ARTHROSE COMMENT SOIGNER L’ARTHROSE

Arthrose Cervicale

ARTHROSE COMMENT SOIGNER L’ARTHROSE?

ARTHROSE COMMENT SOIGNER L’ARTHROSE

Pour soigner l’arthrose il existe trois manières différentes selon la gravité. C’est à dire naturellement à l’aide de plantes et de massages, médicalement avec un traitement médical ou des séances de kinésithérapie et chirurgicale avec la pose d’une prothèse.

L’arthrose est une atteinte des cartilages provoquant des douleurs parfois vives et qui diminue la capacité de mouvement de l‘articulation atteinte pouvant aller jusqu’à une mobilité réduite. Elle peut toucher tout le monde et elle évolue plus ou moins vite selon les personnes atteintes il peut devenir une nécessité absolu de réduire la douleur et permettre de retrouver une certaine mobilité.

Pour la soigner naturellement il existe de nombreuses thérapies alternatives comme la kinésiologie, la physiothérapie, l’acupuncture ou la phytothérapie. Ces méthodes peuvent apporter une réelle amélioration dans les mouvements de l’articulation atteinte et réduire la douleur. Mais en aucun cas elle régénère l’articulation touchée.

ARTHROSE COMMENT SOIGNER L'ARTHROSE

La perte de poids est aussi une méthode naturelle pour ressentir un soulagement et une aisance de l’articulation.

Les traitements médicaux pour soigner l’arthrose sont généralement composés d’antalgiques simples ou d’anti-inflammatoires. Au point de vue chirurgicale, il existe trois types d’interventions : la chirurgie préventive pour permettre de retrouver une bonne mobilité, la chirurgie conservatrice pour les hanches ou les genoux et la pose d’une prothèse pour remplacer l’articulation touchée.

Dans tous les cas, il est souhaitable que dès l’apparition et le diagnostic de la maladie il faut la soigner pour éviter que celle-ci n’évolue trop rapidement mais aussi pour éviter qu’elle ne soit trop douloureuse ou handicapante.

Livres conseils santé

ARTHROSE COMMENT SOIGNER L'ARTHROSESoulager l’Arthrose Naturellement
Soulager l’arthrose naturellement est une guide qui vous explique ce qu’est l’arthrose, vous en donne les localisations les plus fréquentes avec leurs symptômes
La meilleure façon de guérir l’Arthrose
Guide pratique pour mener la bataille contre votre arthrose et la gagner

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS pour le Club de Magasinage en ligne Produits Naturels, Écologiques et Mieux-Être.

MONAT PRODUITS Capillaires CHUTE de CHEVEUX Calvitie Explications de la Perte des Cheveux Alopécie Hommes et Femmes.

MONAT PRODUITS Capillaires CHUTE de CHEVEUX Calvitie Explications de la Perte des Cheveux Alopécie Hommes et Femmes.

MONAT Produits Capillaires aide à la CHUTE de CHEVEUX et à la repousse.
Vos cheveux sont en perte de vitalité? 
MONAT est une Révolution Capillaire!

Les PRODUITS Capillaires Naturels Monat qui grâce entre autres au capixyl aide favorablement à stimuler la Repousse des cheveux et ainsi à freiner la chute des cheveux.

FORMULAIRE d’ÉVALUATION CAPILLAIRE à la FIN de cette PAGE


Pourquoi une chute de cheveux subite ou lente? Quelle est la normalité de la perte des cheveux?


Voici de nombreuses questions que se posent les personnes qui se trouvent avec une chute de cheveux prématurée.
Nous perdons donc nos cheveux chaque jour.
Perdre 50 à 100 cheveux par jour est tout à fait normal.
Si la chute est plus importante il est vital de réagir, car il y a une origine, une cause bien précise qu’il ne faut surtout pas négliger.

 


Pourquoi naissons-nous avec tel ou tel capital cheveux ?

Les cheveux semblent peu influencés par le milieu extérieur.
La transmission de leurs principales caractéristiques est essentiellement génétique.
Cependant, comme les ongles, ils sont principalement constitués de protéines (kératine).
Leur santé est donc influencée par l’hygiène alimentaire de la personne

Explication de la vie d’un cheveu

Monat produits capillaires

Leur nombre : entre 90.000 et 150.000
Leur origine, leurs racines: ils sont issus des follicules ou bulbes pileux qui ont entre 15 et 25 cycles de vie
Chaque bulbe est annexé à la glande sébacée (qui se développe surtout après la puberté)
La transmission des caractéristiques d’une chevelure est essentiellement génétique
Le diamètre d’un cheveu varie entre 0,05 mm et 0,1 mm.
Chaque cycle de vie d’un cheveu est bien défini.

 


Les hommes :

  • Environ 65 % des hommes connaissent un problème de chute de cheveux
  • 38 % sont victimes de calvitie ou d’alopécie localisée deviendront partiellement chauves.
  • Ces chutes de cheveux peuvent débuter dès l’âge de 18 ans, elles atteignent un homme sur trois à trente ans, et près d’un homme sur deux aux alentours de la cinquantaine.

Les femmes :

  • Environ 70 % des femmes doivent faire face à un problème de chute de cheveux durant une période de leur vie.
    Elles sont généralement favorisées d’un point de vue hormonal jusqu’à la ménopause ou la pré ménopause.
  • Certaines femmes, plus sensibles d’un point de vue génétique, peuvent souffrir d’alopécie diffuse.
    Les cheveux, dans ce cas, s’affinent et se raréfient sur l’ensemble du cuir chevelu.

MONAT Produits Capillaires Chute des Cheveux

Le Traitement Intense Repair de MONAT contient l’ingrédient clé le Capixyl pour la santé du cuir chevelu et la repousse du cheveu.

MONAT PRODUITS CAPILLAIRES


Alopécie Androgénique qu’est-ce que c’est?

Une chute de cheveux liée à deux facteurs : un facteur hormonal, et un facteur héréditaire

Une sensibilité génétique du cuir chevelu aux androgènes (hormone masculine dont la principale concernée est, dans ce cas, la testostérone). Il s’agit donc d’une prédisposition de terrain.

Alopécie peut être plus communément appelée alopécie séborrhéique ou encore calvitie « classique » car elle touche 90 % des hommes souffrant d’alopécie

Elle s’installe lentement et de façon diffuse.

Les liens

L’alopécie est en lien direct avec les hormones masculines présentes dans le sang, mais se manifeste principalement au niveau du cuir chevelu.

Ce sont les bulbes pileux des zones frontales, pariétales (tempes) et du sommet du crâne qui sont les plus sensibles à ces perturbations hormonales.

L’alopécie Androgénique est apparue chez les femmes il y a une vingtaine d’années.
Depuis, elle en touche un nombre sans cesse croissant.

Chez la femme, l’Alopécie Androgénique consiste en un affinement du cheveu.

Elle est moins spectaculaire que chez l’homme et se concentre sur le dessus du crâne ou sur la raie.

Le corps de l’homme produit des androgènes tout comme celui de la femme (20 fois moins que chez l’homme).
L’ensemble des androgènes est sécrété par les gonades (testicules et ovaires, 40 %) et les glandes surrénales (60 %).

Ces hormones possèdent de nombreuses fonctions organiques, mais pour les deux sexes et s’il y a une sensibilité génétique, elles accélèrent et raccourcissent le cycle de vie des follicules pileux.

Dans le cas d’une hypersensibilité génétique, les cheveux deviennent de plus en plus fins et plus courts.

Ensuite, les bulbes épuisés se rétrécissent, ne produisant plus qu’un fin duvet, c’est ce qui mène à la calvitie

Les antécédents familiaux sont un facteur essentiel pour déterminer une alopécie androgénique.

MONAT PRODUITS Capillaires CHUTE de cheveux

MONAT PRODUITS Capillaires CHUTE de CHEVEUX CALVITIE EXPLICATIONS de la Chute et Perte de Cheveux Alopécie HOMMES et FEMMES.

Explications de la chute de cheveux d’un point de vue physiologique 

Au niveau du cuir chevelu, la testostérone se transforme en d’hydre testostérone (DHT) sous l’influence d’une enzyme, la 5α-réductase.

La DHT stimule les glandes sébacées qui augmentent leur production de sébum.
Cet effet est particulièrement visible à l’adolescence.
Le sébum qui stagne dans le follicule pileux va progressivement l’obstruer.
Dès lors, le cuir chevelu s’épaissit, ce qui empêche les vaisseaux sanguins de bien nourrir le bulbe.

Une autre action négative connue de la DHT est d’abréger la phase de croissance du cheveu et de son cycle vital. Ce qui rend le cheveu plus mince et plus fragile.


Les gènes

C’est la transmission des gènes d’alopécies par la mère ou par le père, ou par les deux, aussi bien chez le garçon que chez la fille, qui provoque cette prédisposition génétique.

Ces gènes stimulent l’activité de la 5 a-réductase, qui à son tour entraîne une sécrétion beaucoup plus importante de DHT.

Il faut donc bien comprendre que dans ce cas, ce n’est pas la quantité de testostérone sécrétée qui est en cause, mais bien la façon « anormale » dont elle est utilisée et convertie par les follicules pileux génétiquement programmés.

Autrement dit, il ne s’agit pas d’un trouble hormonal, mais d’une anomalie des récepteurs des bulbes.

S’il n’existe aucune prédisposition génétique, les deux substances s’associent sans conséquence et ne gênent en rien le développement physiologique normal du cheveu.

MONAT PRODUITS Capillaires Naturel et Vegan favorise la repousse des cheveux et freine la CHUTE de cheveux des Femmes et des Hommes

Alopécie androgénique chez la femme

Les antécédents familiaux constituent un facteur essentiel pour poser le diagnostic d’une alopécie androgénique.

Mais plus de 20 % des femmes atteintes n’ont pas d’antécédents dans leur famille et présentent pourtant les signes cliniques de cette alopécie. Environ 30 % de femmes souffrent d’alopécie androgénique.

Cette prédisposition est liée à une hypersensibilité aux androgènes et à l’hyperactivité de l’enzyme, la 5α-réductase.
Comme chez l’homme dans ce cas, il sera impératif d’agir localement (au niveau du cuir chevelu) sur la production d’androgène et de 5α-réductase.


Les premiers signes

Il est très important d’agir dès les premiers signes de chute anormale, car une fois le capital cheveu épuisé aucun retour en arrière ne sera jamais plus possible.
Un soin en application externe peut améliorer l’aspect des cheveux, cependant il ne suffira pas à garantir l’intégrité des follicules pileux.
Un traitement interne ponctuel, qui pourra au besoin être renouvelé à certains moments de la vie, est absolument indispensable. Il est cependant très important de connaître le type de chute auquel la personne est confrontée afin de choisir le traitement anti chute le mieux adapté.

L’alopécie androgénique est très facile à diagnostiquer chez la femme.

Les cheveux sont clairsemés uniquement sur le dessus du crâne et parfois sur les tempes.
Alors que la chevelure de la nuque et des tempes reste dense et bien fournie.
Cette alopécie commence par un élargissement de la raie médiane.
Les cheveux deviennent plus fins et cela va parfois de pair avec une hyper séborrhée. C’est irréversible si l’on ne traite pas le problème.

La sévérité des symptômes varie beaucoup d’une femme à l’autre et semble n’avoir aucun lien avec l’âge même si certaines périodes (grossesse, pré ménopause, ménopause) de la vie d’une femme soient plus propices à l’apparition ou à l’aggravation de ce trouble.

L’importance de l’alopécie

L’alopécie est en lien direct avec la sensibilité plus ou moins prononcée du cuir chevelu aux androgènes.

L’évolution de l’alopécie androgénique chez la femme est plus lente que chez l’homme. Dans les cas les plus sévères, les zones fragilisées peuvent se dégarnir de manière importante, mais heureusement jamais totalement.

En effet, les femmes sécrétant beaucoup plus d’hormones féminines que d’hormones masculines, leurs œstrogènes (hormones féminines) atténuent les effets des androgènes et prolongent la durée des cycles pilaires.

Il est essentiel d’agir dès les premiers signes de chute anormale, car une fois le capital « bulbe » épuisé, il sera plus difficilement possible, voire impossible de retrouver une belle chevelure.

MONAT PRODUITS Capillaires Naturels Végétaliens

IRT Intense Repair Traitement Concentré en Capixyl

MONAT PRODUITS Capillaires CHUTE de CHEVEUX CALVITIE EXPLICATIONS de la Chute et Perte de Cheveux Alopécie HOMMES et FEMMES.
Black System pour homme de Monat


Alopécie Androgénique chez l’homme

Il s’agit de l’alopécie la plus courante chez l’homme.

Elle touche aussi bien de jeunes hommes dès l’âge de 20-22 ans (20 %) que des hommes de la quarantaine 50 % des hommes à partir de 50 ans souffrent d’alopécie androgénique.

Cette alopécie vient d’une prédisposition héréditaire c’est-à-dire qu’elle se transmet généralement de père en fils.

Cela ne signifie pas que tous les hommes souffrant d’alopécie androgénique auront un enfant prédisposé à ce type d’alopécie.

Celle-ci est liée à l’hyperactivité de l’enzyme, la 5α-réductase, qu’il est essentiel de réguler, mais qu’il est impossible d’inhiber totalement puisqu’elle est inévitablement liée à la production de testostérone.

On reconnaît la chute de cheveu androgénique par sa localisation.

Les zones dégarnies sont le haut du front (golfes bilatéraux) ou le sommet du crâne, dans cette zone la chute débute généralement par une tonsure, alors que la nuque et les tempes restent denses et bien fournies.

Cette chute trouve son origine dans l’hyperactivité de la 5 alpha réductase.

Cette enzyme va convertir, de manière locale et excessive, la testostérone en dihydrotestostérone (DHT). Le taux trop élevé de DHT aura pour conséquence de raccourcir la phase de croissance du cheveu.

Les Cycles pilaires et le DHT

La durée de chaque cycle pilaire va considérablement diminuer et passer de quelques années à quelques mois.
Les cycles pilaires, normalement programmés pour durer toute une vie, vont dès lors s’épuiser beaucoup plus rapidement. L’excès de DHT provoque généralement une augmentation de l’activité des glandes sébacées voisines des bulbes pileux.

Cet excès de séborrhée va peu à peu obstruer les pores du bulbe qui petit à petit étouffera.
Parallèlement, le cuir chevelu n’est plus bien vascularisé, ni nourri.
L’ensemble de ces phénomènes va entraîner une atrophie des bulbes, ce qui entraîne tout d’abord un éclaircissement des cheveux, et ensuite, une disparition progressive et totale des cheveux sur des zones de plus en plus étendues du cuir chevelu.

MONAT SCIENCE

MONAT Produits Capillaires ANTI CHUTE de CHEVEUX


L’alopécie dite séborrhéique

Il ne s’agit pas d’une alopécie en tant que telle, mais plutôt d’un facteur aggravant ou favorisant.
En effet, l’excès de sébum est sécrété en excès par les glandes voisines des bulbes pileux.

