ACHAT Magasin de Produits Naturels en ligne. Un choix de plus de 200 Produits Naturels végétaliens de Bien-être Cheveux, Visage, Beauté du Corps et de Bien-être.

ACHAT Magasin de Produits Naturels en ligne

ACHAT Magasin de Produits Naturels Végétaliens en ligne avec un choix parmi plus de 200 produits naturels de Mieux-être!

ACHAT Magasin de Produits Naturels en ligne. Un choix de plus de 200 Produits Naturels végétaliens de Bien-être Cheveux, Visage, Beauté du Corps et de Bien-être.
Disponible au Québec Canada, USA, Europe, Australia.



Les produits sont Garantie 30 jours!

Qui ne veux pas des produits naturels et Végane plus sécuritaires?
Offerts gratuitement avec chaque commandes?
D’une livraison à domicile en peu de temps?
Garantie de 30 jours?

Je recommande ce magasin à tous ceux qui veulent se convertir avec des produits naturels plus sécuritaires, plus sains qui feront une réelle différence sur leur santé!

Disponible au Québec Canada, USA, Europe, Australie.


Comment commander?
Nous redirigeons tout simplement nos dépenses déjà existantes vers Monat en ligne avec plus de 200 produits naturels végétalien de Bien-être.

Il y a 4 catégories de produits avec des ingrédients de très haute qualité.
Nutrition – Santé/Remise en forme (Programme de perte de poids naturel complet sans régime)
1-Cheveux repousse capillaire et beauté produits Anti age.
2-Corps et Bain.
3-Visage Soins de la Peau Beauté Antiâge
4-Produits de Bien-être Santé Nutrition, Remise en forme et Energie. Produits Végane

Plus de 4 millions de clients à travers le monde ont choisi d’acheter dans leur boutique en ligne de Mieux-être Monat.

Cochez les cases qui correspondent à votre demande
Si nécessaire, inscrivez plus de détails à votre demande

Contact:
Monique Toubeix
m.toubeix@gmail.com
514-792-0281

PRODUITS NATURELS NETTOYER sans EMPOISONNER avec des PRODUITS de NETTOYAGE Naturels

PRODUITS NATURELS NETTOYER sans EMPOISONNER avec des PRODUITS de NETTOYAGE Naturels

PRODUIT NATUREL NETTOYER sans EMPOISONNER

ENTRETIEN MÉNAGER

Le grand ménage du printemps !
Ce rituel incontournable implique un nombre important de produits nettoyants. Or, leur propreté et leur fraîcheur sont illusoires. En réalité, ils contribuent à la pollution de l’air intérieur, sont toxiques lorsque ingérés et peuvent empoisonner ceux qui les inhalent ou les touchent. Et causent des dommages à l’environnement.

Il suffit de produits simples comme du savon (naturel), de l’eau, du bicarbonate de soude, du borax, du vinaigre et du jus de citron ainsi que d’un peu de jus de bras pour nettoyer sans dommage à l’environnement. De l’eau et du vinaigre pour laver les fenêtres, par exemple.

La liste est longue : plomb dans la peinture, solvants, teintures, chandelles, poêles à bois (particules fines), appareils de chauffage à l’huile ou au gaz (monoxyde de carbone)…

On se soucie pourtant très peu des produits nettoyants. Or, chaque famille en utilise en moyenne entre 20 et 40 litres par année. Il ne faut pas se surprendre si de plus en plus de compagnies d’entretien ménager passent aux produits bio.

Certains produits comme le Hertel + ou le Fantastik contiennent des éthers de glycol, qui peuvent être dommageables pour le fœtus et le système de reproduction. En fait, certains des produits qu’on utilise pour frotter, laver et désinfecter les comptoirs, la douche et les fenêtres ne devraient même pas franchir le seuil de la porte.

Pour les personnes plus sensibles, les effets peuvent être immédiats : irritation de la peau ou des yeux, problèmes respiratoires. Les effets de certains sont plus pernicieux parce qu’à long terme ou chroniques : cancer, asthme, allergies, etc.

Les produits pour nettoyer les drains, les toilettes et les fours sont les plus toxiques, car ils contiennent souvent de l’ammoniaque, des javellisants ou du chlore. Les fragrances des nettoyants sont souvent nuisibles. Sans parler des produits « hormonaux » dont on vérifie maintenant les effets perturbateurs dans les cours d’eau (chez les poissons).
D’autre contiennent tout simplement beaucoup de composantes à base de pétrole.

Les effets ne se limitent pas à polluer l’air que nous respirons. Une bonne proportion de tous ces produits se retrouvent… dans l’eau. Certains produits se dissolvent, mais d’autres subissent une altération qui peut être dangereuse pour la santé.

Quant aux produits de lessive, mais dans une moindre mesure depuis quelques années, ils contiennent des phosphates, qui contribuent à la prolifération des cyanobactéries (« algues bleues ») dans les cours d’eau.

Le gros problème avec tout ça, c’est qu’aucune réglementation n’oblige les fabricants à identifier les substances utilisées pour nous aider à faire un choix éclairé. Dans le doute, pourquoi ne pas s’abstenir ?

Vérifiez aussi sur votre lieu de travail. Tout le monde ne s’en portera que mieux. Même le patron y trouvera son compte si ça peut contribuer à faire diminuer l’absentéisme…

Vous voulez des conseils et des trucs ? L’Association pulmonaire du Canada (www.poumon.ca) en propose une liste très complète dans sa section « Protégez vos poumons ».

ENTRETIEN MÉNAGER Produits Naturels

Nettoyer sans s’empoisonner

Le Soleil

Québec

Livres

Recettes et Remèdes de Nos Grands-Mères + 7 Bonus

Voici comment remplacer les produits chimiques et artificiels (coûteux et nocifs) du quotidien par de puissants produits naturels sains, faciles à trouver, redoutablement efficaces et très économiques

 

Le Grand Ménage au Naturel

Les recettes simples et économiques pour entretenir sa maison, sans produits chimiques. Comment composer facilement ses produits d’entretien ?Des recettes sympas pour la planète et pour le portefeuil.

 

Le guide des huiles essentielles

Ce guide va vous permettre d’améliorer votre bien-être et soigner les maux physiques et psychologiques avec les huiles essenteilles pour en finir avec les produits chimiques.

  
 
  
 

Pour des Produits de Ménage Naturels Écologique, Sécuritaire a base d’huile essentie

Nous avons le plus gros Club de Magasinage (500) de produits naturels de l’Amérique du Nord! 
Pour la Santé,  le Mieux-être, les produits Ménagers Écologiques Environnementaux et de Beauté qui inclus le Maquillage et les soins de la Peau.

Cochez 1 ou plusieurs produits
Précisez votre Pays

EAU de JAVEL – SANTÉ L’EAU de JAVEL et les Produits Domestiques

EAU de JAVEL – SANTÉ L’EAU de JAVEL et les Produits Domestiques

Eau de Javel – L’eau de Javel, en user sans en abuser

D’ou vient l’eau de Javel ?

EAU de JAVEL - SANTÉ L'EAU de JAVEL
EAU de JAVEL

On doit la découverte de L’EAU de JAVEL des hypochlorites au Comte Claude, Louis BERTHOLLET (1748-1822) – Chimiste français, médecin de formation. Il mit au point l’eau de Javel en 1789 pour les lavandières des bords de Seine à Javel, petit village aux portes de Paris à l’époque.
L’eau de Javel est composée d’une solution aqueuse d’hypochlorite de sodium de formule NaOCl. Sa concentration s’exprime en degrés chlorométriques (°Chl). On trouve dans le commerce des solutions prêtes à l’emploi de 10 à 15 °Chl et de l’eau de Javel concentrée à 47 °Chl à utiliser en dilution.
Ces produits peuvent également contenir des détergents et des parfums. L’eau de Javel a des propriétés détachantes, blanchissantes, désinfectantes et désodorisantes. En qualité de biocide, elle est active à l’égard des bactéries, des virus, des champignons et des algues. Elle est utilisée dans les toilettes, les sanitaires, les poubelles, sur les sols, mais également en rinçage de lessive.

L’utilisation intensive d’eau de Javel est-elle justifiée ?

Influencés par la publicité, nous nous efforçons de tout désinfecter, nettoyer aujourd’hui ne suffit plus! La chasse aux microbes est devenue une véritable obsession. Il faut traquer poussières, bactéries et virus à grand renfort d’eau de Javel et maintenant, nec plus ultra, sur des airs de lavande et autres senteurs vivifiantes. La gamme des produits d’entretien s’est élargie avec les produits « 2 en 1 »: Ces détergents qui cumulent une action nettoyante et une action désinfectante grâce à l’adjonction d’eau de Javel.
Nous sommes en passe de devenir des « Javelmaniaques ».
Il est grand temps de revenir à une utilisation raisonnable de l’eau de Javel. Une désinfection ponctuelle ou un bon vieux rinçage pour blanchir les torchons, tout cela reste dans le concevable.
Pourchasser et traquer tous les microbes n’est pas seulement inutile, c’est aussi nuisible pour l’environnement voir même dangereux pour la santé.
Industriellement, l’utilisation massive d’eau de Javel, que ce soit pour les traitements de désodorisation, les traitements des eaux ou autres procédés de désinfection utilisés dans les piscines par exemple, ne va pas tarder à devenir un problème de société.
Qui se souvient des jadis bienfaits de l’ozone, devenu aujourd’hui indésirable?…
N’en sera-t-il pas bientôt de même pour cette bonne vieille eau de Javel?

Que peut-on reprocher à l’eau de Javel ?

L’eau de Javel contient du chlore très facilement libérable (labile pour les chimistes). Lors de son utilisation puis de son rejet avec les eaux usées, le chlore libéré se combinera facilement avec certaines molécules organiques pour former des « organochlorés », composés toxiques, persistants et qui peuvent donc avoir un effet cumulatif dans les chaînes alimentaires. Certains d’entre eux sont cancérigènes et/ou mutagènes.
Si les eaux usées sont évacuées vers une fosse septique, l’apport régulier d’eau de Javel peut compromettre les équilibres biologiques de la fosse et donc son bon fonctionnement.
Le stockage et l’utilisation d’eau de Javel à la maison comportent des risques. En effet, ce produit est souvent à l’origine d’accidents domestiques.
Utilisée en mélange avec des produits d’entretien contenant un acide (détartrant, nettoyant pour sanitaires, antirouille, …), causera instantanément un dégagement de chlore gazeux qui provoquera des effets désastreux tels que l’irritation des muqueuses et des yeux, des maux de tête, des nausées, … Cela peut aller jusqu’au développement d’un œdème pulmonaire très grave avec risque de complications infectieuses.
Si l’eau de Javel entre en contact avec de l’ammoniaque, c’est un ensemble gazeux constitué de mono, di et tri chloramine qui se formera et qui risquera de provoquer un oedème aigu du poumon immédiat ou retardé nécessitant une hospitalisation.
La monochloramine est classée comme substance pouvant être cancérogène pour l’humain en raison de la prise en considération des divers facteurs: effets immunotoxiques possibles chez les rats, méthémoglobinémie et hémolyse chez des patients dialysés, augmentation des niveaux d’apoliprotéine B du plasma chez l’homme, etc.
Des effets mutagènes sont rapportés dans des études sur le rat.
L’essentiel de la pollution dans l’atmosphère des halls de piscines est dû aux chloramines et plus particulièrement à la trichloramine ou trichlorure d’azote (NCl3), formées par les réactions des composés azotés provenant des polluants apportés par les nageurs (urines, sueurs, cosmétiques) avec les composés chlorés utilisés pour la désinfection des eaux.
L’évaluation du risque chimique et sa maîtrise ultérieure se basent sur les données de la métrologie atmosphérique. La valeur limite de « confort  » pour laquelle on n’enregistre généralement pas de plainte des salariés vis à vis des effets irritants oculaires et respiratoires est de 0,5 mg/m³ en équivalent NCl3.
Il n’existe pas à ce jour de valeur limite d’exposition (VLE).
Les centres Antipoison relatent de nombreux accidents dus à l’eau de Javel dont les victimes sont des enfants qui ont ingéré, par mégarde, de l’eau de Javel. Heureusement, ces accidents sont rarement mortels.

Quelques conseils

  • Pour l’entretien de la maison évitons l’utilisation d’eau de Javel. Un nettoyage régulier des pièces d’habitation suffit généralement (y compris pour les W-C). Mieux vaut dépoussiérer et nettoyer régulièrement avec de l’eau chaude et un bon détergent que de décrasser et désinfecter une fois de temps en temps à l’eau de Javel.
  • Pour enlever une tache sur un vêtement, des produits non chlorés existent dans le commerce qui agissent aussi bien sans risque pour l’environnement et qui ne provoquent pas de décoloration des textiles.
  • Si une désinfection ponctuelle s’avère nécessaire, ne jamais mélanger l’eau de Javel à d’autres produits d’entretien (ammoniaque, détartrant pour W-C, ou tout autre acide, …): ne pas les utiliser simultanément.
    Faire un rinçage abondant entre chaque produit en cas d’utilisation l’un après l’autre. Attention, verser de l’eau de Javel dans une cuvette de W-C ou dans une litière à chats où subsiste de l’urine peut être dangereux (risque de dégagement gazeux d’ammoniac).
    ce produit doit être rangé hors de portée des enfants.
  • Acheter un produit dilué plutôt qu’un produit concentré. En effet, les produits concentrés sont toujours plus agressifs en cas d’accident.
    En cas d’accident par l’eau de Javel, contacter le Centre Antipoison le plus proche appeler et un médecin.
  • En cas de contact oculaire, effectuer un rinçage immédiat à l’eau courante sous faible pression pendant au moins 15 minutes et consulter un médecin.

MATELAS EN LATEX NATUREL GREEN SLEEP Matelas en latex Naturel anti-acariens pour les asthmathiques en pur latex biologique et organique – Produit naturel pur caoutchouc – Québec, Canada

MATELAS EN LATEX NATUREL GREEN SLEEP Matelas en latex Naturel anti-acariens pour les asthmatiques en pur latex biologique et organique – Produit naturel pur caoutchouc

Matelas en latex Naturel GREEN SLEEP anti-acariens pour les asthmatiques en pur latex biologique et organique un produit naturel en
pur caoutchouc

Matelas en Latex Naturel Green Sleep Le caoutchouc naturel utilisé par Green Sleep provient directement de notre plantation d’hévéa, cultivée par des fermiers indépendants dans le nord de la Malaisie.
Les arbres sont greffés afin de produire du « North Malaysia 600 », un lait d’hévéa qui donne lieu au caoutchouc naturel le plus pur et le plus élastique au monde.

