CONSEILLÈRE PRODUITS MONAT Soins Capillaires de Santé MONIQUE TOUBEIX Spécialiste en Beauté et Santé des Cheveux.

Conseillère Produits Monat Soins Capillaires de Santé Naturels MONIQUE TOUBEIX Spécialisée en Beauté et Santé des CHEVEUX. Québec – Canada – USA – Europe Français.

Conseillère Produits Monat Soins Capillaires de Santé Produits Naturels Végan Monique Toubeix

COMMENT CHOISIR LE BON PRODUIT MONAT?

Vous aurez le bon produit  lié à vos problèmes capillaires avec une analyse approfondie de votre cuir chevelu et de vos cheveux.

Pour plus de rapidité contactez-moi directement au 514-792-0281 ou allez sur ma page Pro Facebook. 

MONAT CAPILLAIRE MONIQUE TOUBEIX

QUI SUIS-JE?

Je me nomme, Monique Toubeix, Styliste et Conseillère en Soins Capillaires/Beauté et
Bien -Être Naturels pour la compagnie MONAT au Québec Canada , Usa et en Europe.

Monique Toubeix Certifiée Conseillère MONAT
Monique Toubeix



Je suis passionnée par la santé/beauté des cheveux et du visage depuis mon plus jeune âge.

J’obtiens mon diplôme de compétences à l’école Supérieure des Métiers d’arts Commerciaux de Montréal.

Spécialisée comme visagiste/styliste, Esthétique, Trichologie et Bio/Chimie.

Dans mon cheminement, je travaille en formant d’autres Stylist dans les salons: La Coupe Montréal / New York, Jacques Dessange Paris/ Montréal.

 

 


Je participe à une rubrique de Relooking de la tête aux pieds. Avec les magazines »Clin d’Œil »et l’Essentiel » durant 10 ans. En collaboration avec Macha Colas auteur du Livre: « La jeunesse et beauté par la gymnastique facial ».

A force de mouvements répétitifs avec mon métier, j’ai aux bras deux capsules et trois tendinites. Au risque de paralyser, je ralenti beaucoup mon travail car je voulais tout de même continuer ma carrière de styliste.

MONAT arrive à un moment dans ma vie ou je me questionne sur ma carrière.
Grâce à cette entreprise, je deviens consultante indépendante. Ce qui me permet de pouvoir continuer à soutenir une clientèle afin d’améliorer leur santé capillaire.
Mes conseils esthétiques des soins du visage, la peau avec Monat, m’ouvre la porte sur d’autres connaissances à partager.

Pourquoi avoir choisi une entreprise Monat?

J’ai eu moi-même une grosse perte de cheveux suite au stress et débalancement hormonal « ménopause » qui commençait. Le tout accompagné de démangeaisons au cuir chevelu avec un début de psoriasis.

Monat est connue pour l’efficacité de repousse capillaire avec des produits anti-âge.

L’huile « Rejuveniqe » breveté que contient tous les produits, shampooings, traitements, masques, soins du visage à le pouvoir d’aider la régénération et la santé du cuir chevelu.

Elle contient les mêmes molécules que celles de notre corps, ce qui favorise le pH et une repousse de cheveux plus fortes, plus denses.

J’ai un cheveux naturel avec des mèches décolorées et mes cheveux ondules naturellement.
J’ai commencé par utiliser l’huile Rejuvenique pour rétablir l’hydratation et le PH de mon cuir chevelu. Le shampoing, le revitalisant correspondant à mon profil capillaire et le traitement au Capixyl étaient dans mon cas, indispensable.

Les 2 semaines suivantes, mon psoriasis avait disparu et ma chute de cheveux diminuée de moitié. Elle a stoppée complètement en 1 mois. J’ai vue la partie de mon vertex (dessus de tête) et de mes tempes frontales avoir de nouvelles repousses.
Je remonte mes cheveux en chignon, ma nuque qui se dénudait vers le haut a retrouvée plus de densité capillaire.

Cela fait 5 ans que j’utilise les produits Monat, huile, shampooing, revitalisant, jusqu’aux produits de coiffage.
Malgré que mes hormones me mènent la vie dure, et des mèches décolorées aux 4 mois, j’ai aujourd’hui, plus de cheveux que lorsque j’avais 40 ans!!

Si vous souhaitez retrouver vos cheveux éclatants de santé, peut importe votre problème et vos besoins, je peux vous aider.

Que cela soit pour de l’alopécie, psoriasis, une chute de cheveux sévère, une chimiothérapie, vouloir de la repousse, un cheveu plus fort, un cheveux longs plus dense.
Aussi, pour redonner vie à vos cheveux abîmés par la décoloration ou le soleil etc…

Sans obligation de votre part, je vous invite à remplir le formulaire ci-dessous pour mieux cibler votre profil capillaire. Je répond personnellement à chacun d’entre vous en toute confidentialité!

Conseillère Monat Monique Toubeix

Informations 514-792-0281

MONAT SOINS des CHEVEUX CANADA, QUEBEC- CHUTE de CHEVEUX, Conseils et Vente

FORMULAIRE d’ANALYSE CAPILLAIRE par Monique Toubeix MONAT"
Pour avoir un meilleur aperçu de votre profil capillaires, Remplissez tous les * en rouge et autres espaces qui s’appliquent à vous.
Cochez plusieurs cases si nécessaire
Cochez plusieurs réponses si nécessaire
Cochez toutes les réponses qui se rapporte à vos cheveux actuels
Inscrivez vos commentaires sur vos cheveux
Indiquez le moyen de communication de votre choix.
Téléphone, Messenger, Texto…
Cochez vos choix
Sélectionnez votre Pays

Monique Toubeix
Conseillère Produits MONAT  

514-792-0281

 

Pour l’Opportunité d’une Entreprise Monat à domicile c’est ici
Pour un Quizz de soins de peau allez directement sur ce lien:

Page PRO Facebook: https://m.facebook.com/Monat.Quebec.Canada.USA/

Les Produits MONAT sont disponible au QUÉBEC – CANADA – USA – AUSTRALIE et EUROPE

 

HYPERTENSION HAUTE PRESSION COMMENT RÉDUIRE son HYPERTENSION

HYPERTENSION HAUTE PRESSION Réduire son Hypertension Artérielle. Comment RÉDUIRE sa haute pression ou l’HYPERTENSION ARTÉRIELLE

HYPERTENSION Haute Pression

HYPERTENSION ARTÉRIELLE HAUTE PRESSION COMMENT RÉDUIRE son HYPERTENSION

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle?

Hypertension, imaginez vos artères comme des conduits qui transportent le sang à partir de votre cœur pour le distribuer dans tout le corps. L’hypertension artérielle (ou haute pression) se manifeste lorsque le sang circule dans vos artères à une pression supérieure à la normale.

Lorsque l’hypertension est reliée à une cause spécifique, notamment une maladie ou un médicament, elle prend le nom d’hypertension secondaire. Mais, le plus souvent, on en ignore la cause précise. Dans ce cas, la haute pression portera le nom d’hypertension essentielle. Votre tension artérielle change souvent durant le cours d’une journée en fonction de nombreux facteurs. Par conséquent, vous devrez peut-être prendre votre tension artérielle plusieurs fois par jour dans un environnement tranquille, où vous êtes à l’aise et confortable, afin de mieux l’évaluer. Les médecins ont besoin de savoir si vous faites de l’hypertension afin de prévenir les maladies du cœur et les accidents vasculaires cérébraux. Vous devriez faire prendre votre tension artérielle une fois ou deux par année par votre médecin.

Que signifient les chiffres de la tension artérielle?

La tension artérielle s’exprime habituellement par deux chiffres, écrits avec une barre oblique, p. ex. 120/80. Vous pouvez aussi entendre dire que la pression artérielle est «de 120 sur 80».

Le premier chiffre est la pression systolique. C’est la pression maximum du sang lorsque votre cœur pousse le sang dans vos artères. Le deuxième chiffre est la pression diastolique. C’est la pression lorsque le sang revient vers le cœur – la période de repos entre les contractions. Une pression normale est inférieure à 120/80. Une pression élevée se situe à 140/90 ou plus.

Un adulte en bonne santé avec une pression inférieure à 120 sur 80 est moins à risque d’avoir des problèmes de santé à long terme. Une pression de plus de 140 sur 90 (ou de 160 sur 90 si vous avez plus de 65 ans) doit être abaissée à un niveau plus sécuritaire. Les nouveaux objectifs pour de meilleures lectures de pression varient en fonction de votre état de santé. Voici les valeurs actuelles ciblées pour les conditions suivantes :

  • Diabète – moins de 130/80
  • Diabète avec plus de 1 g de protéines par jour dans vos urines – moins de 125/75
  • Hypertension systolique isolée – moins de 140 systolique
  • Hypertension diastolique avec ou sans hypertension systolique – moins de 140/90
  • Néphropathie – moins de 130/80

Comment diagnostiquer l’hypertension?

La tension artérielle se mesure à l’aide d’un brassard qu’on place autour de votre bras et qu’on gonfle pour écouter le bruit de la circulation sanguine. Votre médecin mesurera votre tension artérielle lors de plusieurs visites pour voir si elle est élevée. Le nombre de visites où votre médecin voudra mesurer votre tension artérielle avant de poser un diagnostic est fonction des valeurs obtenues et des symptômes que vous présentez.

Si elle est élevée à plusieurs occasions, vous souffrez probablement d’hypertension.

À quelle fréquence devrais-je faire vérifier ma tension artérielle?

La pression devrait être mesurée occasionnellement même durant l’enfance, dès l’âge de 2 ans. Faites mesurer votre pression une fois aux deux ans après l’âge de 18 ans.

Si vous prenez un médicament pour l’hypertension, votre médecin vérifiera votre tension artérielle à chaque visite pour s’assurer que le médicament que vous prenez est efficace. Demandez à votre médecin de famille à quelle fréquence vous devriez faire prendre votre tension artérielle.

