SANTÉ CANCER ASTHME ALLERGIES DIABETE INFERTILITÉ MALADIE

SANTÉ CANCER ASTHME ALLERGIES DIABETE INFERTILITÉ MALADIE

SANTÉ CANCER ASTHME ALLERGIES DIABETE INFERTILITÉ MALADIE

SANTÉ CANCER ASTHME

SANTÉ CANCER ASTHME


SANTÉ CANCER ASTHME Ces Poisons au Quotidien

Référence
Journal de Montréal

Fabrice De Pierrebourg

SANTÉ CANCER ASTHME Ce n’est pas la pollution industrielle qui menace le plus notre santé, mais les «poisons» cachés dans notre milieu de vie, avertit le chercheur André Cicolella.

Cancers, asthme, allergies, diabète, infertilité, malformations… Autant de problèmes de santé qui connaissent une croissance fulgurante dans la population.

Or, c’est dans notre cuisine ou dans notre salle de bain qu’il faudrait en chercher la cause et non plus à l’extérieur, affirme le chercheur en santé environnementale.

Comme une éponge

Au banc des accusés, tous ces produits du quotidien censés nous faciliter la vie ou même nous soigner (voir tableau) : crèmes solaires, savons, peintures, désodorisants, etc., fabriqués à partir des 10 000 substances chimiques existantes. Sans oublier les risques liés aux celullaires.

Et comme notre corps est une éponge, ces produits s’y accumulent à travers la peau, en les respirant, en les mangeant…

«Les gouvernements sont trop tolérants face à l’industrie chimique, déplore-t-il. Pourtant, cette pollution chimique généralisée a un coût pour la société. On se lamente sur l’évolution des cancers, mais on ne veut surtout pas chercher d’où ça vient.»

Malheur aussi aux scientifiques qui partent en guerre contre ces «poisons».

En 1994, M. Cicolella a lui-même été viré de son emploi dans un organisme français lorsqu’il a voulu organiser un colloque sur les dangers de l’éther de glycol, un solvant présent, entre autres, dans les peintures et produits pharmaceutiques.

Marginalisation

Pire encore, l’industrie aurait ensuite tenté de le discréditer, le marginaliser, avec la complicité d’autres scientifiques. Certains auraient sorti, comme par hasard déplore-t-il, des études prouvant le contraire.

«Ils ont été manipulés. […] Il y a un problème de déontologie chez les chercheurs.» Et de prendre aussi l’exemple d’études démontrant l’absence d’effet négatif de l’aspartam, «toutes financées par l’industrie».

Dix ans plus tard, il obtient sa revanche en faisant retirer du marché français un médicament anti-acnée à base d’éther de glycol. Malgré des menaces de procès…

400 millions de tonnes de plus de 80 000 composés chimiques différents sont produits annuellement. Parmi eux, plus de 70 polluants organiques persistants suspectés de perturber le système hormonal.

André Cicolella donnera une conférence aujourd’hui, à 19 h, au Salon national de l’environnement, dans le Vieux-Port.

 

André Cicolella cible plusieurs dangers qui nous guettent

  • Ethers de glycol
    Utilisation : peintures, vernis, cosmétiques, produits pharmaceutiques…
    Risques : perturbateur endocrinien (affecte développement, croissance et reproduction). Toxique pour le développement de l’embryon.
  • Parabène (conservateur)
    Utilisation : cosmétiques, savons, shampoings, déodorants…
    Risques : perturbateur endocrinien, cancérogène…
  • Phtalates (solvant)
    Utilisation : revêtements de sols et de murs, vêtements, jouets, produits ménagers, cosmétiques…
    Risques : perturbateur endocrinien. Cancérogène chez l’animal.
  • Cellulaires et antennes-relais
    Risques : augmentation de cancers du cerveau et de l’oeil. La proximité d’antennes de compagnies de cellulaires engendrerait des troubles du sommeil. En France, deux cas d’enfants d’écoles proches de la même antenne atteints d’un cancer du cerveau.
  • Et aussi les pesticides, le tabagisme passif, l’aspartam, les bâtonnets d’encens, etc.

Source…

Monat Global Soins Capillaires Naturel Repousse et Anti Chute des Cheveux