LES 501 plus PUISSANTS Remèdes Naturels de Médecin

Les 501 Plus Puissants Remèdes Naturels de Médecin

Maux de tête – Acidité de l’estomac – Règles douloureuses – Cystites – Acné – Allergies – Aphtes- Brûlures – Piqûres d’insectes -Nausées – Gueule de bois – Irritations de la peau – Maux de dos – Maux d’oreilles – Yeux rouges – Toux – Maux de gorge – Rhume – Grippe – Maux de dents

« Le Livre Qui Terrifie Les Pharmaciens »

« Comment Font Les Médecins Pour
Se Soigner Sans Médicaments ? »

 Les 501 Plus Puissants Remèdes Naturels de Médecin

Découvrez sans plus attendre les remèdes naturels de médecins, de professeurs d’université et d’experts reconnus :

  1. les plus simples…
  2. les plus puissants…
  3. les plus faciles à trouver…
  4. les plus enfantins à réaliser…
  5. les plus efficaces…
  6. les moins côuteux…

Et si les placards de votre cuisine ou votre réfrigérateur pouvaient vous sauver ?

     Oui, Cher Ami.

     Ce ne sont pas des histoires.

     Enfin de grands médecins et professeurs d’université qui recommandent des remèdes naturels! Découvrez lesquels et pourquoi …

     Nous souffrons tous,  hommes, femmes, enfants ou personnes âgées, de petits maux quotidiens.

     Plus tragique, nous sommes parfois gênés de parler de certains maux à notre médecin comme les hémorroïdes, les ballonnements et flatulences intempestives, la diarrhée, la gastro entérite, les troubles de la mémoire, le ronflement, la mauvaise haleine, la transpiration excessive, etc.

     Spécialement en période de crise, vous aimeriez peut-être trouver des remèdes efficaces et peu coûteux pour prendre bien soin de vos cheveux et de votre peau ? Dans cet ouvrage, les experts vous donnent les réponses immédiates dont vous avez besoin.

Les 501 Plus Puissants Remèdes Naturels de Médecin

Les 501 Plus Puissants Remèdes Naturels de Médecin

ALLERGIE aux ACARIENS Comment Faire pour Tuer les Acariens?

ALLERGIE aux ACARIENS Comment Faire pour tuer les Acariens?

ALLERGIE aux ACARIENS Comment Faire pour tuer les Acariens
Les ACARIENS  sont des arachnides microscopiques que l’on retrouve dans la poussière. Ils se nourrissent des petites particules organiques (humaines, animales et végétales) qu’ils y trouvent.

Les acariens reproduisent rapidement surtout en présence d’humidité, de chaleur et de moisissures. Ils peuvent être détruits par la congélation ou la chaleur intense.

ALLERGIE aux ACARIENS

  • Partout, même dans les maisons les plus propres.
  • Dans la literie les acariens se nourrissent de squames (cellules mortes).
  • Les tapis, matelas, couvertures, rideaux, sur les meubles (principalement ceux rembourrés).
  • Dans les diffuseurs de système d’air chaud ou de ventilation contaminés.

Effets sur la santé

L’allergie aux Acariens et les risques pour la santé

  • Allergie aux acariens et ses complications (infections telles que conjonctivite, rhinite, sinusite, bronchite, otite, pneumonie) représentent les principaux risques à la santé reliés à l’exposition aux acariens.
  • L’exposition se fait par les muqueuses (yeux et système respiratoire).
  • Les symptômes d’une allergie sont proportionnels à la quantité d’acariens présents.

Les symptômes

  • Éternuement
  • Rougeur des yeux ou irritation
  • Larmoiement
  • Écoulement nasal postérieur
  • Toux chronique ou nocturne
  • Respiration sifflante
  • Difficulté respiratoire
  • Démangeaison nasale
  • Crise d’asthme

Les groupes et personnes à risques ALLERGIE aux ACARIENS

  • Les enfants (leur système immunitaire est très actif)
  • Les personnes atteintes d’asthme, de fibrose kystique ou d’une déficience immunitaire

Quoi faire ?

Pour prévenir l’exposition aux acariens

ALLERGIE aux ACARIENS

  • Laver la literie 1 fois/semaine.
  • Éviter les matelas en mousse.
  • Nettoyer régulièrement les matelas avec du bicarbonate de soude, puis avec l’aspirateur. Les retourner et les faire aérer par une journée sèche.
  • Envelopper complètement le matelas avec une housse étanche (polyester) avec fermoir. C’est le meilleur moyen pour éviter tout contact avec les acariens contenus dans le matelas.
  • Faire le ménage régulièrement. Épousseter avec un linge humide. Utiliser un aspirateur muni d’une sortie extérieure ou d’un filtre HEPA (High Efficiency Particulates Air Filter).
  • Éviter les matériaux ou les objets susceptibles d’accumuler la poussière (tapis, tapis muraux, rideaux lourds, jouets en peluche non lavables).
  • Éviter les plantes d’intérieur et les animaux domestiques dans les chambres.
  • Enlever les tapis et les draperies qui auraient pu être affectés par l’eau.
  • Nettoyer, de préférence, les tapis à sec. Si vous faites un nettoyage à l’eau, il est recommandé de verser du bicarbonate de soude mélangé à l’eau de lavage. Assurez-vous d’un séchage rapide.
  • Maintenir un taux d’humidité ne dépassant pas 50 %.
  • Installer un purificateur d’air au système de ventilation surtout s’il est muni d’un filtre HEPA
  • Aérer régulièrement les chambres.

Pour diagnostiquer et traiter l’ALLERGIE aux ACARIENS

  • Consulter un médecin spécialisé dans le domaine des allergies.
  • Des tests cutanés permettent de diagnostiquer ce type d’allergie.
  • Des méthodes de désensibilisation (vaccin antiallergique) permettent de contrôler les symptômes.

Pour en savoir plus

Pour obtenir de plus amples renseignements particuliers sur des questions touchant à la santé contactez le service Info-Santé 8-1-1.

Livre conseils santé

Les 30 Premiers Jours Paléo

Le régime paléolithique (alimentation paléo) a déjà changé la vie de milliers de personnes ! Ce livre vous guidera pas à pas dans ce nouveau style de vie.


Les secrets de l’alimentation vivante

Les 30 secrets de Frédéric Patenaude sur l’alimentation vivante qui peuvent changer votre vie. L’alimentation vivante pratiquée correctement est simple et source de santé radieuse et d’énergie.


Une bonne alimentation

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le bien-être passe par l’assiette


70 Vinaigrettes santé

70 recettes de vinaigrettes sans gras à base d’aliments frais et nutritifs. Un livre de recettes sur l’alimentation vivante de Frédéric Patenaude.


REGIME DES PROFESSIONNELS DU SPORT

Vous allez découvrir les secrets des coachs sportifs,Les Règles de vies,D’alimentations,De la Gestion des Calories,Des Protéines,Des Glucides,tout ça dans ce livre de 89 pages!


Donner Une Alimentation Saine à Vos Enfants.

Découvrez Comment un Jeune Parent est Parvenu à Reprendre le Contrôle de la Santé Comme du Bien-être de son Enfant en Suivant ces Stratégies Secrètes.


Une bonne alimentation, source de santé…

Découvrez comment, grâce à l’alimentation, profiter de votre vie en bonne santé. Votre assiette recéle bien plus de secrets que vous ne l’imaginez.


Comment Manger Sainement! Alimentation saine

Découvrez les secrets de l’alimentation saine que vous pouvez utiliser pour perdre du poids et vous sentir mieux que depuis des années … sans sensation de faim ni vous priver

  Garantie de 30 jours : Nous vous assurons une garantie de remboursement totale de 30 jours si vous n’êtes pas satisfait
de votre achat ou si celui-ci comporte un défaut ou ne correspond pas à vos attentes.

PRODUITS NATURELS NETTOYER sans EMPOISONNER avec des PRODUITS de NETTOYAGE Naturels

PRODUITS NATURELS NETTOYER sans EMPOISONNER avec des PRODUITS de NETTOYAGE Naturels

PRODUIT NATUREL NETTOYER sans EMPOISONNER

ENTRETIEN MÉNAGER

Le grand ménage du printemps !
Ce rituel incontournable implique un nombre important de produits nettoyants. Or, leur propreté et leur fraîcheur sont illusoires. En réalité, ils contribuent à la pollution de l’air intérieur, sont toxiques lorsque ingérés et peuvent empoisonner ceux qui les inhalent ou les touchent. Et causent des dommages à l’environnement.

Il suffit de produits simples comme du savon (naturel), de l’eau, du bicarbonate de soude, du borax, du vinaigre et du jus de citron ainsi que d’un peu de jus de bras pour nettoyer sans dommage à l’environnement. De l’eau et du vinaigre pour laver les fenêtres, par exemple.

La liste est longue : plomb dans la peinture, solvants, teintures, chandelles, poêles à bois (particules fines), appareils de chauffage à l’huile ou au gaz (monoxyde de carbone)…

On se soucie pourtant très peu des produits nettoyants. Or, chaque famille en utilise en moyenne entre 20 et 40 litres par année. Il ne faut pas se surprendre si de plus en plus de compagnies d’entretien ménager passent aux produits bio.

Certains produits comme le Hertel + ou le Fantastik contiennent des éthers de glycol, qui peuvent être dommageables pour le fœtus et le système de reproduction. En fait, certains des produits qu’on utilise pour frotter, laver et désinfecter les comptoirs, la douche et les fenêtres ne devraient même pas franchir le seuil de la porte.

Pour les personnes plus sensibles, les effets peuvent être immédiats : irritation de la peau ou des yeux, problèmes respiratoires. Les effets de certains sont plus pernicieux parce qu’à long terme ou chroniques : cancer, asthme, allergies, etc.

Les produits pour nettoyer les drains, les toilettes et les fours sont les plus toxiques, car ils contiennent souvent de l’ammoniaque, des javellisants ou du chlore. Les fragrances des nettoyants sont souvent nuisibles. Sans parler des produits « hormonaux » dont on vérifie maintenant les effets perturbateurs dans les cours d’eau (chez les poissons).
D’autre contiennent tout simplement beaucoup de composantes à base de pétrole.

Les effets ne se limitent pas à polluer l’air que nous respirons. Une bonne proportion de tous ces produits se retrouvent… dans l’eau. Certains produits se dissolvent, mais d’autres subissent une altération qui peut être dangereuse pour la santé.