Pourquoi l’hypertension est-elle nuisible?

L’hypertension endommage précocement les vaisseaux sanguins et le cœur. Ceci augmente le risque d’accident vasculaire cérébral, de troubles rénaux et de maladie du cœur.

L’hypertension donne-t-elle des symptômes?

Habituellement, non. C’est pourquoi il est si important de faire prendre régulièrement votre pression.

Comment peut-on la traiter?

Le traitement débute par des changements à vos habitudes de vie afin de vous aider à réduire votre tension artérielle et à diminuer le risque de problèmes cardiaques (voir la liste ci-dessous). À eux seuls, ces changements peuvent vous aider. S’ils ne suffisent pas, vous aurez à prendre des médicaments.

Changements dans les habitudes de vie

  • Ne fumez pas et n’utilisez aucun produit du tabac.
  • Perdez du poids si vous faites de l’embonpoint (IMC > 25).
  • Faites de 30 à 60 minutes d’exercice d’intensité modérée, 4 à 7 jours par semaine.
  • Limitez votre consommation de sel.
  • Limitez votre consommation d’alcool.
  • Mangez des aliments contenant suffisamment de potassium, de calcium et de magnésium.
  • Évitez les aliments riches en gras et en cholestérol.
  • Essayez les techniques de relaxation.

Même si vous avez besoin de médicaments pour contrôler votre tension artérielle, apporter certains changements à vos habitudes de vie vous aidera à diminuer la quantité de médicaments que vous avez à prendre; ceci contribuera à réduire votre pression artérielle et le risque d’une maladie du cœur. L’hypertension augmente le risque de problèmes cardiaques; donc, le fait de surveiller les autres facteurs de risque d’une maladie du cœur pourra améliorer votre santé.

Comment les produits du tabac affectent-ils la pression artérielle?

La nicotine des cigarettes et des autres produits du tabac stimule votre organisme à produire de l’adrénaline. L’adrénaline provoque une constriction de vos vaisseaux sanguins et une accélération de vos battements cardiaques, ce qui augmente votre tension artérielle. Si vous cessez de fumer ou d’utiliser d’autres produits du tabac, vous pouvez réduire de façon significative les risques de maladie du cœur et de crise cardiaque, et ainsi abaisser votre tension artérielle.

Devrais-je perdre du poids et faire de l’exercice?

Chez la plupart des gens qui font de l’embonpoint, la perte de poids aidera à réduire la tension artérielle. Perdre 1 kg permet de réduire la pression systolique de 1,6 et la pression diastolique de 1,1. Faire de l’exercice régulièrement aide également à perdre du poids. L’activité physique semble réduire la tension artérielle, en plus de vous aider à maigrir. Chez les adultes inactifs, une étude a constaté que l’exercice d’aérobie régulier diminuait la pression systolique de 3,84 mm Hg et la pression diastolique de 2,58 mm Hg sur une période de 2 semaines.

Le sodium est-il nuisible?

Tous les gens ne sont pas affectés par la consommation de sodium (ou sel), mais celui-ci augmente la tension artérielle chez certaines personnes. La plupart des gens qui souffrent d’hypertension devraient réduire leur consommation quotidienne de sel à moins de 1,5 g.

Certains aliments comme les croustilles et les charcuteries, notamment le jambon, contiennent beaucoup de sel. On oublie souvent que le pain et certains produits laitiers, tel le fromage, contiennent également beaucoup de sel. Apprenez à lire les étiquettes! N’ajoutez pas de sel à vos aliments. Souvenez-vous aussi qu’un diurétique (pilule qui aide l’organisme à éliminer l’eau) ne remplace pas le besoin de couper la quantité de sel.

Dois-je aussi cesser de consommer de l’alcool?

Chez certaines personnes, l’alcool peut entraîner une augmentation significative de la tension artérielle. Chez d’autres,  elle n’a pas d’effet. Limitez votre consommation hebdomadaire d’alcool à moins de 14 consommations standard chez les hommes et à moins de 9 chez les femmes. Une consommation standard équivaut à 43 ml ou 1,5 oz de spiritueux (40 % d’alcool), 341ml ou 12 oz de bière (5 % alcool), ou 142 ml ou 5 oz de vin (12 % d’alcool). Si vous consommez de l’alcool, parlez-en avec votre médecin.

Le stress affecte-t-il ma tension artérielle?

Le stress affecte probablement la tension artérielle. Pour combattre l’effet du stress, essayez des techniques de relaxation ou le biofeedback. Elles sont efficaces si vous les pratiquez au moins une fois par jour. Demandez les conseils de votre médecin de famille.

Les médicaments sont-ils efficaces?

Il existe plusieurs types de médicaments pour traiter l’hypertension. On les nomme hyper tenseurs. Chaque groupe de médicaments comprend plusieurs marques différentes. Le but du traitement est de ramener votre tension artérielle à la normale à l’aide d’un médicament qui est facile à prendre et n’a pas d’effets secondaires. Les médicaments réussissent habituellement à atteindre cet objectif. Si votre hypertension ne peut pas être contrôlée sans l’aide de médicaments, vous devrez les prendre pour le reste de votre vie. N’arrêtez pas de prendre vos médicaments sans en parler d’abord à votre médecin de famille. Autrement, vous augmentez le risque d’être victime d’un accident vasculaire cérébral ou d’une crise cardiaque.

Livre conseils santé

 

Guérir l’hypertension sans médicaments
Si vous souffrez d’hypertension artérielle, cela est dû à une trop grande pression du sang dans vos artères. Vous dépassez la normale à partir de 149.

EFFET de SERRE Disparition des Espèces HUBERT REEVES

EFFET de SERRE Disparition des Espèces HUBERT REEVES

«Nous jouons avec le feu»

EFFET de SERRE Disparition des Espèces HUBERT REEVES

Effet de serre, épuisement des ressources, disparition des espèces…
Pour le célèbre astrophysicien québécois, il est urgent d’agir.

EFFET de SERRE Disparition des Espèces HUBERT REEVES

EFFET de SERRE Disparition des Espèces HUBERT REEVES

Professeur, conseiller scientifique, conférencier, auteur d’innombrables ouvrages de vulgarisation, dont Patience dans l’azur, Poussières d’étoiles et, son dernier en date, L’espace prend la forme de mon regard, Hubert Reeves ne s’intéresse pas qu’au destin de l’univers. Depuis une dizaine d’années, le lauréat du prix Albert Einstein jette tout son poids de savant dans la bataille pour sauver notre planète. Il dresse ici un constat alarmant de l’état de la Terre et propose des solutions il y va de l’avenir de nos petits-enfants avant qu’il soit trop tard.

Catherine Galitzine: A travers vos livres et vos émissions de vulgarisation scientifique, vous avez fait rêver plusieurs générations, des jeunes et des moins jeunes, à propos des étoiles et des mystères de la vie. Et voilà qu’aujourd’hui vous nous ramenez sur Terre. Vous parrainez l’Observatoire du Saint-Laurent. Vous avez adopté la rivière Sainte-Anne, au sein du mouvement Eau-Secours contre la construction des barrages. Vous avez participé à un mouvement d’opposition à l’installation de mégaporcheries en Beauce. En France, à la tête d’une association de protection de la nature, vous manifestez contre les chasses illégales, vous interpellez les hommes politiques. Pourquoi cette conversion?

Hubert Reeves: L’étude des étoiles et l’écologie ne sont pas incompatibles, bien au contraire. En tant qu’astrophysicien, on ne peut qu’être émerveillé devant la fabuleuse histoire de l’univers. Il a fallu 15 milliards d’années pour qu’apparaisse la vie sur la Terre, et voilà qu’aujourd’hui son avenir est en question. Devant toutes les menaces que l’homme fait planer, on s’interroge. Dans quel état sera notre planète dans quelques décennies? Nous ne le savons pas. Ce qui est fondamental est qu’on se pose la question. Fatalement, on devient écologiste.

C.G.: Vos craintes ne sont-elles pas excessives?

H.R.: Je dis simplement que nous sommes en train d’altérer la planète d’une façon qui pourrait la rendre inhabitable par l’homme. Depuis le début du xxe siècle, la température a augmenté d’environ un degré. Les effets de ce réchauffement sont déjà perceptibles : déstabilisation des climats, sécheresse, tornades plus fréquentes et plus violentes. Partout, la fonte des glaciers s’accélère.

C.G.: Certains experts contestent la réalité de ce réchauffement.

H.R.: La contestation est toujours importante. Mais elle doit être fondée sur des arguments valables. Une commission internationale (International Panel on Climate Change), qui rassemble plus de 2500 des meilleurs spécialistes de climatologie, étudie la question depuis plusieurs années. Elle reconnaît la réalité du réchauffement et la contribution majeure de l’activité humaine à ce phénomène. Il serait très imprudent de négliger ses conclusions.

D’après ses prévisions, la température augmenterait de deux à cinq degrés d’ici à un siècle. Il faut savoir que, pendant l’ère glaciaire, il y a 20 000 ans – époque à laquelle toute l’Europe était sous la glace –, la température n’était inférieure que de cinq degrés à la température actuelle. Une différence de cinq degrés à la hausse bouleverserait le climat d’une façon majeure et largement imprévisible. Au sens propre du terme, nous jouons avec le feu…

C.G.: Cela suffirait-il pour mettre la survie de l’humanité en danger?

H.R.: Ce n’est pas le seul problème! Il y en a bien d’autres tout aussi inquiétants… La moitié de la forêt de la planète a été détruite, et la destruction de l’autre moitié se poursuit à une vitesse accélérée. L’agriculture intensive stérilise les terres arables. Les pesticides empoisonnent l’air et l’eau. On pêche plus

de poisson qu’il ne s’en reproduit. Au Canada, 90 pour 100 des stocks de morue ont été éliminés. Depuis 10 ans, la pêche à la morue est interdite et, malgré cela, les jeunes sujets demeurent aussi rares sur les anciennes zones de pêche.