MATELAS EN LATEX NATUREL GREEN SLEEP
Pour votre santé un Matelas en Latex Naturel anti-acarien ÉCOLOGIQUES 
GREEN SLEEP

LA POLYVALENCE DU CAOUTCHOUC NATURE

MATELAS EN LATEX NATUREL GREEN SLEEP

Aucun additif synthétique n’est ajouté à la production.  Nos noyaux de caoutchouc naturel proviennent de la sève (le lait) des Hévéa Brasiliensis.

Les noyaux produits à partir de cette substance unique respirent aisément et évacuent l’humidité.

Il en résulte une sensation au toucher toujours agréable, car le caoutchouc n’est jamais trop chaud ou trop humide.

Notre caoutchouc offre donc une stabilité de température exceptionnelle.

De plus, le caoutchouc d’hévéa naturel de Green Sleep offre un excellent support en épousant les formes du corps.

Avec son élasticité et sa durabilité supérieure, il prolonge la vie du matelas, alors que sa perméabilité protège contre la moisissure.

Système de sommeil GREEN SLEEP

 

Matelas en caoutchouc naturelMATELAS EN LATEX NATUREL GREEN SLEEP

Ce matelas en caoutchouc naturel est le choix personnalisé par excellence. Choix de trois plateaux interchangeables de caoutchouc naturel en fonction de la fermeté recherchée.

Deux zones de confort permettent aux partenaires de choisir la fermeté que chacun désire.

Ces plateaux sont insérés dans une housse de velours en coton biologique matelassée de laine et de soie, ce qui en fait un matelas naturel de qualité supérieure.

La semence « North Malaysia 600 » est le procédé de marque exclusif de Green Sleep.

L’âme de caoutchouc naturel de Green Sleep provient de notre propre ferme forestière. Les bourgeons de ces arbres ont été greffés pour créer la semence « North Malaysia 600 » qui produit le caoutchouc élastique le plus pur qui soit sur la terre.

Aucun produit de remplissage synthétique ou de latex n’a été ajouté à la production des âmes.

GREEN SLEEP
Les meilleures composantes naturelles et biologiques

La laine pour ses qualités thermiques

Les toisons de Green Sleep sont traitées sans l’aide d’agents chimiques, de colorants, d’huiles ni d’agents de liage.
La laine qui en résulte ne renferme pas de résidu de transformation et retient en outre de 4 % à 6 % de lanoline, qui constitue un répulsif naturel d’acariens.

Par ailleurs, pendant le transport de notre laine traitée, nous ne permettons pas l’utilisation de plastique, de cordes à balles
ni de boules-à-mites.

La récolte de notre laine pure
MATELAS EN LATEX NATUREL GREEN SLEEP

La laine qui est utilisée dans les produits Green Sleep provient de toisons d’une petite île dans les Pays-Bas portant le nom de Texel.

Là-bas, une entreprise familiale est fière de ses méthodes de production biologique.
Leurs moutons font l’objet d’un élevage prônant une vie saine, sans drogues. Ils sont examinés quotidiennement pour vérifier leur état de santé.

En été, on envoie paître les moutons dans des prés sans pesticides ni produits chimiques nocifs et qui ont été uniquement réservés à des fins agricoles pendant des générations.

En hiver, les moutons profitent d’une grange propre, bien ventilée et climatisée, où l’on change la litière tous les jours et leur nourriture,
qui provient d’une source biologique non rationnée.
Il n’est ainsi pas surprenant qu’il en résulte une toison de qualité supérieure à tondre.

Les toisons de ces animaux sont supérieures aux autres pour ce qui est du lustre, de la résilience, de la force, de l’imbibition par capillarité et des huiles naturelles. La longévité de la fibre et sa résistance naturelle à l’humidité.

Les toisons tondues des animaux vivants sont soigneusement triées et lavées à l’eau chaude avec des savons à base végétale (aucun détergent, produit chimique ni blanchiment au chlore) afin de conserver au maximum la force et la résilience des fibres.

Tout comme le coton biologique de Green Sleep, la laine de Green Sleep répond aux plus hautes normes biologiques de qualité dans l’industrie. Notre laine satisfait aux conditions de certification Öko-Tex 100 de l’Association Öko-Tex en Suisse.

Pourquoi les consommateurs bien informés d’aujourd’hui choisissent la laine naturelle

La laine naturelle fournit les avantages exceptionnels suivants :

  • Résilience pour ce qui est de la forme pour le confort, la longévité et l’apparence
  • Frais en été et chaud en hiver (légère comme du duvet mais plus facile à nettoyer)
  • Absorbance exceptionnelle : absorbe l’humidité jusqu’au 35 % de son propre poids sans pour autant être humide au toucher (excellent pour l’amélioration des sueurs nocturnes)
  • Répulsif naturel des acariens
  • Ignifugeant naturel

Caoutchouc tout naturel pour la souplesse, la résilience et le compactage minime

Green Sleep se sert uniquement du caoutchouc naturel de catégorie A pour l’âme de soutien au centre de ses matelas.
Le caoutchouc naturel est un choix idéal pour la flexibilité et la stabilité jumelées au confort et au soutien supérieurs.
Tout comme le coton biologique et la laine de Green Sleep, le caoutchouc naturel de Green Sleep contribue à une excellente régulation de la chaleur et de l’humidité.

La récolte du caoutchouc naturel

MATELAS EN LATEX NATUREL GREEN SLEEP

Pour faire l’âme de nos matelas en caoutchouc naturel, on commence par du latex liquide  qui est la sève ou le « lait » du Hevea Brasiliensis.
L’arbre de caoutchouc commun est planté par des fermiers indépendants de la Malaisie du Nord.

Depuis des années, ces fermiers perfectionnent leurs méthodes d’exploitation biologique en collaboration avec l’Institut national du caoutchouc à Kuala Lumpur.
Après de nombreuses années de sélection minutieuse, les travailleurs des plantations malaisiens ont réussi à obtenir le lait végétal hévéa approprié pouvant être coulé dans des âmes de matelas de différents degrés de fermeté.
Les âmes de caoutchouc naturel de Green Sleep proviennent de notre propre ferme d’arbres.
On applique sur les plants d’arbres un greffon pour donner la graine North Malaysia 600, qui produit le caoutchouc le plus pur et le plus élastique qui soit. « North Malaysia 600 » est un procédé de marque de Green Sleep.
Comme on peut s’y attendre, aucun latex, rembourrage synthétique ni herbicide n’est utilisé pendant la croissance et la récolte.
Le lait cru de l’hévéa se déstabilise lorsque il est emmagasiné trop longtemps, Green Sleep a pris les dispositions nécessaires pour que le lait soit transformé en caoutchouc près des plantations.
En fait, en transformant le lait cru de l’hévéa la journée de la récolte, on évite l’utilisation de chimiques stabilisants.

Le lait du caoutchouc récolté le matin est coulé en feuilles l’après-midi et ces feuilles sont peu après expédiées à l’établissement canadien de Green Sleep.
Le fait de fabriquer notre caoutchouc à l’endroit même où le lait de l’arbre est récolté constitue non seulement un choix sain pour l’environnement mais également un choix rentable.

Cette méthode de production contribue également à l’économie locale. Des emplois sont créés sans épuiser les ressources naturelles du pays.

Pourquoi le consommateur informé aujourd’hui choisit le Matelas en latex Naturel ou caoutchouc naturel

On ignore habituellement que le lait d’hévéa contient une substance antibactérienne qui agit à titre de répulsif d’acariens.

Le caoutchouc naturel fabriqué à partir de cette substance unique est également respirant et insensible à la température.
C’est pourquoi il n’est jamais humide ni échauffant.
Par ailleurs, il contribue aussi aux propriétés suivantes de nos produits Green Sleep :

  • Maintien de la forme et de la fermeté pour un soutien stable année après année
  • Durabilité supérieure et élasticité pour la longévité du matelas
  • Souplesse et stabilité pour un confort sans pareil
  • Excellente régulation de la chaleur et de l’humidité naturelles
  • Circulation de l’air supérieure pour la prévention de la croissance de la moisissure

À noter qu’à la fin de durée de vie utile d’un matelas, le caoutchouc naturel commence à se dégrader puisqu’il s’agit d’une substance végétale biodégradable.
Mais cette décomposition a lieu seulement après des années de bien-être tiré de votre matelas et sommier Green Sleep.

INFORMATIONS ET CONSEILS ?

Monique Toubeix
Spécialiste et Conseillère en Produits Naturels Matelas et Oreiller
en Latex Biologique GREEN SLEEP
514-792-0281

Venez la rencontrer elle se fera un plaisir de répondre à vos questions.

 

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE

Aluminium sur la santé humaine. Doit-on en avoir peur?

SANTÉ ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?L’ Aluminium est le métal le plus abondant sur la terre.
On le retrouve dans le sol, dans l’eau et dans l’air.
Ses propriétés chimiques et physiques lui donnent de nombreuses utilités.
À titre d’exemple, on peut mentionner l’utilisation de l’aluminium et de ses composés dans les produits alimentaires (en tant qu’additif), dans les médicaments (p. ex., les antiacides), dans les produits de consommation (p. ex., les ustensiles de cuisson et le papier d’aluminium) et pour le traitement de l’eau potable (p. ex., les coagulants).

Parce que son abondance dans l’environnement le rend pratiquement inévitable, les chercheurs étudient depuis longtemps les effets de l’aluminium sur l’être humain.
Ces recherches ont révélé un lien entre l’apport d’aluminium et la démence neurologique chez les patients dialysés (encéphalopathie des dialysés).
Ces dernières années, le public et les médias s’inquiètent des autres effets néfastes possibles de l’aluminium sur la santé humaine, notamment de son rôle dans la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig).
On a également soulevé des questions sur les risques potentiels que courent les nourrissons qui consomment du lait maternisé contenant de l’aluminium.

Ce bulletin d’information examine les diverses sources de notre exposition quotidienne à l’aluminium, les risques qui y sont associés et les questions particulières touchant la présence d’aluminium dans les aliments et l’eau potable.
La dernière section indique les mesures prises par Santé Canada pour accroître nos connaissances sur l’aluminium et sur les répercussions qu’il peut avoir sur nos vies.

Comment suis-je exposé à l’aluminium?

Puisque l’aluminium est omniprésent dans l’environnement et utilisé dans divers produits et procédés, il est inévitable que la population y soit exposée quotidiennement.

Aluminium et Alimentation

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?

L’aluminium est naturellement présent dans de nombreux aliments, mais généralement en faibles concentrations.
Le théier est une exception, puisqu’il accumule de grandes quantités d’aluminium qui peuvent être libérées des feuilles de thé dans le thé infusé.
L’aluminium peut également s’introduire dans la nourriture à partir des casseroles, des ustensiles de cuisine et des emballages.

Des études ont démontré que la quantité provenant de ces sources est généralement négligeable.
Certains aliments, tels que les produits laitiers, les grains et les produits céréaliers, les desserts et les boissons peuvent en contenir des niveaux plus élevés que les niveaux rencontrés naturellement et cela est dû à l’utilisation d’additifs alimentaires qui contiennent des composés d’aluminium (p. ex., le phosphate d’aluminium et de sodium). On contrôle l’utilisation de ces additifs afin d’en éviter l’utilisation en quantités excessives.

L’apport quotidien d’aluminium provenant des aliments s’élève à environ 8 milligrammes pour un adulte; certains estimés indiquent toutefois des niveaux plus élevés.
Dans l’ensemble, près de 95 p. 100 de l’apport quotidien normal pour un adulte provient des aliments.
En général, l’apport quotidien d’aluminium sur la santé pour un nourrisson s’élève à moins de 1 milligramme par jour.

Médicaments

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE

L’apport quotidien d’aluminium peut s’accroître considérablement pour les individus qui consomment la dose maximale recommandée de médicaments en vente libre à base d’aluminium comme les antiacides et l’acide acétyl salicilique tamponné.
L’Organisation mondiale de la santé a estimé que l’apport de ceux qui consomment régulièrement ces médicaments à base d’aluminium peut s’élever jusqu’à 5 grammes par jour.

Aluminium et L’Eau potable

ALUMINIUM sur la SANTÉ HUMAINE. Doit-on en avoir peur?

La plupart des usines de traitement de l’eau de surface au Canada utilisent l’alun (sulfate d’aluminium) pour éliminer les microorganismes nocifs et les autres particules en les agglomérant (coagulant) en plus grosses particules qui pourront facilement être éliminées par sédimentation et filtration.
Ce procédé enlève également la matière organique naturellement présente dans l’eau, ce qui réduit la formation de sous-produits de désinfection.
Les sous-produits de désinfection sont formés par la réaction entre les produits chimiques employés pour la désinfection (p. ex., le chlore) et la matière organique naturellement présente dans l’eau.
Il est possible que ces sous-produits soient une cause de cancer.

Puisque l’alun utilisé dans le traitement de l’eau est éliminé en grande partie à un stage plus avancé du procédé, la concentration d’aluminium dans l’eau traitée n’est que légèrement plus élevée que dans l’eau non traitée.
Donc, l’apport quotidien d’aluminium par l’eau potable ne dépasse généralement pas 5 p. 100 de l’apport quotidien total pour un adulte.
L’apport réel peut varier grandement d’un endroit à l’autre du pays selon la qualité de la source d’eau (ce qui inclut la présence naturelle de l’aluminium dans l’eau), le procédé de traitement employé et l’efficacité d’opération de l’usine de traitement.

Aluminium et L’air

L’apport d’aluminium provenant de l’air non pollué est généralement plutôt faible, s’élevant à moins de 4 microgrammes par jour.
Dans les zones industrielles, où le niveau d’aluminium présent dans l’air peut être beaucoup plus élevé, l’apport peut s’élever à plus de 100 microgrammes par jour. En milieu de travail, les travailleurs peuvent respirer de 3,5 à 7 milligrammes d’aluminium par jour.

Le genre d’exposition a l’aluminium importe-t-il?

Oui. Même s’il est vrai que la plus grande partie de notre apport quotidien d’aluminium provient des aliments, seul un faible pourcentage habituellement moins de 1 p. 100 – est réellement absorbé par l’organisme.
L’absorption dépend de plusieurs facteurs, dont le type de composé d’aluminium, la composition de l’aliment consommé et l’âge et la santé de la personne concernée.