Quant aux produits de lessive, mais dans une moindre mesure depuis quelques années, ils contiennent des phosphates, qui contribuent à la prolifération des cyanobactéries (« algues bleues ») dans les cours d’eau.

Le gros problème avec tout ça, c’est qu’aucune réglementation n’oblige les fabricants à identifier les substances utilisées pour nous aider à faire un choix éclairé. Dans le doute, pourquoi ne pas s’abstenir ?

Vérifiez aussi sur votre lieu de travail. Tout le monde ne s’en portera que mieux. Même le patron y trouvera son compte si ça peut contribuer à faire diminuer l’absentéisme…

Vous voulez des conseils et des trucs ? L’Association pulmonaire du Canada (www.poumon.ca) en propose une liste très complète dans sa section « Protégez vos poumons ».

ENTRETIEN MÉNAGER Produits Naturels

Nettoyer sans s’empoisonner

Le Soleil

Québec

Livres

Recettes et Remèdes de Nos Grands-Mères + 7 Bonus

Voici comment remplacer les produits chimiques et artificiels (coûteux et nocifs) du quotidien par de puissants produits naturels sains, faciles à trouver, redoutablement efficaces et très économiques

 

Le Grand Ménage au Naturel

Les recettes simples et économiques pour entretenir sa maison, sans produits chimiques. Comment composer facilement ses produits d’entretien ?Des recettes sympas pour la planète et pour le portefeuil.

 

Le guide des huiles essentielles

Ce guide va vous permettre d’améliorer votre bien-être et soigner les maux physiques et psychologiques avec les huiles essenteilles pour en finir avec les produits chimiques.

  
 
  
 

Pour des Produits de Ménage Naturels Écologique, Sécuritaire a base d’huile essentie

Nous avons le plus gros Club de Magasinage (500) de produits naturels de l’Amérique du Nord! 
Pour la Santé,  le Mieux-être, les produits Ménagers Écologiques Environnementaux et de Beauté qui inclus le Maquillage et les soins de la Peau.

Cochez 1 ou plusieurs produits
Précisez votre Pays

RHUME DES FOINS les CAUSES et REMÈDES -ALLERGIE TRAITEMENT et PRÉVENTION

RHUME DES FOINS les CAUSES et REMÈDES – ALLERGIE TRAITEMENT et PRÉVENTION

Rhume des foins

rhume des foins

(Pollinose, Rhinite allergique saisonnière)

Description

Le « Rhume des Foins » est aussi connu sous le nom de pollinose ou rhinite allergique saisonnière . Dans la plupart des cas, un unique allergène déclenche les symptômes presque à la même période de l’année. Les crises de printemps sont généralement dues au pollen des arbres (pas du foin), alors que les pollens de l’herbe dominent en été et ceux des mauvaises herbes en automne. Le « rhume des foins » touche environ 15 % des Canadiens.

Causes

Comme l’asthme, le rhume des foins est une maladie atopique. Cela signifie que le corps réagit trop vivement à certaines substances extérieures. La libération d’histamine -un produit chimique présent dans la plupart des cellules animales – est l’une de ces réactions. L’histamine dilate les vaisseaux sanguins, ralentit le flux sanguin et fait baisser la tension artérielle. Elle peut aider le corps en localisant le flux sanguin et par conséquent, l’infection, dans un site unique. Cependant, l’histamine libérée dans les voies nasales ou les voies aériennes provoque leur constriction. Elle peut aussi entraîner des spasmes musculaires qui se manifestent par l’éternuement ou la toux.

Comme l’asthme, le rhume des foins peut être héréditaire, mais des allergies particulières comme celles du pollen de l’herbe, de l’herbe à poux et d’autres ne le sont probablement pas. En revanche, la prédisposition à l’allergie est héréditaire. Ainsi, le pollen auquel on est le plus exposé deviendra l’allergène qui provoquera une réaction.

Parmi les pollens les plus susceptibles de provoquer une réaction allergique, on peut citer :

  • Les pollens d’arbres de printemps tels que le chêne, l’orme, l’érable, l’aulne, le bouleau, le genévrier, l’olivier
  • Les pollens d’herbes d’été, comme le cynodon, la fléole des prés, la flouve odorante, le dactyle pelotonné, le sorgho d’alep et ceux des mauvaises herbes comme le chardon de Russie et le plantain lancéolé
  • Les pollens des mauvaises herbes d’automne, en particulier l’herbe à poux
Symptômes et Complications

La plupart des gens qui souffrent d’un rhume des foins en sont conscients. Les symptômes sont évidents : écoulement nasal, éternuements, démangeaisons et congestion. A cela peuvent s’ajouter d’autres symptômes courants : larmoiements, toux, céphalées et irritabilité.

Généralement, le rhume des foins apparaît régulièrement à la même période de l’année. Il se distingue des autres allergies, par exemple aux acariens présents dans la poussière ou aux poils de chat. Par ailleurs, le rhume des foins provoque souvent un rougissement des yeux, qui n’apparaît pas dans le cas des « allergies domestiques », mais peut aussi entraîner une légère obstruction des oreilles, en particulier chez l’enfant.

Diagnostic

Pour reconnaître le « rhume des foins », il est important de se souvenir des circonstances exactes dans lesquelles les symptômes sont apparus et ont disparu. Ces informations donnent au médecin ou à l’allergologue des indices précieux quant à l’origine des symptômes et facilite le diagnostic.

Parfois, le médecin ou l’allergologue recommande un test cutané afin de détecter l’origine de l’allergie. Cet examen consiste à gratter la peau pour y déposer de petites doses standardisées des allergènes les plus courants. Si une petite irritation apparaît, cela indique une allergie à cette substance. La plupart de ces tests sont indolores.

Les informations concernant le lieu d’habitation et de travail et le moment où les symptômes sont les plus aigüs peuvent aider l’allergologue à dresser une courte liste des causes possibles. Si aucun des tests cutanés ne provoque de réaction, il peut s’agir d’un autre type de rhinite (irritation nasale). On peut confondre ces maladies avec le « rhume des foins » :

  • La rhinite vasomotrice

    La membrane de la muqueuse nasale gonfle sous l’effet de l’augmentation du flux sanguin et provoque un écoulement et une congestion du nez. Cette affection n’a pas de cause connue. Il ne s’agit pas d’une maladie allergique.

  • La rhinite chronique

    Elle peut-être la prolongation d’un rhume courant ou un symptôme d’une autre maladie comme la syphilis ou la tuberculose.

  • Les rhinites médicamenteuses

    Elles sont provoquées par l’abus de sprays décongestionnant  qui paradoxalement, accroissent la congestion lorsqu’on les utilise plus de 3 jours consécutifs.

Traitement et Prévention

On peut prévenir le rhume des foins en apprenant à contrôler son environnement.

Pour prévenir ou atténuer les symptômes, il suffit d’éviter l’exposition aux allergènes qui provoquent éternuements et démangeaisons. Voici quelques astuces efficaces pour les patients atteints du rhume des foins :

  • Garder les fenêtres fermées et utiliser l’air conditionné à la maison et dans la voiture pour réduire l’exposition aux pollens extérieurs.
  • Limiter ou éviter de pratiquer des activités en plein air pendant les heures de forte concentration de pollens (entre 5 et 10 h du matin). Vérifier quotidiennement les taux de pollens à la télévision, sur Internet ou dans les journaux.
  • Si vous devez passer plusieurs heures à l’extérieur, n’oubliez pas de prendre une douche et de changer vêtements et chaussures pour éviter de rester en contact avec le pollen résiduel.
  • Ne pas tondre le gazon, ni ratisser les feuilles. Ces activités agitent en l’air pollen et moisissures.
  • Ne pas laisser sécher les draps ou les vêtements à l’extérieur ; Ils peuvent capter le pollen et la moisissure.

Cependant, il n’est pas toujours possible de contrôler son environnement, d’éliminer ou d’éviter les allergènes, en particulier ceux qui sont véhiculés par l’air.
De nombreuses personnes ont besoin de traitement médicamenteux. Heureusement, la plupart des patients réagissent bien aux médicaments. On traite couramment le rhume des foins par des antihistaminiques. Ces médicaments sont disponibles sous forme de cachets, de spray ou de gouttes oculaires. Si un antihistaminique absorbé par voie orale provoque une somnolence, on peut généralement trouver un produit alternatif qui n’entraînera pas ces effets. Pour les symptômes très sévères pendant la saison du rhume des foins, un spray corticostéroïde eut être prescrit par un médecin si les antihistaminiques ne suffisent pas.

Si les antihistaminiques ne sont pas efficaces et si un sujet ne peut éviter l’allergène, la solution de dernier recours est la désensibilisation, parfois appelée hypersensibilisation ou immunothérapie à l’allergène. De petites quantités d’allergène sont injectées régulièrement, avec augmentation progressive de la dose. Il s’agit d’affaiblir peu à peu la réaction immunitaire. Les injections d’allergène sont pratiquées 1 ou 2 fois par semaine. Après 6 mois environ, le traitement d’entretien peut débuter. Les injections d’entretien sont généralement administrées une fois par mois. Après 3 à 5 ans de traitement, certains patients peuvent se passer d’injections.

La désensibilisation n’est pas sans risque. Dans certains cas très rares, le patient développe une grave réaction immunitaire appelée choc anaphylactique, qui peut être fatale. Les personnes en cours de désensibilisation doivent généralement patienter une demi-heure sur place après chaque piqûre pour s’assurer de l’absence de réaction. Il est souvent préférable de réduire la dose pendant la saison des pollens. La fin de la période annuelle des allergies est le meilleur moment pour commencer une désensibilisation.

Livres conseils santé
Face Aux Allergies + 3 Bonus
Comment faire face aux allergies et mieux respirer ?

 

LES ACARIENS qui sont-ils? Allergies, démangeaisons, asthme

LES ACARIENS qui sont-ils? Allergies, démangeaisons, asthme

Les Acariens Allergies aux acariens Protégez-vous !

les acariens
Les Acariens

Par Max François – Protégez-vous.com

ALLERGIES aux ACARIENS
Les 
acariens petits mais nocif ! Les acariens ont beau ne pas être visible à l’œil nu, les acarien ne sont pas pour autant inoffensifs presque la moitié des asthmatiques y sont allergiques ! Les acariens adorent se réfugier dans tous les recoins de la maison, surtout les zones poussiéreuses et humides où les acariens peuvent trouver l’essentiel de sa nourriture nos peaux mortes,un adulte perd en moyenne par jour 1,5 grammes de peaux mortes par jour, de quoi nourrir 1 millions d’acariens. Pas étonnant en conséquent si on vous dit que les literies sont le paradis des acariens.