On s’achemine vers l’épuisement des énergies fossiles. Dans un siècle ou deux, au rythme de consommation actuel, il ne restera plus ni pétrole, ni gaz, ni charbon.

Force nous est de reconnaître que nous sommes plongés dans une crise majeure à l’échelle de la planète. Elle est comparable en gravité aux grandes crises géologiques du lointain passé de la Terre. Comme celle d’il y a 65 millions d’années, qui a entraîné la disparition d’une fraction importante des espèces vivantes (dont les célèbres dinosaures).

La Terre ne sera plus jamais comme elle était en 1900. Mais la vie est robuste. On peut lui faire confiance. Elle s’adaptera et, comme après chacune des crises précédentes, elle continuera à évoluer. La question pour nous est: l’espèce humaine y sera-t-elle encore? Et, si oui, dans quel état ? Ou bien serons-nous les dinosaures de la crise contemporaine? Nul ne peut le dire.

C.G.: Quelles sont les décisions à prendre d’urgence?

H.R.: Tout faire pour stopper l’accroissement de la température. Pour cela utiliser des sources d’énergie qui n’émettent pas de gaz carbonique.

Aujourd’hui, deux choix s’offrent à nous : consacrer des sommes colossales au développement du nucléaire ou investir massivement dans le solaire.

A mon avis, le nucléaire est le mauvais choix. Il n’émet pas de gaz carbonique, mais il produit des déchets radioactifs qu’il faudra ensuite gérer pendant des siècles. En ce sens, il hypothèque l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. A nous le confort, à eux de payer la note! A condition encore qu’ils le puissent. Imaginons, par exemple, que l’Argentine ait misé sur le nucléaire. Aujourd’hui en faillite, ce pays n’aurait plus les moyens de démanteler ses réacteurs et de traiter ses déchets.
Personnellement, je choisis le solaire, une forme d’énergie sûre, propre et inépuisable.

C.G.: Mais l’énergie solaire pourra-t-elle répondre aux besoins de toute la planète?

H.R.: C’est là le grand défi du futur. Il n’y a pas d’impossibilité théorique à capter l’énergie suffisante. Il faudra beaucoup de développements technologiques. Dans plusieurs pays, l’énergie éolienne (les moulins à vent) est en expansion rapide. Elle se développe au Danemark, en Espagne, aux Etats-Unis et au Japon.

C.G.: Quelle autre décision est-il urgent de prendre?

H.R.: Il faut développer le ferroutage (transport combiné rail/route) et les transports en commun, parce qu’ils consomment moins d’énergie et provoquent moins d’accidents. Mais aussi parce que les trois quarts de la production de gaz carbonique responsable du réchauffement de la planète sont produits par les voitures et les camions.

Pour lutter contre la faim – qui, selon les Nations unies, progresse dans le monde –, il faut développer l’agriculture biologique, qui se passe de produits issus de la chimie. La combinaison de la sécheresse et de l’abus d’engrais et de pesticides rend les sols stériles. Dans bien des pays, la productivité à l’hectare des cultures de blé et de maïs est en diminution.

C.G.: Quel bilan faites-vous du Sommet sur le développement durable qui s’est tenu à Johannesburg en septembre?

H.R.: Les conclusions de ce sommet sont très décevantes dans la mesure où les vrais problèmes, comme l’effet de serre, l’épuisement des ressources naturelles et la protection des sites naturels, n’ont pas été réglés. Aujourd’hui, les gouvernements sont de plus en plus impuissants face à la mondialisation de l’économie. Il nous reste à compter sur les mouvements associatifs, sur la pression des organisations non gouvernementales et sur certaines entreprises qui prennent progressivement conscience du fait qu’il n’est pas dans leur intérêt de continuer dans cette voie.

Lors du précédent Sommet de la Terre, à Rio de Janeiro, il y a 10 ans, les participants avaient pris l’engagement d’augmenter considérablement l’aide aux pays démunis. Près de deux milliards d’individus vivent en effet aujourd’hui sous le seuil de pauvreté et, si l’on n’intervient pas, la moitié de la population terrestre pourrait être touchée. Or cette aide est tombée de moitié durant cette période!

C.G.: Quel rapport y a-t-il entre la pauvreté et les menaces écologistes?

H.R.: La misère ne conduit pas seulement à l’instabilité politique, elle peut entraîner la destruction de la nature. Lorsque les paysans brésiliens brûlent leurs forêts, ils font disparaître de précieux écosystèmes et augmentent l’effet de serre en rejetant du gaz carbonique dans l’atmosphère. Mais comment exiger d’eux qu’ils cessent de brûler du bois? Ils vous répondront qu’ils ont des enfants à nourrir. Les pauvres ne peuvent pas se payer le luxe d’être «écolos».

D’immenses catastrophes écologiques sont à craindre dans les pays pauvres, et les pays riches ne sont pas à l’abri: le gaz carbonique, les pluies acides traversent les frontières.

Autres problèmes associés à la pauvreté: l’extension des maladies infectieuses (malaria, sida) et la difficulté à obtenir des médicaments pour les traiter. L’industrie pharmaceutique néglige ce domaine de recherche, jugé non rentable. Entre 1975 et 1997, parmi les 1233 nouveaux médicaments mis au point sur la planète, 1 pour 100 seulement concernaient le traitement des maladies tropicales.

C.G.: Après avoir longtemps tergiversé, le Canada semble enfin disposé à ratifier le protocole de Kyoto sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre…

H.R.: Il est très important que le Canada signe ce protocole. Il en va de l’avenir de nos enfants et petits-enfants.

C.G.: Comment se fait-il qu’au Québec les partis verts soient totalement absents de la scène politique?

H.R.: L’écologie doit d’abord être un contre-pouvoir face aux gouvernements. Il y a beaucoup de mouvements écologistes actifs au Québec. C’est ce qui compte le plus et qui a le plus de chance d’arriver à quelque chose de tangible.

C.G.: Parlez-nous de la Ligue pour la protection de la faune sauvage et la défense des non-chasseurs (ROC), qui mène plusieurs opérations conjointes avec les mouvements québécois, notamment pour la sauvegarde des loups.

H.R.: La Ligue a été fondée par le grand humaniste et naturaliste français Théodore Monod, au cours des années 70, afin de préserver la nature, en particulier la faune sauvage.

A sa mort, on m’a offert de prendre sa succession. J’ai été honoré de cette invitation, et j’ai accepté parce que je crois qu’il faut sauver la biodiversité sur notre planète et changer le regard des hommes sur les animaux.

C.G.: Mais la disparition des espèces n’est-elle pas un phénomène naturel?

H.R.: Oui, bien sûr. Mais le problème, c’est l’accélération fulgurante du taux d’extinction. De l’avis des biologistes les plus compétents, ce taux serait aujourd’hui 1000 fois plus élevé qu’avant l’arrivée des humains sur la Terre. Plus de 30 pour 100 des espèces animales et végétales pourraient avoir disparu au milieu du xxie siècle.

A l’aide de documents distribués dans les écoles et d’un site web (http://www.roc.asso.fr/) sur la vie sauvage, nous espérons éduquer les hommes au respect de la vie. Un enfant qui a été sensibilisé à la beauté de la nature et de la vie animale sera moins enclin, plus tard, à tuer pour le plaisir.

C.G.: Qu’est-ce que le simple citoyen peut faire pour sauver la planète?

H.R.: D’une façon individuelle, protéger son environnement (tri des déchets, utilisation des transports en commun, par exemple). D’une façon collective, s’associer à des mouvements écologistes. Il faut une « mondialisation de l’écologie » pour s’opposer aux méfaits et aux pollutions provoqués par la mondialisation de l’économie.

Nous avons la responsabilité de notre environnement immédiat et nous devons enseigner ce principe à nos enfants.

Source:

POLLUANTS CHIMIQUES Responsables de CANCERS

POLLUANTS CHIMIQUES Responsables de CANCERS



POLLUANTS CHIMIQUES Responsables de CANCERS
Les produits chimiques fabriqués par l’Homme sont en bonne partie à l’origine de l’épidémie de cancers qui affecteront 41 pour cent des hommes et 38 pour cent des femmes durant leur vie, affirme une étude rendue publique mercredi.

POLLUANTS CHIMIQUES Responsables de CANCERS

Selon l’étude effectuée par le «Canadian Centre for Policy Alternatives», un groupe de réflexion, l’hérédité et certains facteurs de risque comme le tabagisme et l’alimentation ne suffisent pas à expliquer l’augmentation rapide du nombre de cancers depuis dix ans.


Ainsi, de 1970 à 1998, le nombre de cancers a augmenté de 35 pour cent chez les hommes et de 27 pour cent chez les femmes, même après avoir tenu compte du vieillissement de la population, précisent les auteurs de l’étude, Lissa Donner et Robert Chernomas.
D’autre part, les cancers autres que celui du poumon ont augmenté de 23,9 pour cent chez les hommes et de 17,1 pour cent chez les femmes pendant la même période.


Et les chiffres sont encore plus effrayants quand on regarde plus loin dans le passé. En 1921, par exemple, le cancer était une cause de décès pour 6,6 pour cent des hommes et 8,8 pour cent des femmes. Ces mêmes chiffres sont aujourd’hui de 27,4 pour cent et de 23,1 pour cent respectivement pour les hommes et pour les femmes.


L’influence des polluants chimiques dans l’eau, dans l’air et dans le sol sur l’augmentation du nombre de cancers est depuis longtemps un sujet controversé. Dans l’ensemble, la communauté scientifique et d’autres organisations dans le domaine de la santé tendent à en réduire l’importance.
La Société canadienne du cancer, par exemple, estime que seulement 5 pour cent de tous les cancers sont effectivement reliés à la présence de polluants chimiques dans l’environnement, ce qui, pour le Canada, devrait se traduire par l’apparition de 6400 cas de cancer par année.