Le sébum (graisse) obstrue le pore du bulbe par lequel pousse le cheveu.
Le bulbe étouffe et a tendance à s’atrophier.
Si ce phénomène s’associe au déséquilibre hormonal local, on entre dans le schéma de l’alopécie androgénique.

Le stress!

Toutes les personnes chauves n’ont pas développé d’office une séborrhée, et les cheveux gras ne tombent pas inéluctablement.

Chez les femmes, comme chez les hommes prédisposés, le stress favorise l’excès de séborrhée, les états pelliculaires et les démangeaisons du cuir chevelu.

L’effluvium télogène

C’est une forme de calvitie, chez l’homme ou chez la femme, qui se manifeste par des chutes de cheveux démesurées et soudaines sur la totalité du cuir chevelu.

L’étendue de la chute des cheveux de l’effluvium télogène se distingue de l’alopécie androgénique.
Elle ne concerne que certaines zones bien définies du cuir chevelu

Une minorité d’hommes est concernée.

Ce type d’alopécie est occasionné par des carences, des facteurs extérieurs ou des troubles de l’organisme.
Elle apparaît par exemple lors de maladies générales graves, de stress important consécutif à des interventions chirurgicales.
Aussi à des blessures, des fièvres, des régimes alimentaires trop sévères, des carences en fer, etc.

Ces pertes de cheveux abondantes (par poignées parfois) sont normalement réversibles dès que l’on détecte et supprime l’élément déclencheur de la chute.

Les causes de l’effluvium télogène.

La grossesse, l’accouchement, les changements de saison, interventions chirurgicales importantes, pathologies prolongées, chocs affectifs intenses, l’arrêt de prise de contraceptif, etc. Dans certains cas, les chutes de cheveux par effluvium télogène peuvent être durables ou le devenir si elles ne sont pas bien traitées.
Il faut être particulièrement vigilant lors d’états dépressifs prolongés ou lors de stress permanent, lors de prise de médicaments à long terme.

L’alimentation!

Il faut surveiller les troubles du métabolisme dus à un régime alimentaire draconien ou à une anorexie.

Lors de la chute de cheveux abondante et répandue sur l’ensemble du cuir chevelu, il ne faut pas écarter certaines causes possibles et sournoises.
Les carences en zinc, en magnésium, en calcium ou en en fer, ainsi que d’éventuels problèmes thyroïdiens ou hormonaux peuvent en être la cause.

S’il vous semble que vos cheveux sont trop fins, sans tenue ou ternes, rien ne vous empêche d’effectuer une cure de 3 mois de nutriments et vitamines spécifiques. Cela redonnera définitivement tonus, brillance et santé à votre chevelure.

Quand faut il s’inquiéter?

Homme ou femme, il est tout à fait normal de perdre des cheveux chaque jour.
Il s’agit comme pour tout autre tissu, d’une régénérescence ou d’un renouvellement de nos cellules.
Ainsi, qu’une élimination des cellules mortes ou trop âgées.

Cependant, si ce processus s’accélère ou s’aggrave de quelque manière que ce soit, il est nécessaire de réagir très vite.
Éviter l’épuisement de votre capital « bulbe pileux » qui, rappelons le, est limité.

Perdre chaque jour une cinquantaine de cheveux est tout à fait normal!

Si vous perdez entre 50 à 100 cheveux par jour, il n’y a rien d’alarmant.
Cependant,  il faut, même en prévention, entreprendre les actions nécessaires en fonction du type de chute de cheveux. 
La perte de plus de 100 cheveux est considérée comme alarmante. Il ne faut pas laisser s’installer ou perdurer le problème.

Un véritable traitement d’attaque avec des produits naturels et spécifiques, devrait dès lors être entrepris le plus rapidement possible.

Réagissez vite !

Des soins capillaires performants et adaptés existent pour hommes ou femmes de tout âge.

Les traitements contre la chute de cheveux sont performants s’ils agissent sur les différentes facettes du problème.
D’une part, il est essentiel de stimuler les fonctions vitales du cheveu afin de compenser les diverses causes de chutes. 
D’autre part, par des soins externes (shampoing, lotion, massage, etc.). Il faut détoxiquer et assainir le cuir chevelu. Cela aura pour effet d’éliminer les toxines et les cellules mortes.

De plus, il est indispensable d’activer la vasodilatation du cuir chevelu afin de favoriser la circulation du sang vers les racines des cheveux.

L’amélioration de la circulation locale du cuir chevelu facilite l’apport de vitamines, minéraux et acides aminés.

Cette minéralisation du cheveu par voie interne stimule la repousse.

L’idéal est, bien entendu, en parallèle, de surveiller étroitement votre hygiène de vie.

Lorsque l’organisme est négligé, les premières cellules à en subir les conséquences sont les cellules à renouvellement rapide, comme celles des cheveux ou de la peau.

Surveillez votre alimentation au quotidien, cela ne ferra que potentialiser les effets du traitement antichute.

Dans tous les cas de chute de cheveux, des massages avec de légères pressions au cuir chevelu quelques minutes par jour, stimulent la repousse. D’autant mieux s’ils sont associés à des traitements performants.

QUI SUIS-JE?

Je me nomme, Monique Toubeix, Styliste et Conseillère en Soins Capillaires/Beauté et
Bien -Être Naturels pour la compagnie MONAT au Québec Canada , Usa et en Europe.

Monique Toubeix Ruet
Monique Toubeix


Je suis passionnée par la santé/beauté des cheveux et du visage depuis mon plus jeune âge.

J’obtiens mon diplôme de compétences à l’école Supérieure des Métiers d’arts Commerciaux de Montréal.

Spécialisée comme visagiste/styliste, Esthétique, Trichologie et Bio/Chimie.

Dans mon cheminement, je travaille et forme des coiffeurs et coiffeuses dans les salons: La Coupe Montréal / New York, Jacques Dessange Paris/ Montréal/ Montauban, Carita Paris.

Je participe à une rubrique de Relooking de la tête aux pieds avec les magazines »Clin d’Œil »et l’Essentiel » durant 10 ans en collaboration avec Macha Colas auteur du Livre:
 »La jeunesse et beauté par la gymnastique facial ».

A force de mouvements répétitifs avec mon métier, j’ai aux bras deux capsules et trois tendinites. Au risque de paralyser, je ralenti beaucoup mon travail car je voulais tout de même continuer ma carrière de styliste.

MONAT arrive à un moment dans ma vie ou je me questionne sur ma carrière.
Grâce à cette entreprise, je deviens consultante indépendante, et je peux continuer à soutenir une clientèle afin d’améliorer la santé capillaire et aussi de la peau avec des soins ciblés du visage et des cheveux.

Pourquoi avoir choisi une entreprise Monat?

J’ai eu moi-même une grosse perte de cheveux suite au stress et débalancement hormonal « ménopause » qui commençait. Le tout accompagné de démangeaisons au cuir chevelu avec un début de psoriasis.

Monat est connue pour l’efficacité de repousse capillaire avec des produits anti-âge.

Son huile « Rejuveniqe » breveté que contient tous les produits, shampooings, traitements, masques, soins du visage à le pouvoir d’aider la régénération et la santé du cuir chevelu. L’huile Rejuveniqe contient les mêmes molécules que celles de notre corps, ce qui favorise le pH et une repousse de cheveux plus fortes, plus denses.

J’ai un cheveux naturel avec des mèches décolorées et mes cheveux ondules naturellement. J’ai commencé par utiliser l’huile Rejuvenique pour rétablir le PH de mon cuir chevelu avec le shampoing, le revitalisant qui correspond à mon profil capillaire et le traitement au Capixyl.

Les 2 semaines suivantes, mon psoriasis avait disparu et ma chute de cheveux diminuée de moitié. Elle a stoppée complètement en 1 mois. J’ai vue la partie de mon vertex (dessus de tête) et de mes tempes frontales avoir de nouvelles repousses.
Je remonte souvent mes cheveux en chignon et ma nuque qui se dénudait vers le haut a retrouvé plus de densité capillaire.

Cela fait 5 ans que j’utilise les produits Monat, huile, shampooing, revitalisant, jusqu’aux produits de coiffage.
Malgré mes hormones qui me mènent la vie dure, et mes mèches décolorées aux 4 mois, j’ai aujourd’hui beaucoup plus de cheveux que lorsque j’avais 40 ans!!

Si vous voulez retrouver des cheveux éclatants de santé, peut importe votre problème et vos besoins, je peux vous aider.
Que cela soit pour de l’alopécie et psoriasis, une chute de cheveux qui ne cesse pas, vouliez de la repousse et un cheveu plus fort, un cheveux longs et plus dense, redonner de la vie à votre cheveux abimées par la décoloration ou le soleil etc…

Sans obligation de votre part, je vous invite à remplir le formulaire ci-dessous pour mieux cibler votre profil capillaire. Je répond personnellement à chacun d’entre vous en toute confidentialité!

Conseillère Monat Monique Toubeix

Informations 514-792-0281

MONAT SOINS des CHEVEUX CANADA, QUEBEC- CHUTE de CHEVEUX, Conseils et Vente
FORMULAIRE d’ANALYSE CAPILLAIRE par Monique Toubeix MONAT"
Pour avoir un meilleur aperçu de votre profil capillaires, Remplissez tous les * en rouge et autres espaces qui s’appliquent à vous.
Cochez plusieurs cases si nécessaire
Cochez plusieurs réponses si nécessaire
Cochez toutes les réponses qui se rapporte à vos cheveux actuels
Inscrivez vos commentaires sur vos cheveux
Indiquez le moyen de communication de votre choix.
Téléphone, Messenger, Texto…
Cochez vos choix
Sélectionnez votre Pays

DERMATITE de CONTACT IRRITANT PRODUITS CHIMIQUES et DERMATITE

DERMATITE de CONTACT IRRITANT DERMATITE PRODUITS CHIMIQUES et DERMATITE

DERMATITE de CONTACT IRRITANT DERMATITE Comment la Prévenir?

Qu’est-ce que la dermatite de contact irritant d’origine professionnelle?

DERMATITE de CONTACT IRRITANT PRODUITS CHIMIQUES

La dermatite de contact irritant est une inflammation localisée de la peau. En général, l’inflammation est la réaction de l’organisme à une lésion localisée des tissus.

Elle se manifeste par un ou plusieurs signes, notamment une rougeur, une sensation de chaleur, une enflure et de la douleur.

La dermatite de contact irritant d’origine professionnelle est une inflammation causée par des substances présentes dans les lieux de travail et qui entrent en contact direct avec la peau.

Parmi les signes de cette forme de dermatite, signalons une rougeur de la peau, la formation de vésicules, une desquamation et la formation de croûtes. Ces symptômes n’apparaissent pas nécessairement tous en même temps ni dans tous les cas.

La dermatite de contact irritant est due à des produits chimiques qui irritent la peau (p. ex. les acides, les bases, les solvants des graisses) et est limitée à la zone de contact.

La dermatite de contact allergique est également une dermatite de contact; elle diffère toutefois de la dermatite de contact irritant parce qu’elle résulte d’une réaction allergique déclenchée par le contact de la peau avec une substance allergène (p. ex. l’herbe à puce), et parce qu’elle peut apparaître dans des régions du corps qui n’ont pas été en contact avec la substance allergène.

Comment la dermatite de contact irritant apparaît-elle?

Dans les lieux de travail, la dermatite de contact irritant peut apparaître après une brève exposition importante ou après une exposition répétée ou prolongée à une faible quantité d’agent irritant. L’aspect de la dermatite dépend beaucoup des conditions d’exposition.

Par exemple, le contact accidentel avec un agent très irritant provoque l’apparition immédiate de vésicules, tandis qu’un agent peu irritant entraînera une simple rougeur de la peau. Dans ce dernier cas, toutefois, si l’irritation se prolonge, des petites lésions peuvent apparaître sur la peau est rougie; par la suite, la peau se desquame et des croûtes se forment.

Habituellement, les lésions cutanées guérissent dans les semaines qui suivent la fin de l’exposition, si aucune complication ne survient (p. ex. une infection).

L’action irritante d’une substance dépend de son aptitude à modifier certaines des propriétés de la couche extérieure de la peau, celle qui joue un rôle de barrière et protège l’organisme des substances toxiques. Certaines substances peuvent notamment faire disparaître les huiles naturelles et l’eau que renferme la couche externe de la peau.

Celle-ci perd alors une partie de son pouvoir protecteur, si bien que les agents irritants peuvent pénétrer plus facilement dans la peau. La peau qui a perdu ses graisses et ses matières graisseuses se dessèche, se crevasse et blanchit.

Pour exercer son action nuisible, l’agent irritant doit pénétrer dans la couche externe de la peau et entrer en contact avec les cellules et les tissus cutanés. Il réagit aussi avec certains des produits chimiques naturels (endogènes) des cellules et des tissus. Ces réactions causent des lésions cutanées.

La première réaction de l’organisme est une inflammation aiguë locale. Un processus de réparation s’amorce dans les cellules et les tissus touchés, et une réaction de défense se met en branle de façon à éliminer de l’organisme la substance étrangère à l’origine de la lésion soit éliminée.
Durant la phase de défense, on note de la douleur, une sensation de chaleur, une rougeur et une enflure dans la zone irritée.

Certaines réactions, comme l’épaississement de la couche interne de la peau, sont légères et passent inaperçues. Par contre, si les lésions sont plus graves, la peau se crevasse et se desquame et des vésicules apparaissent.
De plus, certaines cellules de la peau meurent. Généralement, la réaction déclenchée par un agent irritant survient quelques heures après l’exposition et atteint son paroxysme à peu près vingt-quatre heures plus tard.

Quels facteurs favorisent la dermatite de contact irritant?

Un certain nombre de facteurs favorisent la dermatite de contact irritant :

  • les propriétés chimiques de la substance (par exemple, le fait qu’il s’agisse d’un acide, d’une base ou d’un sel)
  • la quantité de produit chimique venant en contact avec la peau et sa concentration
  • la durée et la fréquence de l’exposition

Certains facteurs propres à l’individu jouent aussi un rôle important. Les différences de réaction observées entre des personnes exposées au même agent irritant s’expliquent par des facteurs héréditaires.

La région du corps mise en contact avec l’agent irritant est aussi un facteur à considérer. En effet, la pénétration de la substance peut varier selon la région.
Certaines substances, par exemple, pénètrent plus facilement la peau du visage et du haut du dos que la peau des bras.

Les facteurs du milieu peuvent aussi avoir une influence notable. Ainsi, travailler dans la chaleur et l’humidité fait transpirer.
Or, la sueur peut dissoudre des produits chimiques industriels en poudre en contact avec la peau; en solution, ces produits sont plus toxiques ou irritants, car les liquides pénètrent plus facilement la peau que les solides.