Les acariens ne sont jamais plus nocifs que lorsqu’ils ont bien mangés. Le principe allergène réside en effet dans ses matières fécales qui restent en suspension en l’air. A leur inhalation, c’est un grand classique des réactions allergiques : éternuements à répétition, nez pris, yeux en pleurs, et dans les cas les plus graves, crises d’asthme. Elles surviennent en matinée ou au moment de se coucher, et lors du dépoussiérage de la maison et disparaissent dès qu’on a mis le pied dehors.

Remèdes

Face aux acariens, la discipline est de rigueur. Une hygiène irréprochable doit régner pour faire de votre habitat leur pire enfer. Les conseils suivants vous aideront à y parvenir. Et au cas où, vous entamez des séances de désensibilisation, qui éradiquera votre allergie.

  • Les chambres à coucher et plus particulièrement les literies sont les endroits stratégiques à traiter. Préférez les matières synthétiques aux matières naturelles (des oreillers en polyester plutôt qu’en plume d’oie).
  • Changez de draps au moins une fois par semaine en prenant garde de ne pas propager les allergènes en les retirant. Protégez votre matelas à l’aide d’une housse anti-acarien de qualité médicale. Dans votre chambre, faîtes régulièrement la poussière. Passez l’aspirateur 2 fois par semaine. Bannissez les plantes d’intérieur.
  • Aérer fréquemment votre chambre et ne la chauffez pas trop. Faîtes en sorte de maintenir l’humidité à un niveau bas.
  • Un aspirateur puissant vous permettra d’être plus efficace contre les acariens.  Utilisez des filtres HEPA qui purifient l’air et stoppent la plupart des particules présentes chez vous.
  • Pour vos tapis et moquettes, appliquez du shampoing anti-acariens deux fois par an. Pour vos tissus d’ameublement, vous pouvez vous procurer des produits acaricides.

MATELAS en LATEX NATUREL un PRODUIT NATUREL – MATELAS en LATEX Naturel PRODUIT NATUREL – MATELAS ÉCOLOGIQUE BIOLOGIQUE en CAOUTCHOUC BIO sans émanations chimique. Matelas Breveté-Québec-Montréal Canada

 MATELAS en LATEX Naturel un PRODUIT NATUREL – MATELAS ÉCOLOGIQUE BIOLOGIQUE en CAOUTCHOUC BIO sans émanations chimique. Matelas Breveté-Québec-Montréal Canada

MATELAS en LATEX NATUREL ÉCOLOGIQUE BIO GREEN SLEEP POURQUOI ?

MATELAS en LATEX NATUREL un PRODUIT NATUREL Nombreux sont les gens qui aujourd’hui ont des problèmes corporels ,des sensibilités de peau, d’asthme ainsi que des allergies inexplicables.

Les nombreuses intolérances aux produits chimiques augmentent chez les gens de jour en jour par des centaines
de milliers de cas rapportés par santé Canada.

Demandez-vous ce que vous respirez durant votre sommeil?

MATELAS en LATEX Naturel PRODUIT NATUREL
 
 
 
 
 
 
 
 
Ne vous est-il jamais venu à l’esprit que tous vos problèmes de sensibilités de peau et de respirations étaient justement couchés avec vous toute la nuit ?
Acariens, microbes, pétrole, colle toxique, polyuréthane, latex synthétique ect… la liste est longue.

Non-toxique

La plupart des gens dorment un tiers de leur vie sur des matelas et dans du textile de lit qui peuvent nuire à leur santé!

Les matières premières synthétiques, comme entre autres les mousses polyuréthanes et le latex artificiel SBR, ne résultent non seulement en un matelas trop peu élastique, mais peuvent en plus, dans certaines circonstances, dégager des composants organiques volatiles (COV) qui peuvent éventuellement être toxiques pour la peau ou les poumons.
Les traitements de retardement d’inflammation entraînent encore plus de substances chimiques et augmentent encore davantage le danger .

La liste des substances chimiques ajoutées est complétée par les traitements anti-mite, anti-tache, anti-froissement et même anti-allergie.

Dans le domaine du textile de lit, les colorants toxiques et le formaldéhyde sont les plus importants malfaiteurs. En outre, dormir sur du matériel synthétique n‘est pas si confortable et en tout cas moins relaxant.

Les matières synthétiques n’absorbent pas non plus la transpiration et la chaleur du corps comme les matières naturelles. Au chapitre “Le sommeil et la santé” vous lisez que notre corps se détoxique pendant le sommeil profond. Le textile de lit, la housse du matelas et l’âme de matelas doivent parfaitement absorber cette transpiration, tandis que la chaleur du corps doit pouvoir être transportée.

Seulement les meilleures matières de culture organique vous garantissent le climat de sommeil le plus salutaire.

Organic Hevea

1. Pourquoi choisir l’hévéa organique?

Une âme de matelas idéale est en théorie extrêmement élastique et non déformable. Les matelas à ressort et les matelas à eau soit ont une compression d’élasticité réduite ou s’affaissent davantage où il y a plus de poids.

Depuis plus de 20 ans, j’étais engagé dans la production de matelas en caoutchouc mousse au latex. Ils sont déjà plus élastiques que des autres matelas, mais l’élasticité est déterminée par la quantité de caoutchouc naturel employée dans le mélange de polymères. Idéalement, je devais réaliser une âme de matelas exclusivement en caoutchouc naturel Hévéa, mais c’était impossible ou difficile à réaliser en Europe et en Amérique à cause de l’absence de lait d’hévéa frais.

Les matelas en mousse que nous connaissions étaient faits de polyuréthane ou de polymère synthétique SBR latex, Caoutchouc Styrène Butadiène. Ces derniers sont obtenus par des traitements chimiques complexes à partir de pétrole. Les matelas de latex synthétique que nous connaissions étaient déjà enrichis de caoutchouc naturel pour augmenter leur élasticité. Ce caoutchouc naturel mélangé avec beaucoup d’alcali volatils était transporté à l’état liquide depuis l’Asie ou l’Afrique tropicale. C’était pénible parce qu’on ne recevait jamais la même qualité. Imaginez-vous que vous deviez produire le même vin en Californie avec un mélange de raisins arbitraire de France.

2. Latex naturel

En Europe, nous pouvions faire ce qu’on appelle des matelas au «latex nature », mais la composition devait toujours être adaptée. Le mélange de polymères de SBR latex synthétique et de caoutchouc naturel devait être complété avec d’autres matières pour obtenir un produit fini toujours égal en ce qui concernait la mesure et la fermeté. D’ordinaire, la meilleure proportion entre les polymères ou caoutchouc était 80% de caoutchouc naturel et 20% de SBR caoutchouc, mais par l’addition de matières de charge de correction et de matières vulcanisant-es, le produit fini ne comprenait que 60% de caoutchouc naturel. Donc, un matelas de 80% de caoutchouc naturel ne contenait que 60% de caoutchouc naturel ! C’était loin de notre idéal.

3. Caoutchouc naturel de l’hévéa

Idéalement, un matelas doit être composé de plus de 90% de caoutchouc naturel hévéa et être parfaitement isotropic, c.-à-d. l’élasticité est identique dans toutes les directions. Ce produit est également respirant et insensible à la température. C’est pourquoi il n’est jamais humide ni échauffant. Des exemples d’autres produits pour lesquels on utilise beaucoup de caoutchouc naturel hévéa sont des préservatifs, les pneus d’avion ou de formule 1, des ballons pour des stations météorologiques… bref tout ce qui doit être extrêmement élastique et stable.

Pour faire cette âme de matelas composée à 100% de caoutchouc naturel d’hévéa, on avait besoin de lait végétal d’hévéa frais et identique et d’un savoir-faire technique innovateur. Donc, il devait être fait dans le pays d’origine du lait d’hévéa. Mais quel est ce lait d’hévéa et où trouver le meilleur pour faire une âme de matelas?

4. Hevea Brasiliensis

HEVEA BRASILIENSIS est le nom d’un arbre à caoutchouc. Comme son nom l’indique, l’arbre a été découvert en 1736 dans la région amazonienne par l’explorateur français Charles Marie de la Condamine (1701-1775) qui a rapporté le caoutchouc comme curiosité.

Partout dans le monde, il existe des arbres qui sécrètent un liquide quand ils sont blessés ou endommagés par des insectes. Ce liquide empêche par coagulation que des moisissures ou des bactéries pénètrent dans l’arbre.

Comme la résine du pin ou la sève de l’érable, un lait végétal, aussi nommé latex, coule de l’Hevea Brasiliensis ou arbre à caoutchouc, qui durcit pour former une masse caoutchouteuse.
Un pharmacien anglais a découvert qu’on peut l’utiliser pour gommer le crayon. Le nom de la gomme (rubber) provient d’ailleurs du verbe anglais «to rub», frotter.
Ce caoutchouc a surtout des caractéristiques élastiques et imperméables.

En 1839, on a découvert que le caoutchouc et le soufre par chauffe, le soi-disant procédé de vulcanisation, produisent un caoutchouc qui reste fort et solide à des températures de 0 à 100° C.

Depuis lors, on utilise ce produit pour rendre du textile imperméable, pour les pneus de vélos et de voitures, pour le chewing-gum, la peinture … et même les préservatifs.

Le caoutchouc devenait un produit industriel très important. Les besoins en caoutchouc devenaient si importants qu’on construisit des plantations dans d’autres régions du monde.
Surtout les Anglais, qui envoyèrent des jeunes plants dans leurs colonies tropicales d’Asie, comme le Sri Lanka ou Singapour. Les Portugais implantèrent des plantations surtout en Afrique centrale. L’arbre survit en effet seulement dans un climat très humide et chaud.
Pour récolter le lait végétal, on coupe dans le cambium extérieur de l’arbre. Ainsi les poches de latex sont coupées et le lait s’écoule dehors. Sous la blessure, on fixe un récipient dans lequel le lait végétal est recueilli. On peut laisser se coaguler le lait, ou on peut ajouter un peu d’ammonium pour garder le lait liquide. Le caoutchouc coagulé est séché et comprimé pour en faire des chaussures, des bottes, de l’isolant ou du matériau de construction. Pour les matelas, on a besoin de latex liquide. Il est acheté pour Green Sleep en Malaisie du Nord, à des paysans indépendants, qui depuis des années plantent ces arbres sélectionnés en coopération avec l’Institut National du Caoutchouc à Kuala Lumpur. Comme pour les pommes, les poivres, le vin, on applique sur le plant un greffon du sujet mère pour obtenir toujours le même arbre. Après une longue sélection, nous recevons depuis plusieurs années le lait végétal hévéa approprié afin de toujours pouvoir fondre des âmes de matelas identiques dans des différents degrés de fermeté.