L’aluminium dans l’eau potable est mieux absorbé par l’organisme (c.-à-d. plus «biodisponible») que l’aluminium dans les aliments, même s’il ne représente qu’une petite fraction de l’apport total quotidien.
Ceci indique que l’eau potable pourrait être une source plus importante d’aluminium que la nourriture.
La raison de la différence des taux d’absorption n’est pas connue; on doit effectuer beaucoup plus de recherche avant de pouvoir tirer des conclusions définitive.

Quels sont les risques pour la santé associés à l’aluminium?

Historiquement, on a considéré l’aluminium comme étant relativement peu toxique; des individus en santé peuvent tolérer des doses orales allant jusqu’à 7 grammes par jour sans souffrir d’effets nocifs.
D’un autre côté, de nombreuses données indiquent maintenant que l’aluminium peut avoir des conséquences néfastes pour le système nerveux des êtres humains et des animaux.

Encéphalopathie des dialysés

Les patients atteints de maladie rénale qui reçoivent des traitements de dialyse régulièrement et qui, par conséquent, peuvent être exposés à des taux élevés d’aluminium dans les liquides de dialyse et les médicaments peuvent développer l’encéphalopathie des dialysés.
Ceci est une forme progressive de démence caractérisée par des tremblements, des convulsions, une psychose et d’autres changements au niveau de la parole et du comportement.
La plupart des experts sont d’avis que les taux élevés d’aluminium des liquides de dialyse et des médicaments sont la cause de la démence et que le contrôle des taux d’aluminium diminue considérablement les incidences de cette maladie.

Maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est la plus fréquente démence dégénérative primaire au Canada et une cause prépondérante de décès.
Les premiers symptômes reconnaissables de la maladie d’Alzheimer, qui indiquent le début d’une détérioration mentale progressive, sont les pertes de mémoire, la désorientation, la confusion, et la dépression.

Les chercheurs examinent a actuellement diverses théories pour déterminer les causes de la maladie d’Alzheimer.
Ces théories tiennent compte des facteurs génétiques, des protéines anormales, des agents infectieux, des agents environnementaux dont l’aluminium, d’autres métaux et des solvants et de modifications métaboliques.
Il existe de plus en plus de preuves suggérant une l’interaction complexe entre une prédisposition génétique et le vieillissement, par exemple, et la série d’événements menant au déclenchement de la maladie.

On a suggéré que l’exposition à l’aluminium était une cause possible de la maladie d’Alzheimer parce que les cellules du cerveau des patients atteints d’Alzheimer peuvent contenir de 10 à 30 fois plus d’aluminium que la normale.
Cependant, il n’est pas établi si l’accumulation de l’aluminium est la cause ou le résultat de la maladie.

Plusieurs études chez les humains indiquent un risque légèrement accru de maladie d’Alzheimer ou de démence connexe dans les collectivité dont l’eau potable contient de fortes concentrations d’aluminium.
Par contre, plusieurs autres études n’ont démontré aucune association entre la présence d’aluminium dans l’eau potable et l’apparition de la démence.
De plus, les chercheurs n’ont pas été capables de provoquer de changements de type Alzheimer dans les cerveaux d’animaux de laboratoire en les exposant à l’aluminium, ni d’expliquer l’absence de changements de type Alzheimer dans le cerveau des patients souffrant d’encéphalopathie des dialysés.
Certaines études ont également démontré peu ou pas d’accumulation d’aluminium dans le tissus cérébral de patients souffrant d’Alzheimer.

Après avoir évalué toutes les données, les experts ont conclu que même s’il n’est pas possible de démontrer un lien direct entre la démence (dont la maladie d’Alzheimer) et de fortes concentrations d’aluminium dans l’eau potable, la possibilité ne peut être exclue, particulièrement dans le cas des personnes âgées.

Les maladies de Lou Gehrig et de Parkinson

On a également associé l’aluminium à d’autres maladies sérieuses touchant le système nerveux, telles les maladies de Lou Gehrig et de Parkinson.
Comme dans le cas de la maladie d’Alzheimer, la pertinence de l’association, s’il y en a une, n’est pas connue.

Une incidence anormalement élevée de maladies de Lou Gehrig et de Parkinson chez des populations indigènes de Guam et de Nouvelle-Guinée suggère qu’il pourrait y avoir une corrélation entre ces maladies et les conditions environnementales qui prévalent, notamment des taux élevés d’aluminium et des taux faibles de calcium et de magnésium dans le sol et les aliments.
Comme c’est le cas pour la maladie d’Alzheimer, les personnes affligées de ces maladies ont habituellement un taux élevé d’aluminium dans certaines régions du cerveau, même s’il n’est pas démontré que la présence d’aluminium dans le cerveau provoque l’apparition de la maladie.
On doit également se pencher plus attentivement sur d’autres facteurs possibles tels le régime alimentaire de la population de Guam particulièrement les graines du faux sagoutier, qui contiennent un acide aminé toxique, lequel entraîne chez les singes une condition similaire à la maladie de Lou Gehrig ainsi que la possibilité que la démence soit causée par des facteurs génétiques plutôt qu’environnementaux.

D’autres incidences de l’Aluminium sur la santé

L’ingestion de grandes quantités d’aluminium peut aussi entraîner l’anémie, l’ostéomalacie (les os cassants ou mous), l’intolérance au glucose, et les arrêts cardiaques chez les humains.

Questions particulières concernant les aliments

Dois-je cesser d’utiliser des ustensiles de cuisine en aluminium et du papier d’aluminium?

Non. Des études ont démontré que la quantité d’aluminium libéré des ustensiles de cuisine en aluminium et du papier d’aluminium dans les aliments est généralement négligeable.

Pourquoi les fabricants ne cessent-ils pas d’utiliser des additifs alimentaires qui contiennent de l’aluminium?

Les fabricants peuvent ne pas pouvoir trouver des additifs convenables, ayant les mêmes effets techniques, pour remplacer ces additifs qui contiennent de l’aluminium. Comme pour les autres additifs alimentaires, l’utilisation d’additifs contenant de l’aluminium est facultative en vertu des Règlements sur les aliments et drogues. Si les fabricants utilisent ces substances dans les aliments, ils doivent le faire en observant les dispositions des Règlements et doivent indiquer leur présence dans la liste d’ingrédients des aliments qui les contiennent.

Dois-je m’inquiéter de la présence d’aluminium dans le lait maternisé?

Non. Bien qu’une étude de Santé Canada sur les laits maternisés disponibles au Canada ait révélé que les niveaux d’aluminium y sont plus élevés que dans le lait maternel et le lait de vache, la consommation d’aluminium à ces niveaux ne pose aucun de risque pour la santé, selon les connaissances actuelles.

Dois-je m’inquiéter de l’utilisation de médicaments qui contiennent de l’aluminium?

Non. À l’heure actuelle, aucune étude n’a démontré que la consommation de médicaments à base d’aluminium est liée à des effets néfastes.

Questions particulières concernant l’eau potable

Quelles sont les solutions de rechange aux coagulants à base d’aluminium et pourquoi ne pas les utiliser?

Plusieurs coagulants chimiques comme des composés du fer et des polymères organiques peuvent remplacer les coagulants à base d’aluminium.

Plusieurs facteurs interviennent pour déterminer le choix d’un coagulant.
La chimie de l’eau (p. ex., le pH ou le niveau d’acidité, la température) est le principal facteur qui sert à déterminer quel type de coagulant sera le plus efficace.

Chacune des alternatives pose des avantages et des désavantages, notamment les risques pour la santé possibles et les préoccupations aux niveaux de l’environnement et des travailleurs.
La plus importante raison de choisir les coagulants à base d ‘aluminium est que les autres coagulants ne sont pas toujours efficaces pour enlever les pathogènes et les particules. Lorsqu’une usine de traitement est conçue pour utiliser spécifiquement l’alun pour traiter un certain type d’eau, il n’est pas toujours possible d’avoir recours à une substance alternative sans encourir des effets adverses sur la qualité de l’eau.
De plus, les coagulants alternatifs sont généralement plus dispendieux, exigent des moyens de transport, de manutention et d’entreposage additionnels et peuvent poser plus de risques à l’utilisation.

Y a-t-il une façon d’enlever l’aluminium de l’eau du robinet?

À la maison, il n’y a pas de méthode facile ou peu dispendieuse d’éliminer l’aluminium de l’eau du robinet.
La distillation à la vapeur et le procédé appelé osmose inverse sont efficaces mais exigent tous deux l’achat d’équipement onéreux qui nécessite un entretien fréquent.

Dois-je m’inquiéter du taux élevé d’aluminium dans l’eau de puits ou dans l’eau du robinet si l’usine de traitement municipale n’utilise pas l’alun?

On croit généralement que l’aluminium d’origine naturelle provenant de l’eau non traitée se trouve sous une forme qui n’est pas facilement assimilable par l’organisme et qu’il ne faut pas s’inquiéter de ses effets sur la santé.
C’est pendant le procédé de traitement à l’alun que l’aluminium est transformé en une forme qui peut être plus facilement assimilable.

L’eau embouteillée contient-elle moins d’aluminium que l’eau du robinet?

À l’instar de l’eau du robinet, le taux d’aluminium de l’eau embouteillée varie. On peut trouver de l’aluminium dans certaines eaux embouteillées parce qu’il est présent naturellement dans la source d’eau.
De plus, certains fabricants d’eau embouteillée utilisent l’eau du robinet avec ou sans traitement supplémentaire; si de l’aluminium se trouve dans l’eau du robinet, il peut aussi être dans l’eau embouteillée.

L’eau potable municipale est-elle saine?

L’eau qui provient des usines de traitement municipales est saine.
D’abord, l’eau est généralement conforme à toutes les recommandations provinciales quant à sa pureté.
Les recommandations sont très strictes et sont établies afin de protéger la santé humaine.
Ensuite, les usines de traitement municipales surveillent la qualité de l’eau régulièrement pour s’assurer qu’elle est conforme aux recommandations, ce qui inclut, dans la plupart des municipalités, un effort concerté pour que les taux d’aluminium soient faibles même s’il n’existe pas de norme spécifique concernant l’aluminium.
Enfin, les procédés de traitement de l’eau font l’objet d’une surveillance et de contrôle afin d’assurer le dépistage et la correction immédiate de tout problème.

Que fait Santé Canada pour assurer la sûreté de l’eau potable?

La responsabilité d’assurer la qualité de l’eau potable revient principalement aux provinces. Les Recommandations pour la qualité de l’eau potable au Canada, publiées par Santé Canada (et qui comprendront bientôt un énoncé révisé pour l’aluminium), assurent une approche concertée afin d’améliorer la qualité de l’eau potable et d’assurer l’accès à de l’eau potable saine et salubre.
Au niveau fédéral, le Conseil du Trésor utilise ces recommandations comme normes quant aux terres fédérales.

À l’heure actuelle, il n’existe aucune recommandation en matière de santé établissant un niveau sécuritaire d’aluminium dans l’eau potable au Canada.
Santé Canada a évalué la documentation sur les effets néfastes de l’aluminium pour la santé humaine et des animaux.
Le Ministère, par le biais du Sous-comité fédéral provincial sur l’eau potable (le Sous-comité), a jugé qu’il n’y avait insuffisamment de données, pour l’instant, pour appuyer l’établissement d’une recommandation en matière de santé pour l’aluminium.

Toutefois, compte tenu des recherches plus poussées sur les effets de l’aluminium sur la santé et en vertu du «principe de précaution», le Sous-comité a recommandé que les usines de traitement de l’eau qui utilisent les coagulants à base d’aluminium devraient optimiser leurs opérations afin de réduire, dans la mesure du possible, les niveaux d’aluminium dans l’eau traitée.
Dans ces usines, des valeurs cibles opérationnelles de moins de 100 microgrammes par litre d’aluminium total (pour les usines de traitement conventionnelles) et de moins de 200 microgrammes par litre d’aluminium total (pour les autres types de systèmes de traitement) sont recommandées.
L’eau qui est conforme à ces valeurs cibles opérationnelles ne devrait pas contenir de matières gélatineuses contenant de l’aluminium, qui peuvent diminuer le taux de débit du système de distribution et entourer et protéger les microorganismes, et nuire au processus de traitement.

Le Sous-comité insiste sur le fait que les avantages d’utiliser de l’aluminium pour traiter l’eau sont beaucoup plus importants que ses effets possibles sur la santé.
En d’autres termes, puisque les usines de traitement de l’eau utilisent l’aluminium afin d’éliminer les microorganismes et la matière organique présents dans les eaux de surface, elles ne doivent pas compromettre la qualité chimique et microbiologique de l’eau en essayant de réduire les niveaux résiduels d’aluminium dans l’eau traitée.
Ce qui pourrait se produire si les usines de traitement diminuaient considérablement la quantité d’alun utilisé dans le procédé de désinfection.

Si des études à venir réalisées par Santé Canada ou par d’autres venaient à appuyer l’établissement d’une recommandation en matière de santé pour l’aluminium, le Sous-comité procédera à une réévaluation et établira une valeur de recommandation.

En outre, Santé Canada a introduit au Parlement la Loi sur la sûreté des produits liés à l’eau potable. Après avoir obtenu la sanction royale, cette loi établira des exigences pour les produits liés à l’eau potable – les dispositifs de traitement (p. ex., les pichets-filtrant), les additifs de traitement (p. ex., l’alun, le chlore) et les éléments de réseau (p. ex., les tuyaux, les robinets et les réservoirs) avant de pouvoir être vendus ou importés au Canada.
Les produits liés à l’eau potable devront être certifiés conformes aux normes de rendement en matière de santé, prescrites en vertu de la loi, par des organismes tiers accrédités.

Que fait Santé Canada afin d’améliorer nos connaissances relatives à la question de l’aluminium?

Santé Canada a lancé plusieurs initiatives distinctes, conçues dans le but de favoriser une meilleure compréhension de l’aluminium, en ce qui touche une question de santé éventuelle.
On a déjà mentionné la première de ces initiatives, c’est-à-dire la possibilité d’établir une recommandation pour la qualité de l’eau potable au Canada pour l’aluminium.
Les autres initiatives comprennent :

  • la conception d’études à venir sur les humains et les animaux pour déterminer les risques de l’aluminium pour la santé;
  • l’examen des données d’études sur les animaux en ce qui a trait aux composés d’aluminium;
  • une étude de fais abil ité relative à la possibilité d’effectuer des études sur la santé dans des régions où l’eau potable peut être contaminée par l’aluminium par suite des effets des pluies acides; et
  • l’analyse approfondie des résultats d’un programme de recherche sur la maladie d’Alzheimer qui visait l’aluminium comme un des facteurs de risque possibles.