En revanche, la sueur peut aussi avoir une action protectrice en diluant ou en lessivant la substance irritante. La peau peut aussi se crevasser lorsqu’elle est mouillée pendant des périodes répétées et prolongées, ou lorsque l’air des lieux de travail est sec; les risques d’irritation sont alors accrus.

Le frottement, chez ceux qui conduisent des machines de meulage ou d’autres machines, peut râper la peau et en réduire l’action protectrice contre les irritants. Les vêtements imbibés de produits irritants ont aussi une influence notable. Les coupures et les lésions cutanées ouvrent la voie aux agents irritants. Certains des facteurs favorisant l’irritation de la peau sont brièvement décrits au tableau 1.

Tableau 1
Facteurs favorisant l’irritation de la peau
Facteurs liés à la substanceFacteurs liés à la personneFacteurs liés au milieu
Propriétés du produit chimique
Solubilité
État (gazeux, liquide, solide) et concentration
Durée et fréquence de l’exposition
Région du corps (mains, bras, visage, etc.) touchée
État de la peau (coupures, éruptions, abrasions)
Déshydratation
Transpiration
Âge
Hérédité
Température
Humidité
Eau
Pression atmosphérique
Frottement
Contamination

Quels métiers sont à risque?

Certains des métiers où la dermatite de contact irritant a été observée sont énumérés au tableau 2, avec des exemples de produits chimiques pouvant causer cette forme de dermatite.
Signalons toutefois que cette liste n’est pas exhaustive, et qu’avec les nouvelles substances et les nouveaux procédés, les travailleurs peuvent se trouver exposés à de nouveaux produits et de nouveaux risques.

Tableau 2
Agents irritants rencontrés dans divers métiers
MétiersAgents irritants
Travailleurs de l’agricultureEngrais artificiels, désinfectants, pesticides, produits de nettoyage, essence, carburant diesel, plantes et grains
ArtistesSolvants, argile, plâtre
Travailleurs de l’industrie de l’automobile et de l’avionnerieSolvants, huiles de coupe, peintures, produits nettoyants pour les mains
Boulangers et confiseursFarine, détergents
BarmenDétergents, eau
RelieursSolvants, colles
BouchersDétergents, viande, déchets
Ébénistes et menuisiersColles, détergents, diluants, solvants, agents de préservation du bois
Travailleurs des services de nettoyageDétergents, solvants, eau
Travailleurs des mines de charbonPoussière (charbon, roche), eau
Travailleurs de la constructionBéton
Cuisiniers et traiteursDétergents, jus de légumes, eau
Dentistes et techniciens en dentisterieDétergents, produits nettoyants pour les mains, eau
NettoyeursSolvants
ÉlectriciensFondants de soudage
Travailleurs de l’électro-dépositionAcides, bases
Poseurs de revêtements de plancherSolvants
Fleuristes et jardiniersFumiers, engrais artificiels, pesticides, eau
CoiffeursSolutions à permanentes, shampoings, décolorants, eau
Travailleurs d’hôpitauxDétergents, désinfectants, aliments, eau
MénagèresDétergents, produits de nettoyage, aliments, eau
BijoutiersDétergents, solvants
MécaniciensHuiles, graisses, essence, carburant diesel, produits de nettoyage, solvants
Travailleurs de la métallurgieHuiles de coupe, solvants, produits nettoyants pour les mains
InfirmièresDésinfectants, détergents, eau
Travailleurs de bureauSolvants (photocopieurs, adhésifs)
PeintresSolvants, diluants, adhésifs de papier peint, produits nettoyants pour les mains
Travailleurs de l’industrie de la photographieSolvants, eau
Travailleurs de l’industrie du plastiqueSolvants, acides, styrène, agents oxydants
Travailleurs de l’imprimerieSolvants
Travailleurs de l’industrie du caoutchoucSolvants, talc, stéarate de zinc, caoutchouc non vulcanisé
Travailleurs de l’industrie de la chaussureSolvants
Travailleur de la tannerieAcides, bases, agents réducteurs et oxydants, eau
Travailleurs du textileFibres, agents de blanchiment, solvants
Vétérinaires et travailleurs des abattoirsDésinfectants, eau, viscères et sécrétions d’animaux

Comment reconnaît-on la dermatite de contact irritant?

Souvent, les personnes qui ont une dermatite de contact irritant consultent un médecin ou une infirmière. Certains tests expérimentaux donnent des indications sur le pouvoir irritant des substances, mais aucune épreuve ne permet à elle seule de déterminer de façon fiable la nature des irritants en jeu dans un cas donné. Dans le cas de la dermatite de contact irritant d’origine professionnelle, il vaut mieux se fier aux conditions d’exposition déterminées par l’analyse des tâches du travailleur. Il convient notamment d’établir la liste des produits chimiques utilisés ainsi qu’une description détaillée des procédés employés au cours d’une journée de travail. Il faut aussi vérifier si d’autres travailleurs présentent des lésions cutanées comparables.

Comment traite-t-on la dermatite de contact irritant?

La dermatite de contact irritant peut être soignée par des compresses, des crèmes, des onguents et des préparations nettoyantes pour la peau. En général, pendant la phase active de la dermatite, la peau doit être protégée des chocs, des agents chimiques irritants et d’une exposition excessive au soleil, au vent et aux brusques changements de température.

 La dermatite de contact irritant est-elle répandue?

Le nombre de cas de dermatite de contact irritant au Canada n’est pas connu actuellement. D’après certaines statistiques américaines, les maladies de la peau représentent plus de 45 % de l’ensemble des maladies à composante professionnelle. Parmi les dermatites et les dermatites d’origine professionnelle, la dermatite de contact irritant représente environ 80 % des cas.

Comment prévient-on la dermatite de contact irritant?

On peut prévenir la dermatite de contact irritant par les mesures suivantes :

  • bonne hygiène personnelle
  • remplacement des substances dangereuses par des substances sans danger
  • isolement des procédés par des enceintes
  • automatisation
  • ventilation
  • bonne tenue des lieux de travail
  • éducation des personnes concernées
  • vêtements protecteurs
  • crèmes protectrices, préparations nettoyantes pour la peau
  • installations sanitaires commodément aménagées

Une bonne hygiène personnelle, et notamment le lavage des mains, est primordiale pour la prévention de la dermatite de contact irritant.

En outre, les travailleurs doivent se rappeler que la peau exposée de façon excessive à l’eau s’assèche (c.-à-d. qu’elle perd ses huiles naturelles) et devient irritée.

Ces effets sont encore plus prononcés si on utilise du savon et un détergent ou si la peau a été exposée à un solvant. S’il faut un savon pour nettoyer la peau ou un détergent pour enlever les produits industriels, choisir de préférence les plus doux possible.

Pour faire disparaître les taches rebelles d’huile et de graisse sur la peau des mains et des bras, utiliser un produit nettoyant sans eau, et si les taches ne disparaissent pas, employer un savon abrasif.

Rappelons toutefois que ces produits ne doivent être utilisés qu’au besoin et en quantités modérées.

Entre autres mesures d’ingénierie, on peut aménager des enceintes pour isoler les procédés faisant intervenir des substances dangereuses, installer des systèmes de ventilation par aspiration à la source là où des substances toxiques peuvent s’échapper et, autant que possible, remplacer les produits dangereux par des produits sans danger.

Notons qu’un même produit se présente parfois sous des formes différentes, dont certaines peuvent être plus avantageuses. Par exemple, les granules sont habituellement moins irritants que la poudre fine.

La bonne tenue des installations suppose notamment que les produits sont entreposés dans des conditions adéquates, qu’on élimine les déchets sans trop de délais, qu’on recueille promptement les produits répandus et qu’on veille à la propreté de l’équipement en éliminant la poussière, la crasse et les coulures.

Les employeurs doivent informer les travailleurs des dangers que présentent les substances auxquelles ils sont exposés et les renseigner sur la manière d’utiliser ces substances sans danger.

Il faut bien choisir les vêtements protecteurs (tels que tabliers et gants), car certains ne résistent pas à toutes les substances. Il est conseillé de suivre les indications du fabricant (concernant, p. ex., le matériel, et la durée de l’exposition ou du contact).

Les crèmes protectrices peuvent remplacer les vêtements protecteurs, surtout lorsqu’il est dangereux de porter des gants ou un vêtement à manches longues; il faut toutefois se rappeler que les crèmes ne protègent pas aussi bien qu’un vêtement.

Il faut choisir la crème protectrice en fonction de l’usage qu’on veut en faire et s’assurer qu’elle protège contre le produit chimique utilisé et qu’elle ne risque pas d’irriter la peau.

Les salles de bain, les toilettes et les douches doivent être faciles d’accès, et les travailleurs doivent avoir suffisamment d’eau chaude, de serviettes jetables et de savon.

Pour éliminer la dermatite de contact irritant, il est indispensable d’avoir un programme efficace destiné à éviter l’exposition de la peau aux agents irritants.

Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail

SANTÉ ÉCOLOGIQUE 10 Gestes Écologique en Entreprise

SANTÉ ÉCOLOGIQUE 10 Gestes Écologique en Entreprise

Une impression sur six est inutile, un gobelet en plastique peut mettre 1.000 ans à se dégrader… Voici 10 gestes simples pour aider à la protection de l’environnement et faire des économies.

1. Réduire le nombre de ses impressions
SANTÉ 10 Gestes ÉCOLOGIQUEAvez-vous vraiment besoin d’imprimer sur papier ce que vous pouvez lire à l’écran ? Telle est la première question que vous devez vous poser avant de lancer une impression. Selon une enquête Lexmark/Ipsos, réalisée en avril 2005 auprès de 1.000 entreprises européennes, les entreprises françaises dépenseraient plus de 400 millions d’euros par an en impressions inutiles (une page sur six n’est jamais utilisée). Outre ce surcoût, cela représente 1,2 million d’arbres sacrifiés pour rien. Il n’est pourtant pas si compliqué de limiter le nombre de ses impressions. S’il s’agit d’une simple adresse ou d’un numéro de téléphone, le recopier dans un calepin est peut-être suffisant. Si l’impression est nécessaire, au lieu d’utiliser des feuilles blanches, vous pouvez recourir à du brouillon et/ou imprimer recto/verso. Vous pouvez aussi compiler des données (copier-coller) afin d’imprimer une seule page pleine plutôt qu’au 3/4 vide. Sachez enfin que, selon une estimation de Pricewaterhouse Coopers, la consommation de papier s’accroît de 40% à partir du moment où l’on utilise une messagerie électronique.

2. Recycler les cartouches d’impression et le papier
SANTÉ 10 Gestes ÉCOLOGIQUEPlus de 40 millions de cartouches d’impression sont utilisées en France chaque année (350 millions en Europe). Sur ce nombre, seulement 15 % d’entre elles sont recyclées alors que ce taux atteint les 55 % aux Etats-Unis ou les 35 % en Allemagne. Il existe pourtant de nombreux organismes qui se proposent de recycler vos cartouches et d’utiliser le bénéfice réalisé à des oeuvres humanitaires. On peut par exemple citer l’initiative « cartouches solidaires » ou encore celle de la société LVL qui a conclu un accord de partenariat avec la Fédération des Maladies Orphelines. Chaque année, elle reverse une partie de ses revenus à l’association (37.076 euros en 2004). Par ailleurs, les entreprises françaises ont encore un gros effort à fournir en matière de recyclage du papier (qu’il soit imprimé ou qu’il provienne de magazines). Dans la mesure où le papier de bureau est considéré comme un déchet industriel, il ne relève d’aucune législation. A votre initiative, vous pouvez toutefois équiper vos bureaux de poubelles différenciées, dont une pour le papier, et souscrire à un service de collecte sélective. Autre solution : broyer le papier et l’utiliser comme matériau de rembourrage pour l’expédition de produits fragiles.

3. Eteindre les lumières en quittant une pièce vide
Quand vous quittez une pièce vide, pensez à éteindre la lumière. De même, dans certaines grandes tours de bureaux, les espaces sont souvent éclairés nuit et jour. Une dépense d’énergie absolument inutile. Vous pouvez aussi suggérer l’installation dans votre entreprise de minuteurs ou de lumière à détecteurs de présence sur les lieux de simple passage. Outre les toilettes, ils peuvent aussi équiper certains couloirs. Enfin, il faut encourager l’utilisation de la lumière naturelle dès que cela est possible.

 

 

4. Choisir des ampoules basse consommation
Un autre geste écologique est l’utilisation d’ampoules basse consommation. Elles ont plusieurs avantages : elles consomment quatre à cinq fois moins d’électricité, elles dégagent peu de chaleur et leur durée de vie oscille entre six à dix ans. Leur surcoût à l’achat est donc rapidement amorti. Et si jamais vous n’optez pas pour cette solution, un dépoussiérage régulier des ampoules en place permet déjà de limiter la consommation et d’améliorer l’éclairage des pièces. A proscrire absolument : les lampes halogènes qui dégagent une forte chaleur.

5. La climatisation, est-ce toujours nécessaire ?
En été, la température n’exige pas toujours l’utilisation systématique de la climatisation, gourmande en électricité et qui rejette des gaz à effet de serre. Privilégiez plutôt l’utilisation du ventilateur, qui consomme peu. Des économies financières substantielles pour l’entreprise peuvent aussi être obtenues en créant de légers courants d’air en cours de journée dans les locaux et en aérant le soir après les grandes chaleurs. De même, certaines entreprises ont tendance à trop chauffer leurs locaux en hiver. Une trop grande différence entre la température intérieure et extérieure peut être néfaste pour la santé. L’entreprise peut aussi équiper ses locaux de thermostats programmables, permettant de réduire le chauffage durant la nuit et les week-ends. Par ailleurs, il est utile de vérifier l’efficacité de l’isolation de ses locaux.

6. Abandonner le gobelet en plastique pour une tasse
Connaissiez-vous le nombre de gobelets en plastique utilisés chaque année dans votre entreprise ? Une société de 200 personnes en utilisera par exemple plus de 60.000. Ainsi, au Royaume-Uni, 5 milliards de gobelets en plastique sont consommés chaque année. Sachant qu’un seul de ces verres mettra de 100 à 1.000 ans pour se dégrader dans la nature et qu’ils ne sont généralement pas recyclés, l’impact sur l’environnement est majeur. La solution est donc de privilégier les tasses individuelles. L’achat de l’objet peut être pris en charge par l’employeur, ce qui permettra de faire passer positivement le message parmi les salariés.

7. Réduire ses déplacements professionnels et opter pour des réunions virtuelles
Avez-vous absolument besoin de rencontrer physiquement chaque semaine l’équipe de votre filiale située à 300 km ? Une réunion téléphonique hebdomadaire ou, mieux, une visioconférence peut tout à fait suffire à faire le point sur l’avancement de projets. Naturellement, cela ne vous empêche pas de vous déplacer de temps en temps. Dans ce cas, privilégiez le covoiturage si vous êtes plusieurs à vous déplacer, ou optez pour le train.