5. Lait de l’hévéa

Les plantations dont notre lait végétal provient n’utilisent pas d’accélérateurs de croissance, de pesticides ou d’insecticides. Le bois inférieur est enlevé à la main si c’est nécessaire. Dans certains endroits des moutons et des chèvres broutent au pied des arbres. En plus de notre certificat QUL, Qualitäts Umweltfreundliche Latexmatratzen de l’institut Öko-Umwelt à Cologne, Allemagne, les plantations ont été contrôlées quant aux conditions de travail et à l’aspect non polluant. La culture du lait végétal d’hévéa est donc complètement ORGANIQUE.

Tirer du lait d’hévéa est aujourd’hui devenu le travail des femmes. C’est le deuxième revenu de la famille. Les prix sont fixés coopérative-ment chaque jour.

Aujourd’hui, le prix du caoutchouc et surtout du lait végétal d’hévéa est très élevé. Outre le prix mondial qui grimpe en raison de la demande croissante, le prix se fixe surtout selon le salaire journalier. Quand on sait qu’il faut déjà environ 40 heures de travail pour récolter assez de lait d’hévéa pour produire un de nos matelas…

6 . Procédé de transformation

Le lait hévéa frais et identique est livré centrifugé selon un certificat ISO 2004. La matière solide est séparée de l’eau. Cette matière solide est mélangée par un programme commandé par ordinateur complexe, avec de l’air et un minimum, +/- 5%, de matières vulcanisantes et autres comme le soufre, l’oxyde de zinc, l’accélérateur et l’antioxydant. Aucune de ces matières ajoutées n’est toxique ! A ce sujet, vous pouvez vous référer aux tests et aux certificats que vous trouvez plus loin.

On n’ajoute donc pas de matières de charge. Le mélange est injecté dans des moules d’aluminium alors que des chevilles rentrent la chaleur de 90°C dans la masse.

Après environ 90 minutes d’étuve, l’âme de matelas vulcanisée est démoulée et lavée. Chez Green Sleep, ce nettoyage est très intensif. Les âmes de 15 cm sont arrosées jusqu’à 7 fois et comprimées jusqu’à 1 cm. Dans une centrifugeuse, les âmes sont nettoyées de nouveau, jusqu’à ce que tous les résidus de savon et toutes les odeurs aient disparu.
L’eau abondante pour ce processus doit être parfaitement stérile. Après séchage, l’âme de matelas ORGANIC HEVEA est contrôlée au niveau de la fermeté et reçoit une étiquette mentionnant son origine et les données de production. Un certificat « appellation d’origine contrôlée » et un chiffre accompagnent également l’âme de matelas.
Ainsi le produit est complètement traçable ! Ces âmes de matelas sont envoyées à l’usine de Green Sleep en Europe et au Canada pour des traitements supplémentaires. Ce processus de production nous donne les meilleures âmes de matelas qui puissent être fabriquées aujourd’hui.
Dans le domaine de l’écologie, les plantations et les cultures inférieures éventuelles sont parfaitement non polluantes. Pour la production de l’âme de matelas même, on a besoin de la même quantité d’énergie que celle employée pour les autres âmes de matelas.

7. Avertissement

Le seul problème est la dite allergie au latex à la protéine d’1%, culprit, que le lait d’hévéa contient. Seul une minime proportion de la population est concernée. Généralement, l’allergie au latex survient chez des personnes qui dès l’enfance ne supportaient pas le lait maternel ou aucun produit laitier.

En cas d’allergie au latex, le contact avec une âme de matelas revêtue provoque après quelques heures des endroits rouges sur la peau et on commence à suffoquer. Si cela se produit, nous reprenons le matelas dans le point de vente local au prix d’achat. Sur une base annuelle de 15.000 matelas, nous devons en reprendre environ quatre. Ça n’arrive donc pas souvent. Si vous voulez en savoir plus, consultez latex allergy, implications for patients and health care workers [l’allergie au latex, les implications pour les patients et le personnel médical.

8. Attention !

Dans plusieurs pays du tiers-monde, des matelas en 100% latex naturel sont fabriqués artisanalement. Ils servent surtout le marché local. Leur produit a souvent une structure friable ou est beaucoup trop dur. La durabilité et les conditions d’hygiène dans lesquelles ce produit a été fabriqué ne sont pas acceptables pour l’usage occidental. Surtout le rinçage est souvent très contaminé. Nous trouvons ces produits régulièrement sur le marché occidental. Ils sont souvent vendus à des prix-choc « factory direct » par des entreprises de boîte postale ou à des salons. Ces produits compromettent gravement la réputation des «produits naturels».

9. Garantie de 20 ans! 

Chaque âme de matelas en hévéa organique de Green Sleep est garantie pour bon usage de 20 ans depuis juillet 2008.
Chaque matelas possède son certificat d’origine et un mode d’emploi. N’oubliez pas qu’un matelas est acidifié par la transpiration et se déforme après un certain temps selon le poids de votre corps. Faites donc revoir votre matelas par un conseiller de Green Sleep tous les huit ans.
Green Sleep s’est imposé une liste interne de revendications “ Eco-tested” auxquelles doivent répondre toutes les matières premières utilisées.
Tout sous-traitant ou toute unité de production Green Sleep doit impérativement répondre à ces critères.Les certificats Skal , Eco-cert et QULappuient nos revendications de qualité et sont réclamés auprès de nos fournisseurs chaque année.

SANTÉ CANCER ASTHME ALLERGIES DIABETE INFERTILITÉ MALADIE

SANTÉ CANCER ASTHME ALLERGIES DIABETE INFERTILITÉ MALADIE

SANTÉ CANCER ASTHME ALLERGIES DIABETE INFERTILITÉ MALADIE

SANTÉ CANCER ASTHME
SANTÉ CANCER ASTHME


SANTÉ CANCER ASTHME Ces Poisons au Quotidien

Référence
Journal de Montréal

Fabrice De Pierrebourg

SANTÉ CANCER ASTHME Ce n’est pas la pollution industrielle qui menace le plus notre santé, mais les «poisons» cachés dans notre milieu de vie, avertit le chercheur André Cicolella.

Cancers, asthme, allergies, diabète, infertilité, malformations… Autant de problèmes de santé qui connaissent une croissance fulgurante dans la population.

Or, c’est dans notre cuisine ou dans notre salle de bain qu’il faudrait en chercher la cause et non plus à l’extérieur, affirme le chercheur en santé environnementale.

Comme une éponge

Au banc des accusés, tous ces produits du quotidien censés nous faciliter la vie ou même nous soigner (voir tableau) : crèmes solaires, savons, peintures, désodorisants, etc., fabriqués à partir des 10 000 substances chimiques existantes. Sans oublier les risques liés aux celullaires.

Et comme notre corps est une éponge, ces produits s’y accumulent à travers la peau, en les respirant, en les mangeant…

«Les gouvernements sont trop tolérants face à l’industrie chimique, déplore-t-il. Pourtant, cette pollution chimique généralisée a un coût pour la société. On se lamente sur l’évolution des cancers, mais on ne veut surtout pas chercher d’où ça vient.»

Malheur aussi aux scientifiques qui partent en guerre contre ces «poisons».

En 1994, M. Cicolella a lui-même été viré de son emploi dans un organisme français lorsqu’il a voulu organiser un colloque sur les dangers de l’éther de glycol, un solvant présent, entre autres, dans les peintures et produits pharmaceutiques.

Marginalisation

Pire encore, l’industrie aurait ensuite tenté de le discréditer, le marginaliser, avec la complicité d’autres scientifiques. Certains auraient sorti, comme par hasard déplore-t-il, des études prouvant le contraire.

«Ils ont été manipulés. […] Il y a un problème de déontologie chez les chercheurs.» Et de prendre aussi l’exemple d’études démontrant l’absence d’effet négatif de l’aspartam, «toutes financées par l’industrie».

Dix ans plus tard, il obtient sa revanche en faisant retirer du marché français un médicament anti-acnée à base d’éther de glycol. Malgré des menaces de procès…

400 millions de tonnes de plus de 80 000 composés chimiques différents sont produits annuellement. Parmi eux, plus de 70 polluants organiques persistants suspectés de perturber le système hormonal.

André Cicolella donnera une conférence aujourd’hui, à 19 h, au Salon national de l’environnement, dans le Vieux-Port.

 

André Cicolella cible plusieurs dangers qui nous guettent

  • Ethers de glycol
    Utilisation : peintures, vernis, cosmétiques, produits pharmaceutiques…
    Risques : perturbateur endocrinien (affecte développement, croissance et reproduction). Toxique pour le développement de l’embryon.
  • Parabène (conservateur)
    Utilisation : cosmétiques, savons, shampoings, déodorants…
    Risques : perturbateur endocrinien, cancérogène…
  • Phtalates (solvant)
    Utilisation : revêtements de sols et de murs, vêtements, jouets, produits ménagers, cosmétiques…
    Risques : perturbateur endocrinien. Cancérogène chez l’animal.
  • Cellulaires et antennes-relais
    Risques : augmentation de cancers du cerveau et de l’oeil. La proximité d’antennes de compagnies de cellulaires engendrerait des troubles du sommeil. En France, deux cas d’enfants d’écoles proches de la même antenne atteints d’un cancer du cerveau.
  • Et aussi les pesticides, le tabagisme passif, l’aspartam, les bâtonnets d’encens, etc.

