les prélèvements ont été effectués dans l’air, sur les poussières au sol et sur les mains des enfants. Les produits du métabolisme des insecticides ont été recherchés dans les urines. Au moins un produit de type pesticide se trouvait dans 94 % des logements : insecticide dans 93 % des cas, fongicide pour les plantes dans 30 % des cas et herbicide dans 32 %.

 

Le lindane, un insecticide désormais interdit en France, était le pesticide le plus fréquemment retrouvé dans l’air (88 % des logements). Le fait le plus marquant porte sur les pesticides organophosphorés : 70 % des enfants excrétaient au moins l’un des six métabolites urinaires des organophosphorés, alors que ceux-ci étaient détectés moins fréquemment dans l’environnement intérieur. « Cela peut signifier qu’il existe une autre source d’exposition que celles que nous avons recherchées. Cela pourrait être la voie alimentaire, indique Olivier Blanchard, responsable de l’étude. Des prélèvements alimentaires seraient donc indispensables pour passer au stade des certitudes sur la voie alimentaire d’exposition aux pesticides. »

Lire plus

Laissez la Nature nourrir et guérir votre corps.

Monique Toubeix