Toutefois, certains, comme le scientifique américain Samuel Epstein, auteur de plusieurs livres sur le cancer, estiment que de 80 à 90 pour cent des cas résulteraient de facteurs environnementaux.
Mme Donner et M. Chernomas affirment quant à eux que la médecine professionnelle attache une importance indue à la détection des cancers et à leur traitement aux dépens de leur prévention.
«Nous croyons que la prévention du cancer nécessite l’adoption d’une nouvelle stratégie.»

En évoquant des statistiques fédérales sur le sujet des polluants chimiques ils signalent que plus de 18 millions de kilogrammes de produits carcinogènes reconnus ont été libérés dans l’environnement en 2001.

Presse Canadienne

Ottawa

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS pour un Bien-être Cardiaque

SANTÉ du COEUR 20 conseils pour un bien-être Cardiaque

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS Février est, selon la tradition, un mois où nous sommes préoccupés par les questions du cœur. Or, en dépit de cette fixation, très peu d’attention est portée au cœur le plus important de tous — celui qui bat dans votre cage thoracique. C’est un organe facile à ignorer. Après tout, malgré ses battements intenses pendant que vous faites des exercices ou ses quelques arrêts pendant que vous regardez un film d’horreur, votre cœur exécute silencieusement et inlassablement ses fonctions sans effort conscient de votre part. Mais, sachant que le fait de lui donner des soins affectueux est très efficace pour éviter les maladies cardiaques (la cause principale de décès chez les hommes et les femmes), c’est maintenant le moment idéal de renouveler la relation entre votre cœur et vous-même.

Votre cœur est un organe réellement miraculeux. Il bat environ 100 000 fois par jour. Il pompe plus de 56 000 litres de sang chaque semaine, et même lorsque vous êtes au repos, il travaille deux fois plus dur que les muscles de vos jambes pendant un marathon.L’objet de ce travail inlassable consiste à fournir à votre corps l’oxygène et les nutriments dont il a besoin pour survivre. Toutefois, il arrive qu’une plaque se dépose sur les parois de vos artères et de vos veines. Heureusement, une alimentation et un entraînement physique appropriés peuvent être très avantageux pour préserver la santé du cœur.
Des cadeaux qui seront appréciés par votre cœur
Après avoir acheté une carte, des bonbons et des fleurs pour l’être que vous aimez, n’oubliez pas de témoigner aussi de votre amour à votre cœur en ajoutant quelques-unes ou la totalité de ces astuces à votre routine quotidienne.

  1. Cessez de fumer
  2. Prenez vos vitamines
  3. Garez votre voiture et marchez
  4. N’oubliez pas les canneberges
  5. Dites oui au chocolat
  6. Recherchez la lutéine
  7. Surpassez-vous
  8. Utilisez vos jours de congé
  9. Abaissez votre pression artérielle
  10. Gavez-vous de lycopène
  11. Prenez le temps de vous relaxer tous les jours
  12. Ne vous passez pas des protéines
  13. Prenez le petit déjeuner
  14. Restez hydraté
  15. Dites « Oui, je le veux ».
  16. Recherchez le psyllium
  17. Couchez-vous tôt
  18. Buvez votre lait
  19. Faites-vous de nouveaux amis
  20. Prenez-le décaféiné
  1. Cessez de fumer
    La cigarette est, à elle seule, la cause de décès la plus facile à éviter. Dès que vous cessez de fumer, les chances que vous soyez victime d’une maladie cardiaque seront considérablement réduites, d’après la American Heart Association. Et seulement après trois ans sans fumée, les risques que vous soyez atteint d’une maladie cardiaque sont pareils à ceux d’une personne qui n’a jamais fumé.
  2. Prenez vos vitamines
    Voilà de bonnes nouvelles pour ceux qui prennent religieusement leurs préparations multivitaminiques ! Une récente étude suédoise publiée dans le Journal of Nutrition a indiqué que le fait de prendre une préparation multivitaminique chaque jour est très favorable à la santé cardiaque.
  3. Garez votre voiture et marchez
    Les participants à une étude de la University of Tennessee qui ont marché entre 4 000 et 5 000 pas supplémentaires par jour ont diminué leur pression artérielle d’une moyenne de 11 points. Pour qu’à votre tour vous puissiez faire ces quelques pas supplémentaires, empruntez l’escalier plutôt que l’ascenseur, garez votre voiture à une plus grande distance ou commencez à marcher pendant vos pauses plutôt que de vous gaver de café.
  4. N’oubliez pas les canneberges
    Avis aux hommes : les canneberges ne sont plus seulement pour les femmes. Les scientifiques de la University of Scranton ont découvert que les volontaires qui ont bu trois verres de 236 ml de jus de canneberge chaque jour ont augmenté leur taux de « bon » cholestérol HDL !
  5. Dites oui au chocolat
    Chocolatomanes, réjouissez-vous ! Le chocolat fondant contient des flavonoïdes qui aident à affiner le sang et à l’empêcher de coaguler. De plus, près du tiers des matières grasses du chocolat fondant sont des acides oléiques – des matières grasses monoinsaturées aussi trouvées dans l’huile d’olive.
  6. Recherchez la lutéine
    La lutéine, un composant phytochimique longtemps associé à une vision saine, a aussi récemment été reconnue pour sa capacité à aider à préserver la santé cardiaque.
  7. Surpassez-vous
    Des exercices et des activités vigoureux, même pendant seulement cinq ou dix minutes à la fois, réduit les risques de maladie cardiovasculaire, selon John Yarnell, docteur à la Queen’s University à Belfast.
  8. Utilisez vos jours de congé
    D’après une étude menée à la State University of New York, la réduction du stress qui accompagne quelques jours de congé peut réduire les risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral de près de 30 %.
  9. Abaissez votre pression artérielle
    En maintenant un niveau de pression artérielle de 120/80, vous pouvez réduire les risques de décès d’une maladie cardiaque jusqu’à 50 %.
  10. Gavez-vous de lycopène
    Il se trouve que le lycopène que les hommes prennent pour le bien de leur prostate pourrait en outre aider à préserver la santé cardiaque. Les études démontrent que cette substance, qui est responsable de la couleur rouge des tomates, entraîne un grand nombre de bienfaits.
  11. Prenez le temps de vous relaxer tous les jours
    Deux études, l’une de la Thomas Jefferson University et l’autre de la University of Florida, ont démontré qu’une période de méditation ou de relaxation de 20 minutes par jour pourrait abaisser le niveau de stress général – un facteur de risque de maladies cardiaques.
  12. Ne vous passez pas des protéines
    Des études récentes ont démontré qu’en plus de promouvoir la croissance et la réparation de vos biceps, la consommation de plus de protéines pourrait réduire le risque de maladie cardiaque d’un homme jusqu’à 26 %.
  13. C’est véritablement le repas le plus important
    Des chercheurs de Harvard ont découvert que ceux qui déjeunent tous les jours sont 44 % moins susceptibles de souffrir d’un excès de poids et 41 % moins susceptibles de développer une résistance à l’insuline, lesquels sont tous deux des facteurs de risque de maladies cardiaques.
  14. Veillez à rester hydraté
    Vous savez sûrement que le fait de boire cinq verres de 236 ml d’eau ou plus par jour est une façon formidable de couper court à l’envie de grignoter lorsque vous êtes au régime, mais cela peut également vous garder à l’abri des maladies cardiaques. Les chercheurs de la Loma Linda University ont découvert qu’une plus grande consommation d’eau peut aider à réduire les risques de maladie cardiaque jusqu’à 60 % ! C’est ce qu’on appelle de l’eau de qualité supérieure !
  15. Dites « Oui, je le veux ».
    Des chercheurs de Toronto ont mené une étude sur 100 hommes et femmes dont la pression artérielle était légèrement élevée, et ont découvert qu’après trois années de mariage, les hommes heureux de leur statut marital jouissaient d’un cœur en meilleure santé que leur confrères célibataires.
  16. Recherchez le psyllium
    Tandis qu’il semble que les chercheurs révèlent interminablement de nouveaux bienfaits apportés par les fibres, ils s’entendent tous sur le fait que les fibres solubles, préférablement l’enveloppe du psyllium, représentent l’unes des formes de fibres les plus efficaces, en plus d’être une bonne addition à un régime bénéfique au cœur.
  17. Couchez-vous tôt
    Les femmes qui ne bénéficient que de cinq heures de sommeil ou moins par nuit sont 40 % plus à risque aux maladies cardiaques que celles qui jouissent d’une nuit de sommeil de huit heures, d’après une étude d’une durée de 10 ans. Pourquoi ? La raison pourrait être liée à un taux de fibrinogènes plus élevé, cette dernière étant une protéine favorable à la coagulation sanguine et qui semble être plus abondante chez les gens éreintés.
  18. Buvez votre lait
    En augmentant la quantité de calcium contenue dans votre alimentation, vous pouvez réduire le niveau de votre pression artérielle.
  19. Faites-vous de nouveaux amis
    Une étude de la St. John’s University qui suivait des patrouilleurs de la police routière ont découvert que ceux qui développaient le plus d’amitiés parmi leurs collègues de travail bénéficiaient du rythme cardiaque le plus bas et du niveau de pression artérielle le plus sain, même en situation de stress.
  20. Prenez-le décaféiné
    Les boissons qui contiennent de la caféine peuvent augmenter la pression artérielle de près de quatre points – en plus d’accélérer le rythme cardiaque d’une moyenne de 2 pulsations par minute. Ce n’est pas une très grande différence, mais cela pourrait être suffisant pour pousser un cœur exténué au-delà de ses limites.
  21. 1ère clé santé: Sauvez Votre Coeur [Ebook]
    Ebook: Sauvez Votre cœur: Que Faire Immédiatement Pour Prévenir L’INFARCTUS et l’AVC ?