Source…

Maison ÉCOLOGIQUE SANTÉ ÉCOLOGIQUE pour la Santé de ses Occupants

Maison ÉCOLOGIQUE pour la santé de ses occupants – Écologie

MAISON ÉCOLOGIQUE Nous sommes aujourd’hui certains que la pollution de l’air de nos maisons à un impact très important sur la santé de ses occupants. Nous respirons toute la journée un véritable cocktail de produits chimiques qui affectent notre système immunitaire et provoque des dommages permanents aux foetus, aux jeunes enfants et aux personnes âgées. Il est impossible de trouver « LE » produit responsable parmi les milliers de produits chimiques dégagés par les produits de nettoyages, les matériaux de construction, les appareils électroménagers, les parfums, les vêtements ainsi que les produits de « soins personnels » comme les déodorants ou les huiles de bains.

PAR ORDRE D’IMPORTANCE, LES SOLUTIONS CONSISTENT À:

1- LIMITER LE NOMBRE DE PRODUITS CHIMIQUES QUI ENTRENT DANS NOS MAISONS

2- BIEN AÉRER NOTRE MAISON POUR RÉTABLIR LA QUALITÉ DE L’AIR

3- UTILISER AU BESOIN, ET SELON L’ÉTAT DE SANTÉ DES OCCUPANTS, DES SYSTÈMES ÉLECTRIQUES ET MÉCANIQUES APPROPRIÉS POUR CONTRER LES SITUATIONS NÉFASTES À NOTRE SANTÉ.
Réduire les polluants intérieurs
Les polluants chimiques qui se retrouvent dans l’air de nos maisons proviennent principalement des produits de nettoyages, des matériaux de construction et du mobilier.
LES PRODUITS DE NETTOYAGE COURANTS CONTIENNENT UN TRÈS GRAND NOMBRE DE PRODUITS TOXIQUES OU POTENTIELLEMENT CANCÉROGÈNES.

Il faut donc les remplacer par des produits nettoyants plus naturels et arrêter de vouloir tuer tout ce qui est vivant dans notre maison sous prétexte de vouloir tout stériliser.
Pour les matériaux de construction de la maison, la majorité causent surtout des problèmes durant les six premiers mois après leur pose. Durant ces premiers mois, des composés organiques volatils sont dégagés par les enduits et les colles utilisés pour la fabrication des produits comme les agglomérés de bois.
Les produits chimiques entrant dans la composition des matériaux comme les isolants sont potentiellement cancérogènes.
On devrait surtout porter attention aux additifs chimiques incorporés dans les peintures, vernis, colles, produits de bois, béton, tapis, carreaux acoustiques et planchers de vinyles entrant dans notre maison.
Pour le mobilier en tissus, les rideaux et les tapis, les produits anti-taches sont généralement déconseillés car ils se détachent lentement des surfaces et se retrouvent dans l’air que vous respirez. Choisissez plutôt des couleurs plus foncées ou avec motifs qui rendront les taches « potentielles » moins apparentes.

Ventiler mécaniquement
Une des façons d’améliorer la qualité de l’air intérieur est de le remplacer par de l’air extérieur moins pollué. En effet, l’air intérieur de nos maisons est toujours beaucoup plus pollué que l’air extérieur car très peu de maisons sont munies de véritables systèmes d’épuration de l’air avec rayons UV et filtration HEPA.
La ventilation mécanique permet aussi de réduire le taux de radon dans l’air, un gaz cancérigène qui provient de certains sols au Québec.

L’échange d’air doit toutefois être contrôlé afin de ne pas trop assécher l’air de la maison et de ne pas coûter une fortune en chauffage. Cette ventilation mécanique se fait par les ventilateurs de salle de bains et par les hottes de cuisine mais aussi par un système central d’échangeur d’air avec récupérateur de chaleur.

La prise d’air extérieur se doit aussi d’être éloignée d’une terrasse en bois traité à l’arseniate de cuivre chromaté… un produit cancérogène aujourd’hui interdit de vente au Canada. Les produits utilisés à l’extérieur, comme les pesticides, peuvent aussi avoir un impact sur la qualité de l’air intérieur de votre maison… sans parler du fait que vos enfants marchent dedans!

Traiter l’air extérieur et intérieur
Pour améliorer la qualité de l’air en provenance de l’extérieur, il est possible de faire passer cet air dans un filtre HEPA pour en enlever les poussières fines responsables de nombreuses allergies. L’air intérieur peut aussi passer dans ses systèmes de filtration pour être constamment débarassé de ces poussières.

Pour décontaminer l’air de ses virus et bactéries sans produits chimiques dommageables, il est possible de les traiter à l’aide de rayons ultra-violets. Les UV ne tuent pas les virus mais les rends stériles. Ils oxydent aussi les spores de moisissures toxiques et les rendent inofensives. Ce procédé reprend des principes naturels, l’exposition aux UV du soleil détruit aussi bon nombre de virus et bactéries.
Réduire les champs électromagnétiques
Les champs électro-magnétiques dégagés par les appareils électriques peuvent nuire à la santé s’ils sont trop élevés. Plusieurs études font un lien entre les champs électromagnétiques et la leucémie infantile. En milieu de travail, les femmes enceintes ne doivent pas être exposées à des champs électromagnétiques de plus de 2 milligauss et peuvent demander un retrait préventif à cet effet.
Or, la majorité des systèmes de planchers radiants installés dans les années 90 et bon nombre de produits encore installés aujourd’hui dégagent jusqu’à 100 milligauss…et les poupons passent leurs journées à ramper dessus!
Actuellement, les études sont incomplètes à ce sujet mais par mesure préventive choisissez les produits ayant un champs maximal de 4 milligauss au niveau du plancher.

Réduire les produits chimiques dans l’eau
Dans les puits personnels, les systèmes de traitement d’eau potable sont souvent nuisibles à la santé: pour réduire le calcium dans l’eau on ajoute du sel (mauvais pour les artères), pour réduire le fer on ajoute du permanganate de potassium (qui épaissit le sang), sans compter que les bonbonnes de filtration peuvent se transformer en nids de bactéries.
Le chlore ajouté dans l’eau des spas et des piscines est absorbé en partie par inhalation et par la peau. Ceci explique le très haut taux d’asthme qu’on retrouve chez les nageurs de compétition qui baignent dans le chlore durant de nombreuses heures par jour.
Il existe aussi des solutions saines à ces problèmes qui sont tout aussi économiques.

Dans les aqueducs municipaux, l’eau potable est débarrassée des excédents de calcaire, de fer, de magnésium, de souffre et d’autres minéraux qui causent des inconvénients d’entretien et des odeurs. Toutefois on retrouve encore des traces de 600 produits chimiques dans l’eau de Montréal. Ces produits s’additionnent à ceux que nous respirons et que nous ingérons dans l’alimentation commerciale et même sur nos fruits et légumes frais. Voilà pourquoi, ici aussi, il serait bon de réduire cet apport de produits chimiques dans notre corps par l’utilisation d’un système de filtration adéquat.
Produits chimiques et hygiène personnel
Plusieurs personnes sont fortement allergiques aux composés organiques volatiles (COV) des parfums. Dans plusieurs grandes entreprises, les parfums sont d’ailleurs interdits pour les employés. Le choix de produits de soins personnels les plus naturels possibles sont à privilégier.
Du point de vue de l’utilisateur il faut savoir que bon nombre de produits d’hygiène commerciaux contiennent des produits inquiétants pour leur propre santé. Les déodorants, les shampoings, savons, détersifs, parfums, crèmes, huiles parfumées, produits de maquillages, poudres, se retrouvent en contact direct avec votre peau qui les absorbe en partie.
Après le lavage dans une lessiveuse, les sous-vêtements contiennent encore beaucoup de détersif qui reste en contact permanent avec votre peau lorsque vous les portez. Dans ce cas, une lessiveuse frontale, ayant un pouvoir essorant plus puissant que les lessiveuse standard, enlève beaucoup plus de détergent et réduit les irritations cutanées.
Les vêtements nettoyés à sec sont aussi la source de COV polluants et irritants dans l’air de votre maison. À utiliser avec retenue.

EN CONCLUSION
Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres à des produits comme les parfums ou des phénomènes physiques comme les champs électromagnétiques. Ce sont malheureusement les enfants, les personnes âgées et les personnes souffrant déjà de maladies qui sont les plus affectées par un habitat malsain. Agissons de manière responsable envers ces personnes plus fragiles qui habitent avec nous. Il n’y a aucune raison de les sacrifier. Parmi les solutions proposées, prenez celles qui vous conviennent…mais agissez.

 

LIVRES

E-book cholestérol 101

Découvrez tous trucs et astuces pour enfin gagner la bataille du cholestérol

 

Comment réduire votre cholestérol

ENFANTS – NOUS EMPOISONNONS NOS ENFANTS CESSONS D’EMPOISONNER NOS ENFANTS SANS LE SAVOIR

ENFANTS – NOUS EMPOISONNONS NOS ENFANTS CESSONS D’EMPOISONNER NOS ENFANTS SANS LE SAVOIR

ENFANTS – NOUS EMPOISONNONS NOS ENFANTS CESSONS D’EMPOISONNER NOS ENFANTS SANS LE SAVOIR

Comment nos produits d ‘entretien ménager peuvent rendre nos enfants malades et même leur enlever la vie.

par: Debra Lynn Dadd

Comme parent, vous faites tout ce que vous pouvez pour vos enfants, pour protéger la vie, la santé et le bien-être de vos enfants, n’est-ce-pas ? Bien sûr que vous le faites. Vous leur fournissez de la nourriture nutritive, vous vous assurez qu’ils respirent de l’air frais, qu’ils font de l’exercice, vous leur enseignez à regarder avant de traverser la rue, enfin, vous les protégez des dangers évidents tels que les brulûres, les chutes, les décharges électriques, les noyades, etc…

Il y a un autre danger que vous devez connaître: les produits toxiques et chimiques présents dans nos foyers. Les scientifiques et les médecins viennent de découvrir qu’il existe un rapport étroit entre notre santé et l’utilisation quotidienne des produits d’entretien chimiques dans nos maisons. Comme tout le monde, vous utilisez sûrement des dizaines de produits de nettoyage et d’entretien, achetés à l’épicerie, à la quincaillerie, etc., qui contiennent des éléments chimiques dangereux pour vous et vos enfants.

Depuis la deuxième guerre mondiale, il y a augmentation dramatique du nombre de produits chimiques, fabriqués par les hommes, que nous utilisons dans nos foyers.