8. Travailler avec un ordinateur au label « Energy Star »
Le label Energy Star, dont le programme est mis en oeuvre par la Communauté européenne, concerne les équipements informatiques (ordinateurs, imprimantes, scanner, photocopieuses…). Il garantit une consommation énergétique inférieure à la moyenne, que ce soit en mode « veille » ou en activité. La Communauté européenne diffuse la liste complète des produits disposant du label Ernergy Star. A savoir également : les écrans en veille ne permettent pas de faire des économies d’énergie. Pensez aussi, dans la mesure du possible, à éteindre votre ordinateur durant la nuit. Au cours de l’année 2002 en France, les salariés qui n’ont pas eu ce réflexe ont coûté plus de 128 millions d’euros à leur employeur. Pire, en restant allumés la nuit, ces ordinateurs chauffent et provoquent des émanations de CO² (on les estime à 2,8 millions de tonnes sur une année).

9. Opter pour le covoiturage ou le vélo
Selon une étude menée auprès des lecteurs du Journal du Management en octobre 2005, 42 % viennent au bureau en voiture mais moins de 1 % pratiquent le covoiturage. Pourtant, ils sont 28 % à rêver de pouvoir aller au travail à pied et 17 % en vélo (ou tout autre moyen de locomotion à roulettes non polluants). Ce serait la solution idéale pour réduire l’émanation de Nox, ces composés combinant de l’azote (N) et de l’oxygène (O) comme le monoxyde et le dioxyde d’azote, qui contribuent à l’effet de serre. Selon des études, 50 % de ces Nox proviennent des transports. Plus que le covoiturage ponctuel, c’est celui pratiqué entre collègues, au quotidien sur le trajet domicile-travail, qui aura un impact positif sur l’environnement. S’il n’est pas possible de le pratiquer dans votre entreprise, de multiples associations se chargent de mettre en relation des personnes intéressées par le covoiturage.

10. Ne pas laisser couler l’eau
Aussi valable chez soi qu’au bureau, économiser l’eau est un geste simple et à la portée de tous. Quand vous voulez vous laver les mains, inutile de laisser l’eau couler. De même, vous n’avez pas systématiquement besoin de vous laver
de. Les passer rapidement sous le robinet d’eau froide peut suffire. Dans les toilettes aussi, des économies d’eau sont possibles. Au niveau de la chasse d’eau, vous pouvez faire installer un dispositif de réglage du débit, qui comporte deux boutons, un qui libère entre 3 et 5 L d’eau et l’autre tout le contenu de la chasse, entre 6 et 10 L.

LES PUCES PRODUIT NATUREL COMMENT ELIMINER les PUCES et INSECTES avec des Produits Naturels sur nos Animaux tout en protégeant leur Santé et Environnement

Les Puces

LES PUCES PRODUIT NATUREL COMMENT ELIMINER les PUCES et INSECTES avec des Produits Naturels sur nos Animaux tout en protégeant leur Santé et Environnement.

Les Puces
Eliminer les puces et les insectes. Conseils pour lutter naturellement contre les puces et les insectes en protégeant notre environnement avec des produits naturels. 

LES PUCES PRODUIT NATUREL COMMENT ELIMINER les PUCES

Les puces, non aux produits toxiques, polluants et testés sur les animaux 

Il est possible de se passer de produits chimiques anti-puces en ayant recours à quelques alternatives naturelles, simples et efficaces !

Les produits anti-puces classiques sont dangereux pour la santé de nos animaux et plus particulièrement pour le chat qui y est beaucoup plus sensible que le chien. Ils sont aussi délétères pour la santé de l’homme. L’animal se lèche, l’homme ou l’enfant le caresse et porte parfois les mains à la bouche. Ces produits (qui contiennent des organophosphates comme le diazinon et le chlorpyrifos ; des carbamates ; des organochlorés comme le dichlorophène et le DDT) polluent aussi lenvironnement et sont testés inutilement sur dautres animaux comme chacun sait ! Acheter l’un de ces produits chimiques revient donc à cautionner ce genre de pratique !

Ainsi savez-vous que dans le produit FRONTLINE, il y a du Fipronil qui est une molécule très toxique (pour l’homme et l’animal et qui est classée comme cancérigène) du Régent (produit par BASF et utilisé en agriculture avec le Gaucho pour la culture du maïs et du tournesol…) ?

Des solutions naturelles « sans cruauté » et végétales existent pourtant.

On dit qu’un animal en bonne santé et avec une peau en bon état n’est en général pas infesté de puces et de tiques. Lui apporter des soins externes réguliers (brossage par exemple) et lui donner une nourriture équilibrée et vivante, riche en anti-oxydants et en enzymes, le protégera donc des attaques parasitaires.


Certains aliments sont réputés pour être des « aliments anti-puces » :

  • La levure de bière, riche en vitamines du groupe B et en zinc.
  • L’ail (riche en soufre) et les autres aliments soufrés contribuent à éloigner les puces de l’animal.

On peut même utiliser la levure en saupoudrage sur le poil, mais d’autres remèdes externes plus efficaces existent

Le vinaigre à la propriété de faire fuir les puces et plus particulièrement le vinaigre de lavande (connu déjà comme produit anti-poux). Les huiles essentielles aussi font partie de l’arsenal anti-puces. Voici donc quelques recettes à faire soi- même : elles sont simples à réaliser, économiques, écologiques et « sans cruauté ». Bref que des avantages !

On peut faire soi-même un shampoing anti- puces en ajoutant quelques gouttes d’huiles essentielles (H.E) anti-parasitaires comme :

  • Le citron
  • L’eucalyptus
  • La lavande
  • La menthe
  • Le neem
  • Le romarin

On peut faire soi-même une lotion de la façon suivante :
Verser 4 c à soupe de vinaigre de cidre dans un vaporisateur de 200ml, plusieurs gouttes (5 à 15 selon que c’est un chat ou un chien – voir remarque sur les H.E plus bas) d’H.E deucalyptus (ou de lavande) et de menthe et remplir le reste d’eau de source.
Toujours bien agiter avant lemploi. Ne pas pulvériser près des yeux.
Déposer quelques gouttes d’H.E sur un collier en tissu est une autre solution.

La lotion anti-puces et anti-insectes s’utilise aussi pour l’environnement pour faire fuir les insectes et pour désodoriser et assainir. On peut également utiliser pour l’environnement une H.E de géranium réputée pour faire fuir les mouches, les moustiques, etc.
Les puces

On peut faire soi-même un déodorant pour accessoires (coussins, panier,etc) :
Mettre 15 à 25 gouttes d’H.E de cannelle, de girofle, de pamplemousse et de menthe dans 200 ml d’eau additionné de 3 c à soupe de vinaigre. Agiter avant l’emploi. Les H.E ont des propriétés antiseptiques et bactéricides reconnues.

Note :
Les huiles essentielles (uniquement en usage externe) sont à utiliser avec précaution chez l’animal qui y est beaucoup plus sensible que l’être humain (surtout le chat) et ne doivent jamais être utilisées pures sur la peau mais diluées. Ces huiles essentielles sont notamment distribuées par des laboratoires   qui nutilisent pas les animaux pour tester leurs produits et chez qui vous trouverez aussi des shampoings. On trouve aussi les H.E dans tous les magasins et les pharmacies.

Enfin n’oubliez pas que le bain et le peigne anti-puces suivi dune lotion vinaigrée qui rend aussi le poil brillant est une autre méthode pour se débarrasser ou prévenir l’apparition de parasites.

L’eau savonneuse marche aussi très bien (ex: savon liquide à base de tea tree) :
Utiliser un peigne anti-puces et tremper le régulièrement dans leau savonneuse après chaque passage.

Traiter l’environnement est indispensable , les puces passant la plupart de leur temps à l’extérieur et non sur l’animal .

 

Livre conseils santé: Animaux

 

Dressez Votre Chien en 15 Minutes par jour

Guide de 340+ pages pour apprendre à dresser son chien facilement et rapidement


Éduquez Votre Chien à la Propreté

Ce Ebook vous Explique Point par Point Comment Éduquer votre Chien à la Propreté!

Apprenez la Propreté à Votre Chiot ou Chien !

Apprenez la propreté à votre chien ou chiot de façon simple et efficace grâce à notre guide pas-à-pas. Satisfait ou remboursé !

Les 7 Leçons Essentielles Pour Dresser Votre Chien

Votre chien tire sur sa laisse ? Il ne vient pas quand vous l’appelez ? Il semble incontrôlable ? Voici comment éduquer votre chien ou chiot en 7 leçons faciles à suivre et à appliquer !

La Formule 7 Jours pour rendre propre son chiot

Une méthode imparable pour apprendre la propreté à son chiot en seulement 7 Jours

 

Système de Soins Avancés pour Iguanes Verts

Le Manuel Complet pour avoir un Iguane Heureux et en Bonne Santé! Guide de Référence sur la Terrariophilie et les Iguanes Verts Domestiques.

Maîtrisez les aboiements de votre chien

Votre chien aboie de manière intempestive ? Découvrez comment régler le problème grâce à cette méthode complète. Satisfait ou remboursé !

Soignez Le Syndrome d’Abandon Chez Votre Chien

Finissez-en ENFIN avec ses mauvais comportements lorsque vous le laissez seul !!

Mémoires d’un chat des villes

‘Mémoires d’un chat des villes’, Un roman drôle et attachant, ou comment un chat voit la vie, celle des chats bien sûr, mais aussi celle des hommes avec lesquels il vit. Finaliste de 3 prix 2009.

METHODE SIMPLE Pour Communiquer Avec Les Animaux

Converser avec son animal comme avec un humain, c’est facile et tout le monde peut apprendre à le faire grâce à La méthode simple pour apprendre avec les animaux version : DeBase avec Sachka


Les principes de l’éducation canine amicale

Découvrez les secrets des pros du dressage de chien grâce aux principes de l’éducation canine positive et amicale !

J’Apprends la Propreté à Mon Chien + Cadeaux

Spécial Printemp – Voici un livre qui vous apprendra les bonnes techniques pour rendre votre chien propre rapidement. 3 Cadeaux offerts Gratuitement!

LE GUIDE DES PUNAISES DE LIT

Elles reviennent en force !! Les secrets de la detection et du traitement de ces insectes enfin révèlés !!

Guéri par l’Amour d’un Cheval (roman initiatique)

Entrez dans le monde fascinant des éleveurs, des enfants, des guérisseurs, des chevaux thérapeutes et des interprètes animaliers. Une histoire tirée de faits réels, pour les lecteurs dès 12 ans

J’apprivoise Mon Iguane !

Découvrez comment faire de votre iguane un parfait petit dinosaure de compagnie !

Comment choisir le chien idéal pour votre famille

Découvrez le petit guide pour bien choisir votre nouveau chien !

Ebook Prince des Montagnes Lecteurs dès 12 ans

Roman initiatique de Ariane Delafontaine. Tirée de faits réels cette histoire passionnante nous fait découvrir le monde des chevaux, des guérisseurs et interprètes animalier

SOULAGER L’ARTHROSE avec L’HUILE D’ARGAN ses BIENFAITS sur l’ARTHROSE

SOULAGER L’ARTHROSE

SOULAGER L’ARTHROSE avec L’HUILE D’ARGAN ses BIENFAITS sur l’ARTHROSE

Soulager l’Arthrose comment? Du nouveau avec l’Huile d’Argan.

 L’arthrose est une affection dégénérative rhumatismale qui intervient le plus souvent après 50 ans. Ce rhumatisme à évolution souvent invalidante touche en proportion plus les femmes que les hommes. Elle touche les os, les tendons, les cartilages et les muscles des articulations.

Les articulations sont situées à la jointure des os et permettent leur mouvement relatif et donc le mouvement en général, comme la marche ou l’accroupissement par exemple.

Pour ce faire l’extrémité de chaque os concerné est recouverte à leur jointure de cartilage. Le cartilage est une substance à la fois lisse, résistante et élastique.

L’ensemble de l’articulation est enfermé dans la capsule articulaire qui l’enferme de manière hermétique à l’intérieur de la membrane synoviale. Cette membrane fabrique le liquide synovial qui assure la lubrification de l’articulation de la même façon que dans un moteur l’huile assure la lubrification du cylindre.

LES CAUSES DE L’ARTHROSE

L’Arthrose est une affection qui touche le cartilage des os de l’articulation. Pour des raisons non encore totalement élucidées le cartilage se dégrade et il se forme des « points de friction » douloureux au contact des os de l’articulation.

Des radiographies montrent une usure anormale du cartilage et la distance entre les extrémités osseuses se réduit. On dit que l’articulation « se pince ». Le cartilage est moins épais. A la limite évolutive de l’arthrose, le cartilage peut disparaître totalement. Il y a alors contact direct et frottement des os les uns avec les autres.

LES SYMPTOMES DE L’ ARTHROSE

Ce sont les douleurs aux articulations qui manifestent l’arthrose. Ces douleurs apparaissent progressivement. Elles sont faibles au début et ne manifestent qu’en cas d’effort soutenu. Ces douleurs sont dites « mécaniques » car elles ne se produisent qu’en cas de travail de l’articulation.

Il existe des périodes de rémission, des périodes où les douleurs sont relativement modérées et enfin des périodes où les poussées de douleur sont importantes et très difficiles à supporter.

En dehors des périodes de poussée, le repos calme la douleur et les nuits sont normales. Mais les articulations deviennent raides et moins mobiles. Au matin il est souvent nécessaire d’effectuer un « dérouillage articulaire ».

Par contre, au cours des périodes inflammatoires et congestives les douleurs sont intenses, même la nuit ! Le repos ne les calme pas ! Ces périodes congestives s’accompagnent souvent de production trop importante de liquide synovial. On parle d’épanchement synovial, souvent très douloureux, et qui explique la congestion et le gonflement de l’articulation.

Les personnes souffrant d’arthrose ne sont pas condamnées à l’invalidité de manière inéluctable. Même si l’articulation demeure raide et déformée, les douleurs peuvent s’atténuer au fil des années mais souvent pour retrouver une bonne mobilité, il est nécessaire de recourir à la chirurgie. L’articulation atteinte est alors remplacée par une prothèse articulaire, opération courante pour la hanche et le genou. Mais il est préférable d’arriver à cette extrémité lorsque les autres traitements, moins lourds, ont échoué.

L’arthrose est une affection liée au vieillissement de l’articulation. Dès les premiers symptômes et les premières douleurs, il est nécessaire de consulter son médecin traitant.

Car il est possible aujourd’hui de traiter efficacement l’arthrose et de retarder son évolution. Les traitements sont d’autant plus efficaces que la prise en charge médicale de l’arthrose est précoce et que ses conséquences ne sont pas irrémédiables.