 

HUILE d’ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASIS – Les VERTUS BEAUTÉ de l’HUILE d’ARGAN un Produit Naturel PUR a 100% -HUILE D’ARGAN Régénératrice pour le PSORIASIS AVANCÉ

HUILE d’ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASIS – Les VERTUS BEAUTÉ de l’HUILE d’ARGAN un Produit Naturel PUR a 100% -HUILE D’ARGAN Régénératrice pour le PSORIASIS AVANCÉ

HUILE d’ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASIS. Le psoriasis est une maladie de la peau et du cuir chevelu qui affecte aussi bien les hommes que les femmes, plus particulièrement les sujets de race blanche.

Cette dermatose touche de 1 à 3 % de la population dont l’aspect particulièrement inesthétique peut avoir un effet repoussant dans la vie quotidienne. Par ailleurs les sujets atteints de psoriasis auraient une probabilité plus importante d’être victimes d’infarctus du myocarde, et ce d’autant plus que les zones atteintes sont étendues.

HUILE d'ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASISMais aujourd’hui il est possible de contenir, d’atténuer et d’éviter l’extension du psoriasis grâce aux bienfaits 100%  biologiques de l’ huile d’argan naturelle.

LES CAUSES DU PSORIASIS

On ne connaît toujours pas les causes précises du psoriasis mais on soupçonne une origine familiale et génétique à cette affection. En effet, 30 % des victimes de cette grave dermatose ont un membre de leur famille qui en souffre également, soit de 10 à 30 fois plus que le taux de prévalence moyen dans la population.

Un certain nombre de gênes ont été identifiés comme marqueurs du risque de psoriasis dont le PSORIS situé sur le chromosome 6 et qui semble être impliqué dans plus d’un cas sur 3 des psoriasis familiaux.

Mais cette maladie aurait aussi des composantes auto-immune, microbiologique et environnementales, au moins en tant que facteurs déclenchants.

Le psoriasis est du au fait que l’épiderme se renouvelle trop rapidement. En seulement 4 à 6 jours au lieu de 3 semaines normalement. En plus cela entraîne des inflammations locales.

Du fait de ce renouvellement trop rapide les cellules épidermiques s’accumulent à la surface de la peau et forment ce que l’on appelle des « squames », c’est-à-dire des couches de pellicules blanches à l’aspect peu esthétique même si ce ne sont que des couches de cellules mortes.

HUILE d'ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASISCes squames recouvrent des plaques rouges en relief au nombre et à taille variables et qui peuvent évoluer dans le temps. Les répercussions psychosociales sont importantes dans les rapports  de la personne atteinte de psoriasis avec ses proches, ses collègues et dans tous les aspects de la vie courante.

En plus, le psoriasis entraîne de fortes démangeaisons dont le grattage induit de nouvelles lésions avec risque de sur-infection bactérienne.

Par ailleurs on note dans le derme sous l’épiderme la présence de nombreux globules blancs, ou leucocytes, qui suggèrent un rôle plus ou moins direct du système immunitaire.

Les poussées de psoriasis sont souvent liées à des périodes de stress ou résulter de facteurs infectieux comme les streptocoques par exemple mais il est difficile d’identifier précisément le facteur déclenchant. Par contre, on a montré que l’alcool est un facteur aggravant du psoriasis ainsi que certains médicaments du type béta-bloquants du fait de leur incidence cardio-vasculaire. Seul du personnel médical qualifié est à même d’en juger. De même, il faut veiller, mais avec des risques moins importants à des médicaments, comme les sartans et l’énalapril.

Par contre, il existe des traitements naturels comme les massages à l’ huile d’argan qui permettent de lutter efficacement contre le psoriasis sans aucun effet secondaire.

Les 2 grandes formes de psoriasis

En effet, on distingue 2 formes de psoriasis :

  1. une forme bénigne ou seules certaines parties du corps sont atteintes : le cuir chevelu, les ongles des pieds ou des mains, les pieds ou les mains, les genoux ou les coudes et parfois les organes génitaux.
  2. Une forme grave ou l’ensemble du corps peut être affecté

Le psoriasis apparaît plus sensiblement à 2 âges de la vie :

  1. Chez les pré-adolescents, les adolescents et les jeunes adultes, entre 10 et 20 ans.
  2. Mais surtout chez les sujets d’âge mur,  entre 50 et 60 ans.

Cette dermatose est une affection chronique qui évolue différemment d’un sujet à l’autre entre des poussées et des rémissions dont les durées diffèrent individuellement. Ces rémissions peuvent atteindre des dizaines d’années. Les lésions disparaissent et l’on dit que le psoriasis est « blanchi ». Mais les périodes de rémission sont de durée très variable et elles ne sont jamais complètes et définitives.

On ne connaît à ce jour aucun traitement curatif complet du psoriasis mais il est possible de le traiter, de diminuer son intensité et d’apporter aux victimes de cette affection dermatologique un meilleur cadre de vie. En particulier, dans les traitements naturels et biologiques, l’ huile d’argan permettrait un soulagement notable de cette dermatose.

Comme le prouve l’usage traditionnel de cette huile naturelle et totalement biologique, tirée des fruits de l’arganier, dans les tribus berbères du Sud-Marocain pour soigner cette dermatose.

LES DIFFERENTS TYPES DE PSORIASIS

Psoriasis en plaques

C’est le type de psoriasis le plus fréquemment rencontré, dans plus de 90% des cas. Les zones atteintes du corps portent des lésions rouges, irritées et portent de grandes squames. Le centre des lésions est normal mais lorsque les squames tombent elles laissent l’épiderme à vif.

Lorsqu’une partie du corps est atteinte, sa partie symétrique l’est souvent aussi. Ainsi si le coude droit est touché, le gauche l’est également.
Le psoriasis en plaques atteint les coudes, les genoux, le cuir chevelu, le bas du dos et la zone autour du nombril et peut toucher d’anciennes plaies corporelles cicatrisées.

Psoriasis en gouttes

Le psoriasis en gouttes se remarque par une multiplication de petites gouttes de psoriasis sur toutes les parties du corps. De par leur petite taille ces petites gouttes blanchissent plus vite que les plaques et laissent le corps moins à vif.

On trouve ce type de psoriasis sur toutes les parties du corps sujettes à frottement du fait des vêtements : taille (ceintures de jupes et pantalons), avant-bras (poignets de chemises et pulls), poitrine (bretelles de soutien-gorge) mais aussi cuir chevelu et lobe de l’oreille.

Psoriasis pustuleux

HUILE d'ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASIS
Psoriasis pustuleux

C’est là la conséquence de l’aggravation du psoriasis et de la prolifération de couches squameuses. Il se forme des pustules plates de couleur blanc et jaune qui ont tendance à se souder. Ces pustules sont amicrobiennes et sont souvent localisées entre les doigts du pied ou de la main.

Psoriasis inversé

Ce type de psoriasis est localisé aux plis du bras (épaule,  pli du coude et poignet) et de la jambe (hanche, pli du genou et cou de pied). Les atteintes sont moins squameuses mais plus irritées et parfois suintantes

Psoriasis érythrodermique

HUILE d'ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASIS
Psoriasis érythrodermique

C’est là une forme de psoriasis touchant la totalité du tégument et présentant une rougeur congestive de la peau (érythème). Les squames sont fines et tombent en grands lambeaux en s’accompagnant de fièvre et souvent d’anorexie. Elle s’accompagne souvent der surinfections
et les cheveux et les ongles peuvent tomber.

Psoriasis unguéal

Le psoriasis unguéal concerne les ongles des pieds et de la main. Il est présent dans la moitié des cas de psoriasis. L’ongle montre un piqueté blanchâtre, se fragilise et souvent se feuillette.

Arthrite psoriasique

C’est là une complication des lésions cutanées dans 5 à 25 % des cas de psoriasis mais elle peut advenir avant dans un petit nombre de cas.

C’est une inflammation présentant les symptômes de l’arthrite. C’est un rhumatisme inflammatoire, déformant et pouvant être très invalidant de manière chronique.

Il peut atteindre :

    1. soit l’axe du corps (cou, colonne vertébrale et plus particulièrement la zone sacro-iliaque
    2. soit les zones périphériques, souvent au niveau des phalanges des doigts de la main ou du pied. Dans ce cas, les doigts et les ongles sont souvent touchés par le psoriasis.

LES TRAITEMENTS DU PSORIASIS

Les Crèmes Médicamenteuses en Traitement Local

§ Les Corticostéroïdes agissent sur le psoriasis mais leur effet favorable s’interrompt souvent dès l’arrêt du traitement. En plus, il y a insensibilisation progressive ce qui oblige à augmenter la pommade au fur et à mesure de son application.

§ Le Calcipotriol (dérivé de la vitamine D) agit en substitution de l’exposition aux UV mais le traitement est limité car à fortes doses cette substance est toxique.

§ Le Taratozène (dérivé de la vitamine A) mais sa tolérance serait encore plus faible que le Calcipotriol.

§ Les Goudrons étaient antérieurement utilisés contre le psoriasis mais particulièrement  salissants, ils pouvaient donner une apparence aussi repoussante que les squames sans tenir compte du fait qu’ils pouvaient contenir des substances cancérigènes.
L’Anthralène est un dérivé de goudrons. Il est aussi salissant avec en plus souvent un fort pouvoir irritant.

La Photothérapie

L’exposition au soleil est une technique traditionnelle de traitement du psoriasis mais n’est pas recommandée dans 10% des cas.

§ Les Ultraviolets A et B doivent être effectuées sous strict contrôle médical et ont l’inconvénient d’avoir un seuil de tolérance variable par patient sous peine d’héliodermie ou de cancers cutanés.

§ La Puvathérapie associe comprimés de Psoralène juste avant exposition aux UVA avec risque toutefois de sensibilisation de la peau.

Les Traitements Systémiques

Ils sont prescrits médicalement pour les formes les plus sévères de psoriasis. Absorbés par voie orale ou par injection et se disséminent dans tout l’organisme avec souvent des risques secondaires sérieux.