Dans un foyer normal, nous pouvons retrouver environ 63 produits dangereux contenant des centaines d’éléments chimiques. En même temps, nous observons une augmentation dramatique de problèmes de santé chroniques, surtout chez les enfants. Plusieurs sont atteints d’asthme, de problèmes d’apprentissage et de comportement, de cancer, etc. Comme tout le monde, vous connaissez sûrement un ou des enfants affectés par certaines de ces maladies.

Des recherches nous indiquent que ce n’est pas par pure coincidence que l’augmentation des problèmes de santé arrive en même temps que l’augmentation de l’utilisation des produits chimiques dans nos maisons. Dans ce petit exposé, nous vous démontrons les dangers des produits chimiques sur la santé et nous vous fournissons les moyens de protéger votre famille. En effet, c’est facile de protéger vos enfants lorsque vous avez l’information adéquate. Alors, allons-y pour l’information.

L’AUGMENTATION DES MALADIES CHRONIQUES CHEZ LES ADULTES ET LES ENFANTS

Avons-nous toujours été malades? Au début du 20è siècle, la proportion des gens atteints du cancer était de 1 sur 50. Aujourd’hui, 1 individu sur 3 sera atteint du cancer au cours de sa vie, sans compter les risques que cette proportion augmente à 1 sur 2 au cours du 21è siècle. Le cancer est la cause numéro 2 des décès chez les adultes et la cause numéro 1 chez les enfants. Depuis 1977, l’augmentation du nombre d’enfants atteints du cancer en Amérique dépasse le 1% par année. Parlons de l’augmentation des naissances de bébés atteints de maladies chroniques. Au moins 150,000 bébés naissent chaque année avec des anomalies pour des raisons inconnues.

Un autre 500 000 bébés meurent de grossesses non rendues à terme (fausse-couche) et un autre 24 000 dépassent le terme d’une grossesse ou meurent à la naissance. L’infertilité est en augmentation constante; au moins 2 millions de couples ne peuvent concevoir un enfant. L’asthme était une maladie très rare. Maintenant, c’est très commun. Le nombre de cas d’asthme a triplé depuis les 20 dernières années; environ 20 à 30 millions de Nord-américains en seraient affectés.

Chez les enfants, l’asthme a connu une agmentation de 40% depuis 1980. Les décès chez les enfants et les jeunes ont augmenté de 118% entre 1980 et 1993. Le manque d’attention et de concentration chez les enfants et adultes est aussi en augmentation constante. En 1993, environ 4,5 millions d’enfants prenaient du Ritalin pendant un certain temps pour se calmer et pour favoriser leur apprentissage. En 1998, 11,4 millions de jeunes prenaient cette puissante drogue.

Ces statistiques nous démontrent que l’état de santé de nos enfants se dégrade de plus en plus. Les maladies qui n’existaient pas lorsque j’étais jeune sont maintenant monnaie courante. Il y en a tellement que presque tout le monde connaît au moins un enfant dans sa famille ou chez un ami proche qui souffre d’asthme, de cancer, de difficultés d’apprentissage et de comportement, d’hyperactivité, etc. Est-il possible que ces maladies dépendent de l’exposition aux produits toxiques et chimiques?

Bien que d’autres facteurs soient en cause, plusieurs scientifiques font le lien entre ces maladies et l’exposition fréquente aux vapeurs des produits chimiques. L’augmentation des maladies chez les enfants est tellement dramatique que la nécessité d’un environnement sain pour eux est reconnue par le Congrès Américain et plusieurs de ses agences. En novembre 1966, l’Agence de Protection Environnementale des USA (EPA) annoncait pour la première fois que les enfants seraient considérés dans les nouvelles normes et procédures de l’Agence.

En avril 1997, le Président Bill Clinton signa un ordre (no 13045) concernant un environnement sain pour les enfants. Les Agences fédérales américaines sur la Santé et La Sécurité doivent maintenant tenir compte de la Santé des enfants dans leurs normes et procédures.

Les médecins insistent d’abord sur le fait que le dépistage des produits toxiques et le retrait des enfants à l’exposition de ces produits dans leur maison et à l’école est indispensable pour prévenir et guérir ces maladies. Ces médecins, scientifiques, et agences gouvernementales sont tous sensibilisés aux conséquences sur la santé des enfants exposés aux produits toxiques et chimiques. Cela ne vous concerne-t-il pas, vous aussi ?  

NOS ENFANTS SONT LES COWBOYS D’UNE EXPÉRIENCE DANGEREUSE

Selon Hebert L. Needleman, M.D. et Philip J. Landrigan, M.D. dans leur livre Raising Children Toxic Free (Élever les enfants dans un milieu non toxique)
Depuis 1950, au moins 70,000 nouveaux composés chimiques ont été inventés et dispersés dans notre environnement, introduits dans des nouveaux produits de consommation, des produits industriels et de la nouriture. Seulement une fraction de ces composés ont été vérifiés à savoir s’ils étaient toxiques pour les humains. Nous sommes les maîtres d’oeuvre, par défaut, d’une énorme clinique d’essais toxicologiques. Nos enfants et leurs enfants en sont les animaux d’expérimentation. » Je ne crois pas que vous accepteriez de confier vos enfants à un laboratoire comme sujets expérimentaux pour la vérification de composantes chimiques et toxiques. C’est exactement ce qui se passe aujourd’hui lorsque nous achetons des produits d’entretien pour la maison qui contiennent des élements chimiques ou toxiques.

VOTRE MAISON EST LA SOURCE NO 1 D’ÉLÉMENTS CHIMIQUES TOXIQUES

C’est parce que nous passons 80% à 90% de notre temps à l’intérieur, et la plupart du temps dans nos maisons, que nous sommes ainsi exposés aux éléments chimiques toxiques. C’est particulièrement vrai pour les petits enfants et les personnes agées qui sortent moins souvent à l’extérieur.

Pourquoi nos maisons sont-elles si toxiques ? Au cours des 20 dernières annnées – la même période au cours de laquelle les maladies infantiles ont augmentées — il y a eu une augmentation alarmante d’éléments chimiques et toxiques dans les produits d’entretien ménager. De plus, nous avons rendu nos maisons hermétiques pour économiser de l’énergie. L’isolation et le calfeutrage de nos maisons sont excellents pour retenir l’air chaud ou l’air climatisé à l’intérieur. Cependant, ce manque de circulation de l’air vers l’extérieur constitue un piège pour l’air chimiquement pollué de nos maisons, d’où une plus grande concentration de pollution à l’intérieur qu’à l’extérieur. Selon une étude de l’Agence de Protection Environnemental (EPA), dans les régions urbaines, là où la pollution industrielle est forte, la concentration des toxines chimiques serait plus forte à l’intérieur qu’à l’extérieur des foyers.
Dans certains cas, elle serait 10, 20, 30 ou même jusqu’à 70 fois plus forte.
En 1987, l’Agence de Protection Environnemental (EPA) entreprit l’ambitieux programme d’identifier les principaux problèmes environnementaux et de les comparer selon la gravité de leur situation.

L’idée était que, même avec des ressources limitées, l’Agence devait concentrer ses recherches sur ces polluants qui constituent le plus grand risque de dommage à la société. Les pires risques se trouvent à l’intérieur des maisons et concernent surtout l’exposition aux vapeurs des produits d’entretien et de nettoyage. Dans une autre étude d’une durée de 15 ans, on a trouvé que les femmes qui travaillent à la maison risquent d’avoir le cancer dans une proportion de 54% plus forte que les femmes travaillant dans un autre environnement. L’étude conclua que l’augmentation des décès dûs au cancer dépend de l’exposition quotidienne aux vapeurs chimiques provenant des produits d’entretien ménager. De plus, les enfants exposés aux vapeurs de ces mêmes produits ménagers ont un plus grand risque d’être malades.  

 

COMMENT JE ME SUIS INTÉRESSÉE À LA QUALITÉ DE L’AIR DANS NOS MAISONS.

En 1978, je souffrais de malaises au point d’en devenir handicapée.
J’étais souvent déprimée, je mangeais jusqu’à me défoncer, je pleurais sans raison, je faiblissais sous la douche, je ne dormais pas la nuit et j’avais de la difficulté à m’éveiller le matin. J’étais toujours fatiguée et j’avais souvent mal à la tête. Heureusement, j’ai rencontré un bon médecin qui identifia mon problème comme un affaiblissement de mon système immunitaire, résultat d’une exposition aux vapeurs toxiques des produits ménagers de mon foyer. Ce problème est maintenant connu sous le nom d’allergie aux produits chimiques.

Je me souviens de mon incrédubilité, lorsque j’ai entendu cela pour la première fois.  »Il n’y a aucun produit toxique dans ma maison », dis-je,  »je suis un professeur de piano ! Qu’est-ce qu’il y a de toxique dans ma maison ? » Les produits que j’utilisais me semblaient sûrs, car ils sont en vente dans tous les magasins. Alors, comme le seul moyen pour moi de réduire mes souffrances était de réduire mon exposition aux produits toxiques, je commençai à identifier chez moi ces produits. J’ai découvert que j’étais moins fatiguée depuis que j’avais cessé d’utiliser les produits ménagers achetés dans les super-marchés. Mes maux de tête ont cessé lorsque j’ai arrêté de me parfumer.
Ces succès m’ont encouragée à continuer à éliminer les autres produits toxiques dans ma maison, jusqu’à ce que je retrouve la santé.
J’ai alors réalisé que je pouvais retrouver ma santé en éliminant de chez moi tous les produits d’entretien ménager toxiques. C’est alors que j’ai commencé à écrire et à parler du sujet, à aviser les gens de ce danger et à laisser savoir à tout le monde qu’en utilisant des produits d’entretien ménager non-toxiques, nous pouvons prévenir plusieurs maladies et possiblement la mort. Vous n’êtes sûrement pas sensibilisés aux risques potentiels qu’impliquent l’utilisation de la plupart des produits d’entretien ménager dans nos maisons, des produits de maquillage et d’entretien du corps. Je ne suis ni une chimiste, ni un médecin, seulement une femme à la maison et une consommatrice comme vous. Depuis environ 20 ans, je fais des recherches sur ce sujet et j’ai écrit au moins une demi-douzaine de livres sur les produits toxiques dans nos maisons. Je veux simplement que vous sachiez qu’aucun de nous, surtout pas les enfants, n’a besoin d’être malade à cause des produits toxiques dans nos maisons.

Peut-être ces informations sur les produits toxiques et la santé des enfants vous dérangent et vous choquent. Alors considérez-vous comme un parent responsable.