LES ARTICULATIONS TOUCHEES PAR L’ ARTHROSE

L’arthrose peut toucher toutes les articulations mais le plus souvent ce sont les articulations qui travaillent le plus qui sont le plus fréquemment atteintes et celles qui supportent le poids du corps.

Soulager l'arthrose

On distingue :

  1. la coxarthrose qui affecte l’articulation de la hanche
  2. la gonarthrose qui atteint le genou et raidit le pas
  3. la cervicarthrose qui touche la colonne vertébrale
  4. la lombarthrose qui concerne les vertèbres lombaires du bas du dos et peut entraîner lumbago et sciatique
  5. l’omarthrose se situe à l’épaule
  6. l’arthrose digitale est localisée aux doigts. Si c’est le pouce qui est concerné, on parle alors de rhizarthrose.

COMMENT SOIGNER L’ARTHROSE

Avant d’envisager une lourde opération chirurgicale il est conseillé pour traiter l’arthrose de combiner méthodes médicamenteuses (au moins pour calmer la douleur) et remèdes naturels.

Il est évident qu’en cas de surpoids les kilos en trop ne peuvent qu’être un facteur aggravant de l’arthrose. Il est doc indispensable dans ce cas de perdre du poids.

De même l’exercice physique modéré est recommandé dans la mesure du possible car l’inactivité accroît la pathologie de l’arthrose.

Il peut être intéressant d’apprendre à bien se relaxer et à évacuer le stress. Le port de chaussures spéciales absorbant les chocs peut être bénéfique pour faciliter la marche dans le cas d’arthrose de la hanche ou du genou ainsi que la confection d’orthèses de repos ou d’activité destinées à soulager l’articulation. Mais on peut légitimement penser que ces solutions sont souvent des pis-aller.

Les médicaments pour traiter l’arthrose

Pour calmer les douleurs de l’arthrose on prescrit couramment les antalgiques qui ont un effet appréciable  mais qui se limite à cet aspect anti-douleur sans aucune valeur curative.

Pour les périodes plus graves de poussée d’arthrose, on utilise des anti-inflammatoires non stéroïdiens, dits AINS, pendant de courtes périodes pour lutter contre l’inflammation. Il est également possible d’injecter de la cortisone comme anti-inflammatoire dans l’articulation malade.

En cas d’insuffisance de liquide synovial, on peut injecter en tant que lubrifiant articulaire de l’acide hyaluronique.

Certains médicaments se présentent sous forme de gels ou de patchs mais rappelons que l’arthrose étant due à des causes « mécaniques », ces médicaments n’ont le plus souvent qu’un effet symptomatique. C’est-à-dire qu’ils n’agissent que sur les symptômes sans effet profond et définitif sur l’affection.

Les remèdes naturels à l’arthrose : huile d’argan et kinésithérapie

Les soins de l’arthrose par la kinésithérapie ont fait leurs preuves, d’autant plus si les massages sont effectués avec de l’ huile d’argan aux vertus régénératrices reconnues.

Les massages dénouent d’abord les muscles raidis autour de l’articulation douloureuse. L’articulation est ensuite dérouillée par des mouvements amples qui assurent aussi un renforcement des muscles articulaires.

En début de séance, des douleurs peuvent être ressentie mais elles vont disparaître au fur et à mesure de l’échauffement.

Les effets du massage sont multipliés grâce à l’huile d’argan à la haute teneur en vitamine E régénératrice.

Il est conseillé au début de consulter un kinésithérapeute pour apprendre les exercices à pratiquer ensuite soi-même. L’usage de l’huile d’argan est toujours recommandé car souvent elle peut avoir un effet curatif définitif.

SUGGESTION de LIVRES

Arthrose Livre Soulager l'arthrose naturellement

 Soulager l’Arthrose Naturellement
Soulager l’arthrose naturellement est une guide qui vous explique ce qu’est l’arthrose, vous en donne les localisations les plus fréquentes avec leurs symptômes, cherche avec vous à comprendre les raisons.

EAU de JAVEL – SANTÉ L’EAU de JAVEL et les Produits Domestiques

EAU de JAVEL – SANTÉ L’EAU de JAVEL et les Produits Domestiques

Eau de Javel – L’eau de Javel, en user sans en abuser

D’ou vient l’eau de Javel ?

EAU de JAVEL - SANTÉ L'EAU de JAVEL
EAU de JAVEL

On doit la découverte de L’EAU de JAVEL des hypochlorites au Comte Claude, Louis BERTHOLLET (1748-1822) – Chimiste français, médecin de formation. Il mit au point l’eau de Javel en 1789 pour les lavandières des bords de Seine à Javel, petit village aux portes de Paris à l’époque.
L’eau de Javel est composée d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium de formule NaOCl. Sa concentration s’exprime en degrés chlorométriques (°Chl). On trouve dans le commerce des solutions prêtes à l’emploi de 10 à 15 °Chl et de l’eau de Javel concentrée à 47 °Chl à utiliser en dilution.
Ces produits peuvent également contenir des détergents et des parfums. L’eau de Javel a des propriétés détachantes, blanchissantes, désinfectantes et désodorisantes. En qualité de biocide, elle est active à l’égard des bactéries, des virus, des champignons et des algues. Elle est utilisée dans les toilettes, les sanitaires, les poubelles, sur les sols, mais également en rinçage de lessive.

L’utilisation intensive d’eau de Javel est-elle justifiée ?

Influencés par la publicité, nous nous efforçons de tout désinfecter, nettoyer aujourd’hui ne suffit plus! La chasse aux microbes est devenue une véritable obsession. Il faut traquer poussières, bactéries et virus à grand renfort d’eau de Javel et maintenant, nec plus ultra, sur des airs de lavande et autres senteurs vivifiantes. La gamme des produits d’entretien s’est élargie avec les produits « 2 en 1 »: Ces détergents qui cumulent une action nettoyante et une action désinfectante grâce à l’adjonction d’eau de Javel.
Nous sommes en passe de devenir des « Javelmaniaques ».
Il est grand temps de revenir à une utilisation raisonnable de l’eau de Javel. Une désinfection ponctuelle ou un bon vieux rinçage pour blanchir les torchons, tout cela reste dans le concevable.
Pourchasser et traquer tous les microbes n’est pas seulement inutile, c’est aussi nuisible pour l’environnement voir même dangereux pour la santé.
Industriellement, l’utilisation massive d’eau de Javel, que ce soit pour les traitements de désodorisation, les traitements des eaux ou autres procédés de désinfection utilisés dans les piscines par exemple, ne va pas tarder à devenir un problème de société.
Qui se souvient des jadis bienfaits de l’ozone, devenu aujourd’hui indésirable?…
N’en sera-t-il pas bientôt de même pour cette bonne vieille eau de Javel?

Que peut-on reprocher à l’eau de Javel ?

L’eau de Javel contient du chlore très facilement libérable (labile pour les chimistes). Lors de son utilisation puis de son rejet avec les eaux usées, le chlore libéré se combinera facilement avec certaines molécules organiques pour former des « organochlorés », composés toxiques, persistants et qui peuvent donc avoir un effet cumulatif dans les chaînes alimentaires. Certains d’entre eux sont cancérigènes et/ou mutagènes.
Si les eaux usées sont évacuées vers une fosse septique, l’apport régulier d’eau de Javel peut compromettre les équilibres biologiques de la fosse et donc son bon fonctionnement.
Le stockage et l’utilisation d’eau de Javel à la maison comportent des risques. En effet, ce produit est souvent à l’origine d’accidents domestiques.
Utilisée en mélange avec des produits d’entretien contenant un acide (détartrant, nettoyant pour sanitaires, antirouille, …), causera instantanément un dégagement de chlore gazeux qui provoquera des effets désastreux tels que l’irritation des muqueuses et des yeux, des maux de tête, des nausées, … Cela peut aller jusqu’au développement d’un œdème pulmonaire très grave avec risque de complications infectieuses.
Si l’eau de Javel entre en contact avec de l’ammoniaque, c’est un ensemble gazeux constitué de mono, di et tri chloramine qui se formera et qui risquera de provoquer un oedème aigu du poumon immédiat ou retardé nécessitant une hospitalisation.
La monochloramine est classée comme substance pouvant être cancérogène pour l’humain en raison de la prise en considération des divers facteurs: effets immunotoxiques possibles chez les rats, méthémoglobinémie et hémolyse chez des patients dialysés, augmentation des niveaux d’apoliprotéine B du plasma chez l’homme, etc.
Des effets mutagènes sont rapportés dans des études sur le rat.
L’essentiel de la pollution dans l’atmosphère des halls de piscines est dû aux chloramines et plus particulièrement à la trichloramine ou trichlorure d’azote (NCl3), formées par les réactions des composés azotés provenant des polluants apportés par les nageurs (urines, sueurs, cosmétiques) avec les composés chlorés utilisés pour la désinfection des eaux.
L’évaluation du risque chimique et sa maîtrise ultérieure se basent sur les données de la métrologie atmosphérique. La valeur limite de « confort  » pour laquelle on n’enregistre généralement pas de plainte des salariés vis à vis des effets irritants oculaires et respiratoires est de 0,5 mg/m³ en équivalent NCl3.
Il n’existe pas à ce jour de valeur limite d’exposition (VLE).
Les centres Antipoison relatent de nombreux accidents dus à l’eau de Javel dont les victimes sont des enfants qui ont ingéré, par mégarde, de l’eau de Javel. Heureusement, ces accidents sont rarement mortels.

Quelques conseils

  • Pour l’entretien de la maison évitons l’utilisation d’eau de Javel. Un nettoyage régulier des pièces d’habitation suffit généralement (y compris pour les W-C). Mieux vaut dépoussiérer et nettoyer régulièrement avec de l’eau chaude et un bon détergent que de décrasser et désinfecter une fois de temps en temps à l’eau de Javel.
  • Pour enlever une tache sur un vêtement, des produits non chlorés existent dans le commerce qui agissent aussi bien sans risque pour l’environnement et qui ne provoquent pas de décoloration des textiles.
  • Si une désinfection ponctuelle s’avère nécessaire, ne jamais mélanger l’eau de Javel à d’autres produits d’entretien (ammoniaque, détartrant pour W-C, ou tout autre acide, …): ne pas les utiliser simultanément.
    Faire un rinçage abondant entre chaque produit en cas d’utilisation l’un après l’autre. Attention, verser de l’eau de Javel dans une cuvette de W-C ou dans une litière à chats où subsiste de l’urine peut être dangereux (risque de dégagement gazeux d’ammoniac).
    ce produit doit être rangé hors de portée des enfants.
  • Acheter un produit dilué plutôt qu’un produit concentré. En effet, les produits concentrés sont toujours plus agressifs en cas d’accident.
    En cas d’accident par l’eau de Javel, contacter le Centre Antipoison le plus proche appeler et un médecin.
  • En cas de contact oculaire, effectuer un rinçage immédiat à l’eau courante sous faible pression pendant au moins 15 minutes et consulter un médecin.

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS pour un Bien-être Cardiaque

SANTÉ du COEUR 20 conseils pour un bien-être Cardiaque

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS

SANTÉ du COEUR 20 CONSEILS Février est, selon la tradition, un mois où nous sommes préoccupés par les questions du cœur. Or, en dépit de cette fixation, très peu d’attention est portée au cœur le plus important de tous — celui qui bat dans votre cage thoracique. C’est un organe facile à ignorer. Après tout, malgré ses battements intenses pendant que vous faites des exercices ou ses quelques arrêts pendant que vous regardez un film d’horreur, votre cœur exécute silencieusement et inlassablement ses fonctions sans effort conscient de votre part. Mais, sachant que le fait de lui donner des soins affectueux est très efficace pour éviter les maladies cardiaques (la cause principale de décès chez les hommes et les femmes), c’est maintenant le moment idéal de renouveler la relation entre votre cœur et vous-même.

Votre cœur est un organe réellement miraculeux. Il bat environ 100 000 fois par jour. Il pompe plus de 56 000 litres de sang chaque semaine, et même lorsque vous êtes au repos, il travaille deux fois plus dur que les muscles de vos jambes pendant un marathon.L’objet de ce travail inlassable consiste à fournir à votre corps l’oxygène et les nutriments dont il a besoin pour survivre. Toutefois, il arrive qu’une plaque se dépose sur les parois de vos artères et de vos veines. Heureusement, une alimentation et un entraînement physique appropriés peuvent être très avantageux pour préserver la santé du cœur.
Des cadeaux qui seront appréciés par votre cœur
Après avoir acheté une carte, des bonbons et des fleurs pour l’être que vous aimez, n’oubliez pas de témoigner aussi de votre amour à votre cœur en ajoutant quelques-unes ou la totalité de ces astuces à votre routine quotidienne.