On connaît ainsi le Méthotrexate, l’Acitrétine à ne pas administrer à la femme enceinte, la Cyclosporine avec risque d’affaiblissement du système auto-immunitaire.

On connaît également certains anticorps tels l’Alefacept, l’Efalizumab dont l’efficacité au moins à moyen terme est avérée. De son coté l’Etanercept a une bonne efficacité contre l’arthrite psoriasique.

L’ Huile d’Argan, remède traditionnel au psoriasis

L’ huile d’argan est un remède traditionnel des tribus berbères du Sud-Marocain pour lutter contre le psoriasis.

Appliquée après des bains en onction sur les parties atteintes, son efficacité est prouvée surtout couplée avec une légère exposition au soleil.

On suppose, mais les mécanismes d’action ne sont pas totalement élucidés, que cette efficacité est liée au fort pouvoir régénérateur de la vitamine E dont l’ huile d’argan a une forte teneur.

FORTIFIE LES CHEVEUX

L’uile d »argan sur les cheveux et le cuir chevelu.

L’huile d’argan fortifie le cuir chevelu, apporte de la brillance aux cheveux tout en leur redonnant leur douceur naturelle et soyeuseOn préconise aussi son emploi pour contrer les pellicules ou la chute des cheveux.

Pour redonner de la vigueur aux cheveux fragilisés, appliquer l’huile d’argan de la racine à la pointe; brosser délicatement la chevelure pour bien répartir le produit; envelopper les cheveux dans une serviette chaude et laisser reposer environ 20 minutes; laver avec son shampoing habituel et rincer. On peut réduire le temps de repos en chauffant les cheveux maintenus dans la serviette à l’aide d’un séchoir.

Pour protéger la chevelure des effets déshydratants des bains de soleil ou de mer et du chlore, utiliser en huile coiffante en appliquant par effleurements ou déposer une petite quantité d’huile d’argan sur sa brosse à cheveux avant de se coiffer.

C’est un traitement totalement naturel et biologique.
HUILE d’ARGAN un Traitement Efficace contre le PSORIASIS

SANTÉ EAU POTABLE – Le Réseau de Distribution d’Eau Potable

SANTÉ EAU POTABLE Le Réseau de Distribution d’Eau Potable

Santé eau potable

Infrastructures urbaines

Un nouveau projet identifie des domaines clés de recherche pour les réseaux de distribution d’eau potable

Personne ne devrait boire de l’eau dans une tasse sale, c’est une question de bon sens. Toutefois, peu de personnes réalisent que l’eau potable qui est acheminée de l’usine de traitement jusqu’à leur robinet – laquelle est souvent de grande qualité – l’est souvent à travers des réseaux de distribution en piteux état. Et plusieurs seraient sans doute surpris d’apprendre que l’eau elle-même contribue à la détérioration des conduites! En effet, les sources d’eau ainsi que les procédés et les produits chimiques variés qui sont utilisés pour le traitement de cette eau influent sur la composition chimique de l’eau potable. Ces variations peuvent accélérer la détérioration des conduites, et affecter la qualité de l’eau, si le matériau de la conduite n’est pas chimiquement compatible avec l’eau qui y circule.

De nombreux services publics adoptent de nouveaux procédés de traitement afin de respecter les exigences plus sévères sur la qualité de l’eau : par exemple, ils doivent réduire la concentration des sous-produits générés par l’interaction entre la composition chimique de la source d’eau et les produits chimiques qui sont utilisés pour sa désinfection. Les services publics font aussi beaucoup d’efforts pour renouveler leurs conduites de distribution d’eau qui approchent de la fin de leur vie utile. Les travaux de réhabilitation ou de remplacement des conduites doivent toutefois s’échelonner sur une longue période, ce qui signifie que l’âge et l’état des conduites peuvent être très variables au sein d’un réseau de distribution donné. L’incidence des modifications apportées aux procédés de traitement de l’eau peut, par contre, être très rapide. Dans un tel contexte, il s’avère primordial de mieux connaître l’incidence des divers procédés de traitement de l’eau sur l’intégrité et la performance à long terme des réseaux de distribution.

Le groupe Services souterrains de l’IRC-CNRC et l’American Water Works Association Research Foundation (AwwaRF) ont récemment mené un projet conjoint afin d’identifier les travaux de recherche qui devront être réalisés pour mieux connaître l’incidence de la qualité de l’eau sur l’intégrité des réseaux de distribution. Dans le cadre de ce projet, un atelier d’une journée a réuni un panel d’experts du Canada et des États-Unis sur le campus d’Ottawa du CNRC en mars 2006.

Cet atelier a permis à l’AwwaRF d’identifier des domaines de recherche importants comme :

  • Évaluer comment des modifications dans les sources d’eau utilisées peuvent affecter différents éléments du réseau de distribution, par exemple, l’eau de surface peut entraîner la corrosion des conduites en fonte plus rapidement que l’eau souterraine.
  • Étudier la meilleure adéquation possible entre la composition (chimie) de l’eau et les différents matériaux entrant dans la fabrication des conduites; on sait, par exemple, que l’eau qui est compatible avec les conduites en fer pourrait ne pas l’être avec les conduites en cuivre. Par conséquent, l’ajout de produits chimiques dans l’eau pour protéger les conduites en fonte pourrait accélérer la détérioration des conduites en cuivre.
  • Évaluer les effets inattendus des modifications dans les procédés de traitement de l’eau; par exemple, un accroissement de la quantité de chlore pour tuer les microorganismes pathogènes pourrait causer la détérioration de certains matériaux de conduites.
  • Évaluer l’effet des modifications dans la composition de l’eau sur les conduites en fonction de la durée et de la fréquence de ces changements, et l’incidence sur les conduites du passage d’une source d’eau de surface à une source d’eau souterraine pour répondre à la demande saisonnière.
  • Élaborer un système d’aide à la décision pour aider les services publics à évaluer l’effet des pratiques changeantes dans le traitement de l’eau sur la détérioration des différents matériaux utilisés pour la fabrication des conduites.

Vous pouvez aussi visiter le site Web : http://irc.nrc-cnrc.gc.ca/ui/bu/integrity_f.html.

SANTÉ CANCER ANTI-TRANSPIRANTS- La vérité sur les Anti-transpirants et le cancer du Sein

SANTÉ CANCER ANTI-TRANSPIRANTS La VÉRITÉ sur les Anti-transpirants et le CANCER du Sein

LES ANTI-TRANSPIRANTS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ?

 

Comment fonctionnent les anti-transpirants

Les anti-transpirants, comme les déodorants, permettent d’éliminer les odeurs corporelles par la diffusion d’agents parfumants. En plus de cette fonction, ils ont la capacité de réduire la transpiration notamment au niveau des aisselles. Ceci est possible grâce à la présence des sels d’aluminium dans leur composition. En effet, ces derniers vont former une sorte de film très fin sur les glandes, permettant ainsi de limiter la transpiration momentanément. Ils sont utiles pour procurer un meilleur bien-être, surtout pour les personnes ayant des problèmes de transpiration. Les anti-transpirants agissent de façon ponctuelle, ainsi, après une certaine durée le film se résorbe et les glandes reprennent leur fonctionnement normal.

Les antitranspirants sont disponibles sous forme de roll-on, de stick ou de spray pour une facilité d’application. Ils sont efficaces pour empêcher la formation des auréoles sous les aisselles. On parle surtout des aisselles car c’est la zone où la sueur a tendance à s’accumuler. De plus, c’est l’utilisation des antitranspirants sous les aisselles qui crée le plus de polémique. Cependant, il existe également des produits compables pour les pieds. Les grands producteurs d’antitranspirant sont unanimes sur le fait que les antitranspirants ne présentent aucun danger pour la santé malgré les rumeurs dont ils font l’objet.

La majorité des anti-transpirants disponibles dans le commerce et en pharmacie utilisent des sels d’aluminium et de zirconium pour réguler la transpiration au niveau des aisselles. Bien évidemment, un produit qui bloque la transpiration, l’ennemie de millions de personnes dès que les beaux jours arrivent est révolutionnaire. Mais aussi sujet à suspicion car la transpiration est un mécanisme naturel de régulation de la température corporelle.

Le corps humain a seulement quelques zones susceptibles d’éliminer les toxines : derrière les genoux, derrière les oreilles, l’entre-jambe et les aisselles. Les toxines sont éliminées sous forme de transpiration.

Les anti-tranpirants empêchent cette transpiration donc évitent la mission corporelle d’élimination au travers des aisselles. Ces toxines ne disparaissent pas. Elles sont stockées dans les glandes lymphatiques qui se trouvent sous des bras. La plupart des cancers du sein prennent origine dans cette région. Les hommes sont moins sensibles à ce type de maladie car ils utilisent moins d’antitranspirants et surtout ils ne s’épilent pas. Le produit n’est pas en contact direct sur la peau.
Dans une revue systématique des études portant sur ce sujet, le Dr Philippa Darbre de l’université de Reading (Royaume-Uni) postule qu’«il est raisonnable de se demander si l’aluminium peut influencer le cancer du sein».

Les produits chimiques qui possèdent des actions semblables à celles des œstrogènes (hormones féminines) pourraient influencer le risque de cancer du sein. Et il existe des preuves de plus en plus nombreuses montrant que les sels d’aluminium (représentant jusqu’à 25 % de la composition d’un anti-transpirant) pourraient passer la barrière de la peau, pour pénétrer dans l’organisme où ils pourraient imiter l’action des œstrogènes. Et comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, la chercheuse précise que l’aluminium n’est pas le seul métal à action oestrogénique dont on devrait se méfier : le cadmium présent dans le tabac et introduit via la fumée de cigarette pourrait également se retrouver dans les tissus mammaires pour favoriser l’apparition d’une tumeur. «Chacun de ces composés pris isolément pourrait ne pas avoir un effet très puissant mais nous avons besoin de savoir ce qu’il se passe lorsqu’un certain nombre d’entre eux agissent ensemble – et c’est ce qui pourrait avoir un effet significatif sur des maladies comme le cancer du sein» conclut le Dr Darbre.