C’est choquant et dérangeant de savoir que ces produits peuvent empoisonner nos enfants, les rendre malades et même les faire mourir, et qu’ils sont en vente libre dans tous les magasins. Je vous donne seulement l’information pour vous aider à prendre les bonnes décisions afin de protéger votre santé et celle de vos enfants.  

 

LES BONNES NOUVELLES

Heureusement, pour chaque produit d’entretien ménager toxique, il existe une alternative sécuritaire. Il y a plusieurs compagnies consciencieuses qui offrent des produits d’entretien sécuritaires et fabriqués à base d’éléments naturels. Ils sont souvent plus efficaces et plus économiques que les produits en vente libre dans les super-marchés. Alors nous n’avons plus aucune raison de risquer davantage la santé et la vie de nos enfants.
 

CHAPITRE 2 Les produits toxiques et le corps humain

Quand j’ai appris que je pouvais avoir dans ma maison des produits toxiques, ma première réaction a été :  »Oh, non! Comment est-ce que je peux identifier les produits qui sont toxiques et ceux qui sont sécuritaires ? » Je n’avais aucune connaissance en chimie. C’était complètement nouveau pour moi. J’ai cependant appris comment ces produits toxiques ont détérioré ma santé.

Je voudrais partager avec vous, dans les prochaines pages, ce que j’ai appris. Mon plus grand souhait, c’est que vous réalisiez que certains produits dans votre maison peuvent nuire à votre santé et à celle de vos enfants. Heureusement, vous pouvez les remplacer par des produits sûrs et sécuritaires pour votre famille.   Comment les substances toxiques pénètrent dans votre corps Il existe 3 moyens de s’intoxiquer ou de s’empoisonner :

· Par ingestion (en mangeant ou en buvant certaines substances)
· Par respiration des vapeurs toxiques
· Par absoprtion par la peau.

Ingestion

L’ingestion (manger ou boire une substance) est le moyen le plus évident et le plus rapide de s’empoisonner et même de mourir. Les petits enfants sont spécialement les plus vulnérables à l’empoisonnement par ingestion des produits chimiques. À cause de leur curiosité naturelle, il apprennent en mettant dans leur bouche tout ce qu’ils trouvent. C’est pour eux un bon moyen d’apprentissage; mais dans une maison moderne pleine de produits ménagers chimiques, j’aime mieux ne pas penser à ce qui pourrait leur arriver.

Les enfants ne connaissent pas la différence entre un produit chimique à senteur de fruits et une bouteille de limonade; les 2 produits ont souvent la même odeur. L’ammoniaque ressemble à du jus de pomme. Une boule-à-mite pour tuer les insectes ressemble à du bonbon.

Plusieurs savons à vaisselle ressemblent à du jus de fruits, sentent les fruits, sont étiqueté avec des dessins de fruits et en plus leur bouchon (non-sécuritaire) est du même type qu’un bouchon de Gatorade. Enfin, les petits enfants ne peuvent pas lire les avertissements sur les contenants.

Faites le tour de votre maison, et vérifiez si certains contenants de produits toxiques sont à la portée des enfants. Plusieurs produits que vous croyez sécuritaires ne le sont pas nécessairement pour les petits enfants; les parfums, le rince-bouche, le shampoing, le lave-vitre (windex), le savon à vaisselle, etc. peuvent être poisons pour un enfant qui en boit.

Cherchez tout ce qu’un enfant peut mettre dans sa bouche : poison à rat, boules-à-mite, médicaments, etc. Supposez que vous êtes un enfant, vous ne pouvez différencier un produit toxique d’un produit non-toxique, et tout va dans votre bouche. Tout ce que vous ne devez pas manger ou boire devrait être hors de la portée des enfants.

Le petit Pierre avait 1 an. Il grimpa sur le comptoir pour surveiller sa mère vider le lave-vaisselle. Il trempa son petit doigt dans le détergent chloridé, mit son doigt dans sa bouche, couvert de détergent Electrosol mouillé mais non dilué.

Aussitôt, sa figure devint rouge et très enflée; l’intérieur de sa bouche et sa langue furent brulés. Heureusement, dans les minutes qui suivirent, il fut transporté et traité d’urgence à l’hôpital et en ressortit après quelques jours. Une petite fille mangea aussi ce même détergent à lave-vaisselle, d’après ce qu’a raconté la mère de Pierre, et ils ont dû lui faire 7 opérations pour sauver son œsophage brûlé. Un autre petit garçon de 3 ans, Jasson Withley, a souffert le martyr après avoir avalé 3 onces de revitalisant à cheveux. Il est mort 2 semaines plus tard. Le liquide contenait de l’ammoniaque. Adrian Gonzales, un petit bébé de 7 mois, renversa un contenant ouvert de Javex pour le linge, que sa mère avait oublié sur le plancher. Il s’est ensuite traîné dans le liquide, fut brûlé au 3ème degré sur 50% de la surface de son corps, et se brûla les poumons par les vapeurs. Il est décédé après 3 jours de souffrance. Je sais que ces histoires sont effrayantes et que cela ne peut arriver chez vous. Pourtant, à chaque année, 5 à 10 millions de cas d’empoisonnements par accident sont rapportés au Centre de Contrôle des Poisons aux États-Unis. Plusieurs cas sont fatals, et la majorité des victimes sont des enfants. Parmi les enfants de 5 ans et moins, les empoisonnements les plus fréquents sont causé par les produits d’entretien ménager et les produits de soins personnels. Quels produits avez-vous dans l’armoire sous l’évier ? Eau de Javel ? Ammoniaque (Windex) ? Détergent à vaisselle ? Et dans la salle de bain ? Colorant à cheveux ? Parfums ? Rince-bouche ?

Tous ces produits peuvent tuer un enfant. Garderiez-vous un fusil chargé dans votre armoire sous l’évier, à la portée des petits enfants? Bien sûr que non! Selon le Conseil de Sécurité Nationale des États-Unis, plus d’enfants en bas de 4 ans meurent d’empoisonnement que de blessures causées par des armes à feu. Ces statistisques sont épouvantables.

Nous prenons pour acquis qu’un fusil est plus meurtrier que les produits d’entretien ménager.

Nos gouvernements exigent un permis pour acheter et posséder un fusil, tandis que les produits toxiques tueurs d’enfants sont en vente libre dans les surper-marchés.


Inhalation

L’empoisonnement par inhalation (respiration des vapeurs) est plus fréquent, et peut être plus nocif que l’ingestion. Je veux dire que l’empoisonnement graduel que les enfants subissent sont la plupart du temps causés par la présence de vapeurs de produits toxiques. Les vapeurs toxiques peuvent se répandre dans l’air même si les produits chimiques sont enfermés dans des contenants hermétiques. Vous en doutez ? Promenez-vous simplement dans les allées de produits d’entretien ménager de votre super-marché, et sentez les vapeurs…. même si tous les contenants sont hermétiquement fermés. Quand vous inhalez des vapeurs toxiques, les poisons vont directement dans le sang et atteignent rapidement le cerveau, le cœur, le foie et les reins. Vous pouvez ressentir des maux de tête, des douleurs aux muscles, et une légère perte de conscience. Certaines vapeurs peuvent irriter la gorge, le nez, les poumons et même provoquer l’infection des sinus. Les enfants peuvent respirer des vapeurs toxiques pendant que vous faites le nettoyage, même si vous gardez ces produits hors de leur portée. Des résidus de produits toxiques peuvent se retrouver dans le linge frais lavé puis dans les draps de lit, les taies d’oreillers et autres tissus, et ils peuvent être inhalés par les enfants pendant leur sommeil sans que ceux-ci ne s’en aperçoivent.


Absorption

L’absorption (respiration d’une substance par la peau) est le moyen le plus sournois d’empoisonnement. Il était normal de croire que la peau est un élément protecteur, imperméable. Nous savons maintenant que tout élément chimique en contact avec la peau peut être absorbé et propagé dans tout le corps. La peau est tellement absorbante qu’on utilise aujourd’hui des pansements (patchs) de nicotine, de crème analgésique et d’autres produits médicaux pour nourrir le sang. Des exemples évidents d’absorption de produits toxiques par la peau sont l’application sur la peau de certaines lotions, parfums, produits de maquillage, certaines crèmes, certains nettoyeurs pour les mains, et aussi lorsque votre peau est en contact avec une surface traitée chimiquement. Ce phénomène problématique existe aussi chez les enfants.  

Dangers immédiats versus dangers retardés

Les produits d’entretien toxiques n’empoisonnement pas nécessairement dans l’immédiat, c’est surtout à long terme, par expositions répétées.  

Empoisonnements sérieux

Les empoisonnements sérieux et graves se produisent lorsque nous sommes en contact direct avec un produit toxique et requiert des soins immédiats. Ils peuvent causer des problèmes de santé graves immédiats, permanents, et ils peuvent même entraîner la mort. C’est le pourquoi de l’existence des Centres Anti-poisons.  

Empoisonnements chroniques

Les empoisonnements chroniques sont le résultat d’expositions fréquentes aux produits toxiques, sur une longue période de temps. Les effets à long terme sont le cancer, les allergies, les modifications génétiques et les malformations de naissance. C’est pourquoi les effets à long terme des produits toxiques et chimiques sont plus difficiles à évaluer et plus sournois. Fumer seulement une cigarette par jour ne donne pas le cancer immédiatement. Il en est de même, si vous vous exposez occasionnellement aux produits toxiques; vous ne serez pas empoisonnés à court terme.

Cependant, si vous fumez pendant plusieurs années, vous pouvez développer un cancer. C’est de même si vous utilisez tous les jours des produits d’entretien ménager toxiques, vous pouvez développer des problèmes graves de santé, des cancers, et cela vaut de même pour vos enfants. Si nous ne voyons pas les effets immédiats, cela ne veut pas dire que rien ne peut arriver. Lentement, jour après jour, notre corps et le corps de nos enfants, s’empoisonnent graduellement. Il faut tenir compte également de l’accumulation totale des différentes toxines avec lesquels nous sommes en contact.

Au cours d’une journée, nous sommes exposés aux vapeurs chimiques de notre revitalisant pour cheveux, de notre parfum, de notre savon à linge dans nos tissus, de notre lave-vitre, etc. Toute cette soupe chimique dans notre corps est presque impossible à évaluer. Des études ont démontré clairement que le mélange de plusieurs produits chimiques peuvent devenir très dommagables pour notre santé.