En outre, les taux d’aluminium dans les aliments (notamment les aliments pour bébés) sont analysés afin d’évaluer la quantité d’aluminium que les personnes consomment par jour et de déterminer s’il y a lieu d’accroître la réglementation en ce domaine.

 

Les Produits Chimique et Toxique… Saviez-vous que…?

Produits Chimique et Toxique… Saviez-vous que…?

Les Produits Chimique et Toxique… Saviez-vous que…? 

La maison moyenne aujourd’hui renferme 62 produits chimiques toxiques – plus que ce que contenait un laboratoire au début du siècle.

Selon l’Agence de protection de l’environnement américaine – il y a plus de 150 substances toxiques dans nos maisons qui sont plus que probable de causer le cancer par un facteur de trois plus que tout autre facteur.

Les Produits Chimique et Toxique Saviez-vous que...?
Les Produits Chimique

Plusieurs scientifiques et docteurs découvrent qu’il y a une connexion entre notre usage augmentant de produits d’entretien chimiques et l’augmentation de l’incidence de maladies chroniques chez les enfants telles que le cancer, l’asthme, le déficit de l’attention, les malformations congénitales et toute une panoplie d’autres problèmes.

Plus de 72,000 ingrédients chimiques de synthèse ont été produit depuis la deuxième guerre mondiale.

Moins de 2% des ingrédients chimiques de synthèse ont été testés pour leur toxicité, leurs effets mutagènes, carcinogènes et pour les malformations congénitales.

La majorité des ingrédients chimiques n’ont jamais été testé pour leurs effets à long terme.

Un sondage de l’Agence de protection environnementale américaine a conclu que l’air intérieur était pollué de 3 à 70 fois plus que l’air extérieur.

Une autre étude par l’Agence de protection environnementale américaine a démontré que les ingrédients chimiques toxiques dans les produits d’entretien domestique sont 3 fois plus sujets à causer le cancer que l’air extérieur.

La SCHL rapporte que les maisons aujourd’hui sont tellement efficaces énergétiquement que les gaz qui s’échappent des produits chimiques n’ont nulle part à aller, alors ils s’accumulent à l’intérieur des maison.

Les Produits Chimique
Les Produits Chimique

Nous passons 90% de notre temps à l’intérieur, et 65% de notre temps à la maison. Les mamans, les enfants et les gens âgés passent 90% de leur temps à la maison.

L’Institut National du Cancer a publié une étude qui s’est étalée sur 15 ans concluant que les femmes qui travaillent à la maison ont un risque plus élevé de 54% de développer un cancer que les femmes qui travaillent à l’extérieur de la maison. Le taux de cancer a presque doublé depuis 1960. Le cancer est la cause numéro UN des décès chez les enfants.

Il y a eu une augmentation de 26% des cancers du sein depuis 1982. Le cancer du sein est le tueur numéro UN chez les femmes de 35 à 54 ans. Les principaux suspects sont les détergents à lessive, les nettoyeurs domestiques et les pesticides. Il y a eu un appel de la Commission Canada/US pour bannir l’eau de javel (le chlore) de l’Amérique du Nord. L’eau de javel (chlore) est relié à l’augmentation du taux de cancer du sein chez les femmes, les problèmes de reproduction chez les hommes et les problèmes d’apprentissage et de comportement chez les enfants.

 

Les ingrédients chimiques entrent dans notre corps par inhalation, par ingestion et par absorption par la peau. Même toucher une surface où l’ingrédient chimique y a été laissé des jours ou des mois avant peut être absorbé dans notre corps

Nous respirons de 10 à 20,000 litres d’air par jour, la plupart des détergents à vaisselle comprennent du naphta, qui est un dépresseur du système nerveux central; du diethanolsamine, un poison possible du foie; et du chlorophénylphénol, un stimulant du métabolisme qui est considéré toxique.

Les Produits Chimique
Les Produits Chimique

Il y a plus de 3 million d’empoisonnements par année en Amérique du Nord (58,000 au Québec seulement en 1998). Les produits d’entretien ménager sont la cause numéro UN d’empoisonnement chez les enfants.

 

Depuis 1980, l’asthme a augmenté de 600%. L’Association pulmonaire canadienne et la Société d’Asthme du Canada ont identifié les produits d’entretien ménager et les cosmétiques comme déclencheurs.

Le déficit de l’attention et le déficit de l’attention avec hyperactivité chez les enfants d’âge scolaire sont devenus une épidémie aujourd’hui. Les problèmes de comportement ont été liés depuis longtemps à l’exposition aux produits chimiques toxiques et aux moisissures. L’usage du Ritalin a monté en flèche depuis 1990.

La sensibilité à l’environnement et aux produits chimiques sont reconnus comme cause de toute sorte de maux de tête.

Les lois étiquetage des produits ne protègent pas le consommateur – elles protègent les grosses entreprises.

Le Centre anti-poison de New York a rapporté que 85% des étiquettes de mise en garde étaient soit inadéquates ou incorrectes pour identifier un poison et pour les instructions de premiers soins.

Les formaldéhydes, les phénols, le benzène, le toluène et le xylène se retrouvent dans les nettoyeurs domestiques, les cosmétiques, les breuvages, les tissus et dans la fumée de cigarette; ces ingrédients chimiques causent des cancers et sont toxiques au système immunitaire.

Les produits chimiques sont attirés par, et conservés dans les tissus adipeux. Le cerveau est une cible de premier choix pour ces chimiques destructeurs à cause de son haut contenu en gras et de l’apport de flux sanguin important.

L’Institut national de santé et de sécurité éducationnelle a trouvé que plus de 2,500 ingrédients chimiques dans les cosmétiques sont toxiques, causent des tumeurs, des complications de reproduction, des mutations biologiques et des irritations de la peau et des yeux.

http://www.fauteuilsmassants.fr/relaxation-fauteuils-massage/fibromyalgie-massage.jpgLes effets secondaires de l’exposition aux produits chimiques peuvent contribuer à la fibromyalgie, au syndrome de la fatigue chronique, à l’arthrite, au lupus, à la sclérose en plaques, à des désordres circulatoires, à l’Alzheimer, à la maladie de Parkinson, au syndrome du colon irritable, à la dépression et à des dé balancements hormonaux. Les pesticides doivent inclure les ingrédients actifs sur les étiquettes, même si les ingrédients inertes (inactifs) peuvent compter pour 99%, dont plusieurs sont toxiques et poisons.

La plupart des rafraîchisseurs d’air interfèrent avec notre habileté à respirer en couvrant nos passages nasaux avec un film huileux, ou en relâchant un agent qui engourdi les nerfs olfactifs. Des ingrédients chimiques reconnus comme toxique se retrouvent dans les rafraîchisseurs d’air.

Nos maisons devraient avoir un changement d’air complet 3 ou 4 fois par jour. Les nouvelles maisons sont bâties tellement hermétiques qu’il est impossible d’avoir un changement d’air complet. Nous devrions laisser une fenêtre ouverte à chaque bout de la maison pour avoir une meilleure ventilation.

Juste en Alberta, les statistiques d’empoisonnements accidentels étaient tels que ce qui suit: Entre l’âge de: 0 – 4 ans – 11,515 empoisonnements

5 – 10 ans – 1,525 empoisonnements 11 – 19 ans – 1,019 empoisonnements

20 et plus – 7,799 empoisonnements

http://static.cyberfanny.com/decoration/local/cache-gd2/d6d1aeb88cf0d3426c9b9ec73056d228.jpgL’eau de javel est fortement corrosive. Elle irrite ou brûle la peau, les yeux et les
voies respiratoires. Elle peut causer un œdème pulmonaire ou des vomissements et le coma si ingérée.

Si vous mélangez de l’eau de javel (chlore) avec de l’ammoniaque, les vapeurs de chlora mine qui se forment peuvent causer une hémorragie cérébrale MORTELLE.

La plupart des détergents sur nos tablettes pour laver le linge contiennent de la lessive et c’est le pollueur numéro 1 de nos rivières, de nos lacs, de nos sources et de nos océans. C’est aussi un cancérigène.

Selon le Conseil National de Recherches des États-Unis, aucune information sur les effets toxiques est disponible pour plus des 70% des 48,500 ingrédients chimiques de synthèse sur la liste de l’Agence de protection de l’environnement. Moins de un dixième de ces produits chimiques a été testé pour leurs effets chroniques, mutagènes et sur les organes de reproduction.

Quand un phénol touche votre peau, il peut causer des enflures, brûler, peler et faire de l’urticaire. Peut aussi causer des sueurs froides, des convulsions, une dépression du système circulatoire, le coma et même la mort.

La plupart des polis à meubles contiennent des distillats de pétrole. Hautement inflammables, ils peuvent causer le cancer de la peau et des poumons. Ils contiennent aussi des phénols (voir rafraîchisseurs d’air et phénols) et de la nitrobenzène: qui est facilement absorbée à travers la peau et extrêmement toxique.

Le shampoing pour les poux est un pesticide et les enfants sont spécialement vulnérables. Ils contiennent du Linda ne et l’inhalation, l’ingestion ou l’absorption par la peau produisent des vomissements, de la diarrhée, des convulsions et un collapsus du système circulatoire. Ils peuvent aussi causer des dommages au foie, des malformations congénitales, des morts-nés et le cancer.

La fertilité chez les femmes a aussi été affectée négativement par l’augmentation de l’usage de produits chimiques. En 1934 seulement 21 cas Endométriose existaient dans le monde entier. Aujourd’hui plus de 5 millions de femmes aux États-Unis seulement ont cette condition qui cause l’infertilité.

“La pollution de l’air intérieur est soupçonnée d’être le responsable principal dans le syndrome de mort soudaine chez les nouveaux-nés, celui-ci prend environ 5,000 vies par année aux États-Unis. L’incidence de ce syndrome est plus haut en hiver, sans doute à cause de la ventilation amoindrie durant les mois froids qui emprisonne l’air à l’intérieur, où les contaminants deviennent concentrés. Ce n’est pas une coïncidence que ce syndrome ait été reconnu après l’introduction de produits chimiques de synthèse.” selon Nancy Green Sokol, l’auteure de “Poisoning our Children” (Noble Press, 1991)



SANTÉ EAU POTABLE – Le Réseau de Distribution d’Eau Potable

SANTÉ EAU POTABLE Le Réseau de Distribution d’Eau Potable

Santé eau potable

Infrastructures urbaines

Un nouveau projet identifie des domaines clés de recherche pour les réseaux de distribution d’eau potable

Personne ne devrait boire de l’eau dans une tasse sale, c’est une question de bon sens. Toutefois, peu de personnes réalisent que l’eau potable qui est acheminée de l’usine de traitement jusqu’à leur robinet – laquelle est souvent de grande qualité – l’est souvent à travers des réseaux de distribution en piteux état. Et plusieurs seraient sans doute surpris d’apprendre que l’eau elle-même contribue à la détérioration des conduites! En effet, les sources d’eau ainsi que les procédés et les produits chimiques variés qui sont utilisés pour le traitement de cette eau influent sur la composition chimique de l’eau potable. Ces variations peuvent accélérer la détérioration des conduites, et affecter la qualité de l’eau, si le matériau de la conduite n’est pas chimiquement compatible avec l’eau qui y circule.

De nombreux services publics adoptent de nouveaux procédés de traitement afin de respecter les exigences plus sévères sur la qualité de l’eau : par exemple, ils doivent réduire la concentration des sous-produits générés par l’interaction entre la composition chimique de la source d’eau et les produits chimiques qui sont utilisés pour sa désinfection. Les services publics font aussi beaucoup d’efforts pour renouveler leurs conduites de distribution d’eau qui approchent de la fin de leur vie utile. Les travaux de réhabilitation ou de remplacement des conduites doivent toutefois s’échelonner sur une longue période, ce qui signifie que l’âge et l’état des conduites peuvent être très variables au sein d’un réseau de distribution donné. L’incidence des modifications apportées aux procédés de traitement de l’eau peut, par contre, être très rapide. Dans un tel contexte, il s’avère primordial de mieux connaître l’incidence des divers procédés de traitement de l’eau sur l’intégrité et la performance à long terme des réseaux de distribution.

Le groupe Services souterrains de l’IRC-CNRC et l’American Water Works Association Research Foundation (AwwaRF) ont récemment mené un projet conjoint afin d’identifier les travaux de recherche qui devront être réalisés pour mieux connaître l’incidence de la qualité de l’eau sur l’intégrité des réseaux de distribution. Dans le cadre de ce projet, un atelier d’une journée a réuni un panel d’experts du Canada et des États-Unis sur le campus d’Ottawa du CNRC en mars 2006.

Cet atelier a permis à l’AwwaRF d’identifier des domaines de recherche importants comme :

  • Évaluer comment des modifications dans les sources d’eau utilisées peuvent affecter différents éléments du réseau de distribution, par exemple, l’eau de surface peut entraîner la corrosion des conduites en fonte plus rapidement que l’eau souterraine.
  • Étudier la meilleure adéquation possible entre la composition (chimie) de l’eau et les différents matériaux entrant dans la fabrication des conduites; on sait, par exemple, que l’eau qui est compatible avec les conduites en fer pourrait ne pas l’être avec les conduites en cuivre. Par conséquent, l’ajout de produits chimiques dans l’eau pour protéger les conduites en fonte pourrait accélérer la détérioration des conduites en cuivre.
  • Évaluer les effets inattendus des modifications dans les procédés de traitement de l’eau; par exemple, un accroissement de la quantité de chlore pour tuer les microorganismes pathogènes pourrait causer la détérioration de certains matériaux de conduites.
  • Évaluer l’effet des modifications dans la composition de l’eau sur les conduites en fonction de la durée et de la fréquence de ces changements, et l’incidence sur les conduites du passage d’une source d’eau de surface à une source d’eau souterraine pour répondre à la demande saisonnière.
  • Élaborer un système d’aide à la décision pour aider les services publics à évaluer l’effet des pratiques changeantes dans le traitement de l’eau sur la détérioration des différents matériaux utilisés pour la fabrication des conduites.

Vous pouvez aussi visiter le site Web : http://irc.nrc-cnrc.gc.ca/ui/bu/integrity_f.html.