  1. Cessez de fumer
  2. Prenez vos vitamines
  3. Garez votre voiture et marchez
  4. N’oubliez pas les canneberges
  5. Dites oui au chocolat
  6. Recherchez la lutéine
  7. Surpassez-vous
  8. Utilisez vos jours de congé
  9. Abaissez votre pression artérielle
  10. Gavez-vous de lycopène
  11. Prenez le temps de vous relaxer tous les jours
  12. Ne vous passez pas des protéines
  13. Prenez le petit déjeuner
  14. Restez hydraté
  15. Dites « Oui, je le veux ».
  16. Recherchez le psyllium
  17. Couchez-vous tôt
  18. Buvez votre lait
  19. Faites-vous de nouveaux amis
  20. Prenez-le décaféiné
  1. Cessez de fumer
    La cigarette est, à elle seule, la cause de décès la plus facile à éviter. Dès que vous cessez de fumer, les chances que vous soyez victime d’une maladie cardiaque seront considérablement réduites, d’après la American Heart Association. Et seulement après trois ans sans fumée, les risques que vous soyez atteint d’une maladie cardiaque sont pareils à ceux d’une personne qui n’a jamais fumé.
  2. Prenez vos vitamines
    Voilà de bonnes nouvelles pour ceux qui prennent religieusement leurs préparations multivitaminiques ! Une récente étude suédoise publiée dans le Journal of Nutrition a indiqué que le fait de prendre une préparation multivitaminique chaque jour est très favorable à la santé cardiaque.
  3. Garez votre voiture et marchez
    Les participants à une étude de la University of Tennessee qui ont marché entre 4 000 et 5 000 pas supplémentaires par jour ont diminué leur pression artérielle d’une moyenne de 11 points. Pour qu’à votre tour vous puissiez faire ces quelques pas supplémentaires, empruntez l’escalier plutôt que l’ascenseur, garez votre voiture à une plus grande distance ou commencez à marcher pendant vos pauses plutôt que de vous gaver de café.
  4. N’oubliez pas les canneberges
    Avis aux hommes : les canneberges ne sont plus seulement pour les femmes. Les scientifiques de la University of Scranton ont découvert que les volontaires qui ont bu trois verres de 236 ml de jus de canneberge chaque jour ont augmenté leur taux de « bon » cholestérol HDL !
  5. Dites oui au chocolat
    Chocolatomanes, réjouissez-vous ! Le chocolat fondant contient des flavonoïdes qui aident à affiner le sang et à l’empêcher de coaguler. De plus, près du tiers des matières grasses du chocolat fondant sont des acides oléiques – des matières grasses monoinsaturées aussi trouvées dans l’huile d’olive.
  6. Recherchez la lutéine
    La lutéine, un composant phytochimique longtemps associé à une vision saine, a aussi récemment été reconnue pour sa capacité à aider à préserver la santé cardiaque.
  7. Surpassez-vous
    Des exercices et des activités vigoureux, même pendant seulement cinq ou dix minutes à la fois, réduit les risques de maladie cardiovasculaire, selon John Yarnell, docteur à la Queen’s University à Belfast.
  8. Utilisez vos jours de congé
    D’après une étude menée à la State University of New York, la réduction du stress qui accompagne quelques jours de congé peut réduire les risques de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral de près de 30 %.
  9. Abaissez votre pression artérielle
    En maintenant un niveau de pression artérielle de 120/80, vous pouvez réduire les risques de décès d’une maladie cardiaque jusqu’à 50 %.
  10. Gavez-vous de lycopène
    Il se trouve que le lycopène que les hommes prennent pour le bien de leur prostate pourrait en outre aider à préserver la santé cardiaque. Les études démontrent que cette substance, qui est responsable de la couleur rouge des tomates, entraîne un grand nombre de bienfaits.
  11. Prenez le temps de vous relaxer tous les jours
    Deux études, l’une de la Thomas Jefferson University et l’autre de la University of Florida, ont démontré qu’une période de méditation ou de relaxation de 20 minutes par jour pourrait abaisser le niveau de stress général – un facteur de risque de maladies cardiaques.
  12. Ne vous passez pas des protéines
    Des études récentes ont démontré qu’en plus de promouvoir la croissance et la réparation de vos biceps, la consommation de plus de protéines pourrait réduire le risque de maladie cardiaque d’un homme jusqu’à 26 %.
  13. C’est véritablement le repas le plus important
    Des chercheurs de Harvard ont découvert que ceux qui déjeunent tous les jours sont 44 % moins susceptibles de souffrir d’un excès de poids et 41 % moins susceptibles de développer une résistance à l’insuline, lesquels sont tous deux des facteurs de risque de maladies cardiaques.
  14. Veillez à rester hydraté
    Vous savez sûrement que le fait de boire cinq verres de 236 ml d’eau ou plus par jour est une façon formidable de couper court à l’envie de grignoter lorsque vous êtes au régime, mais cela peut également vous garder à l’abri des maladies cardiaques. Les chercheurs de la Loma Linda University ont découvert qu’une plus grande consommation d’eau peut aider à réduire les risques de maladie cardiaque jusqu’à 60 % ! C’est ce qu’on appelle de l’eau de qualité supérieure !
  15. Dites « Oui, je le veux ».
    Des chercheurs de Toronto ont mené une étude sur 100 hommes et femmes dont la pression artérielle était légèrement élevée, et ont découvert qu’après trois années de mariage, les hommes heureux de leur statut marital jouissaient d’un cœur en meilleure santé que leur confrères célibataires.
  16. Recherchez le psyllium
    Tandis qu’il semble que les chercheurs révèlent interminablement de nouveaux bienfaits apportés par les fibres, ils s’entendent tous sur le fait que les fibres solubles, préférablement l’enveloppe du psyllium, représentent l’unes des formes de fibres les plus efficaces, en plus d’être une bonne addition à un régime bénéfique au cœur.
  17. Couchez-vous tôt
    Les femmes qui ne bénéficient que de cinq heures de sommeil ou moins par nuit sont 40 % plus à risque aux maladies cardiaques que celles qui jouissent d’une nuit de sommeil de huit heures, d’après une étude d’une durée de 10 ans. Pourquoi ? La raison pourrait être liée à un taux de fibrinogènes plus élevé, cette dernière étant une protéine favorable à la coagulation sanguine et qui semble être plus abondante chez les gens éreintés.
  18. Buvez votre lait
    En augmentant la quantité de calcium contenue dans votre alimentation, vous pouvez réduire le niveau de votre pression artérielle.
  19. Faites-vous de nouveaux amis
    Une étude de la St. John’s University qui suivait des patrouilleurs de la police routière ont découvert que ceux qui développaient le plus d’amitiés parmi leurs collègues de travail bénéficiaient du rythme cardiaque le plus bas et du niveau de pression artérielle le plus sain, même en situation de stress.
  20. Prenez-le décaféiné
    Les boissons qui contiennent de la caféine peuvent augmenter la pression artérielle de près de quatre points – en plus d’accélérer le rythme cardiaque d’une moyenne de 2 pulsations par minute. Ce n’est pas une très grande différence, mais cela pourrait être suffisant pour pousser un cœur exténué au-delà de ses limites.
  21. 1ère clé santé: Sauvez Votre Coeur [Ebook]
    Ebook: Sauvez Votre cœur: Que Faire Immédiatement Pour Prévenir L’INFARCTUS et l’AVC ?

 

PIED d’ATHLÈTE – REMÈDE pour Guérrir et Soigner le Pied d’Athlète

PIED d’ATHLÈTE – REMÈDE pour Guérrir et Soigner le Pied d Athlète


Pied d’athlète Le pied d’athlète est une infection commune de peau qui est provoquée par un mycète. La limite médicale pour le mycète de pied est des pendis de tinea. Le mycète est a usine-comme le micro-organisme trop petit à voir par l’œil nu qui dépend principalement du tissu mort pour la nutrition et la croissance. Pendant que les athlètes sont à à haut risque d’obtenir cette maladie, elle s’appelle pied d’athlète.

Il y a d’abondance des remèdes de pied d’athlète qui sont employés couramment par des personnes pour obtenir du soulagement des symptômes causant un plus grand niveau de malaise. Les remèdes de pied d’athlète sont très simples pour suivre, en tant que la plupart des produits naturels généralement disponibles d’utilisation de remèdes de pied d’athlètes. L’alcool dilué de frottement sur le secteur affecté avec des boules de coton est l’un des remèdes de pied d’athlètes.

L’application du gel de vera d’aloès deux fois par jour sur les secteurs affectés est l’un des autres remèdes de pied d’athlète. Vinaigre de cidre d’Apple ayant les propriétés antifongiques dans un des autres remèdes employés couramment de pied d’athlète. En imbibant les pieds dans un mélange des quantités égales de vinaigre et de l’eau de cidre de pomme pendant dix jours quotidiens de minutes jusqu’à dix ou jusqu’aux symptômes disparaître est l’un des meilleurs remèdes de pied d’athlète.

Le trempage des pieds dans une solution de bicarbonate de soude et l’eau pour le journal d’environ 30 minutes est l’un des autres remèdes de pied d’athlètes. Ceci aide le changement le pH de la peau. Le lavage des pieds dans une solution douce d’acide borique est l’un des autres remèdes communs de pied d’athlètes. Le chaparal est l’un des autres remèdes efficaces de pied d’athlètes.

La cannelle qui combat efficacement la levure et les infections fongiques est l’un des autres remèdes du pied d’athlète.

Le sulfoxyde diméthylique, un fongicide efficace le pied de l’athlète est l’un des autres remèdes employés couramment de pied d’athlètes. Le frottement d’un clou de girofle d’ail cru sur le mycète est l’un des autres remèdes utilisés généralement de pied d’athlète.

Le gingembre est un produit antifongique fort qui est l’un des autres remèdes employés couramment de pied d’athlète. L’extrait de graine de pamplemousse, un produit antimicrobien puissant et un excellent désinfectant est l’un des autres remèdes utilisés généralement de pied d’athlète. Le miel cru de frottement sur les secteurs infectés avant de heure du coucher et la laisser durant la nuit est l’un des meilleurs remèdes de pied d’athlète.

L’application du jus d’oignon est deux fois par jour l’un des autres remèdes de pied d’athlètes. Les composés contenant de l’huile d’antiseptique d’arbre de thé qui sont un désinfectant très efficace de peau est l’un des autres athlètes que les remèdes de pied appliquant des huiles de la vitamine E directement sur les secteurs affectés est deux fois par jour l’un des autres remèdes utilisés généralement de pied d’athlètes.

Les VIRUS (3e partie)

Virus Attaque

Les VIRUS (3e partie)

Les VIRUS (3e partie)

Les VIRUS (3e partie)🦠  les vitamines et minéraux

Vitamine A :
La vitamine A est surtout apportée par les graisses animales et stockée dans le foie. L’organisme est également capable de transformer en vitamine A le bêta-carotène et d’autres caroténoïdes contenus dans certains fruits et légumes.

La vitamine A, particulièrement celle obtenue par les bêta-carotènes, intervient directement dans le processus immunitaire. La meilleure façon de s’assurer d’un bon apport en vitamine A, est de le faire par l’intermédiaire du bêta-carotène et des caroténoïdes. Consommer de nombreux légumes et fruits à chair jaune et orangée et même verte. Les bonnes sources sont : les carottes, l’abricot, la mangue, le melon, la citrouille, la tomate, le poivron rouge, le brocoli etc.

Il est préférable, plus efficace et plus sécuritaire, de s’assurer d’un apport en vitamine A sous forme de comprimés de Bêta-corotène. En effet les comprimés de vitamine A, lorsque pris en excès, peuvent devenir toxiques.

Dosage :10.000 U.I. par jour sous forme de bêta-carotène

Vitamine C :
Augmente l’immunité de l’organisme et la résistance aux infections. Protège l’organisme contre les différentes formes de pollutions. Les recherches ont démontré qu’une prise élevée de cette vitamine a pour effet de charger certaines cellules de défense les plus importantes de notre système immunitaire, les aidant à se déplacer plus rapidement pour aller à la recherche de bactéries et virus. On a également constaté que la vitamine C diminuait le taux d’histamine dans l’organisme; cette substance chimique générée par le corps peut aller à l’encontre de la réponse immunitaire.
Ce qu’il faut retenir concernant cette vitamine est que, si elle ne prévient pas nécessairement l’infection, elle augmente par contre considérablement le niveau de réponse du système immunitaire et permet à l’organisme de combattre l’attaque pathogène plus efficacement.

Dosage :

En prévention 1.000 mg par jour en 2 ou 3 prises. En cas d’infection, 1.000mg toutes les 4 ou 6 heures. A forte dose, la vitamine C peut provoquer de la diarrhée, mais n’est pas toxique. Ajuster la dose selon votre réceptivité.

Vitamine E et Sélénium :
Cette vitamine est surtout reconnue pour son fabuleux pouvoir antioxydant. Cependant elle augmente également l’aptitude du système immunitaire à lutter contre les maladies infectieuses. La vitamine E est plus efficace lorsque accompagnée de Sélénium.

Dosage :De 400 à 800 U.I. par jour. Si vous souffrez d’hypertension artérielle, commencez par de petites doses et augmentez progressivement les doses. Consultez votre praticien de santé.

Zinc :
Voici un autre agent antiviral très important. Pour pouvoir lutter efficacement contre un envahisseur indésirable, l’organisme à absolument besoin du Zinc et des enzymes dont il est le cofacteur. Ils œuvrent en synergie pour contribuer à construire de nouvelles cellules de défense immunitaire qui sont utilisées par l’organisme pour lutter contre les bactéries et virus.

Dosage :Ne pas dépasser 10 mg par jour, sauf sous contrôle de votre praticien de santé.

Suppléments alimentaires

Les VIRUS (3e partie)

Les probiotiques :
Le terme  » probiotique  » désigne les  » organismes vivants qui, ingérés en quantité suffisante, exercent des effets bénéfiques sur la santé allant au-delà des vertus nutritionnelles inhérentes  » Cette définition souligne le fait que le produit en question doive contenir des populations suffisantes de micro-organismes vivants. Elle indique également que les bienfaits pour la santé ne se limitent plus simplement à l’amélioration de l’équilibre microbien, mais peuvent recouvrir d’autres effets comme, par exemple, réduire la maldigestion du lactose ou moduler le système immunitaire.

Les recherches réalisées jusqu’à ce jour ont surtout porté sur ses éventuels effets hypocholestérolémiant, antimicrobien et immunomodulateur ainsi que sur son rôle dans la prévention du cancer du côlon.

L. acidophilus présente une activité antagoniste contre différents pathogènes. Des études in vitro ont démontré l’inhibition de différentes bactéries telles que Helicobacter pylori , Yersinia pseudotuberculosis, Salmonella typhimurium, et Shigella sonnei, en présence de L. acidophilus. De plus, des études chez l’animal ont permis de mettre en évidence un effet préventif contre les infections provoquées par Escherichia coli , Listeria monocytogenes et Shigella sonnei.

On a attribué des effets immunomodulateurs à différentes bactéries lactiques et il a été démontré que L. acidophilus active in vitro plusieurs cytokines dont l’interféron (IFN)-g, le facteur de nécrose tumorale a (TNFa) et l’interleukine (IL)-1b. Des études effectuées sur des souris ingérant L. acidophilus ont montré une augmentation du taux de cellules productrices d’IgA et de cellules productrices d’IgG, ainsi qu’une réponse proliférative dans la muqueuse intestinale et dans le sérum.

Les suppléments de probiotiques sous forme de capsules de culture de yogourt sont une bonne façon de réintroduire dans l’organisme les cultures de bactéries bénéfiques à la santé, et de rééquilibrer la flore intestinale en contrôlant les bactéries et micro-organismes pathogènes. Une flore intestinale en santé est un obstacle de plus pour un virus.

Dosage :Des doses allant de 2 à 5 milliards de bactéries lactiques actives, prises de 2 à 3 fois par jour, selon les cas.

Les VIRUS (3e partie)

L’ail :
L’Ail était utilisé pour ses propriétés anti-bactériennes bien avant la découverte des microbes. Les pharaons en donnaient chaque jour aux esclaves constructeurs de pyramides.

L’usage le plus traditionnel de l’Ail a été pour lutter contre les rhumes, grippes et autres refroidissements pour ses propriétés comme antibiotique naturel et son action dans les nombreuses infections.

En Chine, un traitement utilisant des injections intraveineuses d’Ail, a donné de meilleurs résultats que le traitement chimique conventionnel, dans le traitement d’une maladie fongique cérébrale très sérieuse. Les qualités bactéricides des nombreuses huiles essentielles volatiles contenues dans l’Ail, telles que l’allicine, en font un allié de choix contre de nombreuses infections et affections, notamment de types parasitaires ou fongiques.

Dosage :

Lorsque pris sous forme de comprimés, on recommande la forme de comprimés entériques, de façon à éviter la destruction des éléments actifs par les acides de l’estomac. Une posologie de 500mg 1 à 2 fois par jour est conseillée pour obtenir les meilleurs résultats.