Le Dr. Benjamin Ershoff, de l’Institut des Etudes Nutritionnelles de la Californie, donna à des rats différentes combinaisons de 3 additifs alimentaires : cyclamate de sodium, essences alimentaires, et polyoxyethelene sorbitan nonostearate. D’abord, il nourrit les rats avec les 3 éléments séparés et rien n’arriva. Ensuite, il essaya avec les 2 premiers éléments mélangés, et les rats cessèrent de croître, perdirent leurs poils et développèrent une diharrée. Enfin, avec les 3 éléments simultanés, ils maigrirent rapidement et moururent 2 semaines pplus tard.

Notez que les 3 éléments nutritifs n’étaient pas aussi toxiques que les produits d’entretien ménager. On peut imaginer ce qui doit se passer dans notre corps et le corps de nos petits enfants exposés tous les jours à la toxicité de différents produits d’entretien ménager.

Pourquoi devons-nous nous préoccuper des produits d’entretien ménager toxiques

Plusieurs personnes me disent qu’ils ne sont pas malades et me demandent pourquoi ils s’en feraient. Tout le monde devrait s’inquiéter, car les produits d’entretien ménager toxiques sont reconnus comme dangereux et nuisibles même pour un peuple en santé. Nous ne connaissons pas les effets à long terme des produits chimiques sur la santé. Souvenez-vous combien d’années les scientifiques ont pris pour découvrir les effets néfastes de la nicotine sur la santé, surtout en ce qui concerne le cancer. Nous ne connaissons pas les effets de la combinaison des différents produits de consommation sur notre santé.

Par exemple, l’inhalation des vapeurs toxiques des produits d’entretien, mélangés avec les pesticides que vous venez de manger avec vos fruits et légumes, et les résidus de chlore et d’acide déposés dans votre verre d’eau lavé avec du détergent, que vous venez de boire après un exercice physique.
Nous avons tendance à penser que cela ne peut nous arriver. En réalité, une fois que les substances toxiques ont pénétré dans notre corps, elles ont tendance à y demeurer, surtout dans les parties grasses et spongieuses. Une étude portant sur ce même sujet a démontré que 100% des personnes qui ont des toxines dans leurs graisses, c’est à cause de l’utilisation des contenants de styrofoam et des plats en plastique, pour boire, manger, et réchauffer les aliments et les repas. Une grande partie de ces toxines provient également des vapeurs de déodorisants (dichlorobenzene) utilisés dans nos maisons.

CHAPITRE 3 Pourquoi les enfants sont-ils plus à risque?

Les produits d’entretien toxiques sont en tout temps un risque pour toute personne qui y est exposée. Les enfants sont plus à risque que les adultes à cause de leur grande vulnérabilité.

Les enfants sont en plein développement physiologique

Depuis l’état foetal jusqu’à l’adolescence, les enfants sont physiologiquement très différents des adultes. Ils sont dans un état dynamique de croissance et de développement et la multiplication de leurs cellules se fait à une vitesse effroyable. À leur naissance, leur système nerveux, respiratoire, reproducteur, et immunitaire sont loin d’être développés.

À cause du développement de leur métabolisme, l’élimination des toxines dans leur corps n’est pas aussi efficace que celle d’un adulte, ce qui les rend plus vulnérables. Parce que le système immunitaire des enfants est moins développé, leur protection contre les produits toxiques est moins efficace que celle des adultes. Dans le cas de plusieurs toxines, les mécanismes biochimiques de désintoxication ne se développent que plus tard lorsque adultes. Le danger est plus grand d’endommager les cellules en développement que les cellules déjà matures, surtout celles du système nerveux central. Au cours de leur développement, de l’état fœtal à l’adolescence, les enfants sont particulièrement vulnérables aux dangers environnementaux. Ils peuvent développer des troubles de santé permanents. De petites quantités de neuro-toxines qui sont sans effet dommageable sur les adultes peuvent, à elles seules, altérer le système nerveux des enfants en développement.

Les enfants absorbent plus de polluants

Les enfants boivent plus d’eau, mangent plus de nourriture, et respirent plus d’air par unité de poids que les adultes. Aussi, leur corps est envahi davantage de polluants. Aussi, la consommation moyenne quotidienne de lait maternel pour un enfant équivaut à un verre de 58 onces pour un adulte. Donc, entre 1 et 5 ans, l’enfant consomme plus de nourriture par unité de poids qu’un adulte, le rendant ainsi plus exposé aux pesticides et autres contaminants présents dans la nourriture.

Les enfants mettent tout dans leur bouche

Les enfants mettent leurs doigts et autres objets dans leur bouche plus souvent que les adultes, transférant ainsi dans leur corps plus de substances étrangères. Parce que les enfants sont plus petits et qu’ils jouent souvent dans des endroits moins propres comme sur des planchers, ils sont plus exposés aux substances polluantes que les adultes. Imaginez un enfant qui rampe sur un plancher qui vient d’être lavé avec un produit toxique. C’est particulièrement problématique lorsque les jouets des enfants sont lavés avec de l’eau de javel qui contient du chlore. Dun côté, c’est une bonne idée de désinfecter les jouets que les enfants mettent dans leur bouche; cependant, ces produits toxiques empoisonnent les enfants lentement mais sûrement.

Les enfants absorbent plus de polluants

L’organisme des enfants absorbe une plus grande proportion de polluants par la voie intestinale et les poumons.

Par exemple, il absorbe environ la moitié de ce qu’ils avalent tandis que pour les adultes, son organisme en absorbe seulement 10%. Aujourd’hui, les enfants sont plus exposés aux produits chimiques et toxiques que l’étaient leurs parents, au cours de leur croissance. Parce que ces enfants sont exposés aux toxines plus tôt que les adultes, ils ont plus de temps pour développer des maladies qui sont causées par leur environnement et dont les symptômes demeurent longtemps latents, comme le cancer par exemple.

 

BÉBÉS Victimes de Contamination par les Produits CHIMIQUES et TOXIQUES

BÉBÉS Victimes de Contamination par les Produits CHIMIQUES et TOXIQUES

BÉBÉS Victimes de Contamination
BÉBÉS Victimes de Contamination par les Produits CHIMIQUES et TOXIQUES
Bien avant sa naissance, alors qu’il est encore dans l’utérus de sa mère, un bébé est aujourd’hui exposé à des centaines de produits toxiques.

De plus en plus de bébés victimes de contamination

L’exposition aux centaines de produits toxiques fabriqués par l’industrie chimique commence, chez l’enfant à naître, dans l’utérus, selon les résultats d’une étude américaine dont l’impact médiatique et politique dépassait déjà grandement hier l’importance scientifique.

À la demande de l’Environmental Working Group (EWG), groupe écologiste, deux laboratoires ont détecté au total 287 produits chimiques dans des échantillons de sang de cordon ombilical. De ces produits, 180 sont cancérigènes, 217 sont neurotoxiques et 208 peuvent causer des malformations congénitales.

Les produits font partie de neuf grandes familles chimiques, comme les pesticides organochlorés, les dioxines et furannes, les biphényles polychlorés (BPC), les biphényles polybromés (PBDE) et les produits perfluorés, comme le Teflon.

La recherche a porté sur 10 échantillons choisis au hasard dans la banque de la Croix-Rouge. C’est peu, mais les résultats ont été publiés accompagnés d’une lettre d’appui de 10 pédiatres éminents. Plusieurs politiciens américains en ont profité pour demander une réglementation beaucoup plus sévère deplus lues, hier, sur Internet.

Bien que basée sur un faible échantillonnage, la recherche d’EWG va dans le sens de plusieurs autres études, dont certaines réalisées au Québec. Cette recherche, comme d’autres avant elle, souligne surtout le manque total de données toxicologiques sur les dizaines de milliers de produits chimiques inventés et mis sur le marché depuis 60 ans.

«Pour moi, ce n’est pas nouveau, dit le Dr Éric Dewailly, dede santé publique du Québec. Ils ont fait 10 échantillons de sang de cordon et j’en ai fait 3000 au Québec depuis 10 ans. Pratiquement tout passe de la mère au bébé.»

Ce qui est nouveau, c’est l’augmentation fulgurante des capacités techniques de détection des produits chimiques, dit-il. «Les appareils sont devenus très puissants: c’est comme détecter une banane entre la Terre et la Lune, dit-il. Ils ont trouvé 300 produits, mais ils auraient pu en trouver 1500.»

Le Dr Dewailly est un pionnier de la toxicologie au Québec. C’est lui qui a effectué les premières recherches sur la contamination de nombreuses études, notamment sur la contamination chimique du lait maternel au Québec.

Si les capacités de détection explosent, les connaissances sur la toxicité des produits chimiques piétinent, dit-il. «On croule sous l’ampleur de la tâche. Nos outils d’évaluation de risque ne sont plus à la hauteur. On n’a aucune idée de la toxicité de la plupart de ces produits. On est dans un cul-de-sac.»

La tâche est d’autant plus ardue qu’il est impossible d’étudier les interactions entre tous ces produits. «On a un résultat qu’on n’est pas capable d’interpréter, dit-il. Ces produits agissent ensemble comme un mélange complexe.»

Il ne croit pas pour autant que la présence des produits soit nécessairement néfaste. «Ce serait mieux s’il n’y avait rien, bien sûr, mais il faut se demander s’ils sont toxiques aux doses observées», dit-il.

Quoi qu’il en soit, de telles études et l’incertitude qui règne sur la toxicité des produits chimiques apportent de l’eau au moulin de groupes qui demandent une réglementation plus stricte dede l’Association pour les maladies environnementales, les hypersensibilités et les allergies du Québec. Ce sont les premières générations à être massivement exposées à des produits chimiques dès leur naissance.»

Au Canada, le gouvernement fédéral a lancé une revue de 26 000 produits chimiques et a dû ajouter cette année 90 millions au budget annuel de 29 millions de ce programme. Malgré tout, estime M. Gaudet, le travail ne sera pas fini avant 2025. «Pendant ce temps, les problèmes de santé chez les enfants augmentent, comme l’autisme, les troubles d’attention», dit-il. L’industrie chimique. La nouvelle était parmi les l’Institut national chez les Inuits, et il a publié l’industrie. «Ce qu’on ne sait pas, c’est l’avenir.
La Presse