La pierre d’Alun, d’origine naturelle est un excellent astringent et antiseptique. Elle a l’avantage de ne pas couvrir l’odeur par une autre, elle ne vous empêche pas de transpirer, elle évite tout simplement la prolifération des bactéries responsables des mauvaises odeurs, et la structure particulière des molécules fait que celles-ci ne peuvent pénétrer la peau.

Certaines lésions bénignes du sein présentent plus de risques de cancer

Agence France-Presse

Washington

Des femmes ayant certains types de lésions et grosseurs bénignes du sein ont un plus grand risque de développer un cancer des tissus mammaires, selon une étude publiée aux États-Unis.

«Notre étude a montré un lien entre certains types de lésions bénignes du sein et le développement ultérieur d’un cancer mammaire», a indiqué Lynn Hartmann, une cancérologue de la Mayo Clinic qui a dirigé cette recherche dont les résultats paraissent dans le New England Journal of Medecine du 21 juillet.

«Des femmes dont les résultats d’une biopsie indiquent l’absence de cellules cancéreuses doivent néanmoins discuter avec leur médecin de la possibilité de risques accrus de cancer», a-t-elle ajouté.

Plus d’un million de femmes subissent chaque année, aux États-Unis, des biopsies d’adénomes ou de lésions du sein qui s’avèrent négatives.

Les chercheurs de la Mayo Clinic ont indiqué avoir de solides indications selon lesquelles les tumeurs bénignes les plus courantes qui ne prolifèrent pas ne présentent aucun risque de mutation cancéreuse, tant que ces femmes n’ont pas d’importants précédents familiaux.

Mais pour les lésions atypiques et dont les cellules prolifèrent, le Dr Hartman et ses collègues, estiment que davantage de recherches sont nécessaires pour mieux comprendre le processus cellulaire aboutissant à un cancer du sein.

Pour ce faire, cette équipe de chercheurs de la Mayo travaille pour évaluer les différents risques possibles de développement de cancer, dont l’âge au moment de la biopsie négative de la lésion, les antécédents familiaux de cancer du sein et la pathologie de la lésion bénigne, a-t-elle précisé dans un communiqué.

«Notre but est d’améliorer les prévisions de risques de cancer pour les femmes ayant différentes formes de tumeurs bénignes», a ajouté le Dr Hartmann.

La recherche a été conduite sur 9087 femmes de 18 à 85 ans ayant eu une biopsie négative de lésion du sein durant une période de 25 ans allant du 1er janvier 1967 au 31 décembre 1991.

Les informations concernant les antécédents familiaux ont été obtenus durant la période d’observation et dans les réponses aux questionnaires contenus dans les dossiers médicaux des femmes ayant participé à cette étude conservés à la Mayo Clinic de Rochester.

ARRETER DE FUMER – TABAC ARRÊTER DE FUMER la CIGARETTE la Stratégie Gagnante pour en finir définitivement

ARRETER DE FUMER la CIGARETTE la Stratégie Gagnante pour en finir définitivement

Arrêter de fumer! Cigarette, la stratégie gagnante pour en finir définitivement avec le tabac

ARRETER DE FUMER - TABAC ARRÊTER DE FUMER la CIGARETTE

10 Conseils efficaces pour arrêter définitivement de fumer

Par Didier Pénissard

1 – L’arrêt du tabac doit devenir votre priorité numéro 1 :

Si vous “poursuivez plusieurs lièvres” en même temps, vous rencontrez de vraies difficultés pour atteindre ce but. Au contraire, faites-en la priorité des priorités. Si vous avez d’autres objectifs, vous aurez bien le temps de vous en occuper plus tard. En revanche, c’est en rassemblant vos énergies et que vous concentrez toute votre détermination sur cet objectif :”Cessez le tabac“”, que vous parviendrez à l’atteindre.

2 – Conservez fréquemment la finalité de votre but dans votre esprit !

Essayez d’imaginez ce que deviendra votre existence, ainsi que votre santé quand vous ne fumerez plus. Pensez aux nombreux avantages que cette nouvelle vie saine va vous apporter, comme par exemple le fait que votre capacité respiratoire sera revenue à la normal. Que votre souffle vous permettra de monter 4 à 4 les marches d’un escalier. Motivez-vous à l’idée que vous allez rajouter des années de vie et que votre santé sera bien meilleure.Que vous retrouverez un haut niveau de dynamisme et d’énergie. Enthousiasmez-vous que vous allez faire d’importantes économies en achetant plus votre paquet de cigarette. Listez bien tous les avantages (et ils sont nombreux) que vous allez tirer d’arrêter de fumer. Relisez cette liste chaque jour au moins 5 fois en ressentant bien les avantages “comme si” ils étaient déjà présent.


3 – Trouvez des “dérivatifs” pour faciliter votre sevrage tabagique.

Une des causes du tabagisme est aussi dans l’habitude que l’on prend dans une multitude de comportements de la vie quotidienne. Il est important de savoir qu’en moyenne 3 semaine on peut changer d’habitudes, à la condition de répéter celles-ci de façon volontaire pendant cette période. Ainsi, de nouvelles voies neurologiques se seront “creusées” et il sera plus facile de les adopter instinctivement – et sans effort – .

Exemple :

-Vous aviez l’habitude de faire une pause cigarette après déjeuner !

Nouvelle habitude : faites une marche de 20 minutes pour vous occuper l’esprit.

– Vous aviez l’habitude de “griller” une cigarette avec un ami devant un café!

Nouvelle habitude : Emmenez avec vous une pomme dans votre sac et dégustez-là quand vous discutez avec votre ami etc.


4 – Signez un contrat avec vous-même !

Notez par écrit votre engagement est primordial ! D’un point de vue psychologique, le contrat écrit est important. On laisse sur le papier l’acte de sa “bonne” décision. Dites-vous que c’est une situation de “vie ou de mort” ! Donc, prenez très au sérieux l’écriture de ce contrat. Vous accrocherez au mûr le contrat en ayant précisé la date de la prise de votre dernière cigarette. Indiquez votre nom et prénom et signez le contrat. Ayez souvent sous les yeux ce document afin de renforcer votre “imprégnation” subconsciente. Je conseille aussi de marquer 3 avantages que vous aurez noté de l’arrêt du tabac. Votre motivation doit toujours intégrer l’idée de récompenses.

5 – Choisissez vos rencontres !

Il est clair que pendant la période de sevrage, les tentations provoquées par des rencontres de personnes qui fument sont un risque de “replonger”. D’autant que le cerveau va recevoir le signal “tabac” dès le contact avec le sens de l’odorat. Soyez donc attentif à vos relations. Si vous pouvez le faire, un peu de diplomatie serait utile en téléphonant à vos amis fumeurs que vous allez pendant 30 jours éviter tout contact avec les personnes qui fument. Ils comprendront et essayeront si vous devez vous rencontrer, de ne pas allumer de cigarettes devant vous. Aussi, sélectionnez des personnes qui ont arrêter définitivement le tabac et si possible entrez en relation avec eux. Ils seront de bon support à votre motivation.

6 – Contrôlez vos pensées vers l’idée de réussite de votre programme !

“Vous êtes ce que vous pensez tout au long de la journée” dit le sage !

Portez votre esprit sur l’idée de succès de votre sevrage. Pour y parvenir la meilleure méthode est celle de l’autosuggestion dirigée. Soyez attentif au moment ou vous vous parlez à vous-même :”c’est dure d’arrêter”, “je n’y arriverai jamais”, “j’ai envie, je ne vais pas résister”, etc.

Comprenez que ces pensées représentent un puissant “dialogue intérieur“. Or, les zones profondes de votre psyché sont très sensibles à ces phrases mentales. Pourquoi ! En grande partie parce qu’elles sont répétées dans l’esprit sans effort. Les mécanismes subconscient s’en imprègnent et les considèrent comme une réalité. Le résultat est que vous suivez ces pensées comme des instructions venues de l’intérieur. En revanche, quand vous vous surprenez à réagir mentalement ainsi, inversez les pensées par des autosuggestions suivantes :

”Je me libère du tabac” ;

Arrêter de fumer m’est de plus en plus facile” ;

“je parviens de plus en plus facilement à me passer de cigarette”.

Quand vous marchez dans la rue, en faisant la queue à la caisse du supermarché, dans une salle d’attente, vous pouvez pratiquer ces autosuggestions et cela facilitera le succès de votre démarche.

7 – Accordez-vous des “petits avantages” :

C’est en vous récompensant après avoir par exemple réussi à rester sans fumer pendant une journée que vous serez le lendemain plus motivé. La motivation est avant tout un “motif à votre action”. Si par exemple vous vous offrez une soirée de cinéma avec les économies ainsi réalisées, vous n’en serez que plus heureux. Bien entendu, cette motivation peut être pécunière en vous permettant de meilleures vacances, mais aussi des “petits plaisirs” comme un Week End que vous vous offrez avec les économies ainsi faites par l’arrêt de fumer.

Rappelez-vous que la motivation doit puiser dans un motif; on reste et demeure touours de grands enfants et la “récompense” aide vraiment à atteindre un but. Trop souvent le fumeur ne voit pas là ou les raisons de cesser. Ici, c’est différent car il “voit” sur son calendrier par exemple qu’à telle date, il bénéficiera d’un avantage qu’il va pouvoir s’offrir.

8 – Vous avez le Pouvoir d’arrêter de fumer !

Vous pensez que c’est impossible d’arrêter de fumer ?
Que c’est au-dessus de vos forces ?