PRODUITS DOMESTIQUES Grands responsables des INTOXICATIONS

PRODUITS DOMESTIQUES grands responsables des INTOXICATIONS.

PRODUITS DOMESTIQUES

Recherche et rédaction: SOPHIE POITRAS, collaboratrice
Selon l’Institut national de santé publique du Québec, les produits domestiques sont responsables de 48% des cas d’intoxication au Québec. Ce pourcentage grimpe à 65% chez les enfants de moins de 2 ans.


Tableau 4

Le tableau ci-contre, publié dans le Bulletin d’ information toxicologique, démontre qu’il y a encore plus d’intoxications aux produits domestiques qu’aux médicaments.

Répartition selon la nature du produit ou de l’ingrédient

Produits

Fréquence

%

Pesticides

2201

4,58

Médicaments

20717

43,07

Produits domestiques

23491

48,84

Produits industriels

1692

3,52

Dans le tableau qui suit, on dénombre les cas d’intoxication rapportés au Centre Anti-Poison du Québec selon les différents produits, en rapport avec les groupes d’âge.

Tableau 5
STATISTIQUES PAR PRODUIT
ANNÉE 2001

PRODUITS

NOMBRE DE CAS

GROUPE D’ÂGE (%)

0-5 ANS

6-15 ANS

16-45 ANS

PRODUITS DOMESTIQUES

Hydrocarbures (peintures, vernis, diluants,
décapants, allume BBQ, etc.)

3133

20,78

5,68

26,14

Aliments

1811

19,16

8,78

26,78

Pesticides (LC)

2201

35,71

7,22

17,17

Plantes

1749

69,07

6,06

4,97

Cosmétiques (crèmes, maquillage)

2352

69,64

6,12

5,65

Monoxyde de carbone

670

4,48

3,88

55,37

Nettoyeurs domestiques

1440

62,22

3,19

10,63

Eau de Javel

1156

24,83

5,71

16,35

Drogues de rue

896

2,23

8,37

65,29

Savons et détersifs

748

74,33

4,01

6,15

Méthanol

361

16,90

2,49

33,52

Parfums, eaux de toilette & eaux decologne

473

71,88

6,34

5,71

Corrosifs domestiques (débouche-tuyaux, nettoyeurs à four, etc.)

572

36,71

3,15

13,99

Champignons

386

60,62

6,48

9,84

Chlore à piscine

476

12,82

11,34

25,63

Gaz et mélanges dégageant un gaz

211

2,84

4,74

31,75

Shampooings

233

77,25

7,30

5,15

Éthylène glycol

214

10,75

27,57

18,22

VINAIGRE de CIDRE MAIGRIR avec le VINAIGRE de CIDRE MAIGRIR Efficacement et Naturellement avec le Vinaigre de Cidre- LIVRES sur le VINAIGRE de CIDRE

 

VINAIGRE de CIDRE MAIGRIR Efficacement et Naturellement avec le Vinaigre de Cidre –

Vinaigre de cidre lire la littérature sur le sujet, le vinaigre de cidre serait une bénédiction des dieux, permettant de guérir et soulager à peu près tous les maux de la terre.

Les vertus miraculeuses du vinaigre. Un produit écologique

Et bien selon des études réalisées sur le sujet, le vinaigre de cidre obtient la première place dans les remèdes maison pour traitement une foule de maux, de l’arthrite à la peau sèche.

Voici quelques-unes des propriétés qu’on lui confèrent :

  • -combat la fatigue et l’insomnie

  • -regénère l’énergie

  • -aide au traitement de l’arthrite

  • -combat l’obésité (le journal scientifique « The Medical World » a publié un rapport signalant son  efficacité dans l’amaigrissement à raison de 1 kilo par mois selon les tests en consommant 40 gr/jour de vinaigre !!!), le Parkinson et l’hypertension

  • -aide à la digestion

  • -soulage le mal de gorge et la laryngite

  • -apaise les symptômes de l’asthme ou de la grippe

  • -aide à conserver une peau saine et réduire les signes du vieillissement

    Étant biologiste de formation, ma première réaction a bien sûr été le scepticisme. Non mais quel est le lien entre tous ces maux, qui font que physiologiquement, le vinaigre de cidre ait une action si variée ?

    Le vinaigre de cidre est très riche en minéraux (notamment le potassium, chlore, calcium, soufre, fer fluor, silicone), en vitamines, en acides aminés et oligoéléments. Plusieurs des maux susmentionnés peuvent en effet être créés par une déficience en minéraux. Voilà une piste de solution…

    vinaigre de cidre

    Si le sujet vous intéresse, voici quelques lectures : Saveurs du monde, Place du bien-être, Alternative santé, Article dans le Devoir

    Quant au sujet qui nous intéresse ici (mais votre beauté mes chères !), le vinaigre de cidre est tout-à-fait indiqué à plusieurs usages sur la peau. On peut ajouter à ses propriétés en y faisant macérer des plantes (attention aux impatientes, il faut cependant attendre 6 semaines avant de filtrer le tout et de l’utiliser) : d’une part cela crée un vinaigre tout-à-fait délicieux pour les salades, mais aussi un liquide précieux à utiliser dans la confection de toniques, masques, en rince capillaire (surtout si vous utilisez du savon artisanal, qui a tendance à ternir les cheveux en laissant des résidus).

    Évidemment, le cidre de pomme est très acide, il faut donc y aller parcimonieusement si vous avez une tendance à réagir aux fruits acides par exemple. J’ai eu la désagréable expérience d’avoir le visage tout bouffi le lendemain d’un traitement choc au vinaigre de cidre : soyez donc plus sages et diluez-le dans de l’eau ou encore faites un « patch text » avant d’y aller en grande…

    Ici bas suit un excellent texte que j’ai trouvé sur le sujet : avant même d’avoir lu son site, j’avais déjà composé quelque chose de semblable ! Incroyable !

    Il y a plusieurs façons d’utiliser le vinaigre de cidre. La plus utilisée est de le boire sous forme d’une boisson qui est très rafraîchissante : deux cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un grand verre d’eau éventuellement additionné de une ou deux cuillères à soupe de miel (au début on peut commencer avec une seule cuillère à soupe de vinaigre et miel). Il existe également des capsules de vinaigre de cidre, vendues en pharmacie ou dans les magasins d’aliments naturels. Les personnes qui adoptent ce choix devraient cependant être conscientes qu’il est important de boire au minimum un grand verre d’eau avec la prise des gellules. Pour les problèmes de sinus, rhumes et migraines, on peut faire des inhalations de vinaigre de cidre. De deux à trois cuillères à soupe de vinaigre de cidre pour un grand bol d’eau bouillante. Se couvrir la tête au-dessus du bol et respirer les vapeurs. On peut également utiliser le vinaigre de cidre pour un bain relaxant. Un grand verre de vinaigre de cidre dans l’eau du bain.

    Enfin, voici la recette du fameux vinaigre des 4 voleurs. La légende raconte qu’en France, en 1726, quatre voleurs profitèrent de l’épidémie de peste pour voler impunément les possessions des personnes ayant succombé à la terrible maladie. Lorsqu’ils furent finalement appréhendés, le juge leur offrit une sentence moins sévère en échange du secret qui les avait mis à l’abri de la contagion de ce mal redoutable. Ils racontèrent qu’ils s’enduisaient le corps d’un vinaigre de leur composition pour se protéger et en buvaient quotidiennement.

    • 20 g de romarin
    • 20 g de lavande
    • 20 g de sauge
    • 30 g de cannelle moulue
    • 20 g de thym
    • 20 g de menthe
    • 30 g de girofle
    • 20 g d’absinthe
    • 30 g d’ail
    • 5 g de camphre
    • 20 g de rue
    • 20 g d’acide citrique
    • 1 L de vinaigre de cidre

    Laisser macérer au moins 15 jours. Ensuite filtrer et garder à l’abri de la lumière.

    Utilisé en cas de grippe 1 cuillère à café dans un verre d’eau plusieurs fois par jour. Pour désinfecter les plaies et en friction contre les courbatures. C’est un antiseptique en cas d’épidémie de maladies contagieuses. On peut en frictionner sur tout le corps (source : http://www.lepetitherboriste.net/affections/vinaigre4v.html).

    Pour plus d’information sur le vinaigre de cidre il existe d’excellents ouvrages, notamment le livre très complet de Manon Desrocher, n.d. « le vinaigre de cidre artisanal, ma passion…ses vertus « .

    Les vertus du vinaigre de cidre de pomme pour ma peau…

    Très riche en toutes sortes d’éléments nutritifs, le vinaigre de cidre aide à conserver une peau douce, jeune et éblouissante de santé. Vous devez cependant vous assurer que vous avez en votre possession un vinaigre de cidre de pomme artisanal qui doit provenir de la culture biologique et être à 100% pur, non pasteurisé et vieilli en fût de chêne. Le vinaigre de cidre que vous utilisez ne doit pas contenir plus de 4,5 % d’acide acétique. Il ne doit pas être filtré ni pasteurisé et doit être d’une couleur doré clair et limpide. Un vinaigre fabriqué de façon industrielle est prêt en quelques jours, il n’a donc pas suffisamment de temps pour fermenter, le privant ainsi de toutes les richesses vitaminiques et minérales.

    Le pH du vinaigre de cidre, aux vertus astringentes, est très semblable à celui de la peau, ce qui en fait un produit de beauté efficace et peu coûteux. Il est excellent pour les peaux grasses et à problèmes. Contre l’acné juvénile bénigne ou tout autre espèce de boutons, il prévient l’apparition des comédons. De plus, en resserrant les pores, il contribue au ralentissement du vieillissement de la peau par son action anti-oxydante.

    Une autre qualité du vinaigre de cidre c’est d’effacer toute trace de savon et d’annuler tous résidus de calcaire et de chlore contenus dans l’eau et qui laissent des sensations désagréables de tiraillement ou de picotement. Il suffit de verser de l’eau tiède dans le lavabo et d’y ajouter une cuillerée à café ou deux de vinaigre de cidre parfumé au goût. Toutes et tous peuvent confectionner leur vinaigre de toilette à partir d’un excellent vinaigre de cidre, dilué avec de l’eau et aromatisé avec des plantes ou des essences de fleurs.

    Le vinaigre peut se comparer avantageusement à toutes les crèmes ou les masques raffermissants dits minute, dont le coût est exorbitant. Il s’agit de l’utiliser exactement comme un de ces produits, selon le mode d’emploi suivant : sur une peau parfaitement nettoyé, appliquer son vinaigre de toilette favori non dilué et étendre son maquillage aussitôt.

    Voici quelques petites recettes faciles pour rehausser l’éclat de votre visage et de vos cheveux :

    Crème hydratante
    45 ml (3 c. à soupe) d’huile d’olive
    45 ml (3 c. à soupe) d’huile de germe de blé
    45 ml (3 c. à soupe) d’huile de tournesol
    45 ml (3 c. à soupe) de vinaigre de cidre
    4 jaunes d’œufs

    Les ingrédients doivent être à la température ambiante.
    Mélanger les huiles, battre les jaunes d’œufs, et ajouter doucement les huiles, en remuant. Incorporer le vinaigre de cidre et remuer. Mettre ensuite dans un petit pot et conserver au réfrigérateur.
    Utiliser cette crème pour hydrater votre peau.

    Masque facial
    Incorporer trois grosses fraises écrasées à 1 tasse de vinaigre de cidre et laisser reposer 2 heures. Retirer le surplus de vinaigre et appliquer sur le visage et le cou avant de se coucher. Rincer au réveil. Ce masque nourrit la peau et élimine les boutons et les points noirs.

    Masque calmant pour peaux sensibles
    60 ml (4 c. à soupe) de farine d’avoine
    15 ml (1 c. à soupe) de vinaigre de cidre
    45 ml (3 c. à soupe) d’eau

    Diluer le vinaigre dans l’eau, puis mélanger avec la farine, de façon à obtenir une pâte épaisse (ajouter un peu de farine si nécessaire).
    Appliquer uniformément sur le visage et garder jusqu’à ce que le tout soit bien sec. Laver alors le visage à l’eau tiède. Rincer avec sa recette préférée de vinaigre de cidre.

    Les taches pigmentaires
    Incorporer 1c. à thé de jus d’oignon à 2c. à thé de vinaigre de cidre et appliquer sur les taches à l’aide d’un morceau de tissu. Les taches devraient pâlir dans les semaines qui suivent. (Comme ça ne sent pas très bon, il vaut mieux l’appliquer avant d’aller se coucher !)

    Les pellicules
    Le vinaigre de cidre élimine les pellicules et rend les cheveux soyeux et brillants. Après chaque shampoing, rincer les cheveux avec 2 tasses d’eau chaude additionnées d’une demi-tasse de vinaigre de cidre. Quoi de plus simple !

    LIVRES sur le VINAIGRE de CIDRE

 

image002Les Miracles du Vinaigre Pour Votre Santé
Contrairement au vinaigre blanc, qui est un produit distillé et entièrement synthétique, le vinaigre de cidre est une mine d’or thérapeutique.