La recette du Dr Paul Berlaiche:

Les VIRUS (3e partie)

Rappelons la recette du Dr Paul Berlaiche, pour contrer une attaque virale, particulièrement de la grippe. Il est recommandé de prendre cette tisane dès les premiers symptômes et de la préparer si possible à partir de plantes biologiques :

  • 1 bâton de cannelle
  • 2 cuillerées à café de sarriette
  • 5 clous de girofles Faites bouillir 3 minutes dans un litre d’eau et laisser ensuite 5 minutes à feu moyen. Filtrer la tisane et boire en 3 fois durant la journée.

Prendre en oligo élément: Cuivre (3 à 4 prises la première journée de l’affection.

 

En résumé

S’il y a une leçon à retenir des grandes épidémies, est qu’en règle générale, les individus les plus faibles, personnes souffrant déjà de problèmes de santé, sont les plus vulnérables et sont généralement les premières victimes.
Les personnes possédant le meilleur système immunitaire et jouissant d’une bonne santé, résistent beaucoup mieux à une attaque virale. S’ils sont atteints par l’infection, ils ressentiront les symptômes provoqués par la résistance de leur organisme face à l’agression. Une forte fièvre, par exemple, est un de ces symptômes, et un des moyens utilisés par l’organisme pour vaincre le virus ou autre agent pathogène.

En cas d’attaque virale il faut être attentif aux symptômes et consulter rapidement pour obtenir un diagnostic médical précis sur le genre d’infection.

Source:santeaunaturel.com

Les VIRUS ATTAQUENT (2ème partie)

Virus Attaque

Les VIRUS ATTAQUENT (2ème partie)

Comment se défendre?

L’organisme dispose d’un arsenal imposant pour faire face à l’attaque d’un virus. Notamment par la formation d’anticorps localisés dans le sérum. Le système immunitaire lorsqu’il fonctionne normalement saura prendre les mesures défensives nécessaires pour vaincre le virus. La plupart des chercheurs et des médecins reconnaissent qu’en l’absence de médicaments véritablement efficaces, le meilleur moyen pour venir à bout d’une infection virale, est de stimuler et soutenir au maximum notre système immunitaire.

La nature met à notre disposition des aliments et des plantes qui sont de véritables armes anti-bactériennes et anti-virus.

L’alimentation


Procéder à certains changements dans notre diète peut faire toute une différence. Éliminer le sucre, un réducteur du système immunitaire, remplacer toutes les céréales raffinées (pain blanc, riz blanc, farines, corn flakes, etc.) par des céréales de grain complet, riches en fibres et éléments nutritifs (comme par exemple le magnésium, le zinc) indispensables au fonctionnement optimal du système immunitaire. Un apport suffisant en fibres facilitera également le transit intestinal et l’élimination. Des intestins e n santé sont un obstacle de plus pour un virus envahisseur.

Consommer abondamment des fruits et légumes, particulièrement l’ail et l’oignon, des noix, des aliments fermentés (choucroute, miso, yogourt). Des cellules bien alimentées résisteront aux infections de tout types y compris virales.

N’oubliez pas l’élément le plus indispensable à la vie : l’eau! Une consommation suffisante d’eau (au moins 2 litres par jour) est indispensable pour maintenir un organisme en bonne santé. Une consommation suffisante d’eau contribue à éliminer les toxines du corps et maintient à un bon degré d’humidité les muqueuses. Les virus pénètrent plus facilement dans l’organisme lorsque les muqueuses sont sèches.

Les plantes


L’Astragale :
L’Astragale est native du Nord de la Chine et des provinces du Yunnan et Sichuan, et est connue dans ces régions sous le nom de Huang qi.

L’Astragale contient de nombreux éléments actifs, tels que des flavonoïdes, des polysaccarides, des glycosides triterpène (de type astragalosides I-VII), des acides aminés et des traces de minéraux. Selon les chercheurs de l’Hôpital Anderson, à Houston au Texas, les propriétés immunitaires de cette plante semblent ramener à un niveau normal le nombre de cellules T (un globule blanc de la famille des lymphocites) dans les cas de certains cancers.

Dosage :

Les traités de médecine chinoise recommandent une dose quotidienne pouvant aller jusqu’à 500mg, d’extrait sec, par jour. Cette plante devrait surtout être utilisée en usage préventif sur une longue période de temps, pour protéger des refroidissements tels que rhumes et grippes, particulièrement associée à l’Échinacée qu’elle complète admirablement bien, pour augmenter les défenses de l’organisme.

Le shitake :
Le Shiitake sauvage est un champignon originaire du Japon, de la Chine et autres régions asiatiques. Il pousse généralement à l’ombre d’arbres à grandes feuilles tombantes. Il est maintenant cultivé intensivement à travers le monde, et est le second champignon le plus cultivé. Au Japon et en Chine le Shitaké a été utilisé à la fois comme aliment et comme médecine pendant des milliers d’années. Le Shitake est un des champignons médicinaux les mieux connus. Il est composé notamment de beaucoup de protéines, de zinc et de polysaccharides, éléments qui sont reconnus pour avoir une activité stimulante du système immunitaire.

Les propriétés antivirales sont attribuées au polysaccaride létinine, qui aide à combattre le cancer en stimulant les cellules-T et les macrophages, qui neutralisent et éliminent, en les phagocytants, les antigènes étrangers dans l’organisme.

La létinine aide également l’organisme à produire de l’interféron, un groupe de protéines accompagnant les globules blancs, impliqués dans la lutte contre les attaques virales.

Le Shitake est d’un usage très sécuritaire, mais il peut cependant provoquer une diarrhée passagère, des ballonnements intestinaux et des démangeaisons de la peau, chez certaines personnes, lorsque pris en quantités importantes. On déconseille également de consommer ce champignon, aux personnes sous médication pour fluidifier le sang, anesthésiantes ou diurétiques.

Dosage :

Le dosage normalement recommandé, est de 1 à 3 g sous forme de préparation de la plante sèche et standardisé à 3,2% de polysaccarides.

L’Échinacée :


Utilisée par les anciens Amérindiens pour soigner les morsures de serpent, les fièvres et autres vieilles blessures, on lui reconnaît aujourd’hui des propriétés antivirales, antifongiques et antibactériennes. Elle fut introduite dès 1887 dans la pratique médicale, et les recherches modernes commencèrent en 1930, époque à laquelle elle fut abondamment utilisée en Europe. Elle reste aujourd’hui le premier remède des européens, principalement pour prévenir la grippe, le rhume.

L’Échinacée stimule les défenses naturelles de l’organisme, de façon non spécifique. C’est à dire que contrairement à un vaccin ou à un antibiotique, qui ne sont efficaces que contre un type spécifique d’infection, l’Échinacée protège d’une infinité d’agents pathogènes. Les recherches cliniques ont permis de démontrer que la stimulation des défenses naturelles est le résultat de l’action de plusieurs agents, augmentant la production de globules blancs, lymphocytes et macrophages.

L’Échinacée est une plante qui offre une grande sécurité d’utilisation et selon les études elle est très bien tolérée par les personnes en faisant usage. Elle ne devrait cependant pas être utilisée par les personnes souffrant de déficience immunitaire, telles que la tuberculose, lupus. Il faut également être prudent si l’on souffre d’allergies aux fleurs, particulièrement de la famille des marguerites.

Dosage :

Pour l’usage en capsules ou tablettes de la plante on recommande normalement un extrait standardisé à 4% de polysaccarides, à une dose de 1 à 2 grammes par jour. Certaines études suggèrent de prendre l’Échinacée de façon préventive, l’utilisation fréquente n’a pas d’influence négative sur son action.

Le Ginseng :
Le GINSENG est l’une des plantes ayant fait l’objet du plus grand nombre de recherches scientifiques. Ces recherches ont montré que la racine de ginseng renferme des principes actifs, les ginsénosides, qui lui confèrent une action immuno stimulante et stimulante sur le système nerveux, ce qui en fait un supplément utile pour renforcer l’organisme en général.

Il est recommandé à toutes les personnes qui manquent de vitalité. Il est efficace pour améliorer les performances tant physiques qu’intellectuelles.

Dosage :

Une des bonnes façons de prendre le ginseng est sous forme d’ampoules de 5.000mg standardisé de ginseng contenant 20% de ginsénosides. Assurez-vous que l’ampoule ne contient pas d’alcool. Prendre une ampoule par jour pendant 20 jours. Recommencez au besoin après un mois.

3ème partie Vitamines et Suppléments Alimentaires

LES VIRUS ATTAQUENT Pourquoi et QUOI FAIRE? (1ème partie)

Les virus attaquent

Les Virus attaquent Pourquoi et quoi faire? (1ème partie)

chroniques dossier Les Virus attaquent   Pourquoi et quoi faire? (1ème partie)

virus attaquent 3 Les Virus attaquent   Pourquoi et quoi faire? (1ème partie)

Les virus attaquent

Les virus attaquent depuis plusieurs mois, les apparitions et attaques de virus accaparent les grands titres de l’actualité internationale. La menace est probablement bien plus inquiétante que celle du terrorisme, une épidémie planétaire pouvant tuer des millions de personnes très rapidement. Les virus anodins peuvent toujours à un moment ou un autre devenir dangereux sous l’effet d’une mutation. Tout est donc possible. Il y a déjà le cas du virus du Nil, découvert en 1920 chez des animaux des hauts plateaux d’Afrique orientale, et qui a ces dernières années gagné, à la surprise générale, plusieurs pays.

Pour Bernard Vallat, à l’Office international des épizooties, « la mondialisation, qui accroît les échanges d’animaux et de produits animaux, conduit à un brassage et donc à un risque d’importation de virus plus élevé qu’auparavant ».

Les grandes pandémies sont toujours venues d’Asie, « parce que ce continent a une forte concentration en hommes et en animaux », précise Daniel Camus. Cette concentration est d’ailleurs encore appelée à s’intensifier. L’Organisation des Nations unies pour l’agriculture (FAO) prévoit une véritable explosion des productions animales, spécialement des filières avicoles et porcines. Or les cellules du porc, par exemple, possèdent des clés d’entrée à la fois pour les virus humains et pour les virus animaux. Différents virus peuvent donc se recombiner à l’intérieur de cet hôte, et ensuite aller infecter l’homme.

 

Action des bactéries et des virus

Les microbes font partie de l’histoire de l’humanité. Certains sont utiles et un grand nombres sont inoffensifs. D’autres sont nocifs dans certaines circonstances et quelques-uns sont fatals. Les bactéries sont les plus nombreux et les plus redoutables des microbes pathogènes. Lorsque les conditions sont défavorables, les bactéries s’entourent d’une membrane solide et forment des spores, elles deviennent résistantes et à vie ralentie tant que durent les conditions défavorables.

Les bactéries des maladies contagieuses sécrètent des substances protéiques voisines des diastases, très toxiques, les toxines microbiennes.

Les virus sont la forme de vie la plus petite qui soit. Ils sont situés à la frontière entre la matière inanimée et la vie. Ce sont des microbes d’une extrême exiguïté, beaucoup plus petits que les bactéries, de la taille d’un millionième de millimètre. De nombreux virus mesurent aux environs de 100 nanomètres (le nanomètre représente 1 milliardième de mètre).

Ce sont de des corpuscules élémentaires de formes extrêmement variables, filtrables à travers les bougies de porcelaine (d’où le nom de virus filtrants qui leur avait été donné), observables seulement au microscope électronique. Ils sont formés d’une seule molécule nucléo-protidique et ne peuvent se développer qu’à l’état de parasites dans les cellules vivantes. Les cibles de virus, des cellules spécifiques, varient considérablement selon le genre de virus. S’ils ne sécrètent pas d’exotoxines, ils perturbent à leur profit l’activité chimique de la cellule parasitée. Ils sont détruits par la chaleur à 100 degrés C pendant 15 minutes. Le froid ne les altère pas. Tous les embranchements végétaux et animaux sont les hôtes d’un virus ou d’un autre et de nombreuses familles de virus forment un pont entre vertébrés et invertébrés.

Les mécanismes à l’aide desquels les virus provoquent les maladies sont encore plus variés que les germes eux-mêmes. Beaucoup d’entre eux tuent la cellule ou en entraînent la dégénérescence. Les rétrovirus provoquent certains types de cancer.

Un virus demeure inactif tant qu’il n’a pas envahi une cellule hôte; Lorsque les conditions lui sont favorables, par un système immunitaire affaibli, conséquence d’abus de drogues ou de médicaments, du stress ou d’une alimentation inadéquate, il utilise alors le matériel génétique de la cellule pour se reproduire. Habituellement, le virus découpe des fragments de matériel génétique (comme les protéines) et les rassemble pour former une séquence qui correspond au virus original. La séquence devient un nouveau virus et est expulsé de la cellule pour partir à la recherche d’un nouvel hôte. La substance chimique qui aide au découpage du matériel génétique est appelée protéase.

Recrudescence des attaques de virus

Nous assistons depuis quelques temps à une recrudescence d’attaques de virus et à l’instauration d’alertes au niveau mondial. Ces derniers temps les virus du SRAS, du Nil, de la grippe aviaire font la manchette, et nous n’abordons pas la liste des virus présents depuis un certain temps, SIDA, hépatite A, B, C, etc. Au Canada la grippe cause entre 500 et 1500 décès, principalement chez les personnes âgées ou souffrant de problèmes respiratoires ou cardiaques.


Nous pensons qu’une des causes profondes de l’activité accrue des virus réside dans le mauvais état de santé de la population en général. Une alimentation déficiente et une pollution envahissante sont à eux seuls des raisons suffisantes pour affaiblir considérablement le système immunitaire. Nous vivons un véritable cercle vicieux, avec des animaux d’élevages malades, décimés par la mauvaise alimentation et l’abus de médicaments prodigués par des éleveurs plus cupides que responsables. Ces pauvres animaux deviennent des hôtes parfaits pour les virus et une menace pour l’humain. Pour la première fois, un haut responsable de l’OMS a déclaré qu’il serait probablement temps que l’industrie de l’élevage remette en question la manière dont les animaux sont alimentés et élevés.

Fait nouveau, les virus se transmettent maintenant directement de l’animal à l’homme et les scientifiques craignent que la grippe aviaire ne se combine avec un virus ordinaire de grippe humaine et n’engendre, par mutation, un nouveau virus mortel qui provoquerait une pandémie. Cette mutation pourrait provoquer entre 45.000 et 90.000 décès, seulement au Canada! Le virus Influenza aviaire peut éventuellement infecter d’autres espèces animales comme le porc et d’autres mammifères.

2ème partie Comment se défendre?