Vous vous trompez car dans une situation d’urgence vous seriez capable de vous dépasser. Imaginez qu’un être cher tombe à l’eau en plein hiver dans un étang. Si vous savez nager et malgré que vous craignez l’eau froide, vous vous plongeriez sans état d’âme dans l’eau glacée pour sauver votre aimé()e. Pourtant, le tabac est chaque jour un facteur de maladie très grave. Vous vallez autant que votre famille. Décidez de vous sauver vous-même avec la même détermination, la même force intérieure que si vous aviez décidé de sauver un membre de votre famille d’un désastre. Vous le feriez pour eux sans réfléchir, alors faites-le aussi pour vous sans réfléchir. Mettez-vous dans les mêmes conditions psychologiques et vous réussirez votre défi.


9 – Utilisez le Pouvoir du “cinéma mental” :

Avant tout, sachez que la visualisation mentale est la clé de toute décision et dun but atteint. Dans le domaine du “sevrage tabagique”, elle peut vous rendre de grand service.

Pourquoi ?

Le cerveau reste encore pour nos chercheur une énigme. Mais, on sait aujourd’hui que certaines zones cérébrales sont très sensibles à l’évoquation d’une image mentale. Il le considère comme une “réalité” et donc, se “piège” lui-même. Vous pouvez utiliser à profit cette fonction de la pensée. Pour cela, je vous invite à vous représenter votre personne dans la vie courante, mais qui ne fume plus. Vous devez projeter sur l’écran de votre esprit l’image la plus détaillée que vous êtes non-fumeur. Evoquez la nouvelle situation où vous vous voyez mentalement être totalement libéré du tabac.

Par exemple, vous pouvez imaginer que vous retrouvez votre souffle en montant quatre à quatre les escaliers de votre appartement. Vous pouvez aussi imaginer que vous êtes dynamique, que vous avez retrouvé le goût des aliments. Il est important de reproduire ce “travail” mental 2 fois par jour, principalement dès les premières minutes de votre réveil et le soir en vous endormant. Le subconscient est plus sensibles à ce travail psychologiques dans ces phases de mi-sommeil.

10 – Maitrisez vos émotions pour être plus calme :

Dans les causes connues qui engendrent une dépendance chez le fumeur, il y a sans aucun doute de l’anxiété. Il faut observer les futurs candidats à un examen, devant la porte d’entrée fumer une cigarette pour se “déstresser” avant l’épreuve. Il existe plusieurs méthode pour réduire votre anxiété. Vous pouvez par exemple prendre en homépathie pulsatilla en 9 ch tous les 3 jours. Mais aussi vous tourner vers la phytothérapie comme la mélisse. La prise de vitamice C chaque jour en poudre diluée dans l’eau agit puissament sur le stress et aide considérablement le fumeur dans sa phase de sevrage. Quand vous sentez l’angoisse monter le contrôle respiratoire est très efficace. car il est impossible d’être stressé quand on respire en profondeur pendant au moins 5 minutes. L’état d’esprit se coordonne aussitôt à l’acte respiratoire. Une respiration courte et rapide engendre du stress et de l’anxiété. En revanche, une respiration profonde et lente déclenche des endorphines et calme l’esprit.

Le RITALIN POUR ou CONTRE le RITALIN pour un enfant Hyperactif – Hyperactivité

Le RITALIN  POUR ou CONTRE le RITALIN pour un enfant Hyperactif – Hyperactivité

LE RITALIN pour ou contre le Ritalin

Le Ritalin, il est important de préciser d’abord qu’il est normal qu’un enfant soit actif. L’enfant qui ne bouge pratiquement pas, qui ne se manifeste pas et qui n’est pas un peu turbulent est un enfant dévitalisé et malade.

Ceci étant dit, il est évident que certains enfants sont beaucoup trop turbulents.

Un enfant qui ne tient pas en place, qui n’arrête jamais, qui est incapable de compléter un jeu ou un projet, qui ne peut pas se concentrer, qui n’a aucun contrôle sur lui-même, qui démontre de l’agressivité, qui fait des colères injustifiées, qui répond négativement aux punitions, qui a un comportement dangereux pour les autres et pour lui-même, qui ne peut pas se faire d’amis, et qui répond aux caractéristiques de l’hyperactivité.

Le traitement médical 

La réponse médicale à ce problème consiste souvent à recourir à un médicament particulier, le RITALIN. Il s’agit d’une substance qui permet de calmer les enfants hyperactifs sans qu’on sache trop pourquoi. Fondamentalement, le RITALIN, est un stimulant du système nerveux central. On dit dans le Compendium des produits et spécialités pharmaceutiques  » qu’on n’a pas complètement élucidé le mode d’action de ce médicament chez les humains. On ajoute qu’il n’existe pas de données établissant clairement le mécanisme par lequel le RITALIN exerce ces effets sur le psychisme et le comportement de l’enfant.


Contre-indications et effets secondaires du Ritalin

Le Ritalin peut causer de la nervosité, de l’insomnie, de l’anorexie, des nausées, des étourdissements, des maux de tête, de la somnolence, des douleurs abdominales et une perte pondérale. L’enfant qui prend ce médicament se comporte comme un  » zombie « , et le Compendium précise qu’on n’a pas déterminé avec exactitude les effets à long terme du Ritalin chez l’enfant.

Étant un médicament qui crée une accoutumance, le Ritalin peut s’avérer très néfaste à l’enfant. C’est un médicament qui appartient à la même classe que la morphine et l’opium. On peut faire de l’enfant un véritable drogué et même lui faire perdre sa personnalité. Le Ritalin peut engendrer également des allergies cutanées comme l’urticaire, des douleurs articulaires, de la fièvre, des dermatites exfoliantes (peau écailleuse), de l’érythème, des lésions vasculaires nécrosantes, du purpura, des vertiges, des palpitations, des mouvements involontaires, de l’hypo ou de l’hypertension, un pouls irrégulier, des psychoses toxiques, une diminution du nombre des globules blancs et une perte de cheveux.

Tous ces effets secondaires ne se manifestent pas nécessairement en même temps, mais ils peuvent se produire. Ils constituent pour l’enfant un bien mauvais départ dans la vie. On peut alors comprendre que les parents soucieux de la santé de leurs enfants refusent systématiquement de les médicamenter de la sorte.

Le Ritalin un médicament prescrit abusivement

Selon un rapport publié par les Nations Unies, on note une augmentation dramatique dans la prescription du Ritalin. La consommation de ce médicament a quadruplé depuis les dix dernières années. Beaucoup d’enfants plus ou moins turbulents reçoivent ce médicament qui peut à long terme affecter leur santé. De plus, le Ritalin comporte des dangers pour les adolescents. Ces derniers peuvent plus facilement devenir les victimes de la drogue, car ce médicament les place dans la situation d’un drogué, leur ouvrant ainsi la porte à une consommation ultérieure d’autres types de drogues.

Les problèmes de manque d’attention et comportement turbulent chez l’enfant peuvent avoir de nombreuses causes. Ce sont ces causes qu’il faut supprimer. Recourir au Ritalin apparaît alors une solution dangereuse.

Supprimer la cause et non les symptômes

Droguer un enfant hyperactif pour le rendre plus calme c’est s’attaquer aux symptômes et non à la cause du mal. Cette approche ne permet pas de corriger véritablement le problème. Mais d’autre part elle affecte très sérieusement la santé de l’enfant au point parfois de l’hypothéquer pour le reste de sa vie.

En ce qui concerne le Ritalin en particulier, il s’agit d’un médicament qui aide beaucoup plus les professeurs et les parents que l’enfant lui-même. De plus, comme le soulignait avec justesse le Dr Doris Rapp, M.D., de la région de Buffalo,  » le Ritalin semble aider quelques enfants à se calmer, mais des études montrent que ces enfants n’apprennent pas mieux « . Comment pourrait-il en être autrement lorsque l’enfant devient plus ou moins somnolent sous l’effet du médicament?

C’est donc rendre un très mauvais service à un enfant hyperactif, qui présente généralement des carences nutritionnelles et une sensibilité à certaines substances chimiques, que de le droguer à l’aide d’un médicament plus ou moins dangereux.

L’approche naturelle

Le véritable traitement de l’hyperactivité chez l’enfant doit reposer sur la modification de ses habitudes alimentaires et de ses habitudes de vie. Voici les principales implications de ce traitement.

1Éviter de donner à l’enfant des médicaments, particulièrement de l’aspirine


2Éviter tous les aliments qui contiennent des additifs chimiques, particulièrement des saveurs et des colorants artificiels. On peut trouver dans les magasins d’aliments naturels des aliments sains, exempts d’additifs chimiques.


3Réduire la consommation d’aliments raffinés, particulièrement ceux qui renferment du sucre blanc. Ces aliments carencent l’organisme.


4Voir à ce que l’enfant prenne un petit déjeuner substantiel. Si l’enfant ne mange pas le matin, il aura de la difficulté à se concentrer à l’école et risque d’être beaucoup plus nerveux.


5Voir à donner à l’enfant des suppléments alimentaires pour mieux nourrir son organisme de façon à éviter toutes carences nutritionnelles. Les suppléments les plus recommandés sont : les vitamines du groupe B, la levure de bière, le calcium et magnésium, la lécithine, les Oméga-3, l’huile d’onagre. Les conseils d’un naturopathe sont préférables à l’automédication.


6Vérifier si l’enfant n’est pas allergique au lait, au blé ou au maïs en supprimant tour à tour ces aliments durant un certain temps.


7Éviter tous les aliments qui renferment du glutamate monosodique particulièrement les mets chinois.


8Recourir à des plantes calmantes non toxiques, telles la valériane, la passiflore, le tilleul, la camomille. Ces plantes sont disponibles en comprimés, en capsules et en tisanes.


9S’assurer que l’enfant dorme suffisamment au moins 8 à 9 heures chaque jour. Faites en sorte qu’il prenne aussi des périodes de relaxation et si possible également des siestes de 10 à 15 minutes durant la journée.


10Créer une atmosphère calme, en évitant notamment les querelles et les disputes familiales. Une telle situation perturbe l’enfant.