Le vinaigre : Remèdes, conseils et trucsLe vinaigre : Remèdes, conseils et trucs de Yolande Chevrier

Vinaigres à tout faireVinaigres à tout faire de Peyret Ines
Acheter neuf: EUR 15,20
Habituellement expédié sous 24 h
Le vinaigre malinLe vinaigre malin de Michel Droulhiole
Acheter neuf: EUR 5,61 / D’occasion à partir de: EUR 5,61
Habituellement expédié sous 24 h
Les vertus miraculeuses du vinaigre. Un produit écologiqueLes vertus miraculeuses du vinaigre. Un produit écologique de Gérard Lambert
Acheter neuf: EUR 8,55
Habituellement expédié sous 2 à 4 semaines
Le vinaigre fait maison : Ses bienfaits en Cuisine - Santé - BeautéLe vinaigre fait maison : Ses bienfaits en Cuisine – Santé – Beauté de Véronique Meglioli
Acheter neuf: EUR 17,95 / D’occasion à partir de: EUR 13,00
Habituellement expédié sous 24 h
Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnuLe chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu de Marie-France Muller
Acheter neuf: EUR 4,66 / D’occasion à partir de: EUR 1,89
Habituellement expédié sous 24 h
Les bienfaits du vinaigreLes bienfaits du vinaigre de Bruno Grelon
Acheter neuf: EUR 12,35 / D’occasion à partir de: EUR 11,00
Habituellement expédié sous 24 h
Les vitamines du vinaigreLes vitamines du vinaigre de Matthieu Galey
Acheter neuf: EUR 7,41 / D’occasion à partir de: EUR 4,00
Habituellement expédié sous 24 h
Les vertus du vinaigreLes vertus du vinaigre de Lavedrine a.
Acheter neuf: EUR 4,75 / D’occasion à partir de: EUR 4,75
Habituellement expédié sous 24 h
Les bienfaits du vinaigre de cidre et autres remèdes naturelsLes bienfaits du vinaigre de cidre et autres remèdes naturels de Kuellenberg
Acheter neuf: EUR 10,46 / D’occasion à partir de: EUR 10,45
Habituellement expédié sous 1 à 3 semaines
Les merveilles du Bicarbonate de soudeLes merveilles du Bicarbonate de soude de Lise Soto
Acheter neuf: EUR 8,08 / D’occasion à partir de: EUR 8,07
Habituellement expédié sous 24 h
Le chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnuLe chlorure de magnésium : Un remède miracle méconnu de Marie-France Muller
Acheter neuf: EUR 4,66 / D’occasion à partir de: EUR 1,89
Habituellement expédié sous 24 h
Vinaigre de cidre et autresVinaigre de cidre et autres de B. Kullenberg
Acheter d’occasion à partir de: EUR 10,45
Le vinaigre dans tous ses étatsLe vinaigre dans tous ses états de Juliette Coadou

ALGUES BLEU CYANOBACTÉRIES des Algues Bleu-Vert Les toxines produitent peuvent affecter la Santé – Elles touchent de plus en plus de plans d’eau dans plusieurs régions du Québec.

ALGUES BLEU CYANOBACTÉRIES des Algues Bleu-Vert Les toxines produitent peuvent affecter la Santé – Elles touchent de plus en plus de plans d’eau dans plusieurs régions du Québec.

ALGUES BLEU CYANOBACTÉRIES

Description du problème

Les algues bleues retrouvées en bordure de certains cours d’eau ne sont pas réellement des algues ni des plantes, mais un type d’organismes microscopiques appelés cyanobactéries. Celles-ci contiennent des pigments qui leur donnent une coloration généralement bleu-vert. Les algues bleues se développent habituellement en été ou en automne dans des eaux peu profondes, tièdes ou chaudes, calmes et riches en nutriments (tels que phosphore et azote).

Les cyanobactéries ne sont pas toujours visibles à la surface de l’eau. De façon générale, elles le deviennent lorsqu’elles sont très nombreuses à un même endroit. Dans ce cas, on observera une coloration bleu-vert dans l’eau et/ou à la surface (pouvant varier du vert olive au rouge). Éventuellement, une écume (ou mousse) peut se former à la surface de l’eau et en bordure de la rive. Le vent, les vagues et le courant ont tendance à les disperser, mais elles peuvent réapparaître. Les proliférations de cyanobactéries s’accompagnent parfois d’odeurs désagréables (ordures), mais elles peuvent aussi sentir le gazon fraîchement coupé.

La prolifération des cyanobactéries, appelée fleur d’eau, existe un peu partout dans le monde. Elles touchent de plus en plus de plans d’eau dans plusieurs régions du Québec.

Effets sur la santé

Les cyanobactéries et les toxines qu’elles produisent peuvent affecter la santé. Cependant, aucun cas n’a été rapporté au Québec. Toutefois, il est possible que des problèmes de santé soient survenus sans être détectés ou qu’ils aient été confondus avec d’autres causes.

Symptômes

Par contact direct

Par ingestion

Plus rapidement

Irritation de la peau

Maux de ventre

Étourdissements

Irritation du nez

Diarrhée

Maux de tête

Irritation de la gorge

Vomissements

Fièvre

Irritation des yeux

Nausées

Dommages au foie et au système nerveux

Quoi faire ?

Que faire si je présente un ou plusieurs de ces symptômes ?

Si vous développez des symptômes, à la suite d’un contact avec de l’eau contenant des cyanobactéries, cessez immédiatement de vous en exposer. Rincez votre peau avec de l’eau propre. Si cela survient dans une plage publique, veuillez informer le responsable de la plage. Si les symptômes persistent ou si votre état de santé vous inquiète, communiquez avec le service Info-Santé de votre région ou consultez votre médecin sans tarder. Notez que ces symptômes peuvent être dus à d’autres causes que les cyanobactéries (par exemple : des matières fécales dans l’eau, la dermatite du baigneur).

Que faire s’il y a des cyanobactéries visibles dans un cours d’eau ?

Si des cyanobactéries sont visibles dans l’eau ou si l’eau semble anormalement trouble, les recommandations suivantes s’appliquent :

  • Éviter tout contact direct avec cette eau, soit la baignade et les sports aquatiques, (le port d’un habit de plongée de type wet suit ne protège pas la peau) ;
  • Consommer le poisson provenant de la zone affectée avec modération;
  • Éviter de boire cette eau et ne pas l’utiliser pour préparer ou cuire des aliments (bouillir l’eau n’éliminera pas les toxines) ;
  • Évitez de laisser les animaux consommer cette eau ni s’y baigner ;
  • Évitez d’utiliser de l’algicide ou du chlore pour détruire les cyanobactéries (car les toxines sont libérées massivement à la mort des cellules) ;
  • Éviter d’utiliser cette eau pour remplir la piscine ou pour une douche extérieure ;
  • Si l’eau potable provient d’un système de distribution municipal, elle peut être consommée, à moins d’avis contraire ;
  • Attendre au moins une à deux semaines après la disparition des cyanobactéries avant de reprendre les activités de baignade ou de sports aquatiques.

S’il y a réapparition fréquente de cyanobactéries au même endroit, il serait préférable de suivre ces recommandations pour toute la durée de la saison chaude. Même en présence d’une eau d’apparence normale et claire, les recommandations précédentes s’appliquent si certaines personnes en contact avec l’eau développent un ou des symptômes reliés aux cyanobactéries et ce, par mesure de précaution.

La meilleure solution pour enrayer le développement des cyanobactéries consiste à réduire les sources de phosphore et d’azote dans l’eau. Il faut minimiser l’utilisation d’engrais (pour le gazon et l’agriculture), éliminer les rejets d’eaux usées (résidentielles, agricoles et municipales) et enrayer les sources naturelles (sédiments dans les lacs). Actuellement, il n’y a pas de produits chimiques permettant d’éliminer les cyanobactéries.

Pour en savoir plus

Pour obtenir de plus amples renseignements particuliers sur des questions touchant à la santé contactez le service Info-Santé 8-1-1.

Source: Santé Québec

Maison ÉCOLOGIQUE SANTÉ ÉCOLOGIQUE pour la Santé de ses Occupants

Maison ÉCOLOGIQUE pour la santé de ses occupants – Écologie

MAISON ÉCOLOGIQUE Nous sommes aujourd’hui certains que la pollution de l’air de nos maisons à un impact très important sur la santé de ses occupants. Nous respirons toute la journée un véritable cocktail de produits chimiques qui affectent notre système immunitaire et provoque des dommages permanents aux foetus, aux jeunes enfants et aux personnes âgées. Il est impossible de trouver « LE » produit responsable parmi les milliers de produits chimiques dégagés par les produits de nettoyages, les matériaux de construction, les appareils électroménagers, les parfums, les vêtements ainsi que les produits de « soins personnels » comme les déodorants ou les huiles de bains.

PAR ORDRE D’IMPORTANCE, LES SOLUTIONS CONSISTENT À:

1- LIMITER LE NOMBRE DE PRODUITS CHIMIQUES QUI ENTRENT DANS NOS MAISONS

2- BIEN AÉRER NOTRE MAISON POUR RÉTABLIR LA QUALITÉ DE L’AIR

3- UTILISER AU BESOIN, ET SELON L’ÉTAT DE SANTÉ DES OCCUPANTS, DES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES ET MÉCANIQUES APPROPRIÉS POUR CONTRER LES SITUATIONS NÉFASTES À NOTRE SANTÉ.
Réduire les polluants intérieurs
Les polluants chimiques qui se retrouvent dans l’air de nos maisons proviennent principalement des produits de nettoyages, des matériaux de construction et du mobilier.
LES PRODUITS DE NETTOYAGE COURANTS CONTIENNENT UN TRÈS GRAND NOMBRE DE PRODUITS TOXIQUES OU POTENTIELLEMENT CANCÉROGÈNES.

Il faut donc les remplacer par des produits nettoyants plus naturels et arrêter de vouloir tuer tout ce qui est vivant dans notre maison sous prétexte de vouloir tout stériliser.
Pour les matériaux de construction de la maison, la majorité causent surtout des problèmes durant les six premiers mois après leur pose. Durant ces premiers mois, des composés organiques volatils sont dégagés par les enduits et les colles utilisés pour la fabrication des produits comme les agglomérés de bois.
Les produits chimiques entrant dans la composition des matériaux comme les isolants sont potentiellement cancérogènes.
On devrait surtout porter attention aux additifs chimiques incorporés dans les peintures, vernis, colles, produits de bois, béton, tapis, carreaux acoustiques et planchers de vinyles entrant dans notre maison.
Pour le mobilier en tissus, les rideaux et les tapis, les produits anti-taches sont généralement déconseillés car ils se détachent lentement des surfaces et se retrouvent dans l’air que vous respirez. Choisissez plutôt des couleurs plus foncées ou avec motifs qui rendront les taches « potentielles » moins apparentes.

Ventiler mécaniquement
Une des façons d’améliorer la qualité de l’air intérieur est de le remplacer par de l’air extérieur moins pollué. En effet, l’air intérieur de nos maisons est toujours beaucoup plus pollué que l’air extérieur car très peu de maisons sont munies de véritables systèmes d’épuration de l’air avec rayons UV et filtration HEPA.
La ventilation mécanique permet aussi de réduire le taux de radon dans l’air, un gaz cancérigène qui provient de certains sols au Québec.

L’échange d’air doit toutefois être contrôlé afin de ne pas trop assécher l’air de la maison et de ne pas coûter une fortune en chauffage. Cette ventilation mécanique se fait par les ventilateurs de salle de bains et par les hottes de cuisine mais aussi par un système central d’échangeur d’air avec récupérateur de chaleur.

La prise d’air extérieur se doit aussi d’être éloignée d’une terrasse en bois traité à l’arseniate de cuivre chromaté… un produit cancérogène aujourd’hui interdit de vente au Canada. Les produits utilisés à l’extérieur, comme les pesticides, peuvent aussi avoir un impact sur la qualité de l’air intérieur de votre maison… sans parler du fait que vos enfants marchent dedans!

Traiter l’air extérieur et intérieur
Pour améliorer la qualité de l’air en provenance de l’extérieur, il est possible de faire passer cet air dans un filtre HEPA pour en enlever les poussières fines responsables de nombreuses allergies. L’air intérieur peut aussi passer dans ses systèmes de filtration pour être constamment débarassé de ces poussières.

Pour décontaminer l’air de ses virus et bactéries sans produits chimiques dommageables, il est possible de les traiter à l’aide de rayons ultra-violets. Les UV ne tuent pas les virus mais les rends stériles. Ils oxydent aussi les spores de moisissures toxiques et les rendent inofensives. Ce procédé reprend des principes naturels, l’exposition aux UV du soleil détruit aussi bon nombre de virus et bactéries.
Réduire les champs électromagnétiques
Les champs électro-magnétiques dégagés par les appareils électriques peuvent nuire à la santé s’ils sont trop élevés. Plusieurs études font un lien entre les champs électromagnétiques et la leucémie infantile. En milieu de travail, les femmes enceintes ne doivent pas être exposées à des champs électromagnétiques de plus de 2 milligauss et peuvent demander un retrait préventif à cet effet.
Or, la majorité des systèmes de planchers radiants installés dans les années 90 et bon nombre de produits encore installés aujourd’hui dégagent jusqu’à 100 milligauss…et les poupons passent leurs journées à ramper dessus!
Actuellement, les études sont incomplètes à ce sujet mais par mesure préventive choisissez les produits ayant un champs maximal de 4 milligauss au niveau du plancher.

Réduire les produits chimiques dans l’eau
Dans les puits personnels, les systèmes de traitement d’eau potable sont souvent nuisibles à la santé: pour réduire le calcium dans l’eau on ajoute du sel (mauvais pour les artères), pour réduire le fer on ajoute du permanganate de potassium (qui épaissit le sang), sans compter que les bonbonnes de filtration peuvent se transformer en nids de bactéries.
Le chlore ajouté dans l’eau des spas et des piscines est absorbé en partie par inhalation et par la peau. Ceci explique le très haut taux d’asthme qu’on retrouve chez les nageurs de compétition qui baignent dans le chlore durant de nombreuses heures par jour.
Il existe aussi des solutions saines à ces problèmes qui sont tout aussi économiques.

Dans les aqueducs municipaux, l’eau potable est débarrassée des excédents de calcaire, de fer, de magnésium, de souffre et d’autres minéraux qui causent des inconvénients d’entretien et des odeurs. Toutefois on retrouve encore des traces de 600 produits chimiques dans l’eau de Montréal. Ces produits s’additionnent à ceux que nous respirons et que nous ingérons dans l’alimentation commerciale et même sur nos fruits et légumes frais. Voilà pourquoi, ici aussi, il serait bon de réduire cet apport de produits chimiques dans notre corps par l’utilisation d’un système de filtration adéquat.
Produits chimiques et hygiène personnel
Plusieurs personnes sont fortement allergiques aux composés organiques volatiles (COV) des parfums. Dans plusieurs grandes entreprises, les parfums sont d’ailleurs interdits pour les employés. Le choix de produits de soins personnels les plus naturels possibles sont à privilégier.
Du point de vue de l’utilisateur il faut savoir que bon nombre de produits d’hygiène commerciaux contiennent des produits inquiétants pour leur propre santé. Les déodorants, les shampoings, savons, détersifs, parfums, crèmes, huiles parfumées, produits de maquillages, poudres, se retrouvent en contact direct avec votre peau qui les absorbe en partie.
Après le lavage dans une lessiveuse, les sous-vêtements contiennent encore beaucoup de détersif qui reste en contact permanent avec votre peau lorsque vous les portez. Dans ce cas, une lessiveuse frontale, ayant un pouvoir essorant plus puissant que les lessiveuse standard, enlève beaucoup plus de détergent et réduit les irritations cutanées.
Les vêtements nettoyés à sec sont aussi la source de COV polluants et irritants dans l’air de votre maison. À utiliser avec retenue.