DÉTERGENTS SANTÉ – Des DÉTERGENTS Responsables des Mutations Sexuelles chez les Poissons

DÉTERGENTS SANTÉ – Des DÉTERGENTS Responsables des Mutations Sexuelles chez les Poissons

Détergents

Des détergents responsables des mutations sexuelles chez les poissons

http://aquarium-webzine.com/images/ouest/Pelvicachromis%20taeniatus%20Moliwe/P-t-moliwe-male.jpg

Auteur:Louis-Gilles Francoeur

Résumé
Plusieurs détergents domestiques et industriels, qui contiennent des surfactants, pourraient être les principaux responsables des altérations importantes du système reproducteur des poissons du fleuve Saint-Laurent et de la rivière des Outaouais, où des signes sérieux de féminisation des mâles ont été observés chez certains poissons sentinelles.

Textes associés

  • Le sexe des poissons : Daniel Green s’interroge sur le travail d’Ottawa (17.02.2004)
  • Pollution – Mutations sexuelles chez les poissons du Saint-Laurent (16.02.2004)
  • Dossier(s) Écologie – AOL/Le Devoir

C’est ce qu’a affirmé David Marcogliese, de la Direction de la conservation du milieu au Centre Saint-Laurent d’Environnement Canada, en entrevue au Devoir. M. Marcogliese est un des signataires de l’étude publiée par des chercheurs de l’Institut Armand-Frappier dans la revue Toxicological Sciences, divulguée dans nos pages lundi. Cette étude révèle que le tiers des poissons sentinelles mâles, le queue à tache noire, ont développé en aval de l’usine d’épuration de Montréal des ovaires à l’intérieur de leurs organes génitaux et que leurs caractères reproducteurs mâles tendent à s’atténuer sensiblement. De plus récentes études, réalisées cette fois dans l’Outaouais, en amont de Montréal, ont permis de déceler des organes féminins en train de se développer à l’intérieur des organes mâles chez 50 % des spécimens. On retrouve des villes et des papetières en amont de ces sites d’échantillonnage.

Plusieurs types de détergents domestiques et industriels, ainsi que plusieurs familles de pesticides, contiennent des surfactants de la famille des nonyl-phénols. Un surfactant est un produit chimique qu’on introduit dans des liquides, comme des savons ou des détergents, pour en abaisser la tension superficielle, ce qui en augmente les propriétés mouillantes. C’est ce qui fait que certains détergents pénètrent et délogent plus facilement la saleté que l’eau pure. On les utilise aussi dans les formulations de pesticides afin que, dès la première pluie, ces toxiques s’éliminent des végétaux pour réduire rapidement les risques d’absorption. Ces détergents ont aussi plusieurs usages industriels, ce qui explique, indique le chercheur, qu’on les retrouve maintenant dans les sédiments des cours d’eau en aval des effluents des usines d’épuration et des grandes industries comme les papetières.

Ces contaminants imitent les messages chimiques d’un système hormonal normal, dans lequel les faux messages induits par des contaminants oestrogéniques peuvent provoquer des altérations du système de reproduction, des cancers et des malformations congénitales.

À court terme, indique M. Marcogliese, c’est dans le Richelieu que seront réalisées les prochaines recherches sur la présence de contaminants oestrogéniques au cas où leur présence dans l’eau pourrait expliquer les problèmes de reproduction de la seule espèce menacée de nos eaux, le chevalier cuivré. Le Centre Saint-Laurent d’Environnement Canada, avec ses six chercheurs, devra cependant s’affilier au puissant centre ontarien de Burlington, où Environnement Canada concentre ses investissements en recherche pour finir par savoir ce qui se passe… ici ! Les chercheurs ont obtenu une aide financière du Fonds de récupération de la faune pour mener ce projet à terme.

Pour l’instant, explique de son côté Raymond Chabot, de la Direction de la protection du milieu d’Environnement Canada, deux autres études viennent de confirmer l’existence d’altérations du système reproducteur de certaines espèces aquatiques, provoquées par les «imposteurs», ou modulateurs endocriniens.

Une de ces études a permis de relever des phénomènes de féminisation des mâles et d’altérations aux systèmes reproducteurs de deux espèces de moules. Cette étude a une fois de plus confirmé l’intensité du phénomène en aval de l’émissaire de l’usine d’épuration de Montréal. Elle a été réalisée par deux chercheurs d’Environnement Canada, François Gagné et Christian Blaise.

La deuxième étude est une synthèse des 48 études soumises par l’ensemble des 52 papetières du Québec depuis six ans dans le cadre du «cycle 2» du suivi environnemental réglementaire qu’elles doivent réaliser aux trois ans pour déterminer la nature, l’ampleur et les causes probables des impacts de leurs rejets en aval de leur effluent. C’est en vertu de la Loi sur les pêches qu’a été adopté le règlement sur les effluents des fabriques de pâtes et papier. Cependant, ce n’est pas Pêches et Océans Canada mais bien Environnement Canada qui l’administre, simultanément avec la Loi canadienne sur la protection de l’environnement : les autorités fédérales veulent ainsi éviter les failles réglementaires et administratives d’une gestion bicéphale, comme celle qui caractérise la gestion québécoise de l’environnement et de la faune.

Selon ce rapport-synthèse daté de décembre dernier, on note deux phénomènes assez généralisés parmi les papetières du Québec. Les poissons sont plus gros en aval des papetières, ainsi que le démontre le poids moyen des foies, ce qui s’expliquerait, selon Raymond Chabot, par une concentration plus forte de nutriments dans l’eau. Ces nutriments augmentent la disponibilité de la nourriture mais tendent à faire vieillir prématurément le cours d’eau par la prolifération de matière organique.

Par contre, si le poids moyen des poissons augmente, les chercheurs constatent «une diminution du poids relatif des gonades en zone d’exposition», un phénomène aussi observé en aval des papetières ailleurs au Canada, où le règlement fédéral exige un suivi triennal identique.

Selon les experts, note le rapport, cette réduction de la taille des organes sexuels confirme l’existence d’une «perturbation du système endocrinien des poissons», qui se manifeste par une réduction des gonades (testicules chez les mâles et ovaires chez les femelles). «Ces résultats, précise le rapport, sont cohérents lorsqu’ils sont analysés selon le sexe ou selon que les poissons sont immatures ou adultes. Toutefois, le type et la fréquence des réponses [aux contaminants] sont très variables selon la famille de poissons retenue. Les résultats indiquent qu’il y a des espèces plus sensibles aux effluents des papetières que d’autres, et il faudrait en tenir compte lors du choix des espèces sentinelles des prochains cycles. En milieu marin, les mollusques exposés aux effluents présentent des poids de chair plus élevés que leurs congénères en zone de référence, ce qui suggère aussi un effet d’eutrophisation du milieu.»

Les chercheurs espèrent que la série de données du troisième rapport triennal soumis par les papetières, qui fait actuellement l’objet d’une analyse à Environnement Canada, permettra de départager la responsabilité des papetières et des rejets municipaux dans cette affaire.

Cependant, précise Raymond Chabot, le protocole de recherche imposé aux papetières pour le quatrième rapport triennal, qui s’amorcera au cours des prochains mois, ne contient pour l’instant «aucune exigence» pour qu’elles essaient de déterminer les impacts des contaminants oestrogéniques en aval de leurs effluents malgré l’importance des phénomènes mis en lumière par les récentes recherches.

SOURCE

Le Devoir.com. Dossiers 273, articles, [http://www.ledevoir.com/dossiers/273/articles.html]

GUÉRIR et PRÉVENIR les VERGETURES NATURELLEMENT avec de l’HUILE d’ARGAN un PRODUIT NATUREL

GUÉRIR et PRÉVENIR les VERGETURES NATURELLEMENT avec de l’HUILE d’ARGAN un PRODUIT NATUREL

GUÉRIR et PRÉVENIR les VERGETURES

Les Vergetures et l’Huile d’Argan

Les vergetures sont des ruptures de l’épiderme. Pour l’essentiel, ce sont les femmes qui en sont victimes. En effet, les modifications que leur corps subit à certains moments de leur vie les prédisposent à ces lésions de la peau.

En particulier, lors des grands bouleversements corporels que sont la puberté et les grossesses. Il en est de même lors des régimes amincissants qui se succèdent. Il faut remarquer toutefois que certaines femmes ont une prédisposition aux vergetures.

Ces modifications corporelles ont pour conséquence la rupture des couches élastiques épidermiques localisées généralement sur le ventre, les fesses et les cuisses ou les hanches. Il y a 2 sortes de raisons pour expliquer l’apparition des vergetures :

  1. soit un étirement trop important de la peau
  2. soit une modification hormonale

Elles apparaissent souvent en lignes parallèles tout d’abord rouges au moment de la rupture des fibres élastiques de l’épiderme, puis prennent une allure atrophiée.

Comment prévenir les vergetures

Il est possible de prévenir les vergetures par des massages et l’application de crèmes hydratantes au moment de la puberté ou pendant la grossesse. La peau est alors hydratée et assouplie. Ayant moins d’étirements à subir l’épiderme risque moins les « craquelures ».

Du fait de haute teneur en vitamine E restructurante, l’huile d’argan naturelle est généralement utilisée par les femmes berbères du Sud-Marocain pour prévenir le risque de vergetures au moment de la puberté ou lors de grossesse. Cette action anti-vergetures de l’huile d’argan est significativement prouvée.

Comment atténuer les vergetures

Il est possible d’atténuer les vergetures une fois installées et même de les faire disparaître dans certains cas.

Les traitements suivants ont fait leurs preuves :

-Certains médicaments à base de vitamine A acide ‘utilisés également dans le traitement      de l’acné)
-La microabrasion aux cristaux d’alun à des effets remarquables.
-Certains tatouages réalisés par des dermatologues permettent de recolorer les vergetures et de les rendre moins visibles.
-Là encore, l’huile d’argan naturelle a démontré son efficacité pour atténuer les vergetures une fois installée.

Produits disponible


SANTÉ – Le Cancer du Sein et les AntiSudorifiques

SANTÉ – Le Cancer du Sein et les Antisudorifiques

Cancer du sein

Point de vue de la Société canadienne du cancer du sein

L’étude publiée dans le Journal of Applied Toxicology n’a pas démontré de lien direct de cause à effet entre les antisudorifiques, les désodorisants et le cancer du sein. Les observations des chercheurs ne sont pas dénuées d’intérêt, mais l’étude s’est déroulée à petite échelle. Il faudra mener des travaux plus poussés pour obtenir des résultats véritablement concluants sur le sujet.

Consultez le rapport de recherche intégral dans le Journal of Applied Toxicology (en anglais).

Antisudorifiques et cancer du sein : rumeur sur Internet

Depuis quelques années, des courriels circulent à propos du cancer du sein causé par l’utilisation d’antisudorifiques. Il s’agit là de rumeurs non fondées.

Le courriel prétendait à tort que…
  • L’utilisation des antisudorifiques est la principale cause du cancer du sein.
Ce que la science nous dit

De nombreuses études épidémiologiques extrêmement approfondies ont été faites sur les risques rattachés au cancer du sein et aucune n’a démontré que l’usage des antisudorifiques était un facteur de risque pour le cancer du sein et encore moins la cause principale. Cet énoncé n’est tout simplement pas vrai.  Une étude publiée dans le Journal of National Cancer Institute en octobre 2002 s’est penchée sur la possibilité d’un lien entre l’utilisation de produits contre la transpiration sous les aisselles et le risque de cancer du sein chez les femmes de 20 à 74 ans. Les chercheurs en sont venus à la conclusion que le risque de cancer du sein d’augmentait aucunement avec l’utilisation d’antisudorifiques ou de désodorisants, ni avec l’utilisation d’un produit immédiatement après le rasage ou une heure après.

Ce que la science nous dit

La transpiration se veut d’abord et avant tout un mécanisme de refroidissement. Bien que les ganglions libèrent l’organisme de certaines toxines, le foie et les reins ont un rôle d’élimination encore plus important et beaucoup plus de produits toxiques sont éliminés par l’urine que par la sueur.

Le courriel prétendait à tort que…
  • Presque tous les cancers du sein se retrouvent dans le quadrant supérieur et externe du sein, exactement où les ganglions lymphatiques sont situés.
Ce que la science nous dit

Environ 50 % des cancers du sein se retrouvent dans le quadrant supérieur et externe mais pour une raison qui n’est absolument pas associée aux ganglions lymphatiques. C’est plutôt parce que le tissu mammaire est situé en grande partie à cet endroit. Les quadrants du sein ne sont pas égaux et la position du mamelon n’est pas vraiment centrale; il y a une quantité importante de tissumammaire appelé « prolongement axillaire » qui se prolonge jusqu’au dessous du bras.

Le courriel prétendait à tort que…
  • Les hommes ont moins de chances d’être atteints d’un cancer du sein car l’antisudorifique reste en grande partie dans les poils et n’est donc pas en contact direct avec la peau. Chez la femme, l’application d’antisudorifique immédiatement après le rasage augmente encore plus les risques car les coupures occasionnées par le rasoir, bien qu’imperceptibles à l’œil nu, favorisent l’entrée des produits chimiques au niveau des aisselles.
Ce que la science nous dit

On retrouve environ 1 % des cancers du sein chez l’homme, où des facteurs hormonaux semblent avoir un rôle. Il n’existe aucune preuve scientifique démontrant que les antisudorifiques et les désodorisants peuvent causer un cancer du sein chez la femme ou chez l’homme ni même en augmenter les risques. Les coupures de rasoir peuvent augmenter les risques d’infection mais pas de cancer.

Le courriel prétendait à tort que…
  • Les antisudorifiques bloquent la transpiration et empêchent ainsi l’organisme d’éliminer des toxines au niveau des aisselles. Ces toxines ne disparaissent pas et comme l’organisme ne peut pas les exsuder, elles s’accumulent dans les ganglions lymphatiques situés sous les bras. Cette concentration élevée de toxines entraîne des mutations dans les cellules.

La Société canadienne du cancer comprend l’inquiétude que suscite le cancer du sein chez les Canadiens mais elle recommande la prudence en ce qui concerne toute information ou affirmation médicale provenant d’une source Internet non reconnue. Bien que le Web puisse être une source d’information très riche, il ne pourra jamais remplacer une consultation avec un professionnel de la santé qualifié.

La Société canadienne du cancer demeurera à l’affût de toute nouvelle donnée sur la question et reformulera son point de vue s’il y a lieu. Nous nous engageons à transmettre à la population canadienne toute information relative au risque de cancer.

2006 Société canadienne du cancer.
Tous droits réservés.
Partout au Canada
Imprimer 19 août 2006
La Société canadienne du cancer ne diffuse que des renseignements d’ordre général et ne peut en garantir l’exhaustivité, pas plus que l’absence totale d’erreur. Nous ne sommes pas responsables de la qualité de l’information ou des services fournis par un autre organisme, et nous ne recommandons aucun service, produit, traitement ou thérapie d’un tiers. Nous vous invitons à consulter un professionnel de la santé avant de prendre toute décision de nature médicale.