EN CONCLUSION
Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à des produits comme les parfums ou des phénomènes physiques comme les champs électromagnétiques. Ce sont malheureusement les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant déjà de maladies qui sont les plus affectées par un habitat malsain. Agissons de manière responsable envers ces personnes plus fragiles qui habitent avec nous. Il n’y a aucune raison de les sacrifier. Parmi les solutions proposées, prenez celles qui vous conviennent…mais agissez.

 

LIVRES

E-book cholestérol 101

Découvrez tous trucs et astuces pour enfin gagner la bataille du cholestérol

 

Comment réduire votre cholestérol

ENFANTS – NOUS EMPOISONNONS NOS ENFANTS CESSONS D’EMPOISONNER NOS ENFANTS SANS LE SAVOIR

ENFANTS – NOUS EMPOISONNONS NOS ENFANTS CESSONS D’EMPOISONNER NOS ENFANTS SANS LE SAVOIR

ENFANTS – NOUS EMPOISONNONS NOS ENFANTS CESSONS D’EMPOISONNER NOS ENFANTS SANS LE SAVOIR

Comment nos produits d ‘entretien ménager peuvent rendre nos enfants malades et même leur enlever la vie.

par: Debra Lynn Dadd

Comme parent, vous faites tout ce que vous pouvez pour vos enfants, pour protéger la vie, la santé et le bien-être de vos enfants, n’est-ce-pas ? Bien sûr que vous le faites. Vous leur fournissez de la nourriture nutritive, vous vous assurez qu’ils respirent de l’air frais, qu’ils font de l’exercice, vous leur enseignez à regarder avant de traverser la rue, enfin, vous les protégez des dangers évidents tels que les brulûres, les chutes, les décharges électriques, les noyades, etc…

Il y a un autre danger que vous devez connaître: les produits toxiques et chimiques présents dans nos foyers. Les scientifiques et les médecins viennent de découvrir qu’il existe un rapport étroit entre notre santé et l’utilisation quotidienne des produits d’entretien chimiques dans nos maisons. Comme tout le monde, vous utilisez sûrement des dizaines de produits de nettoyage et d’entretien, achetés à l’épicerie, à la quincaillerie, etc., qui contiennent des éléments chimiques dangereux pour vous et vos enfants.

Depuis la deuxième guerre mondiale, il y a augmentation dramatique du nombre de produits chimiques, fabriqués par les hommes, que nous utilisons dans nos foyers.

Dans un foyer normal, nous pouvons retrouver environ 63 produits dangereux contenant des centaines d’éléments chimiques. En même temps, nous observons une augmentation dramatique de problèmes de santé chroniques, surtout chez les enfants. Plusieurs sont atteints d’asthme, de problèmes d’apprentissage et de comportement, de cancer, etc. Comme tout le monde, vous connaissez sûrement un ou des enfants affectés par certaines de ces maladies.

Des recherches nous indiquent que ce n’est pas par pure coincidence que l’augmentation des problèmes de santé arrive en même temps que l’augmentation de l’utilisation des produits chimiques dans nos maisons. Dans ce petit exposé, nous vous démontrons les dangers des produits chimiques sur la santé et nous vous fournissons les moyens de protéger votre famille. En effet, c’est facile de protéger vos enfants lorsque vous avez l’information adéquate. Alors, allons-y pour l’information.

L’AUGMENTATION DES MALADIES CHRONIQUES CHEZ LES ADULTES ET LES ENFANTS

Avons-nous toujours été malades? Au début du 20è siècle, la proportion des gens atteints du cancer était de 1 sur 50. Aujourd’hui, 1 individu sur 3 sera atteint du cancer au cours de sa vie, sans compter les risques que cette proportion augmente à 1 sur 2 au cours du 21è siècle. Le cancer est la cause numéro 2 des décès chez les adultes et la cause numéro 1 chez les enfants. Depuis 1977, l’augmentation du nombre d’enfants atteints du cancer en Amérique dépasse le 1% par année. Parlons de l’augmentation des naissances de bébés atteints de maladies chroniques. Au moins 150,000 bébés naissent chaque année avec des anomalies pour des raisons inconnues.

Un autre 500 000 bébés meurent de grossesses non rendues à terme (fausse-couche) et un autre 24 000 dépassent le terme d’une grossesse ou meurent à la naissance. L’infertilité est en augmentation constante; au moins 2 millions de couples ne peuvent concevoir un enfant. L’asthme était une maladie très rare. Maintenant, c’est très commun. Le nombre de cas d’asthme a triplé depuis les 20 dernières années; environ 20 à 30 millions de Nord-américains en seraient affectés.

Chez les enfants, l’asthme a connu une agmentation de 40% depuis 1980. Les décès chez les enfants et les jeunes ont augmenté de 118% entre 1980 et 1993. Le manque d’attention et de concentration chez les enfants et adultes est aussi en augmentation constante. En 1993, environ 4,5 millions d’enfants prenaient du Ritalin pendant un certain temps pour se calmer et pour favoriser leur apprentissage. En 1998, 11,4 millions de jeunes prenaient cette puissante drogue.

Ces statistiques nous démontrent que l’état de santé de nos enfants se dégrade de plus en plus. Les maladies qui n’existaient pas lorsque j’étais jeune sont maintenant monnaie courante. Il y en a tellement que presque tout le monde connaît au moins un enfant dans sa famille ou chez un ami proche qui souffre d’asthme, de cancer, de difficultés d’apprentissage et de comportement, d’hyperactivité, etc. Est-il possible que ces maladies dépendent de l’exposition aux produits toxiques et chimiques?

Bien que d’autres facteurs soient en cause, plusieurs scientifiques font le lien entre ces maladies et l’exposition fréquente aux vapeurs des produits chimiques. L’augmentation des maladies chez les enfants est tellement dramatique que la nécessité d’un environnement sain pour eux est reconnue par le Congrès Américain et plusieurs de ses agences. En novembre 1966, l’Agence de Protection Environnementale des USA (EPA) annoncait pour la première fois que les enfants seraient considérés dans les nouvelles normes et procédures de l’Agence.

En avril 1997, le Président Bill Clinton signa un ordre (no 13045) concernant un environnement sain pour les enfants. Les Agences fédérales américaines sur la Santé et La Sécurité doivent maintenant tenir compte de la Santé des enfants dans leurs normes et procédures.

Les médecins insistent d’abord sur le fait que le dépistage des produits toxiques et le retrait des enfants à l’exposition de ces produits dans leur maison et à l’école est indispensable pour prévenir et guérir ces maladies. Ces médecins, scientifiques, et agences gouvernementales sont tous sensibilisés aux conséquences sur la santé des enfants exposés aux produits toxiques et chimiques. Cela ne vous concerne-t-il pas, vous aussi ?  

NOS ENFANTS SONT LES COWBOYS D’UNE EXPÉRIENCE DANGEREUSE

Selon Hebert L. Needleman, M.D. et Philip J. Landrigan, M.D. dans leur livre Raising Children Toxic Free (Élever les enfants dans un milieu non toxique)
Depuis 1950, au moins 70,000 nouveaux composés chimiques ont été inventés et dispersés dans notre environnement, introduits dans des nouveaux produits de consommation, des produits industriels et de la nouriture. Seulement une fraction de ces composés ont été vérifiés à savoir s’ils étaient toxiques pour les humains. Nous sommes les maîtres d’oeuvre, par défaut, d’une énorme clinique d’essais toxicologiques. Nos enfants et leurs enfants en sont les animaux d’expérimentation. » Je ne crois pas que vous accepteriez de confier vos enfants à un laboratoire comme sujets expérimentaux pour la vérification de composantes chimiques et toxiques. C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui lorsque nous achetons des produits d’entretien pour la maison qui contiennent des élements chimiques ou toxiques.

VOTRE MAISON EST LA SOURCE NO 1 D’ÉLÉMENTS CHIMIQUES TOXIQUES

C’est parce que nous passons 80% à 90% de notre temps à l’intérieur, et la plupart du temps dans nos maisons, que nous sommes ainsi exposés aux éléments chimiques toxiques. C’est particulièrement vrai pour les petits enfants et les personnes agées qui sortent moins souvent à l’extérieur.

Pourquoi nos maisons sont-elles si toxiques ? Au cours des 20 dernières annnées – la même période au cours de laquelle les maladies infantiles ont augmentées — il y a eu une augmentation alarmante d’éléments chimiques et toxiques dans les produits d’entretien ménager. De plus, nous avons rendu nos maisons hermétiques pour économiser de l’énergie. L’isolation et le calfeutrage de nos maisons sont excellents pour retenir l’air chaud ou l’air climatisé à l’intérieur. Cependant, ce manque de circulation de l’air vers l’extérieur constitue un piège pour l’air chimiquement pollué de nos maisons, d’où une plus grande concentration de pollution à l’intérieur qu’à l’extérieur. Selon une étude de l’Agence de Protection Environnemental (EPA), dans les régions urbaines, là où la pollution industrielle est forte, la concentration des toxines chimiques serait plus forte à l’intérieur qu’à l’extérieur des foyers.
Dans certains cas, elle serait 10, 20, 30 ou même jusqu’à 70 fois plus forte.
En 1987, l’Agence de Protection Environnemental (EPA) entreprit l’ambitieux programme d’identifier les principaux problèmes environnementaux et de les comparer selon la gravité de leur situation.

L’idée était que, même avec des ressources limitées, l’Agence devait concentrer ses recherches sur ces polluants qui constituent le plus grand risque de dommage à la société. Les pires risques se trouvent à l’intérieur des maisons et concernent surtout l’exposition aux vapeurs des produits d’entretien et de nettoyage. Dans une autre étude d’une durée de 15 ans, on a trouvé que les femmes qui travaillent à la maison risquent d’avoir le cancer dans une proportion de 54% plus forte que les femmes travaillant dans un autre environnement. L’étude conclua que l’augmentation des décès dûs au cancer dépend de l’exposition quotidienne aux vapeurs chimiques provenant des produits d’entretien ménager. De plus, les enfants exposés aux vapeurs de ces mêmes produits ménagers ont un plus grand risque d’être malades.  

 

COMMENT JE ME SUIS INTÉRESSÉE À LA QUALITÉ DE L’AIR DANS NOS MAISONS.

En 1978, je souffrais de malaises au point d’en devenir handicapée.
J’étais souvent déprimée, je mangeais jusqu’à me défoncer, je pleurais sans raison, je faiblissais sous la douche, je ne dormais pas la nuit et j’avais de la difficulté à m’éveiller le matin. J’étais toujours fatiguée et j’avais souvent mal à la tête. Heureusement, j’ai rencontré un bon médecin qui identifia mon problème comme un affaiblissement de mon système immunitaire, résultat d’une exposition aux vapeurs toxiques des produits ménagers de mon foyer. Ce problème est maintenant connu sous le nom d’allergie aux produits chimiques.

Je me souviens de mon incrédubilité, lorsque j’ai entendu cela pour la première fois.  »Il n’y a aucun produit toxique dans ma maison », dis-je,  »je suis un professeur de piano ! Qu’est-ce qu’il y a de toxique dans ma maison ? » Les produits que j’utilisais me semblaient sûrs, car ils sont en vente dans tous les magasins. Alors, comme le seul moyen pour moi de réduire mes souffrances était de réduire mon exposition aux produits toxiques, je commençai à identifier chez moi ces produits. J’ai découvert que j’étais moins fatiguée depuis que j’avais cessé d’utiliser les produits ménagers achetés dans les super-marchés. Mes maux de tête ont cessé lorsque j’ai arrêté de me parfumer.
Ces succès m’ont encouragée à continuer à éliminer les autres produits toxiques dans ma maison, jusqu’à ce que je retrouve la santé.
J’ai alors réalisé que je pouvais retrouver ma santé en éliminant de chez moi tous les produits d’entretien ménager toxiques. C’est alors que j’ai commencé à écrire et à parler du sujet, à aviser les gens de ce danger et à laisser savoir à tout le monde qu’en utilisant des produits d’entretien ménager non-toxiques, nous pouvons prévenir plusieurs maladies et possiblement la mort. Vous n’êtes sûrement pas sensibilisés aux risques potentiels qu’impliquent l’utilisation de la plupart des produits d’entretien ménager dans nos maisons, des produits de maquillage et d’entretien du corps. Je ne suis ni une chimiste, ni un médecin, seulement une femme à la maison et une consommatrice comme vous. Depuis environ 20 ans, je fais des recherches sur ce sujet et j’ai écrit au moins une demi-douzaine de livres sur les produits toxiques dans nos maisons. Je veux simplement que vous sachiez qu’aucun de nous, surtout pas les enfants, n’a besoin d’être malade à cause des produits toxiques dans nos maisons.

Peut-être ces informations sur les produits toxiques et la santé des enfants vous dérangent et vous choquent. Alors considérez-vous comme un parent responsable.

C’est choquant et dérangeant de savoir que ces produits peuvent empoisonner nos enfants, les rendre malades et même les faire mourir, et qu’ils sont en vente libre dans tous les magasins. Je vous donne seulement l’information pour vous aider à prendre les bonnes décisions afin de protéger votre santé et celle de vos enfants.  

 

LES BONNES NOUVELLES

Heureusement, pour chaque produit d’entretien ménager toxique, il existe une alternative sécuritaire. Il y a plusieurs compagnies consciencieuses qui offrent des produits d’entretien sécuritaires et fabriqués à base d’éléments naturels. Ils sont souvent plus efficaces et plus économiques que les produits en vente libre dans les super-marchés. Alors nous n’avons plus aucune raison de risquer davantage la santé et la vie de nos enfants.
 

CHAPITRE 2 Les produits toxiques et le corps humain

Quand j’ai appris que je pouvais avoir dans ma maison des produits toxiques, ma première réaction a été :  »Oh, non! Comment est-ce que je peux identifier les produits qui sont toxiques et ceux qui sont sécuritaires ? » Je n’avais aucune connaissance en chimie. C’était complètement nouveau pour moi. J’ai cependant appris comment ces produits toxiques ont détérioré ma santé.

Je voudrais partager avec vous, dans les prochaines pages, ce que j’ai appris. Mon plus grand souhait, c’est que vous réalisiez que certains produits dans votre maison peuvent nuire à votre santé et à celle de vos enfants. Heureusement, vous pouvez les remplacer par des produits sûrs et sécuritaires pour votre famille.   Comment les substances toxiques pénètrent dans votre corps Il existe 3 moyens de s’intoxiquer ou de s’empoisonner :

· Par ingestion (en mangeant ou en buvant certaines substances)
· Par respiration des vapeurs toxiques
· Par absoprtion par la peau.

Ingestion

L’ingestion (manger ou boire une substance) est le moyen le plus évident et le plus rapide de s’empoisonner et même de mourir. Les petits enfants sont spécialement les plus vulnérables à l’empoisonnement par ingestion des produits chimiques. À cause de leur curiosité naturelle, il apprennent en mettant dans leur bouche tout ce qu’ils trouvent. C’est pour eux un bon moyen d’apprentissage; mais dans une maison moderne pleine de produits ménagers chimiques, j’aime mieux ne pas penser à ce qui pourrait leur arriver.

Les enfants ne connaissent pas la différence entre un produit chimique à senteur de fruits et une bouteille de limonade; les 2 produits ont souvent la même odeur. L’ammoniaque ressemble à du jus de pomme. Une boule-à-mite pour tuer les insectes ressemble à du bonbon.

Plusieurs savons à vaisselle ressemblent à du jus de fruits, sentent les fruits, sont étiqueté avec des dessins de fruits et en plus leur bouchon (non-sécuritaire) est du même type qu’un bouchon de Gatorade. Enfin, les petits enfants ne peuvent pas lire les avertissements sur les contenants.

Faites le tour de votre maison, et vérifiez si certains contenants de produits toxiques sont à la portée des enfants. Plusieurs produits que vous croyez sécuritaires ne le sont pas nécessairement pour les petits enfants; les parfums, le rince-bouche, le shampoing, le lave-vitre (windex), le savon à vaisselle, etc. peuvent être poisons pour un enfant qui en boit.

Cherchez tout ce qu’un enfant peut mettre dans sa bouche : poison à rat, boules-à-mite, médicaments, etc. Supposez que vous êtes un enfant, vous ne pouvez différencier un produit toxique d’un produit non-toxique, et tout va dans votre bouche. Tout ce que vous ne devez pas manger ou boire devrait être hors de la portée des enfants.

Le petit Pierre avait 1 an. Il grimpa sur le comptoir pour surveiller sa mère vider le lave-vaisselle. Il trempa son petit doigt dans le détergent chloridé, mit son doigt dans sa bouche, couvert de détergent Electrosol mouillé mais non dilué.

Aussitôt, sa figure devint rouge et très enflée; l’intérieur de sa bouche et sa langue furent brulés. Heureusement, dans les minutes qui suivirent, il fut transporté et traité d’urgence à l’hôpital et en ressortit après quelques jours. Une petite fille mangea aussi ce même détergent à lave-vaisselle, d’après ce qu’a raconté la mère de Pierre, et ils ont dû lui faire 7 opérations pour sauver son œsophage brûlé. Un autre petit garçon de 3 ans, Jasson Withley, a souffert le martyr après avoir avalé 3 onces de revitalisant à cheveux. Il est mort 2 semaines plus tard. Le liquide contenait de l’ammoniaque. Adrian Gonzales, un petit bébé de 7 mois, renversa un contenant ouvert de Javex pour le linge, que sa mère avait oublié sur le plancher. Il s’est ensuite traîné dans le liquide, fut brûlé au 3ème degré sur 50% de la surface de son corps, et se brûla les poumons par les vapeurs. Il est décédé après 3 jours de souffrance. Je sais que ces histoires sont effrayantes et que cela ne peut arriver chez vous. Pourtant, à chaque année, 5 à 10 millions de cas d’empoisonnements par accident sont rapportés au Centre de Contrôle des Poisons aux États-Unis. Plusieurs cas sont fatals, et la majorité des victimes sont des enfants. Parmi les enfants de 5 ans et moins, les empoisonnements les plus fréquents sont causé par les produits d’entretien ménager et les produits de soins personnels. Quels produits avez-vous dans l’armoire sous l’évier ? Eau de Javel ? Ammoniaque (Windex) ? Détergent à vaisselle ? Et dans la salle de bain ? Colorant à cheveux ? Parfums ? Rince-bouche ?

Tous ces produits peuvent tuer un enfant. Garderiez-vous un fusil chargé dans votre armoire sous l’évier, à la portée des petits enfants? Bien sûr que non! Selon le Conseil de Sécurité Nationale des États-Unis, plus d’enfants en bas de 4 ans meurent d’empoisonnement que de blessures causées par des armes à feu. Ces statistisques sont épouvantables.

Nous prenons pour acquis qu’un fusil est plus meurtrier que les produits d’entretien ménager.

Nos gouvernements exigent un permis pour acheter et posséder un fusil, tandis que les produits toxiques tueurs d’enfants sont en vente libre dans les surper-marchés.


Inhalation

L’empoisonnement par inhalation (respiration des vapeurs) est plus fréquent, et peut être plus nocif que l’ingestion. Je veux dire que l’empoisonnement graduel que les enfants subissent sont la plupart du temps causés par la présence de vapeurs de produits toxiques. Les vapeurs toxiques peuvent se répandre dans l’air même si les produits chimiques sont enfermés dans des contenants hermétiques. Vous en doutez ? Promenez-vous simplement dans les allées de produits d’entretien ménager de votre super-marché, et sentez les vapeurs…. même si tous les contenants sont hermétiquement fermés. Quand vous inhalez des vapeurs toxiques, les poisons vont directement dans le sang et atteignent rapidement le cerveau, le cœur, le foie et les reins. Vous pouvez ressentir des maux de tête, des douleurs aux muscles, et une légère perte de conscience. Certaines vapeurs peuvent irriter la gorge, le nez, les poumons et même provoquer l’infection des sinus. Les enfants peuvent respirer des vapeurs toxiques pendant que vous faites le nettoyage, même si vous gardez ces produits hors de leur portée. Des résidus de produits toxiques peuvent se retrouver dans le linge frais lavé puis dans les draps de lit, les taies d’oreillers et autres tissus, et ils peuvent être inhalés par les enfants pendant leur sommeil sans que ceux-ci ne s’en aperçoivent.


Absorption

L’absorption (respiration d’une substance par la peau) est le moyen le plus sournois d’empoisonnement. Il était normal de croire que la peau est un élément protecteur, imperméable. Nous savons maintenant que tout élément chimique en contact avec la peau peut être absorbé et propagé dans tout le corps. La peau est tellement absorbante qu’on utilise aujourd’hui des pansements (patchs) de nicotine, de crème analgésique et d’autres produits médicaux pour nourrir le sang. Des exemples évidents d’absorption de produits toxiques par la peau sont l’application sur la peau de certaines lotions, parfums, produits de maquillage, certaines crèmes, certains nettoyeurs pour les mains, et aussi lorsque votre peau est en contact avec une surface traitée chimiquement. Ce phénomène problématique existe aussi chez les enfants.  

Dangers immédiats versus dangers retardés

Les produits d’entretien toxiques n’empoisonnement pas nécessairement dans l’immédiat, c’est surtout à long terme, par expositions répétées.  

Empoisonnements sérieux

Les empoisonnements sérieux et graves se produisent lorsque nous sommes en contact direct avec un produit toxique et requiert des soins immédiats. Ils peuvent causer des problèmes de santé graves immédiats, permanents, et ils peuvent même entraîner la mort. C’est le pourquoi de l’existence des Centres Anti-poisons.  

Empoisonnements chroniques

Les empoisonnements chroniques sont le résultat d’expositions fréquentes aux produits toxiques, sur une longue période de temps. Les effets à long terme sont le cancer, les allergies, les modifications génétiques et les malformations de naissance. C’est pourquoi les effets à long terme des produits toxiques et chimiques sont plus difficiles à évaluer et plus sournois. Fumer seulement une cigarette par jour ne donne pas le cancer immédiatement. Il en est de même, si vous vous exposez occasionnellement aux produits toxiques; vous ne serez pas empoisonnés à court terme.

Cependant, si vous fumez pendant plusieurs années, vous pouvez développer un cancer. C’est de même si vous utilisez tous les jours des produits d’entretien ménager toxiques, vous pouvez développer des problèmes graves de santé, des cancers, et cela vaut de même pour vos enfants. Si nous ne voyons pas les effets immédiats, cela ne veut pas dire que rien ne peut arriver. Lentement, jour après jour, notre corps et le corps de nos enfants, s’empoisonnent graduellement. Il faut tenir compte également de l’accumulation totale des différentes toxines avec lesquels nous sommes en contact.

Au cours d’une journée, nous sommes exposés aux vapeurs chimiques de notre revitalisant pour cheveux, de notre parfum, de notre savon à linge dans nos tissus, de notre lave-vitre, etc. Toute cette soupe chimique dans notre corps est presque impossible à évaluer. Des études ont démontré clairement que le mélange de plusieurs produits chimiques peuvent devenir très dommagables pour notre santé.

Le Dr. Benjamin Ershoff, de l’Institut des Etudes Nutritionnelles de la Californie, donna à des rats différentes combinaisons de 3 additifs alimentaires : cyclamate de sodium, essences alimentaires, et polyoxyethelene sorbitan nonostearate. D’abord, il nourrit les rats avec les 3 éléments séparés et rien n’arriva. Ensuite, il essaya avec les 2 premiers éléments mélangés, et les rats cessèrent de croître, perdirent leurs poils et développèrent une diharrée. Enfin, avec les 3 éléments simultanés, ils maigrirent rapidement et moururent 2 semaines pplus tard.

Notez que les 3 éléments nutritifs n’étaient pas aussi toxiques que les produits d’entretien ménager. On peut imaginer ce qui doit se passer dans notre corps et le corps de nos petits enfants exposés tous les jours à la toxicité de différents produits d’entretien ménager.

Pourquoi devons-nous nous préoccuper des produits d’entretien ménager toxiques

Plusieurs personnes me disent qu’ils ne sont pas malades et me demandent pourquoi ils s’en feraient. Tout le monde devrait s’inquiéter, car les produits d’entretien ménager toxiques sont reconnus comme dangereux et nuisibles même pour un peuple en santé. Nous ne connaissons pas les effets à long terme des produits chimiques sur la santé. Souvenez-vous combien d’années les scientifiques ont pris pour découvrir les effets néfastes de la nicotine sur la santé, surtout en ce qui concerne le cancer. Nous ne connaissons pas les effets de la combinaison des différents produits de consommation sur notre santé.

Par exemple, l’inhalation des vapeurs toxiques des produits d’entretien, mélangés avec les pesticides que vous venez de manger avec vos fruits et légumes, et les résidus de chlore et d’acide déposés dans votre verre d’eau lavé avec du détergent, que vous venez de boire après un exercice physique.
Nous avons tendance à penser que cela ne peut nous arriver. En réalité, une fois que les substances toxiques ont pénétré dans notre corps, elles ont tendance à y demeurer, surtout dans les parties grasses et spongieuses. Une étude portant sur ce même sujet a démontré que 100% des personnes qui ont des toxines dans leurs graisses, c’est à cause de l’utilisation des contenants de styrofoam et des plats en plastique, pour boire, manger, et réchauffer les aliments et les repas. Une grande partie de ces toxines provient également des vapeurs de déodorisants (dichlorobenzene) utilisés dans nos maisons.

CHAPITRE 3 Pourquoi les enfants sont-ils plus à risque?

Les produits d’entretien toxiques sont en tout temps un risque pour toute personne qui y est exposée. Les enfants sont plus à risque que les adultes à cause de leur grande vulnérabilité.

Les enfants sont en plein développement physiologique

Depuis l’état foetal jusqu’à l’adolescence, les enfants sont physiologiquement très différents des adultes. Ils sont dans un état dynamique de croissance et de développement et la multiplication de leurs cellules se fait à une vitesse effroyable. À leur naissance, leur système nerveux, respiratoire, reproducteur, et immunitaire sont loin d’être développés.

À cause du développement de leur métabolisme, l’élimination des toxines dans leur corps n’est pas aussi efficace que celle d’un adulte, ce qui les rend plus vulnérables. Parce que le système immunitaire des enfants est moins développé, leur protection contre les produits toxiques est moins efficace que celle des adultes. Dans le cas de plusieurs toxines, les mécanismes biochimiques de désintoxication ne se développent que plus tard lorsque adultes. Le danger est plus grand d’endommager les cellules en développement que les cellules déjà matures, surtout celles du système nerveux central. Au cours de leur développement, de l’état fœtal à l’adolescence, les enfants sont particulièrement vulnérables aux dangers environnementaux. Ils peuvent développer des troubles de santé permanents. De petites quantités de neuro-toxines qui sont sans effet dommageable sur les adultes peuvent, à elles seules, altérer le système nerveux des enfants en développement.

Les enfants absorbent plus de polluants

Les enfants boivent plus d’eau, mangent plus de nourriture, et respirent plus d’air par unité de poids que les adultes. Aussi, leur corps est envahi davantage de polluants. Aussi, la consommation moyenne quotidienne de lait maternel pour un enfant équivaut à un verre de 58 onces pour un adulte. Donc, entre 1 et 5 ans, l’enfant consomme plus de nourriture par unité de poids qu’un adulte, le rendant ainsi plus exposé aux pesticides et autres contaminants présents dans la nourriture.

Les enfants mettent tout dans leur bouche

Les enfants mettent leurs doigts et autres objets dans leur bouche plus souvent que les adultes, transférant ainsi dans leur corps plus de substances étrangères. Parce que les enfants sont plus petits et qu’ils jouent souvent dans des endroits moins propres comme sur des planchers, ils sont plus exposés aux substances polluantes que les adultes. Imaginez un enfant qui rampe sur un plancher qui vient d’être lavé avec un produit toxique. C’est particulièrement problématique lorsque les jouets des enfants sont lavés avec de l’eau de javel qui contient du chlore. Dun côté, c’est une bonne idée de désinfecter les jouets que les enfants mettent dans leur bouche; cependant, ces produits toxiques empoisonnent les enfants lentement mais sûrement.

Les enfants absorbent plus de polluants

L’organisme des enfants absorbe une plus grande proportion de polluants par la voie intestinale et les poumons.

Par exemple, il absorbe environ la moitié de ce qu’ils avalent tandis que pour les adultes, son organisme en absorbe seulement 10%. Aujourd’hui, les enfants sont plus exposés aux produits chimiques et toxiques que l’étaient leurs parents, au cours de leur croissance. Parce que ces enfants sont exposés aux toxines plus tôt que les adultes, ils ont plus de temps pour développer des maladies qui sont causées par leur environnement et dont les symptômes demeurent longtemps latents, comme le cancer par